Hello!

Inspiré(e) de prendre part à la discussion ? Ou de poser une question ou demander de l’aide ?

Alors bienvenues dans les grands sujets des forums de La Bulle : m’inscrire.

Cette partie du forum n’est pas compatible avec les bloqueurs publicitaires

Félicitations à vous, de préférer les accès payants plutôt que la gratuité par la publicité, c’est honnorable et cohérent de votre part. Malheureusement, l’accès payant par micropaiement (qui serait d’environ 1 cent pour 20 pages consultées) n’est pour l’instant pas encore mis en place, et l’accès gratuit sans publicité, est réservé aux membres actif(ve)s du forum. En attendant, si vous souhaitez poursuivre votre visite chez nous, vous pouvez ajouter le site à votre liste blanche, ou encore mieux, désactiver le bloqueur partout. Pour ajouter le site à votre liste blanche, pour Firefox (similaire pour les autres navigateurs), rendez‑vous en bas à gauche de la fenêtre de votre navigateur, et cliquez sur le menu comme dans l’exemple de l’image ci‑dessous, puis rechargez la page, en appuyant sur F5.

Proposition d’un impôt universel par F. Bayrou
Auteur Message
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 16069
Mar 17 Juin 2014 00:52
Message Proposition d’un impôt universel par F. Bayrou
Cette proposition, exprimée par François Bayrou le 18 Mai 2014, a été rapidement présentée pendant une interview Europe 1 / iTélé. Ça date d’il y a un mois, mais je ne l’apprends que maintenant.



François Bayrou a écrit : 
Sur ce point, j’ai un sentiment très minoritaire. Je pense que dans un pays bien équilibré, tout le monde devrait participer à l’impôt; même symboliquement, même par de petites sommes, même s’il fallait augmenter le SMIC et les minimas sociaux, de l’équivalent de ces sommes qu’on demanderait. Pour moi, l’impôt devrait être universel.


Il ne lui reste plus qu’à proposer ce que dans ce contexte abordant l’impôt universel, on pourrait nommée « allocation universelle » et qui s’appel formellement, « revenu de base inconditionnel ».

Dans les commentaires d’un article d’un journal en ligne, le Figaro (je ne donne pas le lien de l’article pour ne pas faire de publicité à un journal pratiquant la censure), on peut voir que la proposition est bien accueillie par des gens qui sont pourtant contre Bayrou, et que ces appréciations sont accompagnés des traditionnelles insultes envers les chômeurs longues durées (fainéants, parasites, sangsues, etc), ce qui suggère que ces commentaires proviennent d’électeurs sarkozystes ou lepénistes.

Malheureusement, ces réactions de gens qui verraient dans cet impôt universel un moyen de « punir les chômeurs longues durée », risque de faire associer cette idée d’un impôt universel à ce type de commentaires et d’électeurs et d’agir sur cette bonne idée, comme un repoussoir. Il ne faut pas se laisser dicter son opinion sur cette idée par les réactions de ces gens.

L’impôt universel pourrait être un début de simplification de la fiscalité en france, qui comme le dit Bayrou par la suite dans la même vidéo, est une usine à gaz qui presse trop les classes moyennes (dont les membres ne sont pas tous respectables, je sais, mais c’est une autre question), et profite surtout aux plus riches.

On pourrait aussi imaginer que par opportunité au moment de son établissement, autant que par contrainte techniques, ce serait une occasion de mettre en place un prélèvement mensuel à la source, ce qui rendrait l’impôt plus sûr, plus simple, plus prévisible et plus économe.

Comme suggéré plus haut, dans un pays disposant d’un impôt universel, l’idée d’une « allocation universelle » (également elle aussi versée à tous autant que l’impôt universel devrait être payé par tous), le revenu inconditionnel de base.

