Hello!

Inspiré(e) de prendre part à la discussion ? Ou de poser une question ou demander de l’aide ?

Alors bienvenues dans les grands sujets des forums de La Bulle : m’inscrire.

Cette partie du forum n’est pas compatible avec les bloqueurs publicitaires

Félicitations à vous, de préférer les accès payants plutôt que la gratuité par la publicité, c’est honnorable et cohérent de votre part. Malheureusement, l’accès payant par micropaiement (qui serait d’environ 1 cent pour 20 pages consultées) n’est pour l’instant pas encore mis en place, et l’accès gratuit sans publicité, est réservé aux membres actif(ve)s du forum. En attendant, si vous souhaitez poursuivre votre visite chez nous, vous pouvez ajouter le site à votre liste blanche, ou encore mieux, désactiver le bloqueur partout. Pour ajouter le site à votre liste blanche, pour Firefox (similaire pour les autres navigateurs), rendez‑vous en bas à gauche de la fenêtre de votre navigateur, et cliquez sur le menu comme dans l’exemple de l’image ci‑dessous, puis rechargez la page, en appuyant sur F5.

UNIX, POSIX et SUS : références et à‑propos
Auteur Message
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 17824
Lun 6 Nov 2017 22:26
Message Re: UNIX, POSIX et SUS : références et à‑propos
Plusieurs messages ont été déplacés vers un nouveau sujet dédié : « Notes sur le Bourne Shell des UNIX ».

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 17824
Lun 13 Nov 2017 15:52
Message Re: UNIX, POSIX et SUS : références et à‑propos
La commande mktemp ne figure pas dans POSIX, elle n’y existe que comme fonction C définie dans stdlib.h.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 17824
Jeu 16 Nov 2017 21:30
Message Re: UNIX, POSIX et SUS : références et à‑propos
Il n’est pas généralement possible de consulter les pages de manuels POSIX (seulement les pages de manuels pour des variantes pas toujours conformes), mais elles peuvent être consultées sur le site de l’OpenGroup : Utilities (opengroup.org). Certaines de ces commandes sont généralement implémentées par le shell, c’est le cas de alias et read, entre autres. En parlant du shell, les pages de manuels des commandes spéciales du shell, sont incluses dans la dernière section de la spécification du langage du shell : 2. Shell Command Language — 2.14. Special Built-In Utilities (opengroup.org).

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 17824
Jeu 16 Nov 2017 22:46
Message Re: UNIX, POSIX et SUS : références et à‑propos
La commande sed de POSIX, ne supporte que les expressions régulières basiques (BRE), contrairement à grep, qui supporte aussi les expressions régulières étendues (ERE).

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 17824
Jeu 16 Nov 2017 23:43
Message Re: UNIX, POSIX et SUS : références et à‑propos
L’organisation des pages de manuels en sections, n’est pas spécifiée par POSIX. Cette organisation n’est pas la même partout, même s’il y a de grandes similitudes.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 17824
Ven 17 Nov 2017 00:41
Message Re: UNIX, POSIX et SUS : références et à‑propos
La commande echo ne devrait normalement accepter aucune option, excepté l’option “ -n ” pour certains profils de conformité. Rien que pour cette commande, beaucoup de UNIX‑like ne sont pas conformes à POSIX.

la page de manuel précise :
POSIX a écrit : 
It is not possible to use echo portably across all POSIX systems unless both -n (as the first argument) and escape sequences are omitted.

The printf utility can be used portably to emulate any of the traditional behaviors of the echo utility as follows […]

New applications are encouraged to use printf instead of echo.


L’intégralité sur la page de manuel : echo (opengroup.org).

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 17824
Ven 5 Oct 2018 13:32
Message Re: UNIX, POSIX et SUS : références et à‑propos
Une phrase à propos de SUS, dans le documentation de NetBSD :

netbsd.org a écrit : 
The Single UNIX Specification (an extended and now independently maintained subset of the X/Open Portability Guide) specifies a number of basic facilities not defined by POSIX.

SUS est maintenue indépendamment de POSIX et ajoute des fonctionnalités non‑définies par POSIX.

Source : Interoperability with other systems (netbsd.org).

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 17824
Sam 13 Oct 2018 00:50
Message Re: UNIX, POSIX et SUS : références et à‑propos
Pas à propos de POSIX, mais à propos d’un standard obsolete (*) dans les environnements UNIX : Motif, la librairie de widgets.


(*) Pour la qualification d’obsolete, voir : Obsolescence (x.org).

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 17824
Sam 13 Oct 2018 18:24
Message Re: UNIX, POSIX et SUS : références et à‑propos
Pas un standard POSIX, mais utile dans ce contexte, une introduction à UDF, le système de fichiers le plus susceptible d’être supporté partout, tout en répondant aux exigences des systèmes de fichiers modernes, comme disposer du support pour les attributs étendus, les branches de données alternatives, de la date de création des fichiers (*), etc : Wenguang’s Introduction to Universal Disk Format (sites.google.com).

À ses débuts, ce système de fichiers était limité aux CD et DVD, mais il a depuis été étendu pour être applicable aussi aux disques dur, clés USB, etc. Mais attention tout de même au support des différentes versions de UDF, les systèmes d’exploitation ne les supportent pas toujours entièrement. Le meilleur support, c’est à dire le plus complet, est celui de l’UNIX NetBSD, à partir de NetBSD 5.

(*) Une chose qui notablement, manque à tous les systèmes de fichier sur Linux ; en marge, le système de fichier des différents BSD, lui, dispose du support pour la date de création des fichiers (de même que les systèmes de fichiers de Windows, en dehors des UNIX).

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 17824
Ven 19 Oct 2018 19:12
Message Re: UNIX, POSIX et SUS : références et à‑propos
La commande make est présente sur toutes les plateformes informatiques, mais souvent avec des extensions non‑conforme à POSIX, faisant que si on y fait pas attention, on est facilement piégé par ses extensions. Une page présente une approche pour l’écriture des fichiers Makefile, facilitant la compatibilité avec POSIX : A tutorial on portable Makefiles (nullprogram.com), 2017.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
cron