Hello!

Inspiré(e) de prendre part à la discussion ? Ou de poser une question ou demander de l’aide ?

Alors bienvenues dans les grands sujets des forums de La Bulle : m’inscrire.

Cette partie du forum n’est pas compatible avec les bloqueurs publicitaires

Félicitations à vous, de préférer les accès payants plutôt que la gratuité par la publicité, c’est honnorable et cohérent de votre part. Malheureusement, l’accès payant par micropaiement (qui serait d’environ 1 cent pour 20 pages consultées) n’est pour l’instant pas encore mis en place, et l’accès gratuit sans publicité, est réservé aux membres actif(ve)s du forum. En attendant, si vous souhaitez poursuivre votre visite chez nous, vous pouvez ajouter le site à votre liste blanche, ou encore mieux, désactiver le bloqueur partout. Pour ajouter le site à votre liste blanche, pour Firefox (similaire pour les autres navigateurs), rendez‑vous en bas à gauche de la fenêtre de votre navigateur, et cliquez sur le menu comme dans l’exemple de l’image ci‑dessous, puis rechargez la page, en appuyant sur F5.

On observe déjà un peu le climat d’une exoplanète
Auteur Message
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 19030
Sam 8 Fév 2014 18:57
Message On observe déjà un peu le climat d’une exoplanète
Dans les années 1990, on étaient découvertes les premières exoplanètes. Le public s’y est vite habitué et n’y fait même plus attention, tellement il est devenu en apparence banale, d’en découvrir.

Pourtant il se passe encore des choses qui devraient attirer l’attention.

Image
Vue d’artiste de la planète géante,
d’après les informations fournies
par les astronomes

Par exemple il y a un an, en Janvier 2013, des astronomes rapportaient avoir mis en évidence les tumultes d’une géante brune, affreusement nommée « 2MASS J22282889-431026 », et dont je n’ai pas réussi à trouver la distance.

C’est en observant la planète sous plusieurs longueur d’ondes dans les infrarouges, à l’aide de deux télescope spatiaux, que les astronomes ont remarqué des variations de ton périodiques, dans sa faible lumière, sûrement produites par des mouvements atmosphériques. Il ne s’agit pas d’une image directe de son atmosphère, et on a évidemment pas d’images comme celles qu’on peut avoir de l’atmosphère Terrestre vue depuis un satellite ; ce sont des observations qui trahissent une tendance globale de la météo sur cette très grosse planète.

Pour lire plus de détails, in English : Telescopes see weather patterns in brown dwarf (astronomy.com). Janvier 2013.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 19030
Jeu 1 Mai 2014 14:58
Message Re: On observe déjà un peu le climat d’une exoplanète
Plus ancien, en 2010, était annoncée la première observation de la composition de l’atmosphère d’une super‑terre (*). Les conclusions furent qu’elle est constituée principalement de vapeur d’eau ou d’épaisses brumes ou nuages. Cette observation avait été faites en mettant à profit son passage devant son étoile‑mère. On peut imaginer qu’ils ont observé comment son atmosphère a filtré la lumière de l’étoile. La super‑terre analysée était GJ 1214B et l’analyse a été faite avec le VLT de l’ESO. Voir par exemple cet article : La première atmosphère d'une super Terre enfin confirmée (notre-planete.info). Décembre 2010.

(*) Pour la définition et la présentation de ce qu’est une super‑terre, voir le sujet « les exoplanètes en général ».

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 19030
Sam 27 Mai 2017 22:55
Message Re: On observe déjà un peu le climat d’une exoplanète
Voir aussi, sur un télescope optique terrestre, qui servira à observer les exoplanètes : Re: Les budgets de la recherche d’extra‑terrestres et de SETI en berne ?

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 19030
Dim 15 Mar 2020 22:08
Message Re: On observe déjà un peu le climat d’une exoplanète
L’observatoire Européen au Chilie, l’ESO, est équipé depuis 2018, d’un spectromètre nommé Expresso, qui fait partie du VLT. Récemment, ce spectromètre a permis d’observer la composition chimique d’une géante gazeuse, WASP‑76b, 2013. L’observation a été assez fine pour distinguer des différences de composition de l’atmosphère selon la région.

Cette géante gazeuse a une orbite proche de son étoile, et le verrouillage gravitationnel a finit par stopper sa rotation ; elle a une face toujours sous le feu de son étoile et une face toujours dans la nuit. Sur la face toujours éclairée, il fait extrêmement chaud, au delà de la température de fusion des métaux. La bande délimitant le jour permanent et la nuit permanente, n’a pas la même composition sur tout le tour. Sur une partie, il peut le métal en fusion. La température est tellement élevée que l’atmosphère contient des métaux vaporisés. Un vent violent soufflant apparemment toujours dans la même direction, amène ces vapeurs de métaux à la limite de la nuit, où elles se condensent en métaux liquides, qui tombent comme de la pluie. Dans la direction opposée, sur l’autre moitié de la bande délimitant le jour et la nuit, le phénomène n’existe pas, les vapeurs métalliques y restent à l’état de vapeur.

Il pleut du fer sur une exoplanète — Hugo Lisoir — Mars 2020

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
cron