Hello!

Inspiré(e) de prendre part à la discussion ? Ou de poser une question ou demander de l’aide ?

Alors bienvenues dans les grands sujets des forums de La Bulle : m’inscrire.

Cette partie du forum n’est pas compatible avec les bloqueurs publicitaires

Félicitations à vous, de préférer les accès payants plutôt que la gratuité par la publicité, c’est honnorable et cohérent de votre part. Malheureusement, l’accès payant par micropaiement (qui serait d’environ 1 cent pour 20 pages consultées) n’est pour l’instant pas encore mis en place, et l’accès gratuit sans publicité, est réservé aux membres actif(ve)s du forum. En attendant, si vous souhaitez poursuivre votre visite chez nous, vous pouvez ajouter le site à votre liste blanche, ou encore mieux, désactiver le bloqueur partout. Pour ajouter le site à votre liste blanche, pour Firefox (similaire pour les autres navigateurs), rendez‑vous en bas à gauche de la fenêtre de votre navigateur, et cliquez sur le menu comme dans l’exemple de l’image ci‑dessous, puis rechargez la page, en appuyant sur F5.

schizophrénies
Auteur Message
zen
Modératrice
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Fille
  • Age : 50
  • Localisation : Un pied dans l'eau et un sur le mont.
  • Messages : 11009
Lun 28 Déc 2009 13:21
Message Re: schizophrénies
Mais tu peux m'en parler si tu en as envie, moi j'en apprendrais sur la maladie.
Je ne sais pratiquement rien sur le sujet donc un peu de savoir supplémentaire ne me fera pas de mal.
J'aime me coucher moins bête le soir. Hihihi!
En en parlant tout à l'heure avec ma frangine, je me suis rendue compte que je confond la schizophrénie avec le maniaco-dépressif, c'est pour dire ! Yeux au ciel avec le sourire Suis nulle sur le sujet ! Pffff… Du coup je préfère me taire et éviter de dire une connerie. Dis rien
Profil
Grande Pipelette
Grande Pipelette
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Garçon
  • Age : 49
  • Localisation : Toulouse
  • Messages : 3502
Lun 28 Déc 2009 15:32
Message Re: schizophrénies
scuse moi ZEN:suis parti en flèche!(tu devrai me connaitre maintenant!!)

...je connais cette fille depuis longtemps maintenant, et je l'apprécie des masses....;

et c'est pas le genre a insister, au contraire!!déjà DUR de la faire venir!

...pis t'as dis le truc qui fallait pas:GDN!!

rien a voir...

elle est tres fragille , c'est tout, et effectivement Sarah, si tu reppasse, une vrai schizo ne se diagnostiquerai pas

ainsi, aussi facillement, comme tu veux....

....encore scuses ZEN, me suis emporté....brasses a vous deux deux, fred...
Profil
zen
Modératrice
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Fille
  • Age : 50
  • Localisation : Un pied dans l'eau et un sur le mont.
  • Messages : 11009
Lun 28 Déc 2009 19:09
Message Re: schizophrénies
Effectivement je commence à te connaître et c'est pour ça que je ne le prend pas plus mal que ça. Toi aussi tu dois me connaître un peu et tu sais que je ne suis pas du genre à me laisser faire. Hihihi! Je ne pouvais pas laisser passer une aussi belle occasion ! Hahaha!
Profil
Grande Pipelette
Grande Pipelette
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Garçon
  • Age : 49
  • Localisation : Toulouse
  • Messages : 3502
Mar 29 Déc 2009 00:26
Message Re: schizophrénies
ZEN: pas de blémes! sauf que là c'était pas une occasion, disons plutôt une catastrophe!!

t'inquiètte je me marre!!...: je vais la rappeller...

PS: je te connais pas vraiment...d'ailleurs je te connais plus!!....

"Gaston ...ne" vas"!!

brasses, fred....
Profil
Bavard impénitent
Bavard impénitent
  • Genre : Garçon
  • Messages : 732
Mar 29 Déc 2009 14:40
Message Re: schizophrénies
zen a écrit : 
Mais tu peux m'en parler si tu en as envie, moi j'en apprendrais sur la maladie.
Je ne sais pratiquement rien sur le sujet donc un peu de savoir supplémentaire ne me fera pas de mal.
J'aime me coucher moins bête le soir. Hihihi!
En en parlant tout à l'heure avec ma frangine, je me suis rendue compte que je confond la schizophrénie avec le maniaco-dépressif, c'est pour dire ! Yeux au ciel avec le sourire Suis nulle sur le sujet ! Pffff… Du coup je préfère me taire et éviter de dire une connerie. Dis rien



Salut Zen!
le maniaco dépressif a des problèmes d'humeur, il oscille entre manie (exaltation, énergie, sentiment de toute puissance etc) et dépression, qui peut^être grave (mélancolie). Ceci, indépendamment des événements extérieurs.
Cela se soigne par thymo régulateurs: des régulateurs d'humeur, qui empêche les deux plongeons aux deux pôles.

