Hello!

Inspiré(e) de prendre part à la discussion ? Ou de poser une question ou demