Hello!

Inspiré(e) de prendre part à la discussion ? Ou de poser une question ou demander de l’aide ?

Alors bienvenues dans les grands sujets des forums de La Bulle : m’inscrire.

Cette partie du forum n’est pas compatible avec les bloqueurs publicitaires

Félicitations à vous, de préférer les accès payants plutôt que la gratuité par la publicité, c’est honnorable et cohérent de votre part. Malheureusement, l’accès payant par micropaiement (qui serait d’environ 1 cent pour 20 pages consultées) n’est pour l’instant pas encore mis en place, et l’accès gratuit sans publicité, est réservé aux membres actif(ve)s du forum. En attendant, si vous souhaitez poursuivre votre visite chez nous, vous pouvez ajouter le site à votre liste blanche, ou encore mieux, désactiver le bloqueur partout. Pour ajouter le site à votre liste blanche, pour Firefox (similaire pour les autres navigateurs), rendez‑vous en bas à gauche de la fenêtre de votre navigateur, et cliquez sur le menu comme dans l’exemple de l’image ci‑dessous, puis rechargez la page, en appuyant sur F5.

Règle du neutre vs règle de proximité ou règle de voisinage
Auteur Message
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 15682
Jeu 1 Mar 2012 17:21
Message Règle du neutre vs règle de proximité ou règle de voisinage
Un précédent sujet abordait la question de l’absence d’un véritable neutre en français, qui peut aboutir à des formulation n’ayant pas coloration qu’on voudrait leur donner ou qui semblerait la plus naturelle.

Par exemple dans la phrase « dans le bois, toutes les pommes et quelques champigons, étaient gelés » peut sembler étrange, puisqu’elle met l’accent sur les pommes, mais l’adjectif « être gelé » s’accorde avec les champignons.

Et c’est encore plus étrange, si on change l’ordre des sujet (*), pour placer les pommes après les champignons, en écrivant « dans le bois, quelques champigons et toutes les pommes, étaient gelés ». Non‑seulement on a toujours l’accord de l’adjectif avec un sujet secondaire, mais en plus on met côte à côte l’ajectif et le sujet qui ne s’accorde pas.

(*) Je ne sais pas si c’est une formulation correcte, mais je parle du sujet de l’adjectif.

Éh bien il existe apparement une ancienne règle du français, qui dit que l’adjectif peut s’accorder en genre et en nombre, avec le sujet qui est à proximité, au lieu de l’accorder avec un neutre qui ne convient pas toujours.

Le lien ci‑dessous a écrit : 
La règle de proximité (ou règle de voisinage) consiste à accorder le genre et le nombre de l'adjectif avec celui du plus proche des noms qu'il qualifie, et le verbe avec le plus proche de ses sujets.

Source : Règle de proximité (fr.wikipedia.org)

Selon cette règle, il est possible de re‑écrire la phrase ainsi : « dans le bois, quelques champigons et toutes les pommes, étaient gelées ». Et si on l’avait écrit de la première manière, parlant des pommes avant de parler des champignons, on aurait eu qu’à inverser cet ordre pour pouvoir se permettre l’accord que l’on souhaite.

Personellement j’aime bien cette règle du voisinage (*), je la trouve lisible tout en étant moins rigide que la règle du faux neutre.

(*) Autre nom de la règle de proximité.

Le hic :
Même lien a écrit : 
Elle se rencontre en grec ancien et en latin, de même qu'en ancien français.

Cette règle est‑elle permise en français courant si elle provient de l’ancien français ? Ou alors il faut la faire revivre ?

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Compte gelé
Compte gelé
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Garçon
  • Localisation : Corsica
  • Messages : 637
Ven 2 Mar 2012 21:24
Message Re: Règle du neutre vs règle de proximité ou règle de voisinage
Pas la peine de tergiverser : que les gentes dames du défunt MLF le veuillent ou non, la vieille règle de la vieille grammaire française tient toujours le coup : un seul champignon, fût-il perdu au milieu de trois mille tonnes de pommes, l'emporte pour l'accord du participe.
Autrement dit, le masculin l'emporte toujours sur le féminin.
Déjà qu'on ne va bientôt plus pouvoir utiliser le mot Mademoiselle** sur les documents officiels, que des " Madame le Président " vont disparaître et que les ouragans sont devenus bi-sexuels... où irait-on si l'on changeait cela aussi.
Resterait la possibilité de remplacer champignon par chanterelle, amanite ou trémelle pour tout faire rentrer dans l'ordre. Mais cela poserait un nouveau problème, car pourquoi nommer le champignon et pas les pommes ? Et si celles-ci étaient des Gros Pigeonet, alors tout serait à refaire.
**Mademoiselle ! Mot qui a remplacé Dame oiselle, pourtant bien joli.

Si vous avez les yeux plus gros que le ventre, vous ne risquez pas de trouver une paire de lunettes. (Pierre Dac)
Profil
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 15682
Ven 2 Mar 2012 21:50
Message Re: Règle du neutre vs règle de proximité ou règle de voisinage
Ce n’est même pas sous l’influance du MLF, c’est juste pour des questions de sonorité de la phrase. Parfois avec le faux neutre, les phrases sonnent mal.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Compte gelé
Compte gelé
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Garçon
  • Localisation : Corsica
  • Messages : 637
Ven 2 Mar 2012 22:09
Message Re: Règle du neutre vs règle de proximité ou règle de voisinage
Surtout, ne te gène pas. Met un peu d'ordre là dedans. Yeux au ciel avec le sourire

Si vous avez les yeux plus gros que le ventre, vous ne risquez pas de trouver une paire de lunettes. (Pierre Dac)
Profil
cron