Hello!

Inspiré(e) de prendre part à la discussion ? Ou de poser une question ou demander de l’aide ?

Alors bienvenues dans les grands sujets des forums de La Bulle : m’inscrire.

Cette partie du forum n’est pas compatible avec les bloqueurs publicitaires

Félicitations à vous, de préférer les accès payants plutôt que la gratuité par la publicité, c’est honnorable et cohérent de votre part. Malheureusement, l’accès payant par micropaiement (qui serait d’environ 1 cent pour 20 pages consultées) n’est pour l’instant pas encore mis en place, et l’accès gratuit sans publicité, est réservé aux membres actif(ve)s du forum. En attendant, si vous souhaitez poursuivre votre visite chez nous, vous pouvez ajouter le site à votre liste blanche, ou encore mieux, désactiver le bloqueur partout. Pour ajouter le site à votre liste blanche, pour Firefox (similaire pour les autres navigateurs), rendez‑vous en bas à gauche de la fenêtre de votre navigateur, et cliquez sur le menu comme dans l’exemple de l’image ci‑dessous, puis rechargez la page, en appuyant sur F5.

Stéphane Hessel : les doutes sur deux de ses affirmations
Auteur Message
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 15682
Ven 25 Oct 2013 05:07
Message Stéphane Hessel : les doutes sur deux de ses affirmations
Ce sujet est posté en politique, même s’il parle de quelqu’un dont on parle ailleurs aussi. Il concerne aussi l’histoire et les personnalités, mais je suis perdu entre les trois options : sujet politique ou historique ou sur une personnalité ? Il est ouvert ici, un peu arbitrairement.

Un sujet avait été ouvert sur le livre de Stéphane Hessel, « Indignez‑vous ». J’ai lu ce livre, comme aussi d’autres gens sur le forum, et personne n’y a rien vue de mal, même si parfois il y aurait des petites objections à faire, il y a assez de gens pour dire que c’est un bon mini‑livre sur un sujet intéressant et sur la citoyenneté.

Par curiosité, j’ai voulu savoir ce que les différents courants politiques pensent de lui, et après avoir vu le point de vue de la Gauche et de la Droite sur la question, en cherchant ce qu’en pensent les rares courants libéraux en france, je suis tombé sur une chose qui m’a fait sursauté, en me disant que le PLD (Parti Libéral Démocrate, un parti plutôt inconnu du publique et invisible parce que jamais présenté aux élections) avait une drôle de réaction à son sujet que je ne comprenais pas.

Ce PLD est plutôt en rogne contre Stéphane Hessel, pour deux raisons. Hessel semble être plutôt pour des politiques interventionnistes avec une intervention de l’état dans tous les domaines de la vie, et alors évidemment, ça ne leur plait pas, ce n’est pas une surprise, et ça se discute des deux côtés. Mais il y a une deuxième raison, qui les a fait parler de lui en des termes assez méchants : il aurait eu des mots douteux sur l’occupation Allemande de la france pendant la seconde guerre, la qualifiant d’inoffensive.

J’ai tiqué, et mes excuses, là je me suis dit « c’est une honte ce parti libéral, ils déraillent, on croirait entendre un parti d’extrême‑droit parler d’un membre de la Gauche; Hessel n’a pas put dire une chose comme ça ».

Malgré que je ne voulais pas y croire, j’ai voulu vérifier, pour au moins trouver confirmation que c’est une accusation mensongère, si c’est bien le cas. Et là, surprise, je trouve confirmation… dans le site du Nouvel Obs’, un journal pas réactionnaire pour deux cents.

En fait, Stéphane Hessel aurait eu deux affirmations différentes dans une phrase. Ces deux affirmations ne disent pas la même chose, elles ont toutes les deux faits polémique dans des milieux différents, et je les trouve contradictoires.

  1. Affirmation de S. Hessel : l’occupation Israélienne en Palestine, est comparable à l’occupation nazie en Europe.
  2. Affirmation de S. Hessel : l’occupation nazie en Europe était relativement inoffensive et se voulait positive.

Si on ne se laisse pas emporter par le choc que peut produire la seconde affirmation et qu’on voit ça avec de la distance, ça semble vouloir dire à la fois qu’il la jugeait mauvaise, puisqu’il condamne Israël en faisant cette comparaison, mais il dit aussi qu’elle était inoffensive. D’après la citation plus bas, il trouverait en fait qu’elle était inoffensive et que l’occupation Israélienne est pire.

Rapportée par le Nouvel Obs’ : Stéphane Hessel et l’occupation nazie « inoffensive » : quel indigné est‑il vraiment ? (nouvelobs.com). 9 Juillet 2012.

Nouvel Obs’ a écrit : 
Dans un entretien publié dans le “Frankfurter Allgemeine Zeitung” du 21 janvier 2011, Stéphane Hessel compare l’occupation nazie avec la présence israélienne dans les territoires palestiniens. Il estime que la « souplesse » de l’occupation nazie, laquelle selon lui « voulait agir positivement », la rend « relativement inoffensive » en regard de la présence israélienne dans les territoires palestiniens.

Stéphane Hessel disait : « Si je peux oser une comparaison audacieuse sur un sujet qui me touche, j’affirme ceci : l’occupation allemande était, si on la compare par exemple avec l’occupation actuelle de la Palestine par les Israéliens, une occupation relativement inoffensive, abstraction faite d’éléments d’exception comme les incarcérations, les internements et les exécutions, ainsi que le vol d’œuvres d'art. »


La réponse de Hessel, 2 jours plus tard, dans le Nouvel Obs’ également : Occupation nazie « inoffensive » : critiquer Israël, est-ce de l’antisémitisme ? (nouvelobs.com). 11 Juillet 2012.

Un exemple de page du PLD, critiquant Hessel : Stéphane Hessel mérite t‑il vraiment un hommage National ? (pld44.blogspot.fr). 28 Février 2013.

Pour tout dire, je me demandais si le livre d’Hessel avait participé à créer une conscience de la citoyenneté chez les jeunes ou moins jeunes. Je me posais cette question après m’être posé celle‑ci : beaucoup de gens ont aimé son livre et s’y sont reconnu, et pourtant le FN est en hausse, et je me demandais comment on peut avoir aimé le livre de Hessel et se reconnaitre dans le FN, si les gens ne confondaient pas colère et indignation, si les gens n’était pas en train de renier la petite flamme qu’ils avaient peut‑être trouvé dans ce livre. Je voulais alors savoir si le livre Hessel est toujours autant apprécié qu’il l’a été à sa sorti, et ce que les courants politique en pensent actuellement. Et voilà que je me retrouve avec une autre question à laquelle je ne m’attendais.

Ces mots de sa part, ça me surprend quand‑même.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
cron