Hello!

Inspiré(e) de prendre part à la discussion ? Ou de poser une question ou demander de l’aide ?

Alors bienvenues dans les grands sujets des forums de La Bulle : m’inscrire.

Cette partie du forum n’est pas compatible avec les bloqueurs publicitaires

Félicitations à vous, de préférer les accès payants plutôt que la gratuité par la publicité, c’est honnorable et cohérent de votre part. Malheureusement, l’accès payant par micropaiement (qui serait d’environ 1 cent pour 20 pages consultées) n’est pour l’instant pas encore mis en place, et l’accès gratuit sans publicité, est réservé aux membres actif(ve)s du forum. En attendant, si vous souhaitez poursuivre votre visite chez nous, vous pouvez ajouter le site à votre liste blanche, ou encore mieux, désactiver le bloqueur partout. Pour ajouter le site à votre liste blanche, pour Firefox (similaire pour les autres navigateurs), rendez‑vous en bas à gauche de la fenêtre de votre navigateur, et cliquez sur le menu comme dans l’exemple de l’image ci‑dessous, puis rechargez la page, en appuyant sur F5.

Les vaisseaux spatiaux réutilisables, privés ou publics
Auteur Message
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 15811
Mar 6 Fév 2018 23:09
Message Re: Les vaisseaux spatiaux réutilisables, privés ou publics
Aujourd’hui 6 Février 2018, a été lancé par la société privé SpaceX, un cargo spatiale réutilisable, une fusée Falcon Heavy, une variante de la fusée Falcon 9. Elle peut en théorie transporté jusqu’à 64 tonnes de charge utile vers une orbite basse de la Terre ou 16 tonnes vers Mars. La puissance de l’ensemble n’est surpassé que par l’ancienne Saturne V qui envoyait des humains vers la Lune. Mais contrairement à Saturne V, ce cargo spatial est réutilisable, ceci afin de réduire les coûts (et limité le gaspillage).

La comparaison avec la Saturne V est doublement justifiée, car ce lanceur est justement conçus pour reprendre l’exploration spatiale humaine : des voyages vers la Lune et vers Mars sont prévus dans l’avenir.

En guise chargement pour ce test, ces grands fous ont envoyé une voiture qu’ils ont placé sur une orbite qui coupe celle de Mars. À la place du conducteur, ils ont placé un scaphandre spatial conçu par la même société. Il est aussi question d’une sorte de disque blue‑ray, mais je n’ai trop compris, j’imagine qu’il a été mis dans la voiture.

Vous pouvez suivre en replay le lancement et la mise en orbite de la voiture, une orbite autour du Soleil, croisant celle de la Terre et celle de Mars.

Les sept premières minutes de la vidéo ne montrent rien d’intéressant, vous pouvez les passer.

Falcon Heavy test flight — SpaceX — 6 Février 2018

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 15811
Mar 6 Fév 2018 23:26
Message Re: Les vaisseaux spatiaux réutilisables, privés ou publics
En complément du précédent message, quelques comparaisons et chiffres intéressants, par exemple sur le rapport qualité / prix comparé à celui d’autres lanceurs. Cette vidéo explicative a été réalisée avant le lancement d’aujourd’hui.

Falcon Heavy, le lanceur surpuissant de SpaceX — La minute spatiale — Septembre 2017

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 15811
Mer 2 Mai 2018 17:06
Message Re: Les vaisseaux spatiaux réutilisables, privés ou publics
À côté de Space X, il existe aussi Blue Origin, une société plus spécialisée dans les futurs vols touristiques en apesanteur.

Le 29 Avril de cette année 2018, à 18h42 (heure française), était lancé un modèle de test de la New Shepard 3, un lanceur réutilisable emportant une capsule elle‑même réutilisable et se posant en douceur au bout de trois parachutes. Le reste du lanceur se pose avec des moteurs, seule la capsule qui embarquera les touristes, se pose avec des parachutes.

La vidéo ci‑dessous montre le lancement et le retour de la New Shepard 3. Une chose m’intrigue : il est dit qu’une précédente version, New Shepard 2, a décollé et est revenue cinq fois, et le commentaire poursuit en comparant cela aux lanceurs de Space X qui ne sont réutilisés que deux fois. Alors les lanceurs de Space X ne sont pas si réutilisables qu’on le dit (sous réserve que le commentateur n’a pas dit une bêtise).

J’aime bien cette New Shepard, elle ressemble à ce qu’on voit dans les dessin‑animés Tire la langue

Lancement de test de la New Shepard — Stardust, la chaîne de l’espace — 2018

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 15811
Dim 29 Juil 2018 14:35
Message Re: Les vaisseaux spatiaux réutilisables, privés ou publics
Ticket pour un saut de puce dans l’espace …

Virgin Galactic continue ses essais qui semblent bien se passer, mais son vaisseau ne sort encore pas de l’atmosphère, même s’il a déjà atteint 50 km d’altitude. Le prix de la place pour un saut dans l’espace, sera d’un peu plus de 2 000 €.

Virgin veut gagner la course au tourisme spatial — Euronews — 2018

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 15811
Dim 29 Juil 2018 22:51
Message Re: Les vaisseaux spatiaux réutilisables, privés ou publics
Hibou a écrit : 
[…]. Le prix de la place pour un saut dans l’espace, sera d’un peu plus de 2 000 €.

[…]

Il semble que le commentateur a dit une erreur et que le prix est plutôt dans les 200 000 €.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
cron