Hello!

Inspiré(e) de prendre part à la discussion ? Ou de poser une question ou demander de l’aide ?

Alors bienvenues dans les grands sujets des forums de La Bulle : m’inscrire.

Cette partie du forum n’est pas compatible avec les bloqueurs publicitaires

Félicitations à vous, de préférer les accès payants plutôt que la gratuité par la publicité, c’est honnorable et cohérent de votre part. Malheureusement, l’accès payant par micropaiement (qui serait d’environ 1 cent pour 20 pages consultées) n’est pour l’instant pas encore mis en place, et l’accès gratuit sans publicité, est réservé aux membres actif(ve)s du forum. En attendant, si vous souhaitez poursuivre votre visite chez nous, vous pouvez ajouter le site à votre liste blanche, ou encore mieux, désactiver le bloqueur partout. Pour ajouter le site à votre liste blanche, pour Firefox (similaire pour les autres navigateurs), rendez‑vous en bas à gauche de la fenêtre de votre navigateur, et cliquez sur le menu comme dans l’exemple de l’image ci‑dessous, puis rechargez la page, en appuyant sur F5.

Y a t"il une progression de la pensée au fil de l'histoire?
Auteur Message
Bavard impénitent
Bavard impénitent
  • Genre : Fille
  • Localisation : dans le vide ...
  • Messages : 715
Jeu 11 Déc 2008 22:53
Message Y a t"il une progression de la pensée au fil de l'histoire?
Si lon en croit Hegel, oui. Mais pour ma part, je retrouve bon nombre de doctrine "moderne" au travers de livres bien antérieurs...
A telle point que l'on se demande si ce n'est pas plus une question termes nouveaux et non de pensées nouvelles... Déçu(e) ou triste Déçu(e) ou triste Déçu(e) ou triste Déçu(e) ou triste Déçu(e) ou triste Déçu(e) ou triste
Qu'en pensez vous ?
Profil
Premier Consul
Premier Consul
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Age : 41
  • Localisation : Dans le bois de Paris
  • Messages : 6168
Jeu 11 Déc 2008 23:10
Message Re: Y a t"il une progression de la pensée au fil de l'histoire?
Oui vrai question philosophique qui mérite un débat de fond...
de manière simpliste, je répondrais non..puisque l'on sait que dans l'antiquité...la pensée était bien plus avancée qu'elle l'a été par la suite..
mais on parle bien de pensée et non pas de Droits de l'Homme?

Internet est une drogue dure , habité par des entités maléfiques...
Sachez vous en protéger , et prenez cet outil pour un outil et rien de plus...
Profil
Bavard impénitent
Bavard impénitent
  • Genre : Fille
  • Localisation : dans le vide ...
  • Messages : 715
Jeu 11 Déc 2008 23:29
Message Re: Y a t"il une progression de la pensée au fil de l'histoire?
John Gouze a écrit : 
Oui vrai question philosophique qui mérite un débat de fond...
de manière simpliste, je répondrais non..puisque l'on sait que dans l'antiquité...la pensée était bien plus avancée qu'elle l'a été par la suite..
mais on parle bien de pensée et non pas de Droits de l'Homme?



Les droits de l'homme ne sont que le substrat de pensées et de valeurs occidentales qui tendent à l'universalité. Clin d’œil
Je ne sais pas si le dintinguo peut être fait ici, Rougi mais je comprendt out de même le sens de ce dernier.
(Pensée à plus large raison disons le ainsi Rougi Rougi )
Profil
Consul Honoraire
Consul Honoraire
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Age : 39
  • Localisation : Strasbourg
  • Messages : 4219
Jeu 11 Déc 2008 23:40
Message Re: Y a t"il une progression de la pensée au fil de l'histoire?
Effectivement, pour ma part, rien n'est plus "inventé".
Tout découle de quelque chose d'existant.

Alors, bien sûr dire "oui mais c'est normal tout a déjà été dit"... non je ne pense pas.
Mais n'oublions pas le fait que reprendre des choses est "pas bête" en soi... mais cela donne forcément moins de place à la création. Innover, ça oui, créer, ça non c'est moins présent...
Et puis beaucoup de choses datant de -l'an 2- (expression débile qui signifie ce qu'elle signifie Yeux au ciel avec le sourire ) sont toujours et encore vraies.
après, n'importe quelle secte, et également courant de pensée plus neutre dans l'approche, découle de quelque chose.
Mais ça a bien dû commencer à un moment ou un autre? alors quand?
Ben, répondez à la question du "big bang", et après on pourra voir... Yeux au ciel avec le sourire Hihihi!

L'Histoire est aussi sensé nous faire "progresser" (cahcun est libre d'interpréter ce terme) mais qu'en est-il?

L'évolution des pensées est là, oui, à n'en pas douter.
Sert-elle à quelque chose, là on peut douter, oui...
Pffff…

Mais en soi, depuis que la vie existe, depuis ces milliers-millions d'années, rien n'a changé: nous vivons, cohabitons, créons, détruisons, etc...
Le fond ne change pas. tout simplement parce que la vie, ce n'est jamais que la vie; si une espèce (l'humain en l'occurence) décide de lui donner plus de sens, de comprendre, c'est une bonne chose je pense.
Mais de là à vouloir "contrôler" la vie, devenir "meilleur" aussi... bof... utopie.
Mais la vie sait faire une chose: rester dans le juste milieu.

