Hello!

Inspiré(e) de prendre part à la discussion ? Ou de poser une question ou demander de l’aide ?

Alors bienvenues dans les grands sujets des forums de La Bulle : m’inscrire.

Cette partie du forum n’est pas compatible avec les bloqueurs publicitaires

Félicitations à vous, de préférer les accès payants plutôt que la gratuité par la publicité, c’est honnorable et cohérent de votre part. Malheureusement, l’accès payant par micropaiement (qui serait d’environ 1 cent pour 20 pages consultées) n’est pour l’instant pas encore mis en place, et l’accès gratuit sans publicité, est réservé aux membres actif(ve)s du forum. En attendant, si vous souhaitez poursuivre votre visite chez nous, vous pouvez ajouter le site à votre liste blanche, ou encore mieux, désactiver le bloqueur partout. Pour ajouter le site à votre liste blanche, pour Firefox (similaire pour les autres navigateurs), rendez‑vous en bas à gauche de la fenêtre de votre navigateur, et cliquez sur le menu comme dans l’exemple de l’image ci‑dessous, puis rechargez la page, en appuyant sur F5.

Les risques nucléaires avérés, en france
Auteur Message
zen
Modératrice
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Fille
  • Age : 49
  • Localisation : Un pied dans l'eau et un sur le mont.
  • Messages : 11009
Ven 7 Fév 2014 22:50
Message Les risques nucléaires avérés, en france
Ce sujet a pris naissance au cours de et a été dérivé de : Fiction sur un accident nucléaire civil en france.

Je viens de trouver ce documentaire qui n'est pas une fiction. Je n'ai pas encore tout vu mais dès les premières minutes j'étais écoeurée.
Il s'agit de l'émission "Pièces à conviction". Ca a été diffusé à la télé.


Image
Profil
Ric
Débateur
Débateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Garçon
  • Age : 66
  • Localisation : la Gaume, région de la Lorraine belge
  • Messages : 1730
Dim 9 Fév 2014 10:48
Message Re: Les risques nucléaires avérés, en france
Je viens de regarder les dix premières minutes... (la suite bientôt)

Un seul mot: EFFRAYANT

Image
....Je suis de là-bas !
Profil
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 15454
Dim 9 Fév 2014 23:31
Message Re: Les risques nucléaires avérés, en france
Je viens de voir les vingt premières minutes.

Connait‑on objectivement les risques des dépôts sauvages ? Ce n’est pas pour les justifier, mais pour avoir une idée au‑delà de l’émotion. Les chiffres donnés parlent difficilement si on a pas d’idée de la mesure des choses. Des milliers de tonnes de déchets : c’est sûr que des milliers, c’est un gros chiffre, mais ça représente quoi en risque ?

Pour le mensonge d’état des deux sociétés d’exploitation d’uranium, c’est sûr, c’est un scandale. Pour le manque de suivi médicale des mineurs et le peu de cas fait de leur sécurité sanitaire pendant leur exercice, idem, c’est clairement scandaleux. Étrangement, je crois avoir entendu parler du problème du radon dans les mines d’uranium, dès la fin des années 1980 déjà, et alors ça ne serait pas une découverte récente, et des médias en parlaient déjà avant le rapport mentionné dans le reportage, et qui ne date que des années 2000.

Sans vouloir minimiser ce qui est objectif et mesurable, je me demande ce que les choses auraient été si les centrales électriques avaient été des centrales au charbon. Pire ou mieux ? (autant en terme d’environnement que de conséquences sur la santé des travailleurs). Par contre pour la question de l’exploitation de l’uranium pour l’armement nucléaire, ça, on aurait clairement put s’en passer.

Connait‑on les parts d’usage respectives de l’uranium exploité, pour la production d’énergie et pour l’armement nucléaire ?

