Hello!

Inspiré(e) de prendre part à la discussion ? Ou de poser une question ou demander de l’aide ?

Alors bienvenues dans les grands sujets des forums de La Bulle : m’inscrire.

Cette partie du forum n’est pas compatible avec les bloqueurs publicitaires

Félicitations à vous, de préférer les accès payants plutôt que la gratuité par la publicité, c’est honnorable et cohérent de votre part. Malheureusement, l’accès payant par micropaiement (qui serait d’environ 1 cent pour 20 pages consultées) n’est pour l’instant pas encore mis en place, et l’accès gratuit sans publicité, est réservé aux membres actif(ve)s du forum. En attendant, si vous souhaitez poursuivre votre visite chez nous, vous pouvez ajouter le site à votre liste blanche, ou encore mieux, désactiver le bloqueur partout. Pour ajouter le site à votre liste blanche, pour Firefox (similaire pour les autres navigateurs), rendez‑vous en bas à gauche de la fenêtre de votre navigateur, et cliquez sur le menu comme dans l’exemple de l’image ci‑dessous, puis rechargez la page, en appuyant sur F5.

Les jugements implicites de la langue
Auteur Message
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 22277
Dim 3 Sep 2017 00:09
Message Re: Les jugements implicites de la langue
Hibou a écrit : 
Un autre exemple où l’idiome français met l’accent sur le moyen, comparé à l’idiome en Anglais : “To make first move” en Anglais et « faire le premier pas » en français.

Même chose encore, mais en inversant Anglais et français, dans le message « Re: Les idiomes Anglais ».

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 22277
Mer 24 Oct 2018 00:16
Message Re: Les jugements implicites de la langue
L’idiome français pour parler des français immigrés à l’étranger, est « expatrié ». Le langage politique dit « français expatriés » au lieu de « français immigrés ». Le mot « immigré » n’est utilisé que pour parler des non‑occidentaux.

Ça trahit autant un tabou qu’un jugement implicite.

Je me demande si les anglophones ont un biais langagier similaire.

— Édit du 2024-03-22 —

Ce n’est pas le sujet, mais voici un document en rapport avec le thème des français immigrés à l’étranger, qui eux aussi, peuvent connaitre des difficulté à leur retour au pays d’origine (en france) : Le choc culturel inversé, qu'est-ce que c'est ? (psychologue.net), Juin 2022. L’URL suggère qu’il existe une seconde partie au moins, mais il n’y a pas de tel lien dans l’article.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 22277
Sam 26 Jan 2019 01:37
Message Re: Les jugements implicites de la langue
Aux États‑Unis, les « sans papiers » sont appelés “ Dreamers ”. La différence de jugement entre les deux expressions, est bien marquée.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 22277
Mer 17 Avr 2024 11:43
Message Re: Les jugements implicites de la langue
En Anglais, des gens peuvent dire “ animal ” au lieu de “ thing ”. Comme dans cet exemple :
Citation : 
I thought they were the same and I soon learned they were not the same animal at all.

Citation de : Arrowroot powder vs Tapioca flour (agirlworthsaving.net).
En précisant que l’article parle de la différence entre la marante — alias arrow-root — et le tapioca.

Ceci dit, ça peut se discuter et il y a alors un sujet dans le sujet. Si on traduit “ thing ” par « chose », c’est un jugement dévalorisant envers les animaux, implicite dans la langue, mais si on traduit “ thing ” par « sujet » ou « topic », c’est alors le français qui semble avoir une notion de « chose », trop limitative et par là, dévalorisante.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
cron