La scz c'est plus compliqué.
Il y a des symptômes dits positifs car ils sont en plus que ce que vit une personnes normale et des symptômes négatifs. En symptômes positifs, les hallus, (voix ou visuelles, voire olfactives, tous les sens) et les délires, surtout; en négatif, l'apathie, la baisse d'énergie, la clinophilie (passer son temps au lit), le manque d'hygiène etc

La scz dysthimique combine des facteurs des deux psychoses: la maniaco dépression (c'est le dysthimique) et la scz.
Mais c'est l'une des scz qui se guérit le mieux (20%de chances) et qui fait le moins de dégâts cognitifs.
Voilà.
J'espère t'avoir éclairée un peu.
Bises!

je sauve ma peau avec l'amour et je m'exprime en peau-aime
Profil
Bavard impénitent
Bavard impénitent
  • Genre : Garçon
  • Messages : 732
Mar 29 Déc 2009 14:42
Message Re: schizophrénies
coucou Tiwaits! Petit sourire Petit sourire Petit sourire
Pleins de pensées positives pour toi!
Bisous!

je sauve ma peau avec l'amour et je m'exprime en peau-aime
Profil
zen
Modératrice
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Fille
  • Age : 50
  • Localisation : Un pied dans l'eau et un sur le mont.
  • Messages : 11009
Mar 29 Déc 2009 15:04
Message Re: schizophrénies
Sarah a écrit : 
Salut Zen!
le maniaco dépressif a des problèmes d'humeur, il oscille entre manie (exaltation, énergie, sentiment de toute puissance etc) et dépression, qui peut^être grave (mélancolie). Ceci, indépendamment des événements extérieurs.
Cela se soigne par thymo régulateurs: des régulateurs d'humeur, qui empêche les deux plongeons aux deux pôles.

La scz c'est plus compliqué.
Il y a des symptômes dits positifs car ils sont en plus que ce que vit une personnes normale et des symptômes négatifs. En symptômes positifs, les hallus, (voix ou visuelles, voire olfactives, tous les sens) et les délires, surtout; en négatif, l'apathie, la baisse d'énergie, la clinophilie (passer son temps au lit), le manque d'hygiène etc

La scz dysthimique combine des facteurs des deux psychoses: la maniaco dépression (c'est le dysthimique) et la scz.
Mais c'est l'une des scz qui se guérit le mieux (20%de chances) et qui fait le moins de dégâts cognitifs.
Voilà.
J'espère t'avoir éclairée un peu.
Bises!

Oui, merci !
En fait je connais mieux le maniaco- dépressif mais va savoir pourquoi je confonds les deux !
Je dois avoir un grain dans les rouages là-haut à mon avis ! Hihihi!
Profil
Bavard impénitent
Bavard impénitent
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Garçon
  • Messages : 528
Lun 6 Sep 2010 11:15
Message Re: schizophrénies
Bonjour Sarah,
j'ai eu une maman très malade, paranoïaque et agressive, qui piquait des crises régulièrement, qui étaient épuisantes pour toute la famille.Les médecins n'ont jamais réussi à la soigner.
Ce qui est difficile avec certaines maladies psychiques, c'est que certains malades confondent leur monde imaginaire, avec la réalité.
Comme si leur monde fantasmagorique prenait le dessus, sur leur conscient, la raison est mise de côté, la réalité n'est plus regardé, seul compte l'imagination.
L'imaginaire a raison, la réalité a tort.
Un malade peut alterner entre phase de conscience et phase de délire, mais il est pas toujours facile de savoir dans quelle phase se trouve la personne.
Parfois j'avais de longues discussions avec ma maman, où j'essayais de lui faire admettre, comprendre que parfois elle se faisait des "films" sur untel, en pensant qu'il, elle lui voulait du mal.
Et bien j'ai perdu mon temps, car bien souvent, elle semblait avoir compris, puis peu de temps après elle retombait dans ses délires, son imaginaire reprenait toujours le contrôle.Malgré qu'elle ait vu des psychiatres, elle n' a jamais quitté cet état paranoïaque.
Elle alternait les moments calmes et les moments tempêtueux, c'était épuisant, déstructurant, usant.
J'ai perdu ma maman d'un cancer il y a10 ans, j'en ai beaucoup souffert, car malgré sa grave maladie, j'aimais ma mère.

