Hello!

Inspiré(e) de prendre part à la discussion ? Ou de poser une question ou demander de l’aide ?

Alors bienvenues dans les grands sujets des forums de La Bulle : m’inscrire.

Cette partie du forum n’est pas compatible avec les bloqueurs publicitaires

Félicitations à vous, de préférer les accès payants plutôt que la gratuité par la publicité, c’est honnorable et cohérent de votre part. Malheureusement, l’accès payant par micropaiement (qui serait d’environ 1 cent pour 20 pages consultées) n’est pour l’instant pas encore mis en place, et l’accès gratuit sans publicité, est réservé aux membres actif(ve)s du forum. En attendant, si vous souhaitez poursuivre votre visite chez nous, vous pouvez ajouter le site à votre liste blanche, ou encore mieux, désactiver le bloqueur partout. Pour ajouter le site à votre liste blanche, pour Firefox (similaire pour les autres navigateurs), rendez‑vous en bas à gauche de la fenêtre de votre navigateur, et cliquez sur le menu comme dans l’exemple de l’image ci‑dessous, puis rechargez la page, en appuyant sur F5.

Des nouvelles du ciel
Auteur Message
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 21835
Lun 9 Jan 2023 18:01
Message Re: Des nouvelles du ciel
Pendant la nuit des étoiles, c’est le matin avant le levée du Soleil, qu’on voit le plus d’étoiles filantes. Même si on peut en voir tomber d’un peu toutes les directions, elles proviennent en majorité d’une direction privilégiée, une direction qui varie au cours de la nuit ; il faut donc regarder dans une direction en particulier au lieu de chercher partout dans le ciel en comptant sur la chance. Virtuellement, car c’est la nuit, il faut avoir le Soleil à sa gauche en tenant compte, pour la hauteur par rapport à l’horizon, de l’inclinaison de l’axe de rotation de la Terre par rapport au plan de son orbite. Le chemin de débris laissés par les passages de la comète Swift Tuttle (*), coupe la trajectoire de la Terre autour du Soleil, alors c’est dans cette direction qu’il faut regarder. Swift Tuttle n’est pas la seule comète a laissé des débris, mais les siens sont particulièrement bien disposés pour devenir des pluies d’étoiles filantes.

Pour la prochaine nuit des étoiles, si ce n’est pas oublié, il sera cherché un document précisant la direction dans laquelle regarder en fonction du jour, de l’heure et de la position géographique et un lien sera rapporté ici.

(*) Elle ne repassera au plus près de la Terre, que le 14 Août 2126 (date incertaine, pouvant varier de quelques années), son dernier passage, plutôt éloigné à ce moment là, étant en 1992 (initialement prévu en 1984), mais ses débris son toujours présents en permanence en plus ou moins grandes quantités.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 21835
Lun 9 Jan 2023 18:27
Message Re: Des nouvelles du ciel
Pour une anecdote sur la découverte précoce que la lumière a une vitesse de propagation, voir ce message : Re: Les anecdotes amusantes.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 21835
Lun 9 Jan 2023 19:29
Message Re: Des nouvelles du ciel
La Lune peut être commode pour trouver les planètes dans le ciel. À certains moment de l’année, une ou plusieurs planètes sont apparentes à proximité de la Lune, un phénomène qui est appelé une conjonction, par exemple la conjonction Lune-Jupiter. Quand la Lune et une planète sont en conjonction, à la fois la Lune et la planète en question, font face au Soleil de notre point de vue (les conjonction se produisent pendant les pleine-Lune ou quasiment) et alors à la fois la Lune et la planète sont à un maximum de luminosité (pas un maximum absolu, mais un maximum pour un certain interval de temps).

La pleine‑Lune qui est bien plus brillante que les planètes, peut empêcher de voir une planète si elle apparaît trop proche à côté.

La conjonction avec la pleine‑Lune, ne se produit qu’avec les planètes au delà de l’orbite de la Terre (système Solaire intérieur). Les deux planètes qui sont proches du Soleil que ne l’est la Terre (système Solaire intérieur), ne peuvent être en conjonction avec la Lune, qu’en Lune croissante ou décroissante, jamais avec une pleine‑Lune.

Il faudra chercher un calendrier de ces conjonctions.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 21835
Lun 9 Jan 2023 19:47
Message Re: Des nouvelles du ciel
Hibou a écrit : 
[…]

Une troisième note en fait en complément de la précédente : l’orbite de la Lune autour de la Terre, n’est pas sur le même plan que celui des planète, il est nettement plus inclinée. Il ne faut pas espérer trouver un alignement entre les planètes et la Lune, même si cette alignement peut occasionnellement se produire.

Cette inclinaison est de 5.1 degré par rapport au plan approximatif de l’orbite des planètes, et de 23.4 degrés par rapport l’équateur de la Terre. Comme l’inclinaison de l’axe de rotation de la Terre, l’inclinaison de l’orbite de la Lune, ne change pas au cours de l’orbite de la Terre autour du Soleil, et semble alors varier en fonction de la position de la Terre par rapport au Soleil. Par exemple si à un moment de l’année, l’angle semble descendre vers le dessous du Soleil, à un autre moment de l’année il va sembler monter vers le dessus du Soleil, de même que l’axe de rotation de la Terre, si à un moment de l’année il semble pour une certaine latitude, orienté vers le Soleil, à un autre moment de l’année, il semblera orienté vers la direction opposée au Soleil. Pour la même raison, si une partie de l’année, la Lune passe au dessus du cône d’ombre de la Terre, pendant une autre partie de l’année, la Lune passe en dessous de ce cône d’ombre et à deux autres périodes de l’année, des périodes plus courtes, la Lune passe dans l’ombre de la Terre, ce qui est à l’origine des éclipses de Lune, aussi appelées Lunes Rousses.

Ceci dit, l’inclinaison de l’orbite de la Lune a en plus des conséquences amusantes et intéressantes à la fois, sur son observation depuis la Terre, selon la latitude à laquelle on se trouve :
Le document plus bas a écrit : 
Jusqu'à maintenant, plan orbital de la Lune et plan de l'écliptique ont été considérés comme équivalents pour une première approche. En réalité, le plan orbital de la Lune est incliné de 5,1° par rapport au plan de l'écliptique (figure ci-dessous).

[…]

Ainsi, l'angle entre le plan orbital de la Lune et le plan de l'équateur terrestre (incliné de 23,4° par rapport au plan de l'écliptique) varie entre 28,5° (23,4+5,1) et 18,3° (23,4−5,1). De ce fait, les observateurs situés à plus de 28,5° de latitude sont toujours situés du même côté du plan orbital de la Lune, ceux situés à moins de 18,3° de latitude passent quotidiennement d'un côté à l'autre, alors que pour ceux situés entre 18,3° et 28,5° de latitude, cela dépend de la période de l'année et de la phase lunaire.

Source : Observation de la Lune depuis la Terre, orbite et phases de la Lune (planet-terre.ens-lyon.fr), 2022.

Même l’orbite de la Lune est inclinée par rapport au plan de l’orbite des planètes, cette inclinaison est assez faible pour que la Lune reste dans la bande du zodiac et serve alors à le repérer. Quand dans l’année, la Lune monte haut dans le ciel, le zodiac monte haut dans le ciel et inversement quand la Lune ne monte pas haut. La Lune est un repère pour retrouver le zodiac et le zodiac est un repère pour retrouver les planètes, en plus du repère qu’est la Lune en cas de conjonction.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 21835
Mar 10 Jan 2023 22:03
Message Re: Des nouvelles du ciel
À l’équateur, les gens voient la lune avec son quartier orienté vers le sol, elle est couchée comme une barque. Si vous avez déjà vu de telles images, elles ne sont pas truquées, elles ne sortent pas de l’imagination de quelqu’un se représentant un monde extraterrestre, c’est bien un spectacle visible depuis la Terre.

