Hello!

Inspiré(e) de prendre part à la discussion ? Ou de poser une question ou demander de l’aide ?

Alors bienvenues dans les grands sujets des forums de La Bulle : m’inscrire.

Cette partie du forum n’est pas compatible avec les bloqueurs publicitaires

Félicitations à vous, de préférer les accès payants plutôt que la gratuité par la publicité, c’est honnorable et cohérent de votre part. Malheureusement, l’accès payant par micropaiement (qui serait d’environ 1 cent pour 20 pages consultées) n’est pour l’instant pas encore mis en place, et l’accès gratuit sans publicité, est réservé aux membres actif(ve)s du forum. En attendant, si vous souhaitez poursuivre votre visite chez nous, vous pouvez ajouter le site à votre liste blanche, ou encore mieux, désactiver le bloqueur partout. Pour ajouter le site à votre liste blanche, pour Firefox (similaire pour les autres navigateurs), rendez‑vous en bas à gauche de la fenêtre de votre navigateur, et cliquez sur le menu comme dans l’exemple de l’image ci‑dessous, puis rechargez la page, en appuyant sur F5.

Tous allergiques ?
Auteur Message
zen
Modératrice
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Fille
  • Age : 50
  • Localisation : Un pied dans l'eau et un sur le mont.
  • Messages : 11009
Sam 31 Mai 2014 19:23
Message Tous allergiques ?
C'est (encore) le titre d'un documentaire.
Ce qui est cool c'est que j'avais la flemme de faire un résumé. En cherchant la vidéo de ce docu j'ai trouvé un article du Monde sur ce docu. Le Monde m'a fait mon résumé ! Cool ! Hihihi!

Le Monde a écrit : 
Trente pour cent de la population mondiale présente une ou plusieurs allergies. Les individus souffrant de rhinite, d’asthme ou d’allergies alimentaires se comptent en centaines de millions. Parmi eux, la journaliste italienne Patrizia Marani, qui a mené cette enquête en Europe et aux Etats-Unis afin de répondre à la question : pourquoi le nombre d’allergiques augmente-t-il de 5 % par an, au point que le phénomène a pris des proportions épidémiques ?
Dans l’allergie, le corps réagit de manière disproportionnée face à des éléments, apparemment inoffensifs, qu’il considère comme dangereux. Pour l’expliquer, l’hypothèse classique invoque l’excès d’hygiène. L’humanité est passée d’un contexte où elle était largement exposée à des maladies infectieuses et parasitaires, à une situation où celles-ci ont largement régressé dans les pays développés, précisément ceux où les allergies se sont multipliées. Faute d’y être confronté, notre système immunitaire aurait évolué et se comporte de manière inadéquate, expliquent les scientifiques interrogés.

FACTEURS ENVIRONNEMENTAUX

Le cœur du documentaire est la mise en évidence de l’implication des facteurs environnementaux, un paramètre nouveau par rapport à la traditionnelle hypothèse sur l’excès d’hygiène. Les particules émises par les moteurs diesel rendent les organismes plus sensibles aux allergies, indique le docteur Claudia Traidl-Hoffmann, de l’Institut de recherche environnementale de Munich. L’une des conséquences du changement climatique est que les pollens sont davantage et plus longtemps présents dans l’air. Le rôle des perturbateurs endocriniens est souligné par le docteur Shanna Swan, du Mount Sinai Medical Center à New York, l’une des pionnières dans l’étude de leurs effets néfastes.

Les pesticides aux effets antibactériens, comme les dichlorophénols, qui pénètrent dans l’organisme, détruisent une partie de la microflore intestinale qui nous aide à digérer les aliments. Ces pesticides accroissent ainsi le risque d’allergie alimentaire.

Dans sa dernière partie, le film de Patrizia Marani met en avant la théorie que développe le professeur Ruslan Medzhitov. Pour ce professeur de l’université Yale (New Haven, Connecticut), l’allergie n’est pas seulement une pathologie où le système immunitaire réagit à tort contre des facteurs environnementaux inoffensifs, mais plutôt une forme de défense biologique, de même nature que la réaction allergique au venin d’abeille ou de serpent.

Notre système immunitaire évolue pour répondre à des toxines et polluants environnementaux auxquels nous sommes de plus en plus exposés. Les personnes devenues allergiques serviraient de sentinelles au sein des groupes humains. Une théorie que l’on aurait aimé voir discuter davantage dans ce documentaire approfondi.

Voir là : http://www.lemonde.fr/culture/article/2 ... _3246.html

Si la vidéo vous intéresse, c'est juste en dessous. Attention, elle dure un peu plus d'une heure.

Profil
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 17312
Lun 2 Juin 2014 03:09
Message Re: Tous allergiques ?
C’est sûr les opportunités de réactions allergiques que présente l’environnement moderne auquel on ne réagit pas tous bien, parce qu’ils s’y trouvent des substances assez différentes de celles de l’environnement naturel, celui auquel s’attend normalement le système immunitaire.

J’en ai déjà entendu parler. Il faudra que je vois ce reportage.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 17312
Ven 13 Juin 2014 18:54
Message Re: Tous allergiques ?
Zen, te souviens‑tu du titre de la vidéo ? C’est pour tenter de la retrouver ailleurs; je voulais la regarder pour la résumer, mais elle est disparue.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
zen
Modératrice
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Fille
  • Age : 50
  • Localisation : Un pied dans l'eau et un sur le mont.
  • Messages : 11009
Ven 13 Juin 2014 19:20
Message Re: Tous allergiques ?
Le titre est le même que celui du sujet : "Tous allergiques ?"
Profil
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 17312
Dim 15 Juin 2014 02:22
Message Re: Tous allergiques ?

Évolution de la population allergique


Environ 30% de la population serait touchée (à quelle date ?), avec un accroissement de 5% par an (sur quelle période ?).

Environ 1/30 de la population serait allergique (dans le monde ou les pays industrialisés ?) en 1930‑40, pour arriver à 1/3 en 1990‑2000.

Le population de sujets à l’allergie alimentaire, double tout les 10 ans (sur quelle période ?)

Apparue dans les pays industrialisés, le phénomène des allergies se répand aux pays en voie de développement.

Origines des réactions allergiques en général


Ce serait en partie le résultat de la distance croissante entre l’humain et l’environnement, d’un système immunitaire mal éduqué par manque d’expériences, mais ce n’est pas la cause unique, ni même la cause principale. Les bonnes conditions d’hygiène, seraient certes bonnes (à certains égards), mais pas naturelles. Selon cette hypothèse, elle toucherait principalement les gens ayant une hygiène importante; l’usage de pesticides, anti‑biotique et désinfectants, y participeraient selon la même logique. Même si cette cause est celle d’une part des allergies et qu’elle n’est pas infirmées, il ne faut pas en conclure qu’il ne faut pas prendre les antibiotiques prescrits par un médecin, et cela signifie seulement qu’il ne faut pas en abuser (ne pas en prendre plus que prescrit et jamais hors–prescription). Dans l’environnement naturel, les humains avaient cependant aussi des réactions allergiques, mais moins fréquentes ou moins fortes; ce qui confirme que si c’est une cause possible, elle n’est au moins pas la seule.

Non seulement l’humain serait plus éloigné de l’environnement naturel, mais aussi, il connait des modifications de l’environnement immédiat dont il est proche (ex. pollutions, additifs).

Plus de détails dans des sections plus loin.

Natures des réactions allergiques et leurs effets


Les réactions allergiques peuvent aller du bénin à la réaction anaphylactique mortelle, heureusement rare, et dont on connait un exemple avec les gens mourant de piqures de guêpes (c’est une réaction allergiques aussi, dont l’allergène, le venin de la guêpe, est naturel).

Bien que pouvant être contredite, l’allergie serait selon des hypothèses, une réaction immunitaire à tord. C’est défendable dans quelques cas, mais pas dans tous. Si c’est réaction, elle n’est pas représentative de toutes les réactions allergiques.

Pas toujours une réaction immunitaire, la réaction allergique peut être une réponse biologique dans un sens large, et pas toujours une réaction immunitaire inapproprié, la réponse biologique de défense peut être bénéfique.

Cohérente avec l’évolutionnisme, un hypothèse dit que les allergiques seraient un sous‑ensemble de la population, des sentinelles de l’environnement, alertant tout le reste de la communauté.

La réaction allergique peut protéger contre certains poisons et allergène (certains poisons étant des allergènes), en expulsant une chose et/ou empêchant une autre d’entrer : larmes, vomissement, éternuement, démangeaisons…

La réaction allergique peut accroitre la sensibilité à l’allergène — avant les symptômes — permettant de s’en éloigner, mais dans le monde moderne, il n’est pas toujours possible de fuir un allergène (contrainte de résider dans un environnement).

La réaction allergique est peut‑être parfois une protection à long terme encore inconnue. Les allergiques peuvent être moins sujets à certains cancers.

Processus des allergies et leurs conséquences


Certaines allergie s’expriment comme destruction des bonnes bactéries (effets des pesticides et antibiotiques), altérant l’équilibre de la faune bactérienne, surtout dans l’intestin (mais on a aussi une faune bactérienne sur la peau et dans la bouche), avec diverses conséquences. Parmi celles‑ci, un exemple de destruction de l’équilibre des populations de bactéries dans l’intestin, sont les allergies alimentaires, qui s’expriment comme une production excessive d’histamine (soigné par la prise d’antihistaminiques), les bactéries détruites étant celles qui limitent la production d’histamine dans l’intestin (l’histamine n’est pas néfaste par nature, elle est nécessaire, mais ne doit pas être présente en excès). Ce phénomène (trop d’histamine) est favorisé par les carences en zinc, qui lui aussi, régule la production d’histamine. Ces allergies alimentaires, qui ne sont pas toujours diagnostiqués comme telles, représenteraient selon un théorie, 90% des allergies. Il est notable que 90% des défenses immunitaires travaillent dans l’intestin, ce qui suggère que l’intestin est un organe à surveiller de près quand on s’intéresse aux allergies.

Certaines allergies s’expriment comme perturbation endocrinienne. Les conséquences, qui peuvent être par exemple toutes celles des déséquilibres hormonaux, sont tellement diverses que je ne peux pas les lister, mais disons que l’humeur et la fatigue en font partie.

Certaines allergies s’expriment comme modification de l’ADN, plus précisément, comme altération au moment de la division de cellules. Le produit recouvrant une partie de l’ADN, altère sa lecture, altérant ensuite sa copie. C’est particulièrement grave pour le bébé d’une femme enceinte (embryon, fœtus).

Allergènes et leurs origines


La pollution. La pollution par CO₂ (dioxyde de carbone) et O₃ (ozone), associée au pollen, rend le pollen plus allergène, soit en modifiant la réaction au pollen soit en modifiant la nature du pollen ou les deux en même temps. La pollution par pesticide, qui peuvent être inhalé ou ingéré.

Le triclosan, un chlorophénol, est présent par exemple dans certains dentifrices et savons; il peut provoquer des allergies alimentaires.

Les phtalates, présents dans certains PVC et plastiques souples, ont vu leurs présences limitées suite à une efficace campagne de sensibilisation auprès du public, mais ont été réintroduits sous une nouvelle forme… elle peut‑être pire. Les phtalates sont solubles dans l’huile, et ainsi il peut être judicieux de préférer les bouteilles d’huile en verre ou de s’assurer que les bouteilles d’huile en plastique, sont faites de plastiques sans phtalates.

Les phénols et le bisphénol A, présents dans certains PVC et plastiques rigides, certains cosmétiques et produits de ménage, le revêtement intérieur de certaines boites de conserve et couvercles de pots en verre. Le logo de recyclage, en forme de triangle, contient un numéro. Ce numéro est un indicateur de la présence ou pas, de phénols ou bisphénol A : 1, 2, 4, 5 → OK (sauf pour les bouteilles d’eau); 2, 6, 7 → mauvais; 7 signifie la présence possible de bisphénol A; même avec 1, 2, 4 et 5, si ce plastique est utilisé pour des bouteilles d’eau, l’eau peut présenter des traces de phénols, et il est donc préférable d’éviter l’eau en bouteille plastique, quelque soit le plastique (sauf peut‑être si elle n’y séjourne pas trop longtemps, mais c’est à vérifier).

Dichlorophénol, présent dans certains papiers et bois (après traitement du bois, pas naturellement dans le bois).

L’allergie à l’eau, n’est pas un mythe, certaines gens le sont.

Le gluten présent par exemple dans le pain et certaines pâtisseries. Les variété les plus productives de blés, produisent aussi plus de gluten, ce qui peut mettre en cause certains blés OGM (et peut‑être pas tous), mais pas seulement et certains blés productif non‑OGM aussi ! Les blés et farine et préparation à base de blé et farine, les moins chers, sont malheureusement plus susceptibles d’être les plus riches en gluten. Le pétrissage développe le gluten, et il peut être judicieux d’éviter de trop pétrir une pâte à base de farine de blé.

Indirectement, les fruits et légumes à croissance rapides, qu’ils soient OGM (et pas nécessairement tous les OGM) ou non‑OGM. La croissance rapide permet moins l’accumulation de zinc, et les carences en zinc rende plus difficile la régulation de la production d’histamine et une surproduction d’histamine dans l’organisme, produit une réaction allergique. C’est un cas d’allergie alimentaire.

La caséine présente dans le lait.

Certains revêtements anti‑adhésif de certaines ustensiles de cuisson, comme des poêle, des sauteuses, etc.

À partir de 00:47:00, le reportage donne une liste de polluants intérieurs (intérieur des maisons) allergènes.

Certains des poisons présent dans la nature, sont en fait des allergènes, pouvant parfois (heureusement peu souvent) produire des chocs allergiques mortelles.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 17312
Dim 15 Juin 2014 03:36
Message Re: Tous allergiques ?
zen a écrit : 
Le titre est le même que celui du sujet : "Tous allergiques ?"

Voilà, je l’ai retrouvé. Ton message a été édité pour substituer la source du reportage à une autre.

Je viens de terminer le résumé. Il y a quelques notes personnelles que je n’ai pas explicitement distingué. Les notes ne sont pas dans le même ordre que dans le reportage, c’est organisé différemment.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 17312
Sam 9 Déc 2017 19:56
Message Re: Tous allergiques ?
Sur l’allergie au gluten en particulier, voir aussi ce message : Re: Les farines : propriétés et usages.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 17312
Dim 1 Avr 2018 22:32
Message Re: Tous allergiques ?
Voir aussi, sur les pesticides et autres : Les produits chimique qu'on balance sur nos terres.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
cron