Hello!

Inspiré(e) de prendre part à la discussion ? Ou de poser une question ou demander de l’aide ?

Alors bienvenues dans les grands sujets des forums de La Bulle : m’inscrire.

Cette partie du forum n’est pas compatible avec les bloqueurs publicitaires

Félicitations à vous, de préférer les accès payants plutôt que la gratuité par la publicité, c’est honnorable et cohérent de votre part. Malheureusement, l’accès payant par micropaiement (qui serait d’environ 1 cent pour 20 pages consultées) n’est pour l’instant pas encore mis en place, et l’accès gratuit sans publicité, est réservé aux membres actif(ve)s du forum. En attendant, si vous souhaitez poursuivre votre visite chez nous, vous pouvez ajouter le site à votre liste blanche, ou encore mieux, désactiver le bloqueur partout. Pour ajouter le site à votre liste blanche, pour Firefox (similaire pour les autres navigateurs), rendez‑vous en bas à gauche de la fenêtre de votre navigateur, et cliquez sur le menu comme dans l’exemple de l’image ci‑dessous, puis rechargez la page, en appuyant sur F5.

La fidélité est-elle contraire avec notre nature ?
Auteur Message
Modératrice
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Fille
  • Age : 36
  • Localisation : Au pied du jet d'eau
  • Messages : 5580
Dim 10 Mai 2009 21:34
Message Re: La fidélité est-elle contraire avec notre nature ?
J'oserais même dire que le raisonnement de Guillaume est aussi étroit qu'un goulot. Hihihi! Hihihi! Hihihi!

Je suis allée dehors une fois, mais les graphismes étaient pas terribles.
Profil
Bavard impénitent
Bavard impénitent
  • Genre : Fille
  • Localisation : dans le vide ...
  • Messages : 715
Dim 10 Mai 2009 22:02
Message Re: La fidélité est-elle contraire avec notre nature ?
L'homme etant un être de désir, poussé par ces derniers à l'inconstance, la fidélité me parait être bien souvent un vain mot.
Profil
Bavard impénitent
Bavard impénitent
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Fille
  • Age : 48
  • Messages : 762
Dim 10 Mai 2009 23:51
Message Re: La fidélité est-elle contraire avec notre nature ?
john gouze a écrit : 
rester fidèle à soi même , c'est déjà pas mal, non?


C'est même essentiel pour être bien avec un autre.
Fidélité, infidélité tue ou revendiquée et alors ? Aux partenaires de trouver la distance nécessaire et la bonne longueur d'ondes, à la hauteur de leur amour, de leur engagement et de leur capacité à le tenir.
Je suis pour l'union des célibats assumés .... solitude et liberté chéries. N'en déplaise aux détracteurs de Michel Onfray, son érotique solaire est riche en pistes de réflexion.

La joie authentique est le but de l'âme : c'est la joie que procure les choses belles - Philosophie hédoniste
Profil
Bavard impénitent
Bavard impénitent
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Fille
  • Age : 48
  • Messages : 762
Lun 11 Mai 2009 00:00
Message Re: La fidélité est-elle contraire avec notre nature ?
GuillaumeDeNORMANDIE a écrit : 
La fidélité est-elle contraire avec notre nature ?

Moi, je pense que oui,
et qu'en dehors du mariage
avec enfant(s),
chaque époux ou épouse doit aussi pouvoir avoir ses amantes ou ses amants,
cette fois-ci sans avoir d'enfant(s)
avec eux.


ça suppose que les deux soit d'accord. ça existe mais c'est exceptionnel. Ceux que je connaissais ont trois enfants, ils avaient trouvé leur équilibre, il avait plus d'amantes qu'elle n'avait d'amants et souvent ils jouaient à trois !

La joie authentique est le but de l'âme : c'est la joie que procure les choses belles - Philosophie hédoniste
Profil
Modératrice
RANDOM_AVATAR
  • Genre : Fille
  • Messages : 8829
Lun 11 Mai 2009 13:04
Message Re: La fidélité est-elle contraire avec notre nature ?
john gouze a écrit : 
rester fidèle à soi même , c'est déjà pas mal, non?



Ça semble "facile" mais, je dirais aussi. Car, je ne sais pas vraiment comment aborder la fidélité. Envers quoi? envers qui? Et on parle de quoi ? D'appartenance?

Il faut être perdu, il faut avoir perdu le monde, pour se trouver soi-même. (Henry David Thoreau)
Profil
Consul Honoraire
Consul Honoraire
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Age : 38
  • Localisation : Strasbourg
  • Messages : 4219
Lun 11 Mai 2009 13:12
Message Re: La fidélité est-elle contraire avec notre nature ?
Pas d'appartenance.
De bien-être.

Mais effectivement, c'est propre à chacun.

Et comme dans 99% des cas, l'humain en veux toujours plus... Yeux au ciel avec le sourire
Perso, le principe de fidélité n'est pas (en amour), je ne le vois pas comme une chose à laquelle il faut "se soumettre".
Pour moi c'est naturel.
Sans doute parce que je n'aime pas "le faux", alors avoir plusieurs "petites amies" ou maîtresses ne m'attirent pas.
Je suis difficile sur la personne que j'aime, mais les autres disparaissent par contre.
Mais comme dit, cela dépend de tout un chacun, et de ce qu'il cherche en fin de compte Clin d’œil

Après, être fidèle à soi-même est plus difficile qu'il n'y paraît, c'est vrai.
disons que je pense l'être: me regarder dans un miroir ne me fait pas peur Petit sourire

HTLLTD

Du sollst niemals vergessen, danke zu sagen.
Profil
Modératrice
RANDOM_AVATAR
  • Genre : Fille
  • Messages : 8829
Lun 11 Mai 2009 13:17
Message Re: La fidélité est-elle contraire avec notre nature ?
krokiller a écrit : 
Pas d'appartenance.
De bien-être.

Mais effectivement, c'est propre à chacun.

Et comme dans 99% des cas, l'humain en veux toujours plus... Yeux au ciel avec le sourire
Perso, le principe de fidélité n'est pas (en amour), je ne le vois pas comme une chose à laquelle il faut "se soumettre".
Pour moi c'est naturel.
Sans doute parce que je n'aime pas "le faux", alors avoir plusieurs "petites amies" ou maîtresses ne m'attirent pas.
Je suis difficile sur la personne que j'aime, mais les autres disparaissent par contre.
Mais comme dit, cela dépend de tout un chacun, et de ce qu'il cherche en fin de compte Clin d’œil

Après, être fidèle à soi-même est plus difficile qu'il n'y paraît, c'est vrai.
disons que je pense l'être: me regarder dans un miroir ne me fait pas peur Petit sourire



Oui, la fidélité à soi-même est la plus difficile des fidélités. Je suis extrêmement fidèle en amitié. En amour, je n'ai jamais vraiment eu à me le demander. Quand j'aime, ç'est intense, des deux côtés. Et, quand tu commences à regarder ailleurs, ç'est que c'est fini. J'imagine. J'ai jamais eu à jouer cette game, et on ne m'a jamais (et oui, ne souriez pas, c'est vrai) été infidèle non plus.

Il faut être perdu, il faut avoir perdu le monde, pour se trouver soi-même. (Henry David Thoreau)
Profil
Consul Honoraire
Consul Honoraire
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Age : 38
  • Localisation : Strasbourg
  • Messages : 4219
Lun 11 Mai 2009 13:20
Message Re: La fidélité est-elle contraire avec notre nature ?
Lucy Van Pelt a écrit : 
krokiller a écrit : 
Pas d'appartenance.
De bien-être.

Mais effectivement, c'est propre à chacun.

Et comme dans 99% des cas, l'humain en veux toujours plus... Yeux au ciel avec le sourire
Perso, le principe de fidélité n'est pas (en amour), je ne le vois pas comme une chose à laquelle il faut "se soumettre".
Pour moi c'est naturel.
Sans doute parce que je n'aime pas "le faux", alors avoir plusieurs "petites amies" ou maîtresses ne m'attirent pas.
Je suis difficile sur la personne que j'aime, mais les autres disparaissent par contre.
Mais comme dit, cela dépend de tout un chacun, et de ce qu'il cherche en fin de compte Clin d’œil

Après, être fidèle à soi-même est plus difficile qu'il n'y paraît, c'est vrai.
disons que je pense l'être: me regarder dans un miroir ne me fait pas peur Petit sourire



Oui, la fidélité à soi-même est la plus difficile des fidélités. Je suis extrêmement fidèle en amitié. En amour, je n'ai jamais vraiment eu à me le demander. Quand j'aime, ç'est intense, des deux côtés. Et, quand tu commences à regarder ailleurs, ç'est que c'est fini. J'imagine. J'ai jamais eu à jouer cette game, et on ne m'a jamais (et oui, ne souriez pas, c'est vrai) été infidèle non plus.


C'est une belle réponse. Ca me plait.

(Et il n'y a aucune ironie dans ma réponse, hein!)

HTLLTD

Du sollst niemals vergessen, danke zu sagen.
Profil
Banni définitivement
Banni définitivement
  • Genre : Télétubbie
  • Age : 36
  • Localisation : TOURS/LE HAVRE
  • Messages : 566
Lun 11 Mai 2009 14:58
Message Re: La fidélité est-elle contraire avec notre nature ?
Lucy Van Pelt a écrit : 
krokiller a écrit : 
Pas d'appartenance.
De bien-être.

Mais effectivement, c'est propre à chacun.

Et comme dans 99% des cas, l'humain en veux toujours plus... Yeux au ciel avec le sourire
Perso, le principe de fidélité n'est pas (en amour), je ne le vois pas comme une chose à laquelle il faut "se soumettre".
Pour moi c'est naturel.
Sans doute parce que je n'aime pas "le faux", alors avoir plusieurs "petites amies" ou maîtresses ne m'attirent pas.
Je suis difficile sur la personne que j'aime, mais les autres disparaissent par contre.
Mais comme dit, cela dépend de tout un chacun, et de ce qu'il cherche en fin de compte Clin d’œil

Après, être fidèle à soi-même est plus difficile qu'il n'y paraît, c'est vrai.
disons que je pense l'être: me regarder dans un miroir ne me fait pas peur Petit sourire



Oui, la fidélité à soi-même est la plus difficile des fidélités. Je suis extrêmement fidèle en amitié. En amour, je n'ai jamais vraiment eu à me le demander. Quand j'aime, ç'est intense, des deux côtés. Et, quand tu commences à regarder ailleurs, ç'est que c'est fini. J'imagine. J'ai jamais eu à jouer cette game, et on ne m'a jamais (et oui, ne souriez pas, c'est vrai) été infidèle non plus.


Mais le plus souvent :
C'est sur le plan sexuel que c'est fini,
pas dans la relation amicale :

Car ça finit
par être lassant de faire toujours l'amour
à la même personne
(càd avec le même corps en face de soi),
même si on fait tout
pour être imaginatif :

Alors que l'amitié :
C'est plus facile
à entretenir
car on peut plus facilement parler
avec la même personne
sur des sujets différents,
sans se lasser.
Profil
Modératrice
RANDOM_AVATAR
  • Genre : Fille
  • Messages : 8829
Lun 11 Mai 2009 15:06
Message Re: La fidélité est-elle contraire avec notre nature ?
Pour moi, la fidélité n'est pas seulement une question de "faire l'amour ou pas" c'est tout, dans la tête, le geste, as-t-on encore quelque chose en commun? La fidélité du sentiment, de soi par rapport à l'autre, c'est pas que physique, justement, ç'est pour ça que je trouve que c'est une question à plusieurs facettes.

Il faut être perdu, il faut avoir perdu le monde, pour se trouver soi-même. (Henry David Thoreau)
Profil
cron