Alors la pensée progresse en savoir oui, mais rien de bien révélateur en soi...
Yeux au ciel avec le sourire

HTLLTD

Du sollst niemals vergessen, danke zu sagen.
Profil
Membre balbutiant
Membre balbutiant
RANDOM_AVATAR
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 47
Ven 19 Déc 2008 20:55
Message Re: Y a t"il une progression de la pensée au fil de l'histoire?
Logistikon a écrit : 
Si lon en croit Hegel, oui. Mais pour ma part, je retrouve bon nombre de doctrine "moderne" au travers de livres bien antérieurs...
A telle point que l'on se demande si ce n'est pas plus une question termes nouveaux et non de pensées nouvelles... Déçu(e) ou triste Déçu(e) ou triste Déçu(e) ou triste Déçu(e) ou triste Déçu(e) ou triste Déçu(e) ou triste
Qu'en pensez vous ?

Je pense que tu as raison.
Je pense que la philosophie a été définie une fois pour toute par les anciens philosophes gréco-romains et les viennent ensuite font ce qu'ils peuvent.
Entre Hegel et Schopenhauer,c'est ce dernier qui m'inspire le plus, car il n'a pas déformée la pensée ancienne,il l'a juste mise au goût du jours.
Et j'ajoute que,les anciens philosophaient avec le fond et la forme d'une pensée,le contemporains,pas tous, n'ont développé que la forme.
Un peu comme si,tu va au restaurant,tu commande un rôti,on te fait sentir le parfum pendant la cuisson, puis le moment venu,tu paye et tu rentre chez toi ,l'estomac vide.
césar
Profil
Tchatcheur
Tchatcheur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Fille
  • Localisation : sûrement pas ici
  • Messages : 116
Jeu 16 Avr 2009 17:38
Message Re: Y a t"il une progression de la pensée au fil de l'histoire?
La pensée implique toujours dans un premier temps la négation, mais ce qui est important c'est de faire suivre cette négation par une phase positive de création et d'élaboration de concepts.

Pour penser il faut affirmer, créér.
Spinoza dans son Ethique pose des affirmations indémontrables mais évidentes.Toute définition est une négation.
Descartes doute méthodiquement, c'est une manière de déblayer le terrain avant de poser la première brique qui sert de base à l'élaboration de la pensée rationnelle. Il ne se fie jamais aux premières pensées qui lui viennent.
Hegel , appelle la pensée -esprit- et suit une démarche dialectique qui procède par une unification et un dépassement des contraires.
Platon se fonde sur le rejet des apparences, du donné immédiat
Alain, nie toute idée qu'il a , c'est sa manière à lui de l'essayer.

Le plan dialectique (thèse-antithèse-synthèse) est l'un des moyens les plus efficaces d'exposer une pensée.

Peser le pour et le contre, le "oui" et le "non". A chacun sa manière de penser, et d'être.

Il n'y a pas de mauvais peuples, il n'y a que de mauvais bergers ! Un peuple ne se trompe pas, il est trompé.
Profil
Premier Consul
Premier Consul
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Age : 41
  • Localisation : Dans le bois de Paris
  • Messages : 6168
Jeu 16 Avr 2009 17:49
Message Re: Y a t"il une progression de la pensée au fil de l'histoire?
maudite a écrit : 
La pensée implique toujours dans un premier temps la négation, mais ce qui est important c'est de faire suivre cette négation par une phase positive de création et d'élaboration de concepts.

Pour penser il faut affirmer, créér.
Spinoza dans son Ethique pose des affirmations indémontrables mais évidentes.Toute définition est une négation.
Descartes doute méthodiquement, c'est une manière de déblayer le terrain avant de poser la première brique qui sert de base à l'élaboration de la pensée rationnelle. Il ne se fie jamais aux premières pensées qui lui viennent.
Hegel , appelle la pensée -esprit- et suit une démarche dialectique qui procède par une unification et un dépassement des contraires.
Platon se fonde sur le rejet des apparences, du donné immédiat
Alain, nie toute idée qu'il a , c'est sa manière à lui de l'essayer.

Le plan dialectique (thèse-antithèse-synthèse) est l'un des moyens les plus efficaces d'exposer une pensée.

Peser le pour et le contre, le "oui" et le "non". A chacun sa manière de penser, et d'être.

Ouaa
Sacrée recrue que cette Maudite à la culture impressionnante...
Encore merci de nous faire l'honneur de ta présence... Clin d’œil

Internet est une drogue dure , habité par des entités maléfiques...
Sachez vous en protéger , et prenez cet outil pour un outil et rien de plus...
Profil
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 16935
Jeu 18 Aoû 2011 05:25
Message Re: Y a t"il une progression de la pensée au fil de l'histoire?
Logistikon a écrit : 
Si lon en croit Hegel, oui. Mais pour ma part, je retrouve bon nombre de doctrine "moderne" au travers de livres bien antérieurs...
A telle point que l'on se demande si ce n'est pas plus une question termes nouveaux et non de pensées nouvelles... Déçu(e) ou triste Déçu(e) ou triste Déçu(e) ou triste Déçu(e) ou triste Déçu(e) ou triste Déçu(e) ou triste
Qu'en pensez vous ?

Oui, il y a progression… reste à savoir si la progression est dans le bon sens Hihihi!

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet