Hello!

Inspiré(e) de prendre part à la discussion ? Ou de poser une question ou demander de l’aide ?

Alors bienvenues dans les grands sujets des forums de La Bulle : m’inscrire.

Cette partie du forum n’est pas compatible avec les bloqueurs publicitaires

Félicitations à vous, de préférer les accès payants plutôt que la gratuité par la publicité, c’est honnorable et cohérent de votre part. Malheureusement, l’accès payant par micropaiement (qui serait d’environ 1 cent pour 20 pages consultées) n’est pour l’instant pas encore mis en place, et l’accès gratuit sans publicité, est réservé aux membres actif(ve)s du forum. En attendant, si vous souhaitez poursuivre votre visite chez nous, vous pouvez ajouter le site à votre liste blanche, ou encore mieux, désactiver le bloqueur partout. Pour ajouter le site à votre liste blanche, pour Firefox (similaire pour les autres navigateurs), rendez‑vous en bas à gauche de la fenêtre de votre navigateur, et cliquez sur le menu comme dans l’exemple de l’image ci‑dessous, puis rechargez la page, en appuyant sur F5.

Le tempo naturel est‑il de une demi‑seconde ? (120 BPM ?)
Auteur Message
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 17497
Lun 25 Juin 2012 14:34
Message Le tempo naturel est‑il de une demi‑seconde ? (120 BPM ?)
Un tempo lent, un tempo rapide, est‑ce une notion relative ou absolue ? On peut comprendre qu’elle soit relative, parce qu’on peut toujours comparer deux tempos. Mais sans être accompagné, un tempo isolé peut‑il être dit lent ou rapide par rapport à un tempo implicite qui serait naturellement neutre pour tout le monde ?

C’est le genre de question, qui demande des informations détaillées sur les sens humains. C’est difficile à trouver sur le net, malgré la quantité de pages qui s’y trouvent.

Je ne dis pas que c’est une réponse définitive, mais je suis peut‑être sur la piste d’une réponse, et ça serait chouette si les gens connaissant la question pouvaient y aller de leurs commentaires.

Tout d’abord, j’avais déjà remarqué que j’ai tendance à trouver naturel, un tempo synchronisé sur la seconde, mais d’un intervalle plus petit que celle‑ci. Mais je me demandais si je n’étais pas influencé par ce rythme artificiel, que j’aurais intégré inconsciemment, et qui dans ce cas, ne serait pas universel.

Ensuite, j’ai vu hier en ligne, un reportage sur la perception du temps, réalisé par Arte. Il y était dit que quand les gens battent un rythme machinalement, sans réfléchir, le battement est d’environ une demi‑seconde, et que cela vaut pour tout le monde. Ça rejoindrait alors mon impression.

J’ai voulu vérifier ça, mais je n’ai trouvé aucune donnée formelle à ce sujet, juste un commentaire sur un site dédié à la musique, qui dit :

Trouver le rythme (eric.hurtebis.chez-alice.fr)
Le lien ci‑dessus a écrit : 
Le tempo est classique (1 battement par demi-seconde): ni rapide, ni lent.

Cet auteur, appel classique et ni‑rapide ni‑lent, un tempo de une demi‑seconde, ce qui va encore dans le même sens.

Pour finir, le BPM (BPM = Beats Per Minute = Coups Par Minute) dans les logiciels musicaux, est typiquement configuré à 120 BPM, ce qui signifie 120 coup par minutes, c’est à dire, 2 coup par seconde, là encore.

Mais j’ai des questions. Le commentaire du reportage d’Arte, s’applique t‑il à toutes les ethnies humaines ou seulement aux occidentaux ? Peut‑on trouver quelque part, des données brutes sur ces battement que les gens produisent naturellement ? Ce serait nécessaire pour avoir une idée de la variation possible, l’écart‑type, etc.

Existe‑t‑il un lien entre ce battement naturel est la durée de la seconde, l’un a‑t‑il influencé l’autre ou sont‑ils indépendants et ne s’agit‑il que d’une coïncidence ?

Pour résumer ma question, je suis à la recherche de données qui puissent fonder le caractère universel pour les humains, de ce tempo. Des données biologiques ou médicales ou expérimentales (ou autres ?). Il serait aussi nécessaire d’en avoir une explication, pour s’assurer que ce tempo est bien naturel, et non‑pas induit par un autre élément de notre environnement, comme les horloges.

I welcome any comment and data on the topic.


P.S. J’ouvrirai un sujet similaire à propos de la note la plus naturelle ou neutre, pour compléter cette question du tempo le plus naturel.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
zen
Modératrice
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Fille
  • Age : 50
  • Localisation : Un pied dans l'eau et un sur le mont.
  • Messages : 11009
Lun 25 Juin 2012 17:34
Message Re: Le tempo naturel est‑il de une demi‑seconde ? (120 BPM ?)
Il faudrait voir avec des ethnies non civilisées et qui n'ont pas accès à la civilisation genre les ethnies perdues dans la jungle amazonienne .
Profil
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 17497
Lun 25 Juin 2012 17:42
Message Re: Le tempo naturel est‑il de une demi‑seconde ? (120 BPM ?)
C’est justement ce qui ma tracasse, parce que je serais surpris qu’ils aient fait l’expérience avec eux/elles. En fait, je ne sais pas, justement, peut‑être que oui, que non. Pfff… J’ai un doute

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Débateur
Débateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Garçon
  • Localisation : Du changement en perspective
  • Messages : 1270
Lun 25 Juin 2012 19:33
Message Re: Le tempo naturel est‑il de une demi‑seconde ? (120 BPM ?)
C'est une bonne question que tu poses là Hibou.

La notion de tempo est bien sûr très relative. En musique,il y a des indications qui sont données par le compositeur pour aider à l'interprétation. Et c'est sur ces indications que l'on se repose pour donner à l'oeuvre musicale une direction voulue. Selon les époques, ces notions de tempos varient beaucoup.
Prenons Bach : ses oeuvres pour claviers étaient composées sur instruments d'époque, à savoir le clavecin, l'orgue et le pianoforte qui faisait son apparition. Ces instruments, de part leur facture, étaient limités. Les tempos dits "rapides" l'étaient réellement pour l'époque, mais aujourd'hui font figure de tempos lents . Sur un piano moderne, les possibilités sont décuplées et la virtuosité y trouve un terrain d'expression idéal. La rapidité actuelle était inconcevable à l'époque de Bach. Les noires étaient battues comme des blanches, les blanches comme des rondes, etc.... La notion de tempo moyen était toute différente de ce qu'elle est aujourd'hui.

"On met du temps à devenir jeune" P Picasso
Profil
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 17497
Lun 25 Juin 2012 19:58
Message Re: Le tempo naturel est‑il de une demi‑seconde ? (120 BPM ?)
Cairn, toi qui est musicien, que penses‑tu de l’hypothèse qu’il existe un tempo naturel et inné (*), même si un peu variable ?

(*) Naturel aux humains, car s’il existe, il est peut‑être différent pour les autres animaux.

Ce fameux 120 BPM, ou cette demi‑seconde, il te semble particulier et spécial ce tempo là ou pas ?

Quel battement utilise des étudiants ou des enfants, spontanément, quand ils ne connaissent encore rien aux formalismes de la musique occidentale ?

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Débateur
Débateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Garçon
  • Localisation : Du changement en perspective
  • Messages : 1270
Lun 25 Juin 2012 20:44
Message Re: Le tempo naturel est‑il de une demi‑seconde ? (120 BPM ?)
Peut-être que ce "tempo naturel" est celui de la voix, parlée ou chantée ?

Ce battement à 120/minute ne m'évoque rien de particulier. Sur certaines partitions, il y a une indication de tempo avec des valeurs de temps. Par exemple : croche = 120, ou noire = 120. Selon la construction rythmique et la particularité de la mesure (mesure en 6/8 par exemple), cette valeur de 120 pourra être lente, moyenne ou rapide. Tout dépend de la valeur de temps à laquelle elle est associée.

Je ne peux pas vraiment te renseigner là-dessus, mais ça vaudrait la peine d'approfondir le sujet en faisant des recherches.

"On met du temps à devenir jeune" P Picasso
Profil
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 17497
Lun 25 Juin 2012 23:40
Message Re: Le tempo naturel est‑il de une demi‑seconde ? (120 BPM ?)
Je crois comprendre que ma question, qui concerne la musique, ne peut pas se formuler dans les termes de la musique. Je crois que je vois ce que tu veux dire et pourquoi la question ne peut pas trouver de réponse dans les termes avec lesquels je te l’ai formulé. Forcément, pour un musicien qui connait les règles de sa musique, certaines choses ont un sens précis.

Il faudra que je trouve aussi la bonne manière de formuler la question, si je veux lui espérer une réponse.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 17497
Mar 26 Juin 2012 00:27
Message Re: Le tempo naturel est‑il de une demi‑seconde ? (120 BPM ?)
Suite d’un autre message.

Hibou a écrit : 
Ensuite, j’ai vu hier en ligne, un reportage sur la perception du temps, réalisé par Arte. Il y était dit que quand les gens battent un rythme machinalement, sans réfléchir, le battement est d’environ une demi‑seconde, et que cela vaut pour tout le monde.


J’ai retrouvé le reportage, et je retranscris le passage important. C’est de 00:05:57 à 00:07:13. La retranscription d’abord, puis la vidéo.

La voix, dans le reportage Arte plus bas a écrit : 
Même si nous avons parfois l’impression que le temps fluctue de manière étonnante, notre cerveau contient un instrument très précis pour mesurer la temps à la seconde, ou à la minute près, mais il fait partie des fonctions les moins étudiées du cerveau. [on entend un cliquetis à intervalle régulier en fond sonore] Lorsque nous tambourinons distraitement du bout du doigt, nous obéissons tous à un rythme à peut prêt identique, à savoir un coup toute les demi‑secondes. À croire que notre cerveau, possède une sorte de métronome intégré. [on entend le même cliquetis, plus nettement, pendant que le commentateur s’interrompt] Pourtant, le cerveau ne semble pas avoir de générateur indépendant qui commanderait ce rythme. On constante, au contraire, dans les différentes aires du cerveau, une très grande diversité de rythmes, et d’intervalles. Ors, le striatum, une région du cerveau, détecte, dans ce désordre apparent, un rythme répétitif, et l’organise selon un tempo commun, comme un chef d’orchestre synchronise ses musiciens.


Aux frontières du temps — ARTE — 2008


Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 17497
Mar 26 Juin 2012 03:39
Message Re: Le tempo naturel est‑il de une demi‑seconde ? (120 BPM ?)
J’étais en train de ré‑écouter un vieux CD, One‑T, et un des morceaux m’a fait tiquer, parce que je sentais ce battement de une demi‑seconde, avec en plus la percussion qui marque les temps forts un temps sur deux, c’est‑à‑dire toutes les secondes. Amusant.

Version en ligne de ce morceau. C’est Bein’ a Star, de One‑T (en 2006).


Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Compte gelé
Compte gelé
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Garçon
  • Localisation : Corsica
  • Messages : 637
Mer 27 Juin 2012 23:46
Message Re: Le tempo naturel est‑il de une demi‑seconde ? (120 BPM ?)
Tiens, je vais donner mon avis. A prendre avec des pincettes (moderato). La musique est un moyen d'expression très primitif. Comme la peinture d'ailleurs. Ne donnez surtout pas au mot "primitif" un sens péjoratif. J'entends par là qu'il s'agit d'un moyen d'expression datant sans doute d'avant la création d'un langage évolué. Et le souci des primitifs était de survivre dans un monde plutôt hostile, incompréhensible dans ses sursauts, dans ses calmes et ses colères. Et quand ils racontaient, en musique, le vent, l'orage, la course de la proie convoitée ou la fuite devant le prédateur redouté, ils le faisaient en jouant sur l'intensité et sur le tempo de leur musique. Alors y a t' il un tempo "naturel" ? Non bien sûr. Tout dépend du contexte.

Cela étant il est bien évident que j' évoque ici, la VRAIE musique, c'est à dire la primitive et sa forme la plus évoluée, la musique classique. Pas question ici de ce que l'on entend et de ce que l'on fabrique (compose, me semblait exagéré) aujourd'hui, où les synthés réglés à la micro-seconde et tous synchronisé par un quelconque "master clock generator" vous crachent du décibel au rythme d'une mitrailleuse. Ecoutez "La Pastorale", écoutez un concerto : pas de tempo ! ou plutôt, des centaines de tempos. D'ailleurs, et pour preuve : le terme "a tempo" qui donne l'ordre de revenir au tempo, montre bien que ce tempo peut fluctuer au cours de l'oeuvre. Jouer en adagietto ce qui devrait l'être en adagio est un crime. Et je vous passe les allegro, les andantes et la bonne vingtaine d'autres rythmes qui peuvent cohabiter dans une même oeuvre.

Il n'y a donc pas plus de tempo "naturel" en musique qu'il n'y a une intensité "naturelle" à la puissance de l'éclair, ou à la vitesse d'un vent. Et les vagues qui se précipitent sur vous ! Le font-elles allegro ? ou ma non troppo ? Ecoutez Wagner et son "vaisseau fantôme", vous le saurez.
Le rythme choisi par le compositeur, répond à tout cela.

Si vous avez les yeux plus gros que le ventre, vous ne risquez pas de trouver une paire de lunettes. (Pierre Dac)
Profil