Hello!

Inspiré(e) de prendre part à la discussion ? Ou de poser une question ou demander de l’aide ?

Alors bienvenues dans les grands sujets des forums de La Bulle : m’inscrire.

Cette partie du forum n’est pas compatible avec les bloqueurs publicitaires

Félicitations à vous, de préférer les accès payants plutôt que la gratuité par la publicité, c’est honnorable et cohérent de votre part. Malheureusement, l’accès payant par micropaiement (qui serait d’environ 1 cent pour 20 pages consultées) n’est pour l’instant pas encore mis en place, et l’accès gratuit sans publicité, est réservé aux membres actif(ve)s du forum. En attendant, si vous souhaitez poursuivre votre visite chez nous, vous pouvez ajouter le site à votre liste blanche, ou encore mieux, désactiver le bloqueur partout. Pour ajouter le site à votre liste blanche, pour Firefox (similaire pour les autres navigateurs), rendez‑vous en bas à gauche de la fenêtre de votre navigateur, et cliquez sur le menu comme dans l’exemple de l’image ci‑dessous, puis rechargez la page, en appuyant sur F5.

Cyclique vous dites?
Auteur Message
Consul Honoraire
Consul Honoraire
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Age : 39
  • Localisation : Strasbourg
  • Messages : 4219
Jeu 25 Déc 2008 06:03
Message Cyclique vous dites?
'suis à fond dans les chansons, et surtout les paroles ce soir/nuit/matin Yeux au ciel avec le sourire

Donc, encore un exemple (ici même "plutôt" l'Allemagne) mais n'est-il pas de même pour, en soi, toute la Terre? Même la France, à l'heure actuelle, n'est pas "en pleine forme", non?
L'histoire se répète apparemment sans cesse; c'est économiquement justifiable, c'est ça?

Qui a "donné" la théorie des cycles, au fait? ai pas le nom en tête...

Toujours est-il que la recherche d'un monde "parfait" se heurte toujours à cela: les cycles...

Je vous propose cette chanson (et cette vidéo, bien faite, vraiment) pour illustrer ce fait par un exemple (donc l'Allemagne dans ce cas).

Du coup, "croyez"-vous aux cycles, à une société qui évolue mais qui ne change jamais dans le fond, ou êtes-vous plutot "utopiste convaincu", ou... je ne sais pas, dites-moi. agrémentez cela de vos propres exemples, ce sera très bien. Clin d’œil



Wir sind wir (nous sommes "nous")


Tag und tag, jahr und jahr,
Wenn ich durch diese straßen geh',
Seh' ich wie die Ruinen dieser Stadt
Wieder zu Häusern aufersteh'n.
Jour après jour, année après année
Quand je marche dans ces rues
Je vois comment les ruines de cette ville
Se reconstruisent pour devenir des maisons.


Doch bleiben viele fenster leer,
Für viele gab es keine wiederkehr.
Und über das was g'rad noch war
Spricht man heute lieber gar nicht mehr.
Mais il y a beaucoup de fenêtres où je ne vois personne
Pour beaucoup de gens, il n'existe pas de retour.
Et à propos de ce qui s'est passé il n'y a pas si longtemps
...nous préférons ne plus en parler de nos jours.


Doch ich frag,
Ich frag mich wer wir sind.
Wir sind wir, wir stehn hier
Aufgeteilt besiegt und doch,
Schließlich leben wir ja noch.
Mais je vous demande:
Je me demande "qui sommes-nous?"
nous sommes "nous", nous sommes ici
Mis dans des cases, vaincus et pourtant,
pourtant nous vivons encore.


Wir sind wir, wir stehn hier,
Das kann's noch nicht gewesen sein,
Keine zeit zum traurigsein.
Nous sommes "nous", nous sommes ici
Pas le temps d'être malheureux


Wir sind wir, wir stehn hier. wir sind wir.
Nous sommes "nous", nous sommes là, nous sommes "nous"

Auferstanden aus ruinen,
Dachten wir, wir hätten einen traum vollbracht.
Vierzig jahre zogen wir an einem strang,
Aus Asche ham' wir Gold gemacht.
Reconstruisant les décombres
Nous pensions avoir réalisé un rêve.
Pendant pplus de 40 ans nous avons travaillé à cela
Les cendres, nous les avons transformées en or.


Jetzt ist mal wieder alles anders,
Und was vorher war ist heute nichts mehr wert.
Jetzt könn' wir haben was wir woll'n,
Aber wollten wir nicht eigentlich viel mehr.
Mais maintenant, tout est une fois de plus différent
Et ce qu'il y avait avant ne vaut plus rien aujourd'hui.
Aujourd'hui nous pouvons avoir tout ce que nous voulons
Mais ne voulions-nous pas beaucoup plus en fait?


Und ich frag,
Ich frag mich wo wir stehn.
Wir sind wir, wir stehn hier
Wieder eins in einem Land,
Superreich und abgebrannt.
Et je demande
Je me demande où nous sommes?
Nous sommes "nous", nous sommes là
A nouveau réunis en un seul pays
Super-riche et complètement cramé


Wir sind wir, wir stehn hier,
So schnell kriegt man uns nicht ein
Keine zeit zum bessersein.
Nous sommes "nous", nous sommes là
On ne se débarrasse pas de nous aussi facilement
Mais pas de temps pour devenir meilleur...


Wir sind wir, wir stehn hier. wir sind wir.
Nous sommes "nous", nous sommes là, nous sommes "nous"

Wir sind wir.
Aufgeteilt, besiegt und doch,
Schließlich gibt es uns ja immer noch.
Nous sommes "nous"
Mis dans des cases, vaincus
Mais nous existont toujours, pourtant


Wir sind wir
Und wir werden's übersteh'n
Denn das leben muss ja weitergeh'n.
Nous sommes "nous"
Et nous allons tenir le coup
Car après tout, la vie doit continuer


Wir sind wir.
Das ist doch nur 'n schlechter lauf,
So schnell geben wir doch jetzt nicht auf.
Nous sommes "nous"
Ceci n'est qu'une mauvaise passe
Nous n'allons tout de même pas abandonner aussi rapidement, maintenant...




(Sorry pour la traduction approximative, mais le texte est difficile à transcrire, difficile pour véhiculer l'idée exacte. Mais le sens y est).

HTLLTD

Du sollst niemals vergessen, danke zu sagen.
Profil
Bavard impénitent
Bavard impénitent
  • Genre : Fille
  • Localisation : dans le vide ...
  • Messages : 715
Jeu 25 Déc 2008 16:00
Message Re: Cyclique vous dites?
Bonjour,

Un idéal que l'on construit en prenant le contre-pied de l'état de choses existantes et de leurs passé n'est pas réalisable puisqu'il n'a de racines dans aucune réalité. De sorte qu’il est seulement possible de faire évoluer les sociétés.

Dernière édition par Logistikon le Jeu 25 Déc 2008 22:24, édité 1 fois.

Profil
Consul Honoraire
Consul Honoraire
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Age : 39
  • Localisation : Strasbourg
  • Messages : 4219
Jeu 25 Déc 2008 21:28
Message Re: Cyclique vous dites?
Logistikon a écrit : 
Bonjour,

Un idéal que l'on construit en prenant le contre-pied de l'état de choses existantes et de leurs passé n'est pas réalisable puisqu'il n'a pas de racines dans aucune réalité. De sorte qu’il est seulement possible de faire évoluer les sociétés.


Donc "évolution", et non pas d'utopie pour toi.
'suis assez d'accord.

Mais l'utopie, me semble-t-il, permet cette évolution.
Ce qui explique peut-être une partie de ce côté cyclique?

HTLLTD

Du sollst niemals vergessen, danke zu sagen.
Profil
Bavard impénitent
Bavard impénitent
  • Genre : Fille
  • Localisation : dans le vide ...
  • Messages : 715
Ven 26 Déc 2008 04:44
Message Re: Cyclique vous dites?
Bonjour,

L’idéal est effectivement au même titre que l’espoir, moteur du changement, reste à l’apprécier à sa juste valeur c’est-à-dire comme ceux vers quoi l’on tends mais que l’on atteindra jamais. S’il en est autrement c’est la ruine de l’être et des institutions miteuses qu’il aura mise en place.
Après si cet idéal contribue au caractère cyclique, je ne pense pas. Il n’est lui non plus, pas fixe puisse que dépendant des conceptions humaines, de ce qui est valorisé par les sociétés à un moment donné. En somme, d'une société elle-même mouvante.
Pour qu’il est cyclique, il faut que les possibilités soit épuisées et que l’on revienne ainsi, à ce qui a déjà eu lieu, une sorte « d’éternel retour » . Or je pense cela impossible personnellement, nous avons peut être l’impression d’un « recommencement » mais ce dernier n’est qu’apparent.

Je ne sais si je répond au sujet, mais j'aurai essayer.
Profil
Débateur
Débateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Age : 60
  • Messages : 1390
Ven 26 Déc 2008 08:50
Message Re: Cyclique vous dites?
Mais tout est cyclique dans notre vie...

Nous répétons, sans cesse les mêmes erreurs, les mêmes errements...

Notre mode de vie est cyclique, comme la mode, la bouffe....

Notre climat est cyclique et notre temps aussi... Un anticyclone, une depression sont cycliques (qui tournent dans un sens ou un autre...Le climat est soumis à des varaitions cycliques....

