Hello!

Inspiré(e) de prendre part à la discussion ? Ou de poser une question ou demander de l’aide ?

Alors bienvenues dans les grands sujets des forums de La Bulle : m’inscrire.

Cette partie du forum n’est pas compatible avec les bloqueurs publicitaires

Félicitations à vous, de préférer les accès payants plutôt que la gratuité par la publicité, c’est honnorable et cohérent de votre part. Malheureusement, l’accès payant par micropaiement (qui serait d’environ 1 cent pour 20 pages consultées) n’est pour l’instant pas encore mis en place, et l’accès gratuit sans publicité, est réservé aux membres actif(ve)s du forum. En attendant, si vous souhaitez poursuivre votre visite chez nous, vous pouvez ajouter le site à votre liste blanche, ou encore mieux, désactiver le bloqueur partout. Pour ajouter le site à votre liste blanche, pour Firefox (similaire pour les autres navigateurs), rendez‑vous en bas à gauche de la fenêtre de votre navigateur, et cliquez sur le menu comme dans l’exemple de l’image ci‑dessous, puis rechargez la page, en appuyant sur F5.

Vélo : préférer les vitesses intégrées au moyeu
Auteur Message
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 22279
Ven 6 Oct 2023 19:54
Message Vélo : préférer les vitesses intégrées au moyeu
Les vitesses intégrées au moyeu, sont considérées comme un luxe, la quasi totalité des vélos vendus étant à dérailleur. Si on voit le vélo comme un véritable moyen de locomotion, mieux vaut pourtant un vélo ville à vitesses intégrées au moyeu, pour une question de fiabilité, pas seulement de confort.

Le premier système est similaire à la boite de vitesse d’une voiture et n’est donc pas une bizarrerie, c’est au contraire une technique éprouvée. En Europe du nord, la majorité des vélos sont à vitesses intégrées au moyeu, tandis qu’en france, c’est l’inverse, la majorité des vélos sont à dérailleur, alors que le dérailleur pose beaucoup de problèmes de solidité et d’entretien et de renouvellement de pièces et même de chaîne, pour cause de casse ou d’usure. Les pays d’Europe du nord auraient une meilleur tradition du vélo comme un moyen de locomotion, tandis qu’en france il serait plus vu comme un loisir ou au moins jusqu’à il y a quelques années, comme on observe une évolution dans ce domaine.

On reconnait ces vélos à la taille du moyeu de la roue arrière et à l’absence de dérailleur. Les anciens modèles ne disposait que de trois vitesses (ce qui est tout de même suffisant) ; les nouveaux modèles n’ont pas cette limite technique.

Ces notes sont issues d’un article dont la trace a malheureusement été perdue.

Si un vélo à vitesses intégrées est trop cher, il reste l’occasion ou des fournisseurs grand public à prix abordables, comme Decathlon qui propose un modèle à grand succès qu’il est possible de payer en quatre fois sans frais. Ce message n’est pas sponsorisé, l’exemple est suggéré en conscience que le supplément de coût est un obstacle pour beaucoup de gens et que cette enseigne propose un des prix parmi les plus bas (environ 450 € contre dans les 700 à 1800 € ailleurs) avec en plus une facilité de paiement. Comme le dit un célèbre slogan, n’oubliez pourtant pas qu’un crédit, même sans frais, engage à le payer. Mais si on opte pour le vélo en remplacement de la voiture, il est justifié de bien investir dans un type de vélo approprié. Sans garanti, seulement rapporté de ce qu’à verbalement affirmé un vendeur de Décathlon : si on prend un vélo Décathlon en location, après assez longtemps, on peut racheter le vélo avec déduction de ce qu’on a déjà versé en location, ce qui s’apparenterait à une location avec option d’achat. Le problème, est que le vendeur ne semble pas pouvoir s’engager : quand il lui a été demandé s’il connait un lien vers une page web détaillant cette offre, il a répondu qu’elle n’existe pas officiellement … à vérifier donc en magasin et en s’assurant d’avoir au moins une petite garantie que l’affirmation soit crédible.

Dans le marché de l’occasion, les vélos à vitesses intégrées au moyeux, sont malheureusement rares en france, comme les vélos les plus utilisés et de loin, sont à dérailleur.

Pour finir, une remarque sur un des problèmes les plus fréquents avec les vélos, qui est la crevaison. Certain vélo semble crever souvent. Avec un vélo d’occasion, les pneus seront aussi d’occasion. Beaucoup de crevaisons de chambre à air, sont dut à des débris incrustés dans le pneu, qui ne provoquent pas la crevaison immédiatement, plutôt longtemps après, en s’enfonçant progressivement dans le pneu quand il roule. En plus du prix du vélo d’occasion, il faudra alors peut‑être aussi prévoir le prix de pneus neufs, au risque sinon de dépenser inutilement en chambres à air qui ne tiendront pas longtemps. Cette note est inspirée de la vidéo ci‑dessous, qui présente d’autres astuce, dont une bande de plastique résistant pouvant être inséré entre le pneu et la chambre à air, qui peut éventuellement être une solution plus économe que de changer de pneu ; mais rien ne peut laisser vraiment penser qu’elle résistera assez longtemps à un débris qui s’enfonce peu à peu dans le pneu.

5 astuces pour éliminer 99% des crevaisons à vélo ! — Quel Vélo — Septembre 2020

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 22279
Dim 17 Mar 2024 13:17
Message Re: Vélo : préférer les vitesses intégrées au moyeu
Ce ne sont pas les chambres à air qu’il faut protéger contre les crevaisons, ce sont les pneus. Il faudrait plutôt des pneus anti‑crevaison, s’il en existe.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 22279
Dim 17 Mar 2024 13:25
Message Re: Vélo : préférer les vitesses intégrées au moyeu
Le galet des dynamos ne supportent pas le sable.

L’éclairage à dynamo sur un vélo, est intéressant pour être certain de ne jamais manquer de piles et parce qu’il est installé sur les vélos d’occasion qui sont assez anciens pour ça. Mais si le chemin parcouru fréquemment est sableux, alors il y a un risque de constater que le galet va s’user à une vitesse qu’on ne croirait pas si on ne le constatait pas. Les grains de sable se glissant entre le galet et le pneu, finissent par littéralement effriter le galet, qui commence d’abord par s’user en biseau puis par finir par ne même plus être régulier et alors il n’accroche plus, ce qui se constate plus par temps de pluie que par temps sec. Mais même par temps sec, un galet trop usé, en plus de moins bien transmettre la rotation, est aussi plus bruyant, à cause de la forme irrégulière de l’usure.

Ces remarques ne s’appliquent pas si le chemin parcouru est goudronné ou si le vélo n’est pas utilisé par temps de pluie. En effet, c’est surtout quand le pneu est humide, que le sable s’y accroche et fini par être entraîner sous le galet et par l’user progressivement.

La galet peut être hors-service en trois à quatre mois à peine (constaté sur deux dynamo successive, la première d’occasion, mais la seconde, neuve et de deux marques différentes), pour une heure d’utilisation quotidienne, environ, pour en donner une idée.

— Édit du 2024-04-30 —

De même qu’il existe des vitesses intégrées au moyeu, il existe des dynamos intégrées au moyeu. Pour un exemple de modèle en disposant, voir le message du 30 Avril 2024, plus loin.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 22279
Mer 20 Mar 2024 15:07
Message Re: Vélo : préférer les vitesses intégrées au moyeu
Si en freinant, une roue fait des à-coups, c’est peut‑être qu’elle est voilée ; mais ce n’est peut‑être pas l’unique cause possible.

Pour ne pas risquer de voiler une roue, faire attention à toutes les rainures dans lesquelles une roue de vélo peut s’enfoncer, surtout si ce sont des roues à jante et pneu moins large que la moyenne. Ceci inclus les grilles d’égout mais surtout les planches, plus « traîtres ». La roue avant semble être la plus sujette au risque. Les grilles d’égout, on s’en méfie assez spontanément en ne les prenant pas dans l’axe à risque. Les planches sont plus facilement une mauvaise surprise : elles servent parfois à faire de larges allées, leur espacement n’est pas exactement le même partout, on peut donc ne pas être assez prudent et avoir la malchance, sans possibilité de le voir d’assez loin, de tomber sur un espacement assez large entre deux planches, alors que les autres ne le sont pas. Si la roue s’enfonce, le vélo cale brutalement, on tombe, le vélo penche avec la roue coincée et elle se voile.

Une roue voilée peut être plus ou moins redressée, mais jamais assez pour retrouver se régularité d’origine, occasionnant au moins des anomalies aux freinages.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 22279
Mar 30 Avr 2024 13:10
Message Re: Vélo : préférer les vitesses intégrées au moyeu
Un modèle de vélo semblant intéressant, remarqué parce que aperçu en ville. Il avait été remarqué parce qu’il dispose d’une bonne protection de la chaîne et d’un antivol déjà intégré au vélo, tout en étant esthétique. Mais l’antivol intégré au vélo, ne bloque que la roue arrière, pour l’attacher à un point fixe, un antivol ordinaire reste nécessaire (ce serait peut‑être une idée, tenter d’y remédier).

Il s’agit de ce modèle : Excelsior Nostalgie Classic (rouleraoul.net). Il coûte 519 € à la date de ce message.

En plus des deux caractéristiques immédiatement remarquées en l’apercevant, on apprend qu’il dispose de trois autres : vitesses intégrées au moyeu (comme recommandé dans le premier message de ce sujet), dynamo intégrée au moyeu (résolvant le problème relevé dans le troisième message de ce sujet) et d’un freinage par rétropédalage, qui peut correspondre à un reflex spontané et pourrait (à confirmer) résoudre le problème des freins perdant leur efficacité par temps de pluie ou sur sol trempé. Pourtant, le vélo semble avoir deux poignées de frein classiques, alors il faudrait s’assurer que le rétropédalage mentionné, est bien pour le freinage. Le freinage par rétropédalage existe aussi sur un modèle de vélo d’Ikéa (oui, ce n’est pas une erreur : aperçu en magasin il y a plusieurs années), qui était plutôt un modèle de vélo cargo (nom donné aux vélos robustes destinés à porter des charges ou un passager ou tirer une lourde remorque). Cet autre modèle d’Ikéa, avait en plus une « chaîne » en nylon souple (en fait, plutôt une courroie crantée), ce qui peut être intéressant contre la rouille. Il coûtait plus cher, aux environ de 700 €, de mémoire et c’était il y a au moins dix ans.

L’inconvénient de ce modèle Excelsior Nostalgie Classic, serait peut‑être son poids, comme il semble quand‑même plus pesant que les vélos de ville à pneus fins.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 22279
Sam 4 Mai 2024 02:07
Message Re: Vélo : préférer les vitesses intégrées au moyeu
En vélo par temps humide sur les chemins, en plus de faire attention aux limaces qui peuvent avoir l’air de morceaux de bois, il faut faire attention aux escargots qui peuvent avoir l’air de petits cailloux. Ils arrivent généralement plus tardivement que les limaces et sont moins nombreux, alors on les surveille moins. Au besoin, réduire un peu la vitesse et ne pas faire d’écarts trop brusques pour s’assurer à peu près que la roue arrière passera où est passée la roue avant. Sur l’asphalte non‑bordé de verdures, il y a moins besoin de faire attention.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
cron