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 15454
Lun 10 Fév 2014 14:54
Message Re: Les risques nucléaires avérés, en france
Hibou a écrit : 
Connait‑on objectivement les risques des dépôts sauvages ? Ce n’est pas pour les justifier, mais pour avoir une idée au‑delà de l’émotion. Les chiffres donnés parlent difficilement si on a pas d’idée de la mesure des choses. Des milliers de tonnes de déchets : c’est sûr que des milliers, c’est un gros chiffre, mais ça représente quoi en risque ?

Je regarde la suite, et ils en ont dit plus sur la mesure des risques.

La radioactivité relevée dans les lieux où des stériles (minerais d’uranium, trop pauvres pour l’exploitation industrielle, mais cependant trop riches pour être anodins) ont été déversés ou utilisés comme remblais pour des routes ou des bâtiments professionnels et d’habitation, est de 10 à 120 fois supérieure à la radioactivité naturelle pour ces lieux. Les quantités de radon (un gaz radioactif lourd qui a tendance à stagner au niveau du sol) peuvent être 25 fois supérieures au seuil jugé acceptable pour une habitation moderne.

En pratique ou au moins d’après les normes internationales et Européenne, stationner 10 ou 15h sur certains lieux contaminés, peut être suffisant pour recevoir la limite de la dose maximale annuelle, définie par les normes.

L’eau potable aussi est parfois contaminée, comme c’est le cas à Limoges par exemple. La ville de Limoges est en effet alimentée en eau potable, par un réseau hydrique dans lequel fuient des lieux de stockage qui ne sont pas suffisamment étanches.

Aussi tard que jusqu’en 2008 au moins, AREVA (anciennement COGEMA) continuait à jeter des déchets d’extraction de l’uranium, un peu partout dans la nature, et même à construire des espaces de détente en plein‑air sur ces lieux de rejets de déchets, réaménagés par des paysagistes.

Le documentaire semble dater de 2009, et l’enquête avoir été conduite de 2008 à 2009.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 15454
Lun 10 Fév 2014 15:33
Message Re: Les risques nucléaires avérés, en france
En région du Limousin, en 1995, une plainte avait été déposée par l’association « Sources et Rivières du Limousin » contre la société qui s’appelait encore COGEMA (qui s’appel maintenant AREVA), pour avoir déposé des résidus d’excavation minière d’uranium dans la nature.

En 2005, après 5 ans de procès, la société a été blanchie par la justice, par le fait de réglementations conçues sur mesure pour ce genre de société et lui permettre de poursuivre ses activités dans les conditions dans lesquelles elle le fait.

Le département du Cantal et la région du Limousin, sont d’après le reportage, des régions très sensiblement impactées par le problème. Elles ne sont pas les seules, et ne sont que deux exemples parmi d’autres lieux de france (dont l’Alasace, comme je crois l’avoir vu sur une des cartes brièvement présentées).

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 15454
Lun 10 Fév 2014 16:26
Message Re: Les risques nucléaires avérés, en france
La france a connu 210 différents sites d’extraction d’uranium, répartis un peu partout, mais de manière non‑homogène.

Au cours de l’exploitation de ces 210 sites, 30 millions de tonnes de résidus ont été rejetés, dont COGEMA / AREVA s’est débarrassé principalement dans la nature.

La radioactivité d’un minerai ne dépend finalement que peu de sa teneur en uranium (qui était le minerai recherché et a été récupéré autant que possible), et dépend surtout d’autres composés radioactifs l’accompagnant ou en dérivant, comme le polonium, le radon, parmi d’autres. La radioactivité des déchets émane principalement de ces autres composés, et pas tant de l’uranium, et il ne faut donc pas se fier à une faible teneur en uranium pour conclure la faible radioactivité d’un déchet, sa radioactivité pouvant être élevée, malgré une faible teneur en uranium.

