Hello!

Inspiré(e) de prendre part à la discussion ? Ou de poser une question ou demander de l’aide ?

Alors bienvenues dans les grands sujets des forums de La Bulle : m’inscrire.

Cette partie du forum n’est pas compatible avec les bloqueurs publicitaires

Félicitations à vous, de préférer les accès payants plutôt que la gratuité par la publicité, c’est honnorable et cohérent de votre part. Malheureusement, l’accès payant par micropaiement (qui serait d’environ 1 cent pour 20 pages consultées) n’est pour l’instant pas encore mis en place, et l’accès gratuit sans publicité, est réservé aux membres actif(ve)s du forum. En attendant, si vous souhaitez poursuivre votre visite chez nous, vous pouvez ajouter le site à votre liste blanche, ou encore mieux, désactiver le bloqueur partout. Pour ajouter le site à votre liste blanche, pour Firefox (similaire pour les autres navigateurs), rendez‑vous en bas à gauche de la fenêtre de votre navigateur, et cliquez sur le menu comme dans l’exemple de l’image ci‑dessous, puis rechargez la page, en appuyant sur F5.

Histoires de sorcières des campagnes françaises
Auteur Message
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 17851
Ven 7 Avr 2017 12:25
Message Re: Histoires de sorcières des campagnes françaises
Un documentaire de RMC, assez grossier, parce qu’il reprend des classiques, dont certains lourds et glauques, comme l’inquisition. Il aborde : la légende de Merlin le désenchanteur et de la forêt de Brocéliande en Bretagne, Nostradamus, deux cas d’inquisiteurs fous, quelques cas de sorciers et sorcières, violemment rejetés par la société de leur époque. On est plus dans le sordide que dans le spiritisme avec ce documentaire, mais il est représentatif des histoires les plus classiques. Il est malheureusement tourné dans le style divertissement TV, loin du style narratif de la vidéo du premier message (celle de Jean Marlon).

La france des mystères : sorciers et prophètes — RMC Découverte — 2016
Partie 1 de 2

Partie 2 de 2

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 17851
Ven 7 Avr 2017 14:17
Message Re: Histoires de sorcières des campagnes françaises
À Zugarramurdi, pas loin de la frontière française dans les Pyrénées‑Atlantiques, en Espagne, il y a une grande grotte que des légendes décrivent comme un ancien lieu de sorcellerie.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 17851
Ven 7 Avr 2017 17:12
Message Re: Histoires de sorcières des campagnes françaises

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 17851
Ven 7 Avr 2017 20:03
Message Re: Histoires de sorcières des campagnes françaises
Les Cagots, aussi appelés les Chrestians, étaient une ethnie ou un groupe isolé, ayant vécu des environs de l’an 1000 à 1962, dans les Pyrénées, notamment à Sauveterre‑de‑Béarn.

Les historiens pensent qu’ils avaient une maladie de la peau et qu’ils étaient petits. Il se dit que leur température corporelle était anormalement élevée, sans que la cause ne soit connue. Ambroise Paré, un chirurgien et anatomiste du ⅩⅥᵉ siècle, a autopsié un Cagot, et dit avoir constaté que leur sang était bleu, qu’ils n’avaient pas de lobe à l’oreille, si bien qu’il leur a été prêtée une origine non‑humaine.

Longtemps suspectés d’être malade de la lèpre blanche, très contagieuse, il a été admis que ⅩⅧᵉ siècle, qu’ils n’en sont pas atteints.

D’après des historiens, une gravure rapporte qu’en l’an 803, des êtres surnaturels seraient venue envahir plusieurs régions de l’empire de Charlemagne, et en particulier, le Béarn. Les témoignages de l’époque disent qu’ils seraient venus du ciel sur de grands navires.

Les gens les traitaient mal, ne les considéraient pas comme humain, n’osaient pas s’en approcher, leur faisaient subir une ségrégation, y compris à l’église, et prenaient certains pour des sorciers. Certain(e)s Cagot(e)s étaient reconnu(e)s guérisseur(se)s, et ils pouvaient être amenés à soigner des gens gravement malades, le seul cas où ils pouvaient approcher un(e) villageois. La réputation de guérisseur de certains Cagots, est arrivée jusqu’aux oreilles d’Henri Ⅱ.

