Hello!

Inspiré(e) de prendre part à la discussion ? Ou de poser une question ou demander de l’aide ?

Alors bienvenues dans les grands sujets des forums de La Bulle : m’inscrire.

Cette partie du forum n’est pas compatible avec les bloqueurs publicitaires

Félicitations à vous, de préférer les accès payants plutôt que la gratuité par la publicité, c’est honnorable et cohérent de votre part. Malheureusement, l’accès payant par micropaiement (qui serait d’environ 1 cent pour 20 pages consultées) n’est pour l’instant pas encore mis en place, et l’accès gratuit sans publicité, est réservé aux membres actif(ve)s du forum. En attendant, si vous souhaitez poursuivre votre visite chez nous, vous pouvez ajouter le site à votre liste blanche, ou encore mieux, désactiver le bloqueur partout. Pour ajouter le site à votre liste blanche, pour Firefox (similaire pour les autres navigateurs), rendez‑vous en bas à gauche de la fenêtre de votre navigateur, et cliquez sur le menu comme dans l’exemple de l’image ci‑dessous, puis rechargez la page, en appuyant sur F5.

Les oiseaux
Auteur Message
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 21370
Lun 24 Jan 2022 00:15
Message Re: Les oiseaux
Hibou a écrit : 
Le 2 Mai, avait été rapporté la possible observation d’un courlis en Février. C’était dans un près tellement gorgé d’eau qu’il en était comme partiellement inondé sur une longue bande. Je ne peux pas assurer que c’était un courlis, ne connaissant pas cet oiseau et ne croyant l’avoir alors aperçu que cette fois là. Ce n’était pourtant pas improbable, comme les courlis aiment les zones très humides.

Il y a deux jours, le 19 Novembre, non‑loin de là, à environ 500 m (distance mesurée sur une carte), le même oiseau a été aperçu, mais pas dans une zone humide, dans une zone boisée, même si ouverte.

Je ne l’ai aperçu qu’au dernier moment alors qu’il s’envolait, lui m’ayant bien vu arriver.

[…]

C’était le 21 Novembre 2021. Depuis, je l’ai aperçu trois nouvelles fois, la dernière est la plus importante.

Deux fois, comme pour le 19 Novembre, l’oiseau m’avait aperçu en premier et s’est enfuit aussitôt. Aujourd’hui (23 Janvier 2022), j’ai put l’observer quelques minutes, comme elle ne m’avait pas vu et était occupée à ramasser des brindilles de bois, faisant des aller‑retour pour les amasser en une forme apparemment sphérique, sous des buissons denses.

Je dis elle, parce que je crois que l’oiseau est en fait une bécasse des bois. Son bec m’a semblé plus droit que courbe et des motifs formé par ses plumes m’ont fait douter, car trop différents de ceux des courlis. Son bec m’a juste semblé plus sombre que sur les photos qui en sont montrées. Sa présence là où je l’ai aperçu plusieurs fois, est moins surprenante que quand je croyais que l’oiseau était un courlis.

Les bécasses des bois sont migratrices, mais la france est une zone intermédiaire pour elles ; elle peuvent soit y être de passage quand il fait froid, soit y vivre sans jamais migrer si elles y sont nées. Voir : La bécasse des bois, l'oiseau au long bec des forêts (lemagdesanimaux.ouest-france.fr).

Il ne devrait pas y avoir d’autres observations : pour ne pas la déranger, j’éviterai d’aller dans ce coin qui semble son préféré, sauf nécessité. Elle est très méfiante, mais pas peureuse : là où elle semble avoir fait un nid au sol sous un épais buisson, elle a dut entendre des sangliers passer plus d’une fois, sans compter les quatre fois où elle s’est enfuit en m’apercevant, sans pour autant avoir quitté ce coin qui semble parfait pour elle.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 21370
Dim 10 Avr 2022 09:13
Message Re: Les oiseaux
Notes tirées d’un reportage.

Les pics donnent des coups rapides sur les cimes des arbres morts pour communiquer, ils ne chantent presque pas, même si on les entend de temps en temps. Les coups très rapides qu’on les entend donner, c’est ça. C’est ainsi que font au moins les pics épeiches et les pics noirs.

En zone urbaine, il arrive que les pics creusent dans les couches isolantes externes ajoutées aux murs. Ce sont des couches synthétiques recouverte d’un crépis. Pour les pics, cette surface sonne comme du bois et le crépis n’est pas plus difficile à percer pour eux, que la surface d’un tronc. Tout comme les nids qu’ils creusent dans les troncs d’arbres peuvent plus tard être utilisés par d’autres oiseaux, ces nids qu’ils creusent dans les couches isolantes des habitations, peuvent être repris par des étourneaux par exemple.

Les parents pic épeiche, apprennent à leur petit comment décortiquer les cerises.

Les pics mangent des noisettes. Ils creusent un petit trou dans un arbre, juste de la bonne taille pour y caler une noisette, taille une ouverture sur la face de la noisette et picore l’intérieur. Difficile alors de savoir, en voyant des noisettes vides percées d’un trou, si ce sont les souris ou les pics. Ils réutilisent les trous faits à cet effet, plusieurs années de suite.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 21370
Dim 10 Avr 2022 09:38
Message Re: Les oiseaux
Rapporté tardivement.

Des perruches sauvages en zone urbaine ?

Surtout en fin d’année et en début d’année, et depuis plusieurs années, je remarque des oiseaux inhabituels toujours sur les mêmes hauts arbres, dans une zone urbaine pas très grande, peut‑être environ 400 m de côté. Ces oiseaux ont été encore aperçus vers fin‑Février et début‑Mars de cette année, et plus de doute, ce sont bien des perruches vertes et elles sont nombreuses.

Comment l’expliquer ? Où vont‑elles en hiver ? Pourquoi sont‑elles moins visibles durant le reste de l’année ?

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 21370
Sam 7 Mai 2022 01:02
Message Re: Les oiseaux
Le chant où il y a souvent des longs sifflements intenses et où on entend des claquements, c’est le chant de l’étourneau sansonnet. Ils se font autant remarquer que les merles et les rouges gorges et chantent encore plus fort que les merles.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 21370
Sam 7 Mai 2022 01:02
Message Re: Les oiseaux
Les merles peuvent chanter même avec le bec plein de vers de terre.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
cron