Hello!

Inspiré(e) de prendre part à la discussion ? Ou de poser une question ou demander de l’aide ?

Alors bienvenues dans les grands sujets des forums de La Bulle : m’inscrire.

Cette partie du forum n’est pas compatible avec les bloqueurs publicitaires

Félicitations à vous, de préférer les accès payants plutôt que la gratuité par la publicité, c’est honnorable et cohérent de votre part. Malheureusement, l’accès payant par micropaiement (qui serait d’environ 1 cent pour 20 pages consultées) n’est pour l’instant pas encore mis en place, et l’accès gratuit sans publicité, est réservé aux membres actif(ve)s du forum. En attendant, si vous souhaitez poursuivre votre visite chez nous, vous pouvez ajouter le site à votre liste blanche, ou encore mieux, désactiver le bloqueur partout. Pour ajouter le site à votre liste blanche, pour Firefox (similaire pour les autres navigateurs), rendez‑vous en bas à gauche de la fenêtre de votre navigateur, et cliquez sur le menu comme dans l’exemple de l’image ci‑dessous, puis rechargez la page, en appuyant sur F5.

L’obsolescence programmée, version Apple
Auteur Message
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 16065
Dim 17 Juin 2012 17:46
Message L’obsolescence programmée, version Apple
On a un inconditionnel de Apple je crois ici, alors peut‑être qu’il pourra corriger ou confirmer.

Deux sujet ici, présentaient déjà la question de l’obsolescence programmée.


Retour sur ce sujet, avec une entreprise en particulier, qui semble en être la championne et en avoir fait un principe qu’elle met systématiquement en œuvre : Apple, et ses iPhone, iPod, iPad, etc.

Chaque fois qu’il sort un produit, Apple met en avant une innovation qui fait rêver, mais accompagne toujours sont produit d’une tare volontairement introduite, dont ils ne font pas la publicité.

La dernière fierté de Apple, c’est sa technologie d’écran, Rétina. Mais comme d’habitude, ses produits livrés avec cet écran haute résolution, sont volontairement conçus pour ne pas être réparables par vous‑même en cas de panne.

MacBook Pro Retina : un casse-tête à réparer imaginé par Apple (zdnet.fr). 14 Juin 2012.

ZDNet.fr a écrit : 
Avec le MacBook Pro Retina, le fabricant américain a déployé beaucoup d’efforts pour que sa machine soit irréparable : vis spéciales, batterie collée, baie de disque dur SSD non standard, mémoire RAM non extensible, etc.


Comme il est plus couteux pour un constructeur d’utiliser des composants non‑standards que d’utiliser des composants standards, ça ne peut pas être dut au hasard ou à une innocente maladresse, c’est assez probablement voulu.

Apple a déjà été condamné pour ses iPod qui tombent en panne trop rapidement et trop systématiquement, juste après la date de fin de garantie. Les utilisateurs ne peuvent pas réparer eux‑mêmes, ne peuvent plus faire réparer par Apple, et se trouvent obligés de racheter un nouvel appareil. J’essaierai de retrouver des références pour ces affaires avec l’iPod.

Ceci est d’autant plus idiot, que les innovations vendues par Apple, sont parfois non‑pertinentes. Et c’est le cas avec les écrans Rétina.

Samsung répond à Apple : Retina VS AMOLED (frandroid.com). Juin 2010.

Frandroid.com a écrit : 
D’après un porte-parole de Samsung, l’écran haute-résolution « Retina » de l’iPhone 4 de 326ppi aurait pour seul avantage une netteté de 3 à 5% supérieur aux écrans Super AMOLED du Samsung Galaxy S mais il est impossible pour l’oeil humain de faire la différence entre 300ppi et 400ppi. Alors que entre 200ppi et 300ppi, la différence est significative.


En fait cela dépend de la distance à laquelle on se trouve de l’écran. À une distance de 25 cm ou plus, à 300 ppi (*) on est à la limite des capacité de la perception humaine. À une distance de 1 mètre ou plus, ce sont 80 ppi, qui suffisent, et au delà, la vue humaine ne peut plus faire la différence et une augmentation de la résolution n’augmente pas la qualité perçue, et ne sert donc à rien, ça n’est alors qu’un argument marketing sans valeur pratique.

(*) ppi = Points per inch = Points par pouce. Et 1 pouce = 2.54 centimètres.

C’est donc doublement idiot. Une première fois idiot, parce que acheter des appareils prétendus fabuleux, mais conçus pour tomber en panne rapidement et ne pas être réparables, ça enlève beaucoup à la valeur concrète de ces objets. Une seconde fois idiot, parce que dans le cas des appareils avec écran Rétina, ce que ces nouveaux appareils ont de soit‑disant fabuleux, n’est en fait pas perceptible, dut aux limites du sens de la vue pour les humains (on ne va pas croire que Apple vend ses MacBook à des aigles ou autres animaux à la vue perçante).

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Bavard impénitent
Bavard impénitent
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Garçon
  • Age : 58
  • Localisation : Lyon
  • Messages : 554
Dim 30 Juin 2013 22:43
Message Re: L’obsolescence programmée, version Apple
l'obsolescence programmé, tu met le doigt sur un sujet très important de la fabrication des produits de consommation.
En fait cela s'applique de plus en plus dans la politique des industriels, nous arrivons au carrefour ou l'évolution technologique contraint un choix financier paradoxal à l'éthique et à la raison.
Profil
Débateur
Débateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Garçon
  • Messages : 1159
Lun 1 Juil 2013 12:10
Message Re: L’obsolescence programmée, version Apple
Du point de vue de l'Extra-terrestre hyper évolué et qui nous observe de sa soucoupe volante c'est certainement complétement crétin, signe d'un archaïsme avéré.

Ca ne date pas d'hier l'obsolescence programmée, tout comme l'inutile en tant qu'innovation vendeuse. C'est la conséquence logique d'un système qui est basé sur la croissance et qui motive les individus par le revenu.

Soit les clients arrêtent de consommer, soit les hommes politiques prennent tout un bataillon de lois pour limiter la chose. Mais dans les deux cas, c'est la pérennité de ces sociétés qui n'est plus assurée et l'effondrement du système qui va de pair.

Je crois qu'on est chaque jour un peu plus dans la m.... là.
Profil
Bavard impénitent
Bavard impénitent
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Garçon
  • Age : 58
  • Localisation : Lyon
  • Messages : 554
Lun 1 Juil 2013 18:04
Message Re: L’obsolescence programmée, version Apple
Nucua a écrit : 
. C'est la conséquence logique d'un système qui est basé sur la croissance et qui motive les individus par le revenu.

exactement.
Et je ne vois même pas une ébauche de solution.
Même un label écologique sur des produits plus adaptés, pour contrecarrer cette folle stratégie semblerait parfaitement illusoire, hélas. Embêté(e)
Profil
Débateur
Débateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Garçon
  • Messages : 1159
Mar 2 Juil 2013 11:44
Message Re: L’obsolescence programmée, version Apple
Le revenu inconditionnel !

Dans le sens où cela permettrait aux gens de s'interroger sur ce qu'ils font ou ce qu'ils veulent faire réellement, au lieu de subir.
Profil
Bavard impénitent
Bavard impénitent
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Garçon
  • Age : 58
  • Localisation : Lyon
  • Messages : 554
Mar 2 Juil 2013 20:42
Message Re: L’obsolescence programmée, version Apple
Nucua a écrit : 
Le revenu inconditionnel !

Dans le sens où cela permettrait aux gens de s'interroger sur ce qu'ils font ou ce qu'ils veulent faire réellement, au lieu de subir.


je reste sceptique sur les "bons" réflexes de consommation.

l'obsolescence, mais programmée par qui ou par quoi ?
par des industriels qui se concertent et vont choisir de fabriquer une gamme de produit la plus répandu, bon marché et qui tombent en ruine au bout de quatre ans, et d'en tirer l'avantage économique, ok c'est le cas le plus répandu.

cependant, regardez les microprocesseurs, l'obsolescence n'est pas "choisi", l'évolution est trop rapide pour rendre le produit d'actualité plusieurs années de suite.

Puis nous avons le cas du constructeur qui n'a pas de visibilité au delà de 6 mois sur ces perspectives de ventes alors il sera toujours plus intéressé par un matériel BTP dont l'analyse de la valeur lui donne un investissement raisonnable plutôt qu'un bon matériel qui dure quinze ans mais dont il ne sait pas comment financer.

sur plusieurs causes d'obsolescences, celle qui est vraiment programmé aurait quel part?
Profil
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 16065
Mar 2 Juil 2013 22:13
Message Re: L’obsolescence programmée, version Apple
Youplaa a écrit : 
je reste sceptique sur les "bons" réflexes de consommation.

Il y a quand‑même des réflexes induits par l’organisation sociale et le fonctionnement de l’économie et la place du travail et l’appréciation que se font les gens d’eux‑même par rapport aux autres.