Quelques gens semblent se demander pourquoi créer un impôt universel, quand il existe déjà la TVA. Il faut ajouter un mot pour comprendre : « revenu »… il s’agit de rendre universel, l’impôt sur le revenu (le revenu n’étant pas que les salaires). La TVA, qui est effectivement universelle (excepté que son taux est variable) s’applique sur les sorties (les dépenses); cet impôt universel, s’appliquerait sur les rentrés, et selon les circonstances économiques et les besoins de le bonne marche de l’état, il peut être nécessaire d’avoir un taux différent pour chacun des deux, d’où la nécessité de les distinguer.

Se pose une question qu’il (F. Bayrou) n’a pas abordé : taux fixe ou taux variable ? Je crois que le taux fixe serait préférable, parce que le taux variable offre des opportunités de manipulations, et que c’est une chose à éviter. Le taux variable, bien qu’il ait des arguments idéologiques le défendant, n’a pas d’argument économique pouvant le défendre (un taux fixe n’est pas nécessairement synonyme d’injustice pour les moins riches).

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 16069
Dim 22 Juin 2014 18:52
Message Re: Proposition d’un impôt universel par F. Bayrou
Hibou a écrit : 
Il ne lui reste plus qu’à proposer ce que dans ce contexte abordant l’impôt universel, on pourrait nommée « allocation universelle » et qui s’appel formellement, « revenu de base inconditionnel ».


Une relation entre les deux, que des gens ont établi, peu avant (6 jours avant) la suggestion de Bayrou : Un impôt unique et un revenu universel (lemonde.fr). 12 Mai 2014.

Journal Le Monde a écrit : 
Qui peut être satisfait du « modèle social français », ce maquis d’impôts et d’allocations empilés au fil des décennies, symptôme d’un paternalisme bureaucratique et méprisant ? Les pauvres ? Nombre d’entre eux, par fierté ou découragement devant la complexité des procédures, ne réclament même pas le revenu de solidarité active (RSA) auquel ils auraient droit. Les salariés ? Bien malin qui pourrait déchiffrer les trente lignes d’une feuille de paie, mélange de fausses cotisations et de vrais impôts. Les « smicards » ? Leur progression salariale est découragée par les effets de seuil. Les jeunes ? Ils paient pour les retraités et les familles nombreuses. La complexité insondable et l’inefficacité patente du système sociofiscal représentent une insulte faite à chaque citoyen.

La suite au lien plus haut.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
zen
Modératrice
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Fille
  • Age : 50
  • Localisation : Un pied dans l'eau et un sur le mont.
  • Messages : 11009
Mer 25 Juin 2014 18:20
Message Re: Proposition d’un impôt universel par F. Bayrou
Comme le dit si bien Bayrou, les hauts revenus trouvent toujours un moyen pour ne pas payer d'impôts ou en tout cas en payer moins que ce qu'ils devraient.

Au lieu d'en arriver à faire payer ceux qui n'ont pas les moyens de payer des impôts, ils devraient faire payer ceux qui ont plus que les moyens mais qui trouvent tous les trucs possibles et imaginables pour ne pas payer. Haaa mais ils ont peur que les riches se fassent la malle si ils doivent payer des impôts. Ben tiens ! Facile ! Et puis ceux qui votent les lois ne font pas non plus partie des petits salaires. Nan, nan, j’crois pas…
Profil
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 16069
Dim 20 Nov 2016 12:28
Message Re: Proposition d’un impôt universel par F. Bayrou
Nathalie Kosciusko‑Morizet a une idée assez proche de l’impôt universel proposé par François Bayrou : Primaire de la droite : comparez les programmes des candidats en 8 points (sudouest.fr), 17 Novembre 2016.
L’article a écrit : 
Quant à Nathalie Kosciusko‑Morizet, elle prône le remplacement de l'IR par ce qu'elle appelle une « flat taxe, un impôt proportionnel individualisé ».


Pour que la proposition de NKM soit un impôt universel, il faut aussi qu’elle ne présente pas d’effet de seuil, mais le taux unique, c’est déjà un pas de bonne ampleur vers le libéralisme.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
cron