Donc, tout ce qui nous entoure est cyclique et on ne le serait pas !!Voilà bien une utopie non vérifiable Ça assure

On reconnaît que l'on devient vieux, lorsque l'intensité de ses douleurs dépasse celle de ses plaisirs...

Donc, je suis à la recherche d'un maximum de plaisirs :)
Profil
un chat gris
Disparu(e)
RANDOM_AVATAR
Ven 26 Déc 2008 12:04
Message Re: Cyclique vous dites?
Et plein de cycliquestes sont dopés. C'est grave ! Fait l’innocent(e) Ok, je sors
Consul Honoraire
Consul Honoraire
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Age : 39
  • Localisation : Strasbourg
  • Messages : 4219
Ven 26 Déc 2008 12:17
Message Re: Cyclique vous dites?
un chat gris a écrit : 
Et plein de cycliquestes sont dopés. C'est grave ! Fait l’innocent(e) Ok, je sors


Pourtant, on nous avait promis que c'est fini, ça... que ce n'est pas cyclique.
On nous aurait menti? Hihihi!

HTLLTD

Du sollst niemals vergessen, danke zu sagen.
Profil
Consul Honoraire
Consul Honoraire
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Age : 39
  • Localisation : Strasbourg
  • Messages : 4219
Ven 26 Déc 2008 12:25
Message Re: Cyclique vous dites?
Logistikon a écrit : 
Bonjour,

L’idéal est effectivement au même titre que l’espoir, moteur du changement, reste à l’apprécier à sa juste valeur c’est-à-dire comme ceux vers quoi l’on tends mais que l’on atteindra jamais. S’il en est autrement c’est la ruine de l’être et des institutions miteuses qu’il aura mise en place.
Après si cet idéal contribue au caractère cyclique, je ne pense pas. Il n’est lui non plus, pas fixe puisse que dépendant des conceptions humaines, de ce qui est valorisé par les sociétés à un moment donné. En somme, d'une société elle-même mouvante.
Pour qu’il est cyclique, il faut que les possibilités soit épuisées et que l’on revienne ainsi, à ce qui a déjà eu lieu, une sorte « d’éternel retour » . Or je pense cela impossible personnellement, nous avons peut être l’impression d’un « recommencement » mais ce dernier n’est qu’apparent.

Je ne sais si je répond au sujet, mais j'aurai essayer.


"Le recommencement" n'est, à mon avis, pas qu'apparent.
Comme le dit Vautour, tout est une question de cycle.
La nuance est simplement que chaque nouveau cycle nous apparaît alors que nous avons un "bagage", un "savoir" en plus; mais dans le fond, rien ne change; eternel recommencement.

Jour/nuit; se lever, manger, se coucher; tomber amoureux, se mettre ensemble, se séparer, être seul, tomber amoureux, se mettre ensemble...; période creuse dans l'économie, économie florissante; guerre et paix; etc...
L'utopie, là-dedans, joue peut-être le rôle de vouloir annuler ces cycles, vivre en paix pour toujours.
apprendre des erreurs passées, etc...
Mais ces "eereurs" ne sont pas vu comme tel par tout le monde. 1ère guerre mondiale, puis la paix. que se passe-t-il? Les pays signent des pactes, pour que plus jamais, plus jamais une telle chose puisse se produire. Résultat? Les guerres sont "utiles" pour certains, voila qui est cyclique.
C'est moche, mais c'est ainsi nous dira-t-on.

L'empire romain est né, l'empire romain est mort. Il n'était pas le 1er empire, il ne sera pas le dernier à disparaître.

Il en va comme ça pour tout ici bas, à mon avis: tout a un début, tout a une fin, et on recommence... l'instinct de survie... Gné ?! Clin d’œil

HTLLTD

Du sollst niemals vergessen, danke zu sagen.
Profil
un chat gris
Disparu(e)
RANDOM_AVATAR
Ven 26 Déc 2008 13:41
Message Re: Cyclique vous dites?
la naissance, le développement, le fonctionnement et la dégénéresence des forums (oui, je sais que c'est c'est pas comme ça au pluriel mais je préfère ainsi, c'est mon droit... maiiiirde !) est un très bon exemple d'évolution cyclique.

En principe, dernière fois que je serai sérieux cette année.

Quoique... Tire la langue
Débateur
Débateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Age : 62
  • Localisation : Maastricht
  • Messages : 1003
Ven 26 Déc 2008 13:46
Message Re: Cyclique vous dites?
L'utopie est une idée future qui un jour devient passé Petit sourire

La question est . Quelle dose de vérité pouvez vous accepter ? Facebook Majo Majisme
Profil YIM Site Internet