Je souffre moi aussi de trouble de la personnalité et de l'humeur, et j'ai fait plusieurs graves dépressions, et une bouffée délirante (qui a duré quelques semaines).
Aucun médecins m'a donné un diagnostic sur mon mal être, mes troubles.
Je ne sais pas de quelle maladie je souffre.
Les psychologues et psychiatres que j'ai rencontré, ne m' aident pas à comprendre mon "mal", ils peuvent soulager ma douleur et certaines de mes angoisses annihilantes grâce aux médicaments, mais leurs paroles ne m'ont jamais aidé, à y voir plus clair, à comprendre mes symptômes, à les apprivoiser.

J'arrive à dompter, à apprivoiser ma maladie seule, en écrivant beaucoup, en créant, en m'observant, m'analysant.
J'ai remarqué que lorsque je suis stressée, travaille trop, suis surmenée, ou trop exaltée, mes symptômes se déclenchent à nouveau, se réveillent.

Je dois donc faire attention à ce qui m'entoure, à la vie que je mène, et éviter le stress trop important.
Quand je sens mon coeur s' accélérer, une angoisse m'envahir, c'est pour moi un signal d'alarme, que j'écoute, et je fais alors en sorte d'aménager mieux mon emploi du temps, et m'éloigne des personnes avec qui je me sens mal à l'aise.
Malgré mes soucis de santé, j'ai réussi à me faire des amitiés fortes, qui ont perduré malgré mes chutes et mes effondrements intérieurs, d'autres n'ont pas tenu le coup (ce que je peux comprendre).

Par contre en amour, je suis destructive, incapable de me lier , de m'attacher à un homme (it's beyond my control, j' y arrive vraiment pas).

La chance que j'ai malgré tout, c' est que mon père peut m'aider financièrement, je n'ai pas de problème de ce côté là (une épine du pied en moins), je peux organiser mon emploi du temps et j'ai la possibilité d'écouter mon corps.

J'arrive à travailler avec les enfants (je donne des cours ), mais avec un emploi du temps très allégé, et je crée.

J'aime très fort la vie, et aimerait comprendre qu'elle est cette force négative et destructrice qui cherche à me déstabiliser, je suis curieuse, très curieuse, donc malgré tout ces expériences difficiles, sont pour moi comme un "objet" d'étude.J'écris beaucoup sur mes sensations, mon vécu intérieur, mes questionnements.
Et je lis beaucoup de livres sur les autres.(autobiographie, biographie, romans, anticipation,...)

Sarah, je ne sais pas où tu te situes dans la conscience de tes problèmes.Certaines personnes en ont que partiellement conscience, et d'autres ne veulent pas admettre qu'ils délirent.

c'est difficile d'aider quelqu'un qui préfèrent croire son imaginaire , qui rejette la réalité, et qui voit les autres comme des ennemis, ou voit des complots partout, et parfois même ses propres chimères deviennent réalités(le psychisme peut matérialiser chez certaines personnes, leur monde onirique, il devient réalité, comme un deuxième monde, que eux seul peuvent voir, deuxième dimension).

J'ai pas réussi à aider ma maman, elle a préféré croire ses visions imaginaires.

Personnellement je ne sais pas comment aider quelqu'un de "malade" à prendre conscience qu'il y a la réalité et le monde imaginaire, et que le monde imaginaire, n'est pas "vérité".

Personnellement je pense que le pire ennemi se trouve en nous même, et non chez les autres.

C'est ses propres "démons", délires qu'ils faut "combattre" ou comprendre en premier, avant de comprendre ou "combattre" ceux des autres.
Profil
Beau Parleur
Beau Parleur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 389
Lun 6 Sep 2010 18:05
Message Re: schizophrénies
Est-ce qu'on peut intervenir sur ton message Louva ou si tu préfères pas ?
Profil
Bavard impénitent
Bavard impénitent
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Garçon
  • Messages : 528
Lun 6 Sep 2010 18:51
Message Re: schizophrénies
Denis a écrit : 
Est-ce qu'on peut intervenir sur ton message Louva ou si tu préfères pas ?


Pas de souci Hmmm!
Profil