Dans l’hémisphère sud, les gens voient la Lune avec ses quartiers orientés à l’opposé de ce qu’on voit depuis l’hémisphère nord. Dans l’hémisphère nord, on peut reconnaître les premier quartiers à ce qu’ils forment la boucle d’un « p », comme « p remier », et les derniers quartiers à ce qu’ils forment la boucle d’un « d » comme « d ernier ». Dans l’hémisphère sud, c’est l’inverse, ils voient comme une Lune croissante ce qui serait pour nous une Lune décroissante et réciproquement.

Dans l’hémisphère sud, le Soleil au zénith se trouve vers le nord. L’hémisphère sud, c’est le monde à l’envers, mais pour eux, c’est dans l’hémisphère nord que le monde est à l’envers.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 21835
Mer 11 Jan 2023 20:05
Message Re: Des nouvelles du ciel
Hibou a écrit : 
[…] Le chemin de débris laissés par les passages de la comète Swift Tuttle (*), coupe la trajectoire de la Terre autour du Soleil, alors c’est dans cette direction qu’il faut regarder. Swift Tuttle n’est pas la seule comète a laissé des débris, mais les siens sont particulièrement bien disposés pour devenir des pluies d’étoiles filantes.

[…]

(*) Elle ne repassera au plus près de la Terre, que le 14 Août 2126 (date incertaine, pouvant varier de quelques années), son dernier passage, plutôt éloigné à ce moment là, étant en 1992 (initialement prévu en 1984), mais ses débris son toujours présents en permanence en plus ou moins grandes quantités.

Une autre comète laisse un chemin de débris croisant l’orbite de la Terre, c’est la comète Tempel Tuttle, qui repasse tous les 33 ans. Son prochain passage est prévu pour 21 Mai 2031, mais il est sujet à des erreurs de prédictions, comme les comètes ont une orbite pouvant varier.

Tempel Tuttle est à l’origine des Léonides, un nuage de débris produisant de temps en temps de belles pluies d’étoiles filantes.

Les débris laissés par une comète peuvent être déviés par des planètes, surtout Jupiter, et alors le passage d’une comète qui devrait laisser des débris sur notre passage, ne garanti pas qu’il s’en trouvera.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 21835
Mer 11 Jan 2023 20:59
Message Re: Des nouvelles du ciel
La Terre ne tourne pas sur elle‑même en 24h, mais en 23h56mn. Les 24h, c’est le temps qu’il faut à la Terre pour qu’un de ses lieux, se trouve de nouveau exactement face au Soleil. Pourquoi 4mn de plus alors ? Parce que en même temps que la Terre tourne sur elle‑même, elle avance sur son orbite, que le Soleil se décale par rapport à elle, elle doit alors tourner de 1 dégré supplémentaire pour faire face au Soleil de la même manière.

Ces 23h56mn, sont ce que les astronomes appellent la journée sidérale.

En marge, dut à la légère excentricité de son orbite, la Terre ne se déplace pas toujours à la même vitesse sur son orbite (un peu plus vite quand elle est peu plus proche du Soleil et inversement), alors la durée d’un jour Solaire ne doit normalement même pas toujours faire exactement 24h non‑plus, mais varier au cours de l’année, tandis que la journée sidérale doit être plus stable, si on omet le fait que la rotation de la Terre a tendance à légèrement ralentir au cours des longues échelles de temps (elle peut aussi très légèrement varier pour d’autres raisons, comme une violente eruption volcanique ou d’autres phénomènes conséquents sur Terre).

La journée sidérale a plus de sens d’un point de vue astronomique, mais la journée Solaire a plus de sens d’un point de vue pratique.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
cron