Hello!

Inspiré(e) de prendre part à la discussion ? Ou de poser une question ou demander de l’aide ?

Alors bienvenues dans les grands sujets des forums de La Bulle : m’inscrire.

Cette partie du forum n’est pas compatible avec les bloqueurs publicitaires

Félicitations à vous, de préférer les accès payants plutôt que la gratuité par la publicité, c’est honnorable et cohérent de votre part. Malheureusement, l’accès payant par micropaiement (qui serait d’environ 1 cent pour 20 pages consultées) n’est pour l’instant pas encore mis en place, et l’accès gratuit sans publicité, est réservé aux membres actif(ve)s du forum. En attendant, si vous souhaitez poursuivre votre visite chez nous, vous pouvez ajouter le site à votre liste blanche, ou encore mieux, désactiver le bloqueur partout. Pour ajouter le site à votre liste blanche, pour Firefox (similaire pour les autres navigateurs), rendez‑vous en bas à gauche de la fenêtre de votre navigateur, et cliquez sur le menu comme dans l’exemple de l’image ci‑dessous, puis rechargez la page, en appuyant sur F5.

Résultats de la sonde Planck : des surprises modérément
Auteur Message
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 17322
Ven 10 Oct 2014 10:49
Message Re: Résultats de la sonde Planck : des surprises modérément
Les mesures de WMAP, le prédécesseur de Plank, avaient permis de dire que l’Univers a probablement une géométrie plane. Les mesures plus fines de Plank étaient attendues pour confirmer. Mais je n’ai pas entendu parler de cette interprétation des données de Plank J’ai un doute .

Normalement, l’interprétation des données de Plank pour répondre à cette question, devrait se faire de la même manière que pour l’interprétation des données de WMAP.

La vidéo plus bas, en Anglais, qui se termine justement en disant que des mesures plus précises sont attendues avec Plank, explique la méthode. Dans un univers à géométrie plane, la somme des angles d’un triangle fait exactement 180°, dans un univers courbé comme une sphère, la somme fait plus (que 180°), dans un univers courbé comme une selle de cheval, la somme fait moins.

Le fond cosmologique présente des fluctuations, qui sont justement ce qui est mesuré. Les fluctuations sont réparties selon une certaine probabilité, qui donne la distance moyenne entre les fluctuations. Comme les fluctuations sont observées sur le ciel, les distances sont mesurées en degrés, pas en longueurs (qui dépendraient de l’échelle de la carte). Selon la valeur de cette distance moyenne (mesurée comme un angle) et d’après ce qu’est la somme des angles d’un triangle selon la courbure de l’espace, on peut connaitre la courbure de l’Univers (ou sa platitude, si sa courbure est nulle).

La distance moyenne entre deux fluctuations, devait être de 1° environ. Si elle est supérieure à 1°, alors ça signifie que l’Univers est courbé comme une sphère, si elle est inférieure à 1°, il est courbé comme une selle de cheval, et si elle est de 1°, la courbure nulle.

La distance moyenne entre deux fluctuations, mesurées avec WMAP, est de 1°, ce qui indique que la courbure est plane. Il faudrait savoir si cette courbure a été re‑vérifié avec les données de Plank.

Entre parenthèses, en notant que c’est peut‑être moi qui suit ignorant, je me disais que s’ils se trompent dans le calcul de ce que doit être la distance moyenne, alors ils se trompent sur la courbure. Mais ne sachant pas comment est calculée ce que doit être la distance moyenne, je ne peux rien dire.

La vidéo Anglais dont je parlais plus haut :

How do we know the Universe is flat? — Deep Astronomy



Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 17322
Ven 10 Oct 2014 14:16
Message Re: Résultats de la sonde Planck : des surprises modérément
Une autre chose qui a été confirmée avec WMAP, et qui devrait l’avoir été sans que rien n’en ait été dit apparemment, c’est l’existence de l’énergie noire.

Dans ce petit reportage en Anglais, dont je résume l’important pour ici en français, il est dit : si l’énergie sombre [1] existe, alors les photons qui voyagent au travers, doivent acquérir de l’énergie et leur fréquence être décalée vers le bleu. Je ne sais pas d’où vient cette idée que les photons peuvent gagner de l’énergie de cette manière, mais admettons… ils ont ensuite pris des mesures des températures des rayonnement par d’autres voies que WMAP, qui lui, ne donnait que les fluctuations, et ils ont trouvé ce décalage vers le bleu, par rapport à ce que les fluctuations indiquent comme ce qui auraient autrement dut être la température en ces points. C’est vague quand‑même, il faudrait des détails, mais comme c’est un sujet sur l’usage et la réalisation de la carte du fond cosmologique, ça pourra aller (les approfondissements dans d’autres sujets, peut‑être).


[1]: on peut dire les deux, « énergie noire » ou « énergie sombre ».

Dark energy is real, dark matter shows it‑self — Deep Astronomy


Le titre peut être traduit comme « l’énergie sombre existe réellement, et la matière noire se trahit elle‑même »


Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 17322
Lun 22 Juin 2015 14:05
Message Re: Résultats de la sonde Planck : des surprises modérément
Hibou a écrit : 
Résultats de la sonde Planck : des surprises modérément

Peut‑être plus que modérément : des données de la sonde Planck, auraient été tiré la confirmation de l’existence d’ondes gravitationnelles produites par le Bigbang.

Les ondes gravitationnelles sont une des prédictions de la relativité (restreinte ou générale, je ne sais pas), pour lesquelles il manquait des observations confirmant la prédiction.

Ces ondes intéressent aussi les physiciens se penchant sur la nature de la gravitation. Je ne sais pas si ça va dans le même sens que les théories reposant sur le champ de Higgs (dont l’existence est confirmée) ou si ce sont des théories contradictoires.

J’essaierai d’en savoir plus, et pour l’instant je poste le documentaire en Anglais, par le quel j’ai appris la confirmation de l’existence des ondes gravitationnelles à partir des données de la sonde Planck, d’après les travaux du groupe BICEP2 (bicepkeck.org).

Is gravity an illusion? — Through The Wormhole — Science Channel

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 17322
Lun 22 Juin 2015 19:53
Message Re: Résultats de la sonde Planck : des surprises modérément
Une autre surprise, serait celle d’une dissymétrie observée dans la distribution des points chauds et des points froids. La ligne qui courbe l’univers en deux selon cette différence de distribution, comme elle est perturbante, a été humoristiquement nommée “axe of evil”, c’est‑à‑dire, « l’axe du mal ».

La question se pose de savoir ce qui a provoqué cette dissymétrie, … il en est qui se demandent même si la cause pourrait être externe à notre univers.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
cron