Hello!

Inspiré(e) de prendre part à la discussion ? Ou de poser une question ou demander de l’aide ?

Alors bienvenues dans les grands sujets des forums de La Bulle : m’inscrire.

Cette partie du forum n’est pas compatible avec les bloqueurs publicitaires

Félicitations à vous, de préférer les accès payants plutôt que la gratuité par la publicité, c’est honnorable et cohérent de votre part. Malheureusement, l’accès payant par micropaiement (qui serait d’environ 1 cent pour 20 pages consultées) n’est pour l’instant pas encore mis en place, et l’accès gratuit sans publicité, est réservé aux membres actif(ve)s du forum. En attendant, si vous souhaitez poursuivre votre visite chez nous, vous pouvez ajouter le site à votre liste blanche, ou encore mieux, désactiver le bloqueur partout. Pour ajouter le site à votre liste blanche, pour Firefox (similaire pour les autres navigateurs), rendez‑vous en bas à gauche de la fenêtre de votre navigateur, et cliquez sur le menu comme dans l’exemple de l’image ci‑dessous, puis rechargez la page, en appuyant sur F5.

Les key frames sont des intervalles de temps, pas des points dans le temps
Auteur Message
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 16072
Sam 25 Mai 2013 01:34
Message Les key frames sont des intervalles de temps, pas des points dans le temps
Les key frames (~= images clés), sont toujours présentés dans les logiciels d’animation, comme des points dans le temps. D’après la page ci‑dessous qui a de bons arguments, il faudrait plutôt les traiter comme des intervalles de temps. La différence est importante pour le motion blur (flou cinétique), qui ne peut être correctement rendu que s’il s’applique à des intervalles de temps.

Les points dans le temps, sont alors les key poses (poses clés).

L’exemple qu’il donne, en résumé : imaginer une voiture très rapide sur un parcours. Elle fait le parcours en 4 images. Elle part de la ligne de départ et arrive à la ligne d’arrivée en 4 images. Comment définir un rendu correcte de la première image ? On ne peut pas avoir une image nette de la voiture sur la ligne de départ. Pour un rendu correcte, il faut penser à ce que filmerait une caméra. Au départ de la voiture, l’obturateur s’ouvre, la voiture parcourt un quart du trajet, puis l’obturateur se ferme. La caméra a pris une image avec un flou cinétique, de la voiture ayant parcouru un quart du trajet.

Chaque image de l’animation est l’image d’un intervalle de temps, et non‑pas l’image à un instant précis dans le temps. Ces instants précis sont les poses, mais pas les images de l’animation.

L’article d’origine, plus expansif et en Anglais, est ici : Motion Blur — Frame zero, time zero and the fence post error (digitalartform.com). Juillet 2003 (l’auteur ne donne pas son nom).

En fin d’article, il donne le lien d’un article d’un ingénieur, Peter Lynds, qui rappel qu’en physique et en mécanique, il n’existe rien qui ressemble à des points dans le temps, et qu’il n’existe que des intervalles de temps. Une conclusion qui va dans le même sens.

Voir : Ground-breaking work in understanding of time — Mechanics, Zeno and Hawking undergo revision (eurekalert.org). Juillet 2003. Peter Lynds.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 16072
Mer 24 Fév 2016 04:57
Message Re: Les key frames sont des intervalles de temps, pas des points dans le temps
Il suffit aussi de penser à l’audio qui accompagne souvent la vidéo, pour avoir à l’esprit une image claire que qu’un cadre / frame, représente un intervalle de temps et pas un point dans le temps.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 16072
Ven 10 Juin 2016 02:49
Message Re: Les key frames sont des intervalles de temps, pas des points dans le temps
La première animation réalisée en employant des keyframes, « Gertie le dinosaure », en 1914, par Winsor McCay.

Gertie the Dinosaur — Winsor McCay — 1914



Une version plus longue, mêlant film et animation.


Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet