Hello!

Inspiré(e) de prendre part à la discussion ? Ou de poser une question ou demander de l’aide ?

Alors bienvenues dans les grands sujets des forums de La Bulle : m’inscrire.

Cette partie du forum n’est pas compatible avec les bloqueurs publicitaires

Félicitations à vous, de préférer les accès payants plutôt que la gratuité par la publicité, c’est honnorable et cohérent de votre part. Malheureusement, l’accès payant par micropaiement (qui serait d’environ 1 cent pour 20 pages consultées) n’est pour l’instant pas encore mis en place, et l’accès gratuit sans publicité, est réservé aux membres actif(ve)s du forum. En attendant, si vous souhaitez poursuivre votre visite chez nous, vous pouvez ajouter le site à votre liste blanche, ou encore mieux, désactiver le bloqueur partout. Pour ajouter le site à votre liste blanche, pour Firefox (similaire pour les autres navigateurs), rendez‑vous en bas à gauche de la fenêtre de votre navigateur, et cliquez sur le menu comme dans l’exemple de l’image ci‑dessous, puis rechargez la page, en appuyant sur F5.

Les « fossiles vivants » ne sont pas des fossiles
Auteur Message
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 16433
Dim 26 Oct 2014 14:52
Message Les « fossiles vivants » ne sont pas des fossiles
L’expression « fossile vivant » aurait été inventée par C. Darwin lui‑même (je la croyais plus tardive). Elle est courante dans la vulgarisation qui aime les images simples et émouvantes, mais parfois fausses.

Intuitivement, un fossile vivant, c’est un être vivant qui n’a pas changé depuis des millions d’années. Mais il y a l’apparence et il y a ce qui est invisibles aux yeux non‑avertis.

Un des plus célèbres soit‑disant « fossiles vivants », est le cœlacanthe (j’en voyais des images en 6ᵉ, dans des livres du CDI). Trois images qui rappelleront peut‑être quelque chose aux gens, … il est reconnaissable à sa queue caractéristique :

Image

Image

Image

Les études sur ce fameux fossile vivant, montre que dans les faits, les cœlacanthes vivants actuellement, sont différents de ceux retrouvés à l’état de fossiles.

Le cœlacanthe n’est pas un « fossile vivant » (lemonde.fr), Avril 2013.

Le journal Le Monde a écrit : 
Les deux Français rappellent qu’il n’y a pas forcément de corrélation directe entre le taux de mutation observé et l’évolution de l’aspect extérieur de l’espèce considérée. De plus, ils soulignent que la stabilité morphologique depuis le temps des dinosaures généralement attribuée au cœlacanthe est un mythe : « Il n’existe tout simplement pas de fossile de cette époque similaire au cœlacanthe actuel », dit Patrick Laurenti.

On pourrait alors se dire qu’au lieu de parler d’absence de changement, on pourrait parler de changement très lent ; mais cette expression est, elle aussi, contestée.

Le journal Le Monde a écrit : 
Qu’en conclure ? Un intertitre de l’article de Nature évoque un animal « à évolution lente ». Mais pour Patrick Laurenti (Laboratoire évolution, génomes et spéciation, CNRS, université Paris-Diderot), c’est sauter trop rapidement à une conclusion incertaine, voire erronée.


Je le comprends comme ça : l’expression « à évolution lente » est déjà moins fausse, mais présente des risques de pièges (il ne dit effectivement pas qu’elle est fausse, seulement qu’il ne faut pas se précipiter sur cette expression).

Un des pièges, auquel on ne pense pas qu’on est simple curieux(se) honnête, c’est le détournement qu’en font les créationniste :

Le journal Le Monde a écrit : 
Pour lui, la notion même de fossile vivant, « entretenue par des publications scientifiques à grand spectacle », est à bannir et est « assez dangereuse car très utilisée par les créationnistes pour nier l’évolution ».

Dans cet extrait, « lui », c’est Patrick Laurenti.

Mais c’est surtout parce qu’elle est fausses qu’il ne faut pas l’utiliser, ou alors en rappelant bien que c’est une image de l’esprit. Cette expression n’est pas à éviter au seul motif que les créationnistes se la sont approprié.

Une autre raison qui n’est pas donnée dans cet article, est qu’un être vivant peut avoir une forme semblable en apparence à celle qu’il avait il y a des millions d’années, tout en étant génétiquement différent (on peut observer les variations entre des populations vivantes, pas sur des fossiles, mais ça suffit à trahir quelque chose).

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]

Dernière édition par Hibou le Dim 26 Oct 2014 18:01, édité 2 fois.

Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 16433
Dim 26 Oct 2014 17:55
Message Re: Les « fossiles vivants » ne sont pas des fossiles
Au sujet des différences entre les cœlacanthes contemporains et les cœlacanthes de l’ère primaire à l’ère tertiaire, un article du CNRS : Les cœlacanthes, des fossiles-vivants ? (edb.ups-tlse.fr), date non‑précisée.

Chapô de l’article a écrit : 
Non, les populations de cœlacanthes vivant au large des Comores et en Indonésie ne sont pas tout droit sorties du Crétacé ! Deux chercheurs du laboratoire Évolution, génome et spéciation du CNRS s’insurgent contre l’appellation abusive de « fossile‑vivant » et rappellent que les espèces actuelles, si elles font partie de la même famille, sont très différentes des cœlacanthes qui vivaient il y a 65 millions d’années.


Puis dans la légende d’une image, il est dit :

Légende d’une image dans l’article a écrit : 
Les différences morphologiques entre les deux espèces, notamment au niveau des os crâniens, des insertions des nageoires charnues, des vessies natatoires…, sont patentes.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 16433
Dim 26 Oct 2014 18:38
Message Re: Les « fossiles vivants » ne sont pas des fossiles
Hibou a écrit : 
[…] les cœlacanthes de l’ère primaire à l’ère tertiaire, […]

Pour un rappel des périodes et des ères, voir : L'échelle des temps géologiques (cristauxetpierresdumonde.com). La tableau en haut de page, va du plus récent en haut, au plus ancien en bas.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 16433
Dim 26 Oct 2014 21:02
Message Re: Les « fossiles vivants » ne sont pas des fossiles
De l’article du CNRS, deux messages plus haut, une citation suggérant qu’il est même improbable qu’une fossile vivant puisse exister :

L’article a écrit : 
C’est une aberration au regard de la génétique des populations, rappellent les chercheurs. Il n’existe à ce jour aucun exemple d’espèce qui n’ait pas évolué sur une période qui se compte en dizaines de millions d’années. C’est le résultat inévitable des mutations génétiques.


Je me demande si la dernière phrase n’a pas été maladroitement formulée, et si l’intention n’était pas plutôt de dire « c’est le résultat des inévitables mutations génétiques ».

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
cron