Hello!

Inspiré(e) de prendre part à la discussion ? Ou de poser une question ou demander de l’aide ?

Alors bienvenues dans les grands sujets des forums de La Bulle : m’inscrire.

Cette partie du forum n’est pas compatible avec les bloqueurs publicitaires

Félicitations à vous, de préférer les accès payants plutôt que la gratuité par la publicité, c’est honnorable et cohérent de votre part. Malheureusement, l’accès payant par micropaiement (qui serait d’environ 1 cent pour 20 pages consultées) n’est pour l’instant pas encore mis en place, et l’accès gratuit sans publicité, est réservé aux membres actif(ve)s du forum. En attendant, si vous souhaitez poursuivre votre visite chez nous, vous pouvez ajouter le site à votre liste blanche, ou encore mieux, désactiver le bloqueur partout. Pour ajouter le site à votre liste blanche, pour Firefox (similaire pour les autres navigateurs), rendez‑vous en bas à gauche de la fenêtre de votre navigateur, et cliquez sur le menu comme dans l’exemple de l’image ci‑dessous, puis rechargez la page, en appuyant sur F5.

Les deux types de savon noir et les savons de Marseille
Auteur Message
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 22279
Lun 29 Mai 2023 18:24
Message Les deux types de savon noir et les savons de Marseille
Le savon noir se décline en savon noir ménager et savon noir cosmétique. Reste à savoir s’il est risqué ou pas, d’utiliser un savon noir ménager comme savon d’hygiène corporelle. La question peut se poser, comme cette différence n’existe pas avec le savon de Marseille.

Voir : « se laver les cheveux au savon noir, une bonne idée ? (jeanlouisdavid.com) » et « Le savon noir en entretien maison et beauté (deavita.fr) ».

jeanlouisdavid.com a écrit : 
Bon à savoir : attention à ne pas confondre le savon noir cosmétique avec le nettoyant ménager du même nom.


Ceci dit, il semble que les dermatologues recommandent plutôt le savon de Marseille ou plutôt le vrai savon de Marseille. Voir : Le savon de Marseille (dominiquedenjean.com). Les mauvaises expériences avec un « savon de Marseille » qui irrite la peau et laisse des rougeurs douloureuses sur le visage, sont peut‑être des mauvaises expériences avec de faux savons de Marseille.

— Édit du 2023-06-02 : quand du savon de Marseille, même affiché comme respectant la recette traditionnelle, est vendu sans préciser quelle huile il contient, c’est très probablement de l’huile de palme. Le problème de l’huile de palme est qu’elle est facilement solide aux températures ambiantes ordinaires et qu’alors les savons liquides fait à partir de ce savon de Marseille, vont gélifier à l’excès ; la présence de glycérine ou de sel, accentue encore l’effet. En conséquence, la savon de Marseille à l’huile de palme, ne peut pas autant bien se diffuser dans l’eau que les autres savon. Pour faire du savon liquide, il faut du savon de Marseille à l’huile d’olive. Ajouter plus d’eau ne résous pas la question : après plusieurs heures le savon liquide se divise en deux phases, l’une aqueuse et l’autre de savon pâteux. L’huile d’olive se fige quand‑même dès que la température descend en dessous de 13 ℃, ce qui arrive en hiver avec peu ou pas de chauffage (reste à savoir si la température à laquelle se fige un savon à l’huile d’olive, est bien la même). L’huile d’olive est plus chère que l’huile de palme, alors il ne peut qu’en a aller de même pour les savons de Marseille à l’huile d’olive. La savon de Marseille peut être fait à partir d’autres huiles que l’huile de palme ou d’olive, mais ce sont les deux plus courantes et si l’huile n’est pas précisée, c’est le plus probablement de l’huile de palme. L’huile de palme ne rend pas le savon plus agressif, elle lui donne seulement une mauvaise texture qui diminue sa praticité.

— Édit du 2023-06-05 : le savon liquide fait à partir de savon de Marseille, en le dissolvant dans une quantité adéquate d’eau, se montre approprié au moins pour le lavage des mains et assez bien approprié pour le lavage de la vaisselle. Pour le lavage des mains, il dessèche nettement moins la peau que même les savons liquides de bonne marque dit doux pour la peau et enrichit en amande ou autre. Il convient pour le lavage de la vaisselle, mais avec deux bémols. Le premier est qu’il ne mousse pas, il faut alors en utiliser plus ; mais comme il est aussi bien plus économe que les savons à vaisselle ordinaires (sans compter l’économie d’emballage), ça ne devrait pas être un point négatif sur le long terme. Le second est qu’il ne rince mal, mais sans raison de s’en inquiéter. Précisément, il laisse une odeur sur la vaisselle, qui ressort quand on chauffe un ustensile, comme une casserole ou une poêle, mais cette odeur ne se retrouve pas sur ce qui est cuisiné. Ceci dit, il est possible que les savons à vaisselle ordinaires, laissent aussi des résidus qui seraient seulement inodores et en tous les cas, il laissent souvent des parfums sur les ustensiles, qui ressortent en début de cuisson.

— Édit du 2023-06-18 : le savon de Marseille moussant moins et étant sans tensioactif, il nécessite plus d’eau et de savon. Sur une éponge, il faut veiller à répartir du savon sur toute la surface nettoyante, justement parce qu’il mousse peu et ne se répartira pas naturellement. Pour les gens qui lavent les vitres au savon à vaisselle, avec le savon de Marseille, l’éponge d’eau savonneuse doit être moins essorée et idem pour le rinçage. Sur des surfaces comme l’inox ou l’émail, il peut donner l’impression d’être salissant avec le temps, comme il se rince moins bien, surtout si une huile y a été ajoutée ; mais pas d’inquiétude, il lave et même les vitres et sans traces. En résumé, le savon de Marseille consomme plus d’eau (sans excès non‑plus) et de savon pour un autant bon résultat, pour la vaisselle, le ménage et l’hygiène corporelle (confirmé sur le visage). Pour ce qui est des cheveux, dans le passé, ils étaient lavés au jaune d’œuf ou à l’argile ; il n’est pas certain alors que le savon de Marseille soit approprié, même s’il peut être tenté. Même ça ne vaut pas une mousse à raser (reste utile en dépannage ou par contrainte économique), un mélange de savon de Marseille et d’huile (ex. 25 g d’huile et 5 à 10 g de savon liquide) peut être utilisé pour se raser, en ne mettant pas trop de savon, qui finit par se dessécher (ne pas en préparer trop d’avance) ; la préparation, qui peut être filante, est à appliquer sur le rasoir, pas sur la peau, qui doit seulement être humectée avant le rasage : appliquer sur le rasoir, raser un peu, rincer le rasoir, appliquer sur le rasoir et ainsi de suite.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 22279
Sam 22 Juil 2023 13:32
Message Re: Les deux types de savon noir et les savons de Marseille
Il se dit que des savons de Marseille présentés comme respectant la recette originale, sont en réalité des faux savons de Marseille. C’est vrai, la différence étant dans l’huile. Les savons de Marseille fait à l’huile de palme gélifient bien trop pour être du savon comme on l’attend. Deux anecdotes le montrent. La première est que après avoir fait une préparation pour savon liquide, pourtant très dilué, après refroidissement, il faut mixer pour que le savon soit liquide, parce qu’il forme une zone gélatineuse. La seconde est que quand un peu de ce savon liquide est mis au fond d’une bouteille, que la bouteille est remplie d’eau puis laisser à poser environ 24h, au moment de la retourner pour la vider, on peut constater que l’eau ne coule pas de la bouteille : la masse gélatineuse formée au dessus est suffisante pour boucher la bouteille et empêcher l’eau de couler, même la bouteille la tête en bas.

Le plus simple est de vérifier quelle huile est utilisée et si elle n’est pas indiquée, c’est pour cacher que c’est de l’huile de palme et que ce n’est alors pas une bonne huile.

La savon noir est peut‑être préférable pour cette raison, parce qu’il ne forme jamais de concentration gélatineuse.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 22279
Sam 23 Sep 2023 17:01
Message Re: Les deux types de savon noir et les savons de Marseille
Note en marge et en rapport déplacée ici : Les brosses coco.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 22279
Lun 9 Oct 2023 11:57
Message Re: Les deux types de savon noir et les savons de Marseille
Hibou a écrit : 
Note en marge et en rapport déplacée ici : Les brosses coco.

Ce lien mentionnait l’expérience vérifiée quotidiennement depuis plusieurs semaines déjà, qu’on peut laver la vaisselle sans savon, qu’une brosse en coco suffit à la dégraisser, au moins dans les cas où environ 10 à 20 g d’huile sont utilisée pour un repas (les plats de gratins sont peut-être moins faciles à nettoyer). En marge, il n’avait pas été dit que les ustensiles en fontes, poêles et marmites, ne doivent d’ailleurs pas être dégraissés au savon et seulement lavés à la brosse dure, quelque soit ce qu’on y a cuisiné, ce qui est une seconde confirmation, externe, que cette pratique est pertinente.

Plus encore, il semble qu’on peut se laver en utilisant presque pas de savon : il n’est nécessaire que pour se laver les mains ou en cas d’épidémie (sous-entendu dans ce cas, lavage entier au savon) : No Soap : se laver sans savon n’aurait que des bénéfices pour la peau (planetezerodechet.fr), Juin 2022. Si on aime le savon pour son parfum, on peut se parfumer autrement.

L’article précise que au début, pendant environ une semaine, on a la mauvaise surprise de sentir plus fort que d’habitude, mais que par la suite, un équilibre des bactéries naturelles se rétablis (il est empêché par l’utilisation du savon) et que les odeurs de transpiration disparaissent. L’article affirme qu’on peut aussi se laver les cheveux sans shampoing, mais ça dépend probablement de la nature des cheveux. D’experience personnelle, ayant les racines grasses, les laver à l’eau les laisse collés entre eux avec un aspect sale, quoiqu’un dégraissage excessif est mauvais aussi et les laisse secs ; les laver au savon de Marseille n’a pas encore été testé. Même remarque pour se laver le visage si on a un peau à tendance grasse, même si seulement sur la zone T (le nez et plus haut, principalement) ; mais peut-être que dans ce cas, un lingette douce pour essuyer l’excès de sébum, serait suffisante. On peut essuyer l’excès de sébum avec des lingettes en papier spécial, vendu en parapharmacie (comme Parashop par exemple), mais ces serviettes sont à usage unique, jetables. En tous cas, pour le visage, le savon de Marseille convient très bien et même mieux encore que les savons de soin Ces remarques sont en mettant de côté les cas où on s’est salit avec une quelconque matière poisseuse, collante ou très grasse.

L’article mentionne que des gens ont aussi exclus l’usage du gant de crin. Personnellement, je ferais une objection : il n’a pas les inconvénient du savon pour le microbiote de la peau, il est réutilisable pendant des années s’il est en matière synthétique (sinon tendance à moisir, sans que je ne sache pourquoi, constaté sur au moins un grant en crin naturel), à condition de faire attention à ne pas le sécher au séchoir s’il est effectivement en matériaux synthétique. À condition de ne pas être utilisé trop fréquemment, il devrait même être logiquement encore plus recommandé en l’absence de savon, ce qui n’empêche pas de le laver au savon.

Pour laver le linge, l’utilisation du savon reste peut-être plus nécessaire et au moins sans contre-indications. Le laver au savon de Marseille semble suffisant, d’après plusieurs semaines d’expérience là aussi ; y compris en laverie, à condition d’utiliser du savon liquide (60 g de savon de Marseille en paillettes pour un kilo et demi de savon liquide, personnellement). Comme avec le savon de douche, si on utilise une lessive ou un assouplisseur pour son parfum, on peut parfumer le linge autrement.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 22279
Lun 9 Oct 2023 12:39
Message Re: Les deux types de savon noir et les savons de Marseille
Même si le savon de Marseille semble recommandé par des dermatologues, il existe au moins un avis contraire, qui fait préférer les savons à pH physiologique : Microbiote : le secret belle peau ! (pulpedevie.com).

