Hello!

Inspiré(e) de prendre part à la discussion ? Ou de poser une question ou demander de l’aide ?

Alors bienvenues dans les grands sujets des forums de La Bulle : m’inscrire.

Cette partie du forum n’est pas compatible avec les bloqueurs publicitaires

Félicitations à vous, de préférer les accès payants plutôt que la gratuité par la publicité, c’est honnorable et cohérent de votre part. Malheureusement, l’accès payant par micropaiement (qui serait d’environ 1 cent pour 20 pages consultées) n’est pour l’instant pas encore mis en place, et l’accès gratuit sans publicité, est réservé aux membres actif(ve)s du forum. En attendant, si vous souhaitez poursuivre votre visite chez nous, vous pouvez ajouter le site à votre liste blanche, ou encore mieux, désactiver le bloqueur partout. Pour ajouter le site à votre liste blanche, pour Firefox (similaire pour les autres navigateurs), rendez‑vous en bas à gauche de la fenêtre de votre navigateur, et cliquez sur le menu comme dans l’exemple de l’image ci‑dessous, puis rechargez la page, en appuyant sur F5.

Le jeu des périphrases...
Auteur Message
Modératrice
RANDOM_AVATAR
  • Genre : Fille
  • Messages : 8829
Mar 20 Jan 2009 14:16
Message Re: Le jeu des périphrases...
Grand sourire Grand sourire

Il faut être perdu, il faut avoir perdu le monde, pour se trouver soi-même. (Henry David Thoreau)
Profil
Lisa
Disparu(e)
RANDOM_AVATAR
Mer 21 Jan 2009 12:49
Message Re: Le jeu des périphrases...
Je ne suis qu'un homme, rien qu'un homme
Chuis qu'un pauv'mec, une pauv'pomme !

Qui traîne sa vie aux quatre vents
qui s'fait chier tout l'temps !

Qui rêve d'été et de printemps
qui sniffe trop de coke et d'anabolisants,

Lorsque vient l'automne et les tourments
Quand je me caille à cause du vent,

Mais c'est monotone, monotone
au niveau zéro qu'elles sont mes phéromones !

De me supporter depuis si longtemps
alors je me paluche un tit moment,

Et la même gueule et le même sang,
dans ma tronche et dans mon sang

Coulant dans mes veines d'un même courant
ça me fouette je vous dit pas comment !

Je ne suis qu'un homme, rien qu'un homme
Je suis qu'un baltringue, rien qu'une pomme

J'ai perdu mon cœur depuis longtemps,
me suis fait niquer tout l'temps

j'abandonne, faut que j'aille me laver ! Gné ?! Hihihi!
Si je ne sais plus que faire semblant
Je ne suis qu'un homme, rien qu'un homme
J'ai brûlé mes ailes aux soleils brûlants
J'ai fermé ma porte, oui qu'importe
Pour cause de rêve ou de testament
Si je me rappelle, me rappelle
Que la vie fut belle de temps en temps
Je ne saurai taire pour bien longtemps
Ce que me coûtèrent ces beaux moments
Mais y a rien à faire, rien à faire
Car je sais trop bien qu'au premier tournant
Au premier sourire, au premier bon vent
Je retomberai dans le guet-apens
Je ne suis qu'un homme, rien qu'un homme
Et j'aime la vie si je m'en défends
Elle le sait bien cette poltronne
Qui donne toujours et toujours reprend
Et qu'on me pardonne, me pardonne
Si je n'y crois plus que de temps en temps
Je sais que personne, non personne
N'a jamais su dire le chemin des vents
Je ne suis qu'un homme, rien qu'un homme
Et je vais ma vie au gré des vents
Je crie, je tempête et je tonne
Puis je m'extasie au premier printemps
Je ne suis qu'un homme, rien qu'un homme
Entre goût de vivre et goût du néant
Entre Dieu et Diable, il faut voir comme
Je plie, je succombe et je me repens
Je ne suis qu'un homme, rien qu'un homme
Et je vais ma vie au gré des vents
Et qu'on me pardonne, me pardonne
Si je n'y crois plus que de temps en temps.
un chat gris
Disparu(e)
RANDOM_AVATAR
Jeu 22 Jan 2009 06:27
Message Re: Le jeu des périphrases...
Hihihi! Hihihi! Hihihi!