Hello!

Inspiré(e) de prendre part à la discussion ? Ou de poser une question ou demander de l’aide ?

Alors bienvenues dans les grands sujets des forums de La Bulle : m’inscrire.

Cette partie du forum n’est pas compatible avec les bloqueurs publicitaires

Félicitations à vous, de préférer les accès payants plutôt que la gratuité par la publicité, c’est honnorable et cohérent de votre part. Malheureusement, l’accès payant par micropaiement (qui serait d’environ 1 cent pour 20 pages consultées) n’est pour l’instant pas encore mis en place, et l’accès gratuit sans publicité, est réservé aux membres actif(ve)s du forum. En attendant, si vous souhaitez poursuivre votre visite chez nous, vous pouvez ajouter le site à votre liste blanche, ou encore mieux, désactiver le bloqueur partout. Pour ajouter le site à votre liste blanche, pour Firefox (similaire pour les autres navigateurs), rendez‑vous en bas à gauche de la fenêtre de votre navigateur, et cliquez sur le menu comme dans l’exemple de l’image ci‑dessous, puis rechargez la page, en appuyant sur F5.

Ça me rappelle un bouquin de Stephen King
Auteur Message
Débateur
Débateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Garçon
  • Messages : 1159
Ven 9 Déc 2011 13:23
Message Ça me rappelle un bouquin de Stephen King
http://blog.mondediplo.net/2011-12-09-D ... aboratoire

J'ai pas le temps de commenter maintenant mais je trouve ça plutôt craignos.
Profil
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 16755
Ven 9 Déc 2011 16:34
Message Re: Ca me rappelle un bouquin de Stephen King
J’ai lu la moitié (je continue), alors je résume.

Des chercheurs travaillant sur le virus H5N1 l’ont modifié génétiquement pour voir s’il était possible qu’il en existe une variante directement transmissible entre humains. Ils y sont parvenu, et annoncent que ces recherches visent à mieux comprendre le virus et créer un vaccin pour s’en protéger.

Mais c’est la panique chez les observateurs qui rappellent que le virus H1N1 c’était échappé d’un laboratoire dans les années 1970, et craignent que l’accident ne se reproduise avec ce virus qui seraient le pire fléaux épidémique que l’humanité ait connu. Car actuellement il est le plus dangereux connu, mais sa dangerosité est limitée par sa non-transmissibilité directe… une barrière qui vient justement d’être levée.

Une brève citation.
Le lien de Nucua a écrit : 
Constatant la dangerosité du virus qui a émergé de leurs recherches, les auteurs n’avaient-ils pas le devoir de le détruire, ainsi que toutes les notes qui pourraient permettre de le recréer ?


Pour en savoir plus, lire l’article pointé par Nucua.

P.S. Merci pour le lien

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
zen
Modératrice
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Fille
  • Age : 50
  • Localisation : Un pied dans l'eau et un sur le mont.
  • Messages : 11009
Ven 9 Déc 2011 19:29
Message Re: Ca me rappelle un bouquin de Stephen King
Merci Nucua.

Effectivement, ça me rappelle bien "le fléau" à moi aussi. J'espère tout de même qu'on n'en arrivera pas là sinon on est mal ! Hihihi!
Mais c'est une honte ! Ils n'ont rien d'autre à faire (genre faire des recherches pour soigner des maladies qui existent déjà et qui font des ravages) que de fabriquer des virus hyper dangereux pour les hommes ? Qu'est ce qu'ils comptent faire avec ça maintenant ? Le vendre au plus offrant pour en faire une éventuelle arme biologique ?
En plus, qui paie pour ces recherches ? A tous les coups c'est l'état ! Vous êtes d'accord vous de payer des chercheurs pour faire ce genre de recherches ? Pas moi en tout cas ! Mais on ne m'a pas demandé mon avis et à vous ?
Profil
Bavard impénitent
Bavard impénitent
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Age : 31
  • Localisation : Dans mon antre
  • Messages : 968
Sam 10 Déc 2011 12:55
Message Re: Ca me rappelle un bouquin de Stephen King
Le Sida (dont on a trouvé le remède depuis des années) ne tue pas assez vite en Afrique...

C'est peut être pour ça que les chercheurs veulent un "super" virus. Mais officiellement ça serait pour en mesurer l'étendue possible de dégât etc. et trouver un remède pour un virus qui risque d'arriver...

"Nous sommes tous frères sous la peau. Et j’aimerais écorcher l’humanité pour le prouver." Ayn Rand
Profil
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 16755
Sam 10 Déc 2011 15:10
Message Re: Ca me rappelle un bouquin de Stephen King
Je ne sais pas si vous avez lu l’article, mais il répond à vos questions.

Ils font l’hypothèse que c’est la nécessité de trouver des financements pour leurs recherches en général, qui peut amener des chercheurs à faire des coups de communication dans une revue reconnue, qui va les rendre visibles au yeux des financeurs.

Ça me semble crédible, les budgets sont toujours au compte goutte, et même le citoyen moyen se plain que c’est du gaspillage dès qu’il apprend qu’un domaine de recherche a reçu un budget de 3 millions d’euro par exemple.

On parle beaucoup des problèmes de budget dans les domaines artistiques ou de la création, mais on parle moins de ceux de la recherches, qui sont pourtant aussi graves et peuvent avoir les mêmes effets : amener les gens à une forme de « prostitution » (au sens imagé).

Je ne dis pas que c’est certainement ça, je n’y suis pas, je ne fais que rapporter une hypothèse qui me semble crédible et qui est donnée en explication dans l’article (dans le deuxième tiers de l’article).

Il faudra peut‑être suivre l’histoire pour en savoir plus.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
zen
Modératrice
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Fille
  • Age : 50
  • Localisation : Un pied dans l'eau et un sur le mont.
  • Messages : 11009
Sam 10 Déc 2011 21:35
Message Re: Ca me rappelle un bouquin de Stephen King
Je n'avais pas tout lu, pas le temps.
Je suis donc allée récupérer le passage dont tu parles. Bon, j'ai un peu découpé le texte, histoire de dire ce que j'en pense mais le passage y est en entier.

Citation : 
Les motivations sont probablement à chercher du côté du besoin désespéré de notoriété.

Qu'est ce qu'on ne ferait pas pour être connu et reconnu ? Yeux au ciel avec le sourire
Hitler aussi est connu et reconnu, pas vraiment en bien mais le gars qui sera le "père" du virus (ou autre du même genre ) qui tuera des milliers de personnes, vous croyez qu'il sera mieux apprécié que le dictateur ?

Citation : 
À une époque où les scientifiques sont mal rémunérés et travaillent dans des conditions matérielles déplorables, la perspective d’une publication dans Science peut faire oublier ses objectifs de départ.

Ouais bien sûr ! Ils sont payés au SMIC peut être ! Nan, nan, j’crois pas…
Ha ! Pardon ! Ils ont fait des études, nous n'avons donc pas les mêmes valeurs ! Hihihi!

Citation : 
De plus, cela permet de décrocher des contrats, en particulier avec l’industrie pharmaceutique, les industries de l’armement ou même l’armée

Alors, industries pharmaceutique, armement et armée = plus de fric.
Donc en fait ils veulent plus de fric mais se fichent pas mal de savoir si leurs découvertes va tuer du monde ou pas vu qu'ils veulent bien des contrats avec l'industrie de l'armement ou avec l'armée.

Citation : 
et ainsi de ne plus passer la moitié de son temps à chercher l’argent nécessaire pour faire de la science l’autre moitié.

C'est notre lot à tous !
Ha c'est vrai, nous n'avons pas les mêmes valeurs ! Hihihi!

Citation : 
Ce contexte de déconsidération et de misère de la recherche, dont l’ensemble de la communauté scientifique souffre quotidiennement, peut expliquer mais ne justifie pas.

Non, effectivement, ça ne justifie rien du tout !
Ils pourraient se servir du peu (je ne sais pas pourquoi ce "peu" là me fait bien rire) d'argent qu'ils ont pour trouver un moyen de nous débarrasser du cancer ou autre maladie, on ne leur en voudra pas pour ça !
Sauf peut être les grandes industries pharmaceutiques qui se font un paquet de blé en vendant des tonnes de médicaments qui sont sensés nous soigner et qui nous rendent tellement malades qu'on doit prendre des tonnes de médicaments pour soigner les effets indésirables des médicaments qui nous soignent ! Yeux au ciel avec le sourire
C'est sûr que si on se débarrasse d'une maladie telle que le cancer (par exemple), ça ferait beaucoup de mal à la bourse de l'industrie pharmaceutique ! Ce serait inadmissible ! Yeux au ciel avec le sourire
Profil
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 16755
Sam 10 Déc 2011 22:41
Message Re: Ca me rappelle un bouquin de Stephen King
zen a écrit : 
Ouais bien sûr ! Ils sont payés au SMIC peut être ! Nan, nan, j’crois pas…
Ha ! Pardon ! Ils ont fait des études, nous n'avons donc pas les mêmes valeurs ! Hihihi!

Pas tant que ça. Possible que je dise des bêtise, mais un thésard, qui fait de la recherche, même s’il n'a pas encore le statu, reçois un salaire de 800€ ou 850€/mois . En dehors des célébrités et des chouchous des médias, il sont effectivement plus au SMIC qu’autre chose. Du moins en france, parce que à l’étranger le salaire des chercheurs est plus élevés, mais ils sont aussi plus précaires et ont moins de travail à cause de la concurrence que produit l’affluence de chercheurs dans des pays où les salaires et les moyens des laboratoires aussi, sont plus élevés. Ils ne vivent pas dans la misère, mais être médecin, juge ou avocat, est un plus sûr moyen de faire de l’enrichissement personnelle que d’être chercheur. D’ailleurs je me souviens d’un physicien au RMI depuis plusieurs années… il n’avait pas « la tête de l’emploi » (et était nettement typé immigré).

Je chercherai des détails si tu veux. Puis ça me permettra de vérifier aussi en même temps.

zen a écrit : 
Alors, industries pharmaceutique, armement et armée = plus de fric.

Ils parlaient en général, il ne faut pas coller ces commentaires généraux à ce cas particulier de la création d’un virus, surtout avec les lois occidentales contre l’usage de virus comme armes.

C’est un point qui m’a fait tiqué aussi, et rappelé cette vidéo, qui te devrait te parler; en fait, la partie qui commence à 3mn et termine à 3mn50.



C’est une chercheur en robotique, qui témoigne de proposition de l’armée, qu’il a refusé. Si autant de chercheur reçoivent plus de propositions des militaires que d’autres domaines d’applications, c’est malheureusement parce que les autres domaines n’investissent pas, et que l’armée est souvent plus prompt à investir dans le recherche que les autres. La société a aussi une responsabilité dans ce déséquilibre.

Ici il fait d’ailleurs des commentaires bien vus sur un autre sujet, en disant que les guerres technologique ne sont pas toutes propres que les autres, si l’une des parties n’a pas les mêmes moyens et continue à envoyer des humains qui se feront massacré par des machines.

zen a écrit : 
C'est notre lot à tous !
Ha c'est vrai, nous n'avons pas les mêmes valeurs ! Hihihi!

Justement, comme tu dis, et c’est donc leur lot aussi. Et ça n’implique pas qu’ils se croient au dessus de tout le monde, que de s’en plaindre dans leurs domaines aussi.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 16755
Sam 10 Déc 2011 23:32
Message Re: Ca me rappelle un bouquin de Stephen King
Hibou a écrit : 
Je chercherai des détails si tu veux. Puis ça me permettra de vérifier aussi en même temps.


J'ai trouvé ça.

D'après Les salaires des chercheurs en Europe (PDF), les revenus nets sont environ
Citation : 
Chercheurs en début de carrière (thésards) : 1550 € par mois
Chercheurs expérimentés (docteurs) : 2400 € par mois
Chercheurs expérimentés (>10 ans) : 3600 € par mois


Alors les 850€/mois sont avant la thèse. On est au dessus du SMIC, même en début de carrière.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
zen
Modératrice
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Fille
  • Age : 50
  • Localisation : Un pied dans l'eau et un sur le mont.
  • Messages : 11009
Dim 11 Déc 2011 15:25
Message Re: Ca me rappelle un bouquin de Stephen King
Tu n'as pas tout lu ? (Moi non plus cela dit, j'ai plus survolé le tout qu'autre chose.)
Il est écrit un peu plus loin qu'ils reçoivent aussi des primes. Du coup, le salaire plus les primes font un peu monter les pépètes mensuelles.

Citation : 
Salaires annuels des chercheurs en Europe (charges salariales et patronales comprises)

J'ai passé les autres pays et j'ai mis juste la France.

0-4 ans = 28 191 € => 2 349 €/mois
5-7 ans = 39 895 € => 3324 €/mois
8-10 ans = 51 599 € => 4 299 €/mois
11-15 ans = 63 303 € => 5 275 €/mois
>15 ans = 75 007 € => 6 250 €/mois

Les premiers chiffres sont ceux mis dans le tableau (donc, ce qu'ils reçoivent par an), les deuxièmes sont ceux que j'ai calculé moi même (1er chiffre/12 et j'ai laissé tomber la virgule) pour connaître le revenu par mois.
Ben, je trouve que même les débutants n'ont pas à se plaindre.
Profil
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 16755
Dim 11 Déc 2011 16:16
Message Re: Ca me rappelle un bouquin de Stephen King
Ah oui, je l’ai loupé ça. Alors ils ont des revenus aussi importants que les magistrats. Ils n'ont vraiment pas à se plaindre alors, 2300€ minimum quand même, ça n’est plus 1400.

En même temps, ce ne sont pas de leur salaires qu’ils se plaignent, mais des budgets de recherche, ce qui n’est pas la même chose, et pas la peine d’espérer financer un radiotélescope (un exemple qui passe) ou un laboratoire de biologie, sur ses propres deniers, même avec ces revenus là, ça serait loin de suffire.

Reste quand même deux questions. 1) Pourquoi ont-ils besoin de salaires aussi importants ? 2) Même s’ils ne peuvent pas financer tout seul, leurs salaires devraient leur permettre d’y participer, et je n’ai pas l’impression qu’ils contribuent, justement.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet