Hello!

Inspiré(e) de prendre part à la discussion ? Ou de poser une question ou demander de l’aide ?

Alors bienvenues dans les grands sujets des forums de La Bulle : m’inscrire.

Cette partie du forum n’est pas compatible avec les bloqueurs publicitaires

Félicitations à vous, de préférer les accès payants plutôt que la gratuité par la publicité, c’est honnorable et cohérent de votre part. Malheureusement, l’accès payant par micropaiement (qui serait d’environ 1 cent pour 20 pages consultées) n’est pour l’instant pas encore mis en place, et l’accès gratuit sans publicité, est réservé aux membres actif(ve)s du forum. En attendant, si vous souhaitez poursuivre votre visite chez nous, vous pouvez ajouter le site à votre liste blanche, ou encore mieux, désactiver le bloqueur partout. Pour ajouter le site à votre liste blanche, pour Firefox (similaire pour les autres navigateurs), rendez‑vous en bas à gauche de la fenêtre de votre navigateur, et cliquez sur le menu comme dans l’exemple de l’image ci‑dessous, puis rechargez la page, en appuyant sur F5.

Le spin des électrons et le magnétisme
Auteur Message
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 15538
Lun 9 Juin 2014 02:41
Message Re: Le spin des électrons et le magnétisme
Pour les mémoires RAM utilisant ces techniques, ils citent comme exemple déjà présent sur le marché, les M‑RAM et le STT‑RAM de Motorola, à la minute 00:38:00.

Les M‑RAM sont des mémoires dont les temps d’accès sont autant courts qu’avec les autres RAM (donc beaucoup plus rapide qu’un disque‑dur), sans le défaut d’être volatiles. Le cout à l’octet est plus élevé qu’avec les disques‑durs, et donc ces M‑RAM, bien que persistantes, ne remplaceront pas les disques‑durs. Des difficultés techniques avec les premières M‑RAM, ont limité le succès commercial de cette technique. Une seconde génération est attendue (à la date de la conférence, qui est de 2009).

Dans les M‑RAM, les bits sont des jonctions à effet tunnel. De part et d’autres du tunnel, une orientation parallèle du spin des électrons, peut par exemple correspondre à 0 (zéro) et une orientation anti‑parallèle, correspondre à 1 (un). La mémoire est écrite par des impulsion électrique modifiant l’aimantation (l’orientation du spin des électrons) sur un des deux côtés du tunnel, et la mémoire est lu en « lisant » la résistance au courant entre les deux côtés, c’est à dire à travers le tunnel. La seconde génération utilisera une autre technique d’écriture.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 15538
Lun 22 Juin 2015 17:17
Message Re: Le spin des électrons et le magnétisme
Toujours rien pour expliquer intuitivement ce qu’est le spin d’une particule, il n’y a eu dans ce sujet, que des exemples d’applications de ce spin.

Ce qui me perturbe, c’est que ce spin (to spin = tourner sur soi‑même) que je croyais être un terme poétique arbitraire, comparable à celui de « la saveur » des quarks, j’en entend parler comme d’une véritable rotation, au sens géométrique et cinématique du mot.

La spin est‑il une véritable rotation ?

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 15538
Lun 22 Juin 2015 19:28
Message Re: Le spin des électrons et le magnétisme
Les particules élémentaires réagissent aux forces de la même manière, quelque soit leur spin, avec une exception, qui est la réaction à la force faible.

(sous réserve que j’ai bien compris)

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 15538
Mar 23 Juin 2015 21:15
Message Re: Le spin des électrons et le magnétisme
Un champ magnétique et un champ électrique, c’est la même chose, c’est une question de point de vue ; précisément de point de vue relativiste, de mouvement relatif. Ça reste vrai dans la courte vidéo ci‑dessous, juste que le mouvement des charges électriques à l’origine du champs magnétique, ne semble pas y être le spin des électrons, mais le mouvement des électrons autour du noyau (qui n’est pas réellement une orbite, et est un mouvement désordonné, d’après la mécanique quantique).

Il y a de quoi s’y perdre… Bah non…

Magnets: How Do They Work? — MinutePhysics

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 15538
Sam 19 Déc 2015 06:08
Message Re: Le spin des électrons et le magnétisme
Hibou a écrit : 
[…] juste que le mouvement des charges électriques à l’origine du champs magnétique, ne semble pas y être le spin des électrons, mais le mouvement des électrons autour du noyau (qui n’est pas réellement une orbite, et est un mouvement désordonné, d’après la mécanique quantique) […]

Quoiqu’il est aussi dit que les particules élémentaires ont une propriété nommée « moment magnétique intrinsèque ». J’avais mal compris, la première fois que j’avais vu cette vidéo, il y est question en plus, d’un phénomène nommé « champ magnétique orbital ». Ce champ magnétique « orbital », est propre à chaque électron d’un atome. Ces champs peuvent être alignés ou non. Quand ils sont alignés, l’atome est dit magnétique. Mais les atomes magnétiques, mis ensemble en grande quantité, ne donnent pas nécessairement des solides magnétiques, parce que pour cela, il faut que le champs des atomes magnétiques, soit lui‑même aligné.

En résumé : des champs magnétiques orbitaux alignés, donnent des atomes magnétiques, et des atomes magnétiques dont les champs sont alignés, forment des solides magnétiques.

Le moment magnétique intrinsèque (qui ne semble jouer aucun rôle dans le magnétisme des solides), est peut‑être ce qui était appelé le spin dans ce que j’avais lu avant ? Ou c’est un spin ? (et il en aurait plusieurs …). Ça expliquerait ce que j’avais cru comprendre antérieurement …

Hibou a écrit : 
Un champ magnétique et un champ électrique, c’est la même chose, c’est une question de point de vue ; précisément de point de vue relativiste, de mouvement relatif. […]

Ce sujet, dont je voulais parler ultérieurement, je crois qu’il est abordé par cette autre vidéo des mêmes auteurs. Je regarde et résume plus tard.


How Special Relativity Makes Magnets Work — MinutePhysics


Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 15538
Mer 17 Fév 2016 22:37
Message Re: Le spin des électrons et le magnétisme
Hibou a écrit : 
Toujours rien pour expliquer intuitivement ce qu’est le spin d’une particule, il n’y a eu dans ce sujet, que des exemples d’applications de ce spin.

Ce qui me perturbe, c’est que ce spin (to spin = tourner sur soi‑même) que je croyais être un terme poétique arbitraire, comparable à celui de « la saveur » des quarks, j’en entend parler comme d’une véritable rotation, au sens géométrique et cinématique du mot.

La spin est‑il une véritable rotation ?

D’après Étienne Klein, non, ce n’est qu’une mauvaise image, car si les électrons tournaient vraiment sur eux‑mêmes, la vitesse d’hypothétiques points disposés sur leurs hypothétiques surfaces, dépasserait la vitesse de la lumière.

Ça reste vague, mais ça semble tellement imparable que c’est à creuser.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 15538
Lun 10 Avr 2017 20:18
Message Re: Le spin des électrons et le magnétisme
Une explication du mécanisme de la spintronique et de la GMR, un sigle Anglais signifiant « magnéto‑résistance géante ». La narration commence en expliquant ce que sont les nombres quantiques caractérisant un électron, pour introduire le spin de l’électron, et montrer comment il a été découvert que des empilements de fines couches de fer et de chrome successives, peuvent sous l’influence d’un champ magnétique même faible, laisser passer seulement les électrons dotés d’un spin ou d’un autre.

Le spin des électrons — Petite manège / synchrotron SOLEIL — 2013

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
cron