L’article a écrit : 
Utiliser des produits doux et sans savon. On zappe le savon de Marseille (si cher à notre cœur) et autre savon au pH neutre (pH>7) et on opte pour ceux aux pH dits « physiologiques » qui respectent le pH de la peau (pH=5,5).

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 22279
Lun 9 Oct 2023 12:48
Message Re: Les deux types de savon noir et les savons de Marseille
La recette du savon de Marseille est tombée dans le domaine public et pour cette raison, les savonneries traditionnelles, sont victimes de concurrence déloyale (l’article ne précise pas ce que sont ces pratiques mises en cause) : « C’est le meilleur ennemi des virus » : le savon de Marseille confirme son retour en grâce (ouest-france.fr), 7 Mai 2020.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 22279
Ven 17 Nov 2023 18:54
Message Re: Les deux types de savon noir et les savons de Marseille
Le savon de Marseille ne convient pas du tout pour se laver les cheveux.

Il n’est pas assez fluide, ne descend pas à la racine, ne se répartie pas, et laisse les cheveux collés entre eux pendant le lavage. Il faut un savon avec assez peu de viscosité, cependant sans couler des mains trop facilement, et qui mousse beaucoup, ce qui est le propre des shampoings. S’il existe une alternative (*) aux shampoings et aux après-shampoings, elle reste à trouver.

(*) Économie d’emballage entre autres, mais aussi moins agressif.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 22279
Sam 11 Mai 2024 16:48
Message Re: Les deux types de savon noir et les savons de Marseille
La différence de prix entre le savon de Marseille à l’huile de palme et le savon de Marseille à l’huile d’olive, tous les deux sans conservateur.

  • Paillettes de savon de Marseille à l’huile de palme de Auchan : 6€69/kg (sachet de 1 kg)
  • Cube de savon de Marseille à l’huile d’olive de Naturalia : 9€98/kg (cube de 600 g)
  • Cube de savon de Marseille à l’huile d’olive sur un marché local : 14€75/kg (cube de 400 g)

Dans le pire des cas, le savon à l’huile d’olive est environ deux fois plus cher que le savon à l’huile de palme, ou à peine 50 % plus cher en trouvant une enseigne bio proposant un meilleur prix. Pour une personne seule, 1 kg de savon solide, couvre 7 à 10 mois d’usage (en comptant 60 à 90 g de savon solide pour faire un litre de savon liquide, quoiqu’on peut préférer plus), même en l’utilisant pour quasiment tout (vaisselle, linge, etc). L’économie financière avec le savon à l’huile de palme, ne vaut pas les ennuis pratiques posés  : savon liquide qui gélifie, ce qui a pour conséquence qu’il faut le passer au mixeur trop fréquemment (un savon liquide ne devrait pas avoir besoin d’être passé au mixer) et qu’il se répartit mal et alors lave moins bien.

— Édit du 2024-05-20 —

Le savon de Marseille à l’huile d’olive, dissout dans l’eau, ne gélifie pas à température ambiante, contrairement au savon à l’huile de palme. Mais il peut faire une zone blanchâtre au fond du récipient, même si cette partie du savon apparemment plus lourde, est liquide. Il mousse un peu plus que celui à l’huile de palme et se rince mieux. Dissous dans l’eau, même s’il dégraisse bien la vaisselle comme ça se constate après rinçage, comme il est autant liquide que l’eau, il est moins commode à utiliser avec une brosse qu’avec une éponge absorbante.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 22279
Sam 11 Mai 2024 16:53
Message Re: Les deux types de savon noir et les savons de Marseille
Le titre du sujet est changé de « Il existe deux types de savon noir » à « Les deux types de savon noir et les savons de Marseille ».

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
cron