Hello!

Inspiré(e) de prendre part à la discussion ? Ou de poser une question ou demander de l’aide ?

Alors bienvenues dans les grands sujets des forums de La Bulle : m’inscrire.

Cette partie du forum n’est pas compatible avec les bloqueurs publicitaires

Félicitations à vous, de préférer les accès payants plutôt que la gratuité par la publicité, c’est honnorable et cohérent de votre part. Malheureusement, l’accès payant par micropaiement (qui serait d’environ 1 cent pour 20 pages consultées) n’est pour l’instant pas encore mis en place, et l’accès gratuit sans publicité, est réservé aux membres actif(ve)s du forum. En attendant, si vous souhaitez poursuivre votre visite chez nous, vous pouvez ajouter le site à votre liste blanche, ou encore mieux, désactiver le bloqueur partout. Pour ajouter le site à votre liste blanche, pour Firefox (similaire pour les autres navigateurs), rendez‑vous en bas à gauche de la fenêtre de votre navigateur, et cliquez sur le menu comme dans l’exemple de l’image ci‑dessous, puis rechargez la page, en appuyant sur F5.

Mesurer la représentativité de l’organisation sociale
Auteur Message
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 18472
Mer 14 Sep 2011 19:03
Message Mesurer la représentativité de l’organisation sociale
En partie inspiré par ces deux précédents sujets


Mais aussi inspiré par d’autres pensées, je me dis qu’il faudrait creuser cette question.

La Question : dans quelles mesures l’organisation sociale collective — ce qui inclue les représentants et la hiérarchie sociale — est représentative et/ou non‑représentative de la société humaine ?

Ça ne va pas être coton de trouver des sources pour fonder des opinons et donner une sorte de mesure (comme on le ferait avec un thermomètre) à ça.

Évidement, on aura des arguments pour dire que Non, l’organisation sociale ne reflète pas la réalité de la société humaine, via l’argument que la hiérarchie sociale est un vivier de maladies mentales, et on aura également des arguments pour dire que Oui, l’organisation sociale reflète la réalité de la société humaine, parce qu’on a que les dirigeants ou les dictateurs qu’on mérite parce que quand des millions de gens se font dominer comme ça par quelques milliers d’individus seulement, c’est qu’ils sont quand‑même assez passifs pour ça.

Oui, mais dans quelles mesures ? À quels degrés ? Avec quelles marges de variations et d’évolution ?

Je citerai éventuellement plus tard la chose qui m’a fait poser cette question maintenant, mais je ne préfère pas trop, parce que c’est une chose un peu tordue.

Je n’ai aucune idée de la démarche à appliquer pour faire des mesures ou donner des évaluations de mesures, de ce genre de choses. Ça ne peut pas se ramener à quelque chose de comparable à des mesures physique. Alors ramener ça à une question de dénombrement ? Des statistiques ? Mais de quels éléments ?

Ouiiiin… Fais un caprice Marie-Lou, si tu passe par là, j’ai besoin de ton aide Embêté(e)

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Débateur
Débateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Garçon
  • Messages : 1159
Jeu 15 Sep 2011 12:02
Message Re: Mesurer la représentativité de l’organisation sociale
Je ne comprends pas bien ta question.

Il est question de définir l'humain et de dire quelle organisation sociale lui conviendrait le mieux où j'ai rien compris.

Est ce qu'au lieu d'être hierarchique la collaboration entre les humains devrait plutôt être collégiale par exemple ?

D'un autre côté, à partir du moment où ce sont nos représentants qui décident de l'organisation de la société, on peut juste se demander si ils nous représentent réèllement, car dans ce cas, il y a peu de chances que l'organisation qui en découlent soit représentative de la société. Il est évident que non, les élus ne sont pas représentatifs, le pourcentage en terme de classes sociales, religion, sexe, etc etc... n'a aucun rapport avec celui de la société réèlle.

Et puis aussi la société est de plus en plus individualiste et de ce point de vue, ce sont les individus qui ont les qualités les plus décisives qui arrivent au sommet et qui ont donc le pouvoir de décider au nom de tous les autres. Est ce qu'ils sont représentatifs ? Est ce que chaque individu de notre société est dans une optique dominant-dominé ou pas ? et comment le savoir à part avec un questionnaire généralisé qui pourrait tout aussi bien être biaisé parce que tout un chacun n'a jamais refléchit à la question.. Et si on se rend compte que l'ensemble des gens qui composent la société pouvaient être séparé en deux groupes distincts, les gens qui sont dans le rapport de force et ceux qui sont à même de collaborer sur un pied d'égalité, est ce qu'en fin de compte ces deux groupes peuvent réèllement co-exister au sein de la société, ou alors sont ils voués à la confrontation tôt ou tard ?
Profil
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 18472
Jeu 15 Sep 2011 13:29
Message Re: Mesurer la représentativité de l’organisation sociale
Nucua a écrit : 
Je ne comprends pas bien ta question.

Il est question de définir l'humain et de dire quelle organisation sociale lui conviendrait le mieux où j'ai rien compris.

À te lire, je crois que j’ai mal formulé.

La question que ça voulait poser n'est pas celle de définir une organisation. Je vais essayer de reformuler.

Je part de l’idée que presque tout le monde sera OK pour dire que la représentation de la société, à travers ses représentants, ses instances, ses médias, et etc, ne semble pas être la même que celle que l’on connait réellement.

Je me demandais si pour aller plus loin que ce vague constat, si on pourrait en prendre la mesure. Un peu, moyennement, beaucoup, énormément, etc. Si possible, une mesure.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
cron