Le nom que la populace leur avait donné, Cagot, vient de “cagere”, un mot Latin signifiant « défection ». Ça dit à quel point ils étaient méprisés.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 17851
Ven 7 Avr 2017 21:32
Message Re: Histoires de sorcières des campagnes françaises
À Rochefort‑en‑Terre, en Bretagne, en 1998, une femme inconnue, à la peau noire comme du charbon et surnommé Naïa, est venue s’installer dans les ruines du château surplombant le petit village.

Elle semblait bien connaitre ce château, puisqu’elle y a dégagée un accès vers des sous‑terrain inaccessibles depuis 500 ans. Étrangement, elle aimait allumé du feu dans une salle qui servait à stocker de la poudre.

La présence de cette femme dans un château en ruine et à l’abandon, n’avait échappé à la population du village. Les gens se posaient des questions sur elle, mais n’osaient pas y aller. Quelques semaines après son arrivé, elle a pris contacte avec la population de son initiative, en descendant au village. Alors qu’elle passait devant un café, un paysan se moquait d’elle. Elle s’est tourné vers lui, l’a pointé du doigt en disant « Toi, tu mourra pendant que la grand messe sonnera, le jours de Pâques. Tu va mourir au troisième son de cloche de la messe de Dimanche prochain ». Les gens en rient, mais le paysan a un peu peur. Le soir venu, il ne trouve pas le sommeil, la messe est pour dans trois jours. Le lendemain, il fait venir un médecin, qui lui dit que tout va bien, qu’il n’a rien, pas de raison de s’inquiéter. Dimanche arrive, et la prédiction se vérifie. C’est la panique dans le village qui se demande si elle a prédit sa mort ou l’a provoqué.

Et ce n’était que le début. Dans les mois suivants, celle qui passe maintenant pour une sorcière, prédit le décès de sept autres villageois, des prédictions qui vont elles aussi se vérifier.

Dix mois après son arrivé, la femme n’est plus vue.

En 1999, un journaliste Anglais nommé Charles Jeniot, écrivant pour le Wild World, est de passage dans la région à la recherche d’histoires à raconter. Il apprend l’histoire de Naïa, et se rend dans les ruines du château. Il découvre une pièce qui ressemble à l’entre d’une sorcière comme les décriraient les contes. Alors qu’il allait prendre une fiole sur une étagère, il entend du bruit venant des sous‑sols. C’est la supposée sorcière, qui semble ravie qu’il pense réaliser un documentaire sur elle. Contre la promesse du documentaire, elle le fait participer à une séance de spiritisme, pendant laquelle il entend la voix de sa mère décédée 12 ans auparavant.

Depuis, Naïa semble avoir totalement disparue, et là où elle s’était installé un temps, un musée a été aménagé, à sa mémoire.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 17851
Mar 25 Avr 2017 16:26
Message Re: Histoires de sorcières des campagnes françaises
Une page sur une famille de plantes, les solanacées, qui sont associées à la sorcellerie, parce que dangereuses ou dont la dangerosité est ambigüe : Solanacées maléfiques à protéger (bernard.langellier.pagesperso-orange.fr). Il parle de Jules Michelet, mentionné dans ce sujet il y a un an.

Attention : quand il parle de la morelle noire qui n’est pas toxique, si elle a souvent été toxique, sa toxicité est variable, pas la peine d’essayer, ne jouer pas à une loterie mortelle, cette page n’est pas une page de botanique.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Compte gelé
Compte gelé
RANDOM_AVATAR
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 6
Mer 26 Avr 2017 13:37
Message Re: Histoires de sorcières des campagnes françaises
D'où vous vient cette passion?
Profil
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 17851
Mer 26 Avr 2017 13:47
Message Re: Histoires de sorcières des campagnes françaises
Douxreveur a écrit : 
D'où vous vient cette passion?

Les végétaux ou les histoires de sorcière ? Grand sourire Je ne me sens pas passionné, c’est juste que les deux sont intéressant pour moi.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 17851
Mar 30 Mai 2017 01:26
Message Re: Histoires de sorcières des campagnes françaises
Les sureaux noirs et rouges, sont aussi associés à la sorcellerie, comme décrit dans la section « Légendes et traditions » de cette page : Le Sureau noir (energie-sante.net).

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 17851
Mar 9 Avr 2019 00:03
Message Re: Histoires de sorcières des campagnes françaises
« L’incrédulité savante et la crédulité ignorante au sujet des magiciens et des sorciers », est le titre d’un livre d’un certain Jacques D’Autun (prédicateur Capucin), en 1671. Il parlait des procès pour sorcellerie.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
cron