Jusqu’à il y a peu (2008 environ au moins), les ministres n’avaient aucun moyen de faire évoluer la réglementation de l’extraction minière et de l’exploitation des minerais, nucléaire, et tout était décidé par le président de la république et une minorité influente, seuls. COGEMA / AREVA, a été jusque récemment au moins (qu’en est‑il maintenant d’ailleurs ?), juge et partie dans les contrôles la concernant. Le président de la COGEMA nommait lui‑même les gens qui avaient la responsabilité de la contrôler, dans le but évidement de toujours bénéficier de conclusion allant dans le sens souhaité et ne mettant jamais en cause COGEMA / AREVA.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
zen
Modératrice
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Fille
  • Age : 49
  • Localisation : Un pied dans l'eau et un sur le mont.
  • Messages : 11009
Lun 10 Fév 2014 19:50
Message Re: Les risques nucléaires avérés, en france
Je ne sais pas pour vous mais moi je n'aimerais pas trop vivre dans une région polluée par des tonnes de déchets radioactifs !

J'ai entendu à la télé, il y a de ça un petit bout de temps, que la France récupère les déchets radioactifs de certains pays voisins pour les en débarrasser. La compagnie qui s'en occupe reçoit évidemment de l'argent pour ça mais où vont ces déchets ? Dans le Limousin, au milieu de tout le reste ? Je commence à me poser des questions moi. Le truc que j'avais vu à ce sujet n'a pas répondu à cette question pourtant simple et bizarrement on n'entend que très rarement parler de ce genre de sujet. Yeux au ciel avec le sourire

Image
Profil
Bavard impénitent
Bavard impénitent
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Garçon
  • Age : 57
  • Localisation : Lyon
  • Messages : 554
Lun 10 Fév 2014 22:17
Message Re: Les risques nucléaires avérés, en france
Je n’ai visionné que les trente premières minutes de cette vidéo. Je reste assez surpris moi aussi.

Il y a aussi un document en pdf très intéressant de la CRIIRAD qui tend à confirmer ce qui est décrié dans le reportage vidéo de Zen.
http://www.criirad.org/actualites/urani ... ancais.pdf

Juste pour information :
La CRIIRAD (Commission de Recherche et d’Information Indépendantes sur la Radioactivité) est un organisme français indépendant de surveillance et d’analyse de la radioactivité. Elle est créée en 1986 suite à l’accident de Tchernobyl, en réaction au manque de transparence de l’Etat et du SCPRI. La CRIIRAD entend effectuer ses propres mesures de la radioactivité, indépendamment des exploitants du nucléaire et de l’organisme public IRSN.
http://www.connaissancedesenergies.org/ ... la-criirad
Profil
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 15454
Lun 10 Fév 2014 22:47
Message Re: Les risques nucléaires avérés, en france
Youplaa a écrit : 
Il y a aussi un document en pdf très intéressant de la CRIIRAD qui tend à confirmer ce qui est décrié dans le reportage vidéo de Zen.

C’est que la CRIIRAD a beaucoup participé à ce reportage quand‑même, et que Bruno Chareyron y tient une bonne place, de face, de dos, et de trois‑quart Tire la langue .

Youplaa a écrit : 
La CRIIRAD (Commission de Recherche et d’Information Indépendantes sur la Radioactivité) est un organisme français indépendant de surveillance et d’analyse de la radioactivité. Elle est créée en 1986 suite à l’accident de Tchernobyl, en réaction au manque de transparence de l’Etat […]

Ok.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Bavard impénitent
Bavard impénitent
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Garçon
  • Age : 57
  • Localisation : Lyon
  • Messages : 554
Dim 16 Fév 2014 10:03
Message Re: Les risques nucléaires avérés, en france
Afin de réduire les risques, il existe une technologie de quatrième génération, les centrales à thorium ou à sels fondus.

notes du wiki: Cette technologie possède des différences importantes avec les autres filières nucléaires. A priori, elle réduit les critiques faites à la filière nucléaire, à savoir la sûreté, les déchets et les faibles réserves de combustibles. Ces points devront cependant être confirmés par les projets en cours afin de préciser et justifier la faisabilité commerciale de ce type de réacteur
Profil
cron