Ce que voulait souligner Nucua, c’était surtout ça, et en général, l’inadéquation des comportements avec le monde contemporain. Le revenu inconditionnel de base est une manière de mettre la société en phase avec ses réalités modernes, et la faire sortir de la névrose d’avoir une culture vielle d’il y a 200 ans tout en vivant dans un monde moderne.

Les choses ne sont plus produites comme elles l’étaient avant, et les compétences et les processus ne sont plus les mêmes qu’il y a 200 ans, mais la culture et les comportement sont héritées de ce passé vieux d’il y a 200 ans.

Cette culture héritée du passé, amène à produire des choses qui doivent disparaitre le plus vite possible, pour augmenter artificiellement la quantité de travail, quitte à ce que le travail soit inutile et volontairement contre‑productif, parce que les droits ne proviennent pas de ce dont on dispose parce que la société l’a produit, mais de ce dont ne dispose pas les autres et qu’il faut produire et leur faire acheter : les droits indexés sur le travail, même au prix du gaspillage organisé, plutôt que sur la récolte des fruits du travail et de l’économie de celui‑ci et de ce qui est produit.

L’organisation sociale actuelle, fait que produire des choses durables n’est pas rentables : durable = économique = chômage, ce qui n’est pas rentable est plus rentable que ce qui est rentable… un truc à devenir barjot, et cette aberration est une conséquence de la place du travail dans la société. Il y a confusion entre la fin et les moyens. Ce qui devrait avoir de la valeur, ce n’est pas la quantité de travail, mais la chose produite par le travail. Cette place du travail, obsolète et inadaptée au monde moderne, est héritée d’un monde qui n’est plus depuis deux siècles. Mais la plupart des gens ont encore la tête dans ce monde vieux de deux siècles, parce que c’est leur culture qui l’entretient.

Je ne sais pas si je résume assez clairement, j’ai essayé…

Il y a un sujet qui en parle : Revenu Universel / Revenu de Base : une orientation des sociétés modernes. Il y a d’autres sujet annexes qui le complète, mais celui‑ci est le sujet principal sur cette question.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Bavard impénitent
Bavard impénitent
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Garçon
  • Age : 58
  • Localisation : Lyon
  • Messages : 554
Mer 3 Juil 2013 19:21
Message Re: L’obsolescence programmée, version Apple
Citation : 
Il y a un sujet qui en parle : Revenu Universel / Revenu de Base : une orientation des sociétés modernes. Il y a d’autres sujet annexes qui le complète, mais celui‑ci est le sujet principal sur cette question.

Il y a plein de choses à découvrir sur ce forum, je n'ai pas encore fait le tour ! Lecture studieuse

Citation : 
Je ne sais pas si je résume assez clairement, j’ai essayé…

Merci, j'ai saisi l'idée générale.

Citation : 
Il y a quand‑même des réflexes induits par l’organisation sociale et le fonctionnement de l’économie et la place du travail et l’appréciation que se font les gens d’eux‑même par rapport aux autres.

j'ai compris globalement l'idée du revenu universel, je ne suis pas contre, mais je reste sceptique sur la transformation que vous espérez.
Profil
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 16065
Mer 3 Juil 2013 20:05
Message Re: L’obsolescence programmée, version Apple
Youplaa a écrit : 
j'ai compris globalement l'idée du revenu universel, je ne suis pas contre, mais je reste sceptique sur la transformation que vous espérez.

Tant mieux si tu es septique. Mieux vaut des septiques qui comprennent que des illuminés qui croient comprendre Yeux au ciel avec le sourire .

Il ne faut pas en attendre des miracles, mais la cohérence et la fin d’une bonne partie des aberrations de la société. Une bonne partie, parce que l’économie y est pour beaucoup dans les inquiétudes des gens et dans les entraves au bon fonctionnement de la société et la vie des gens, individuellement.

Ça ne peut que être bénéfique comparé à ce qu’on connait. Le reste ce sont les gens qui le font : soit ça stagne, soit ça avance, ce seront les gens qui feront la différence, et même si pas tout le monde ne la fait, au moins ceux/celles qui pourront/voudront essayer de la faire, n’en serons plus empêché(e)s. Ce n’est pas un problème si le meilleur ne vient pas de tout le monde, et c’est même normal et il n’y a rien de mal à ça. Le Revenu Inconditionnel de Base ne fait pas dans l’utopie, mais dans le réalisme.

Par contre il n’est encore qu’une proposition (qui existe depuis au moins 15 ou 20 ans quand‑même), pas encore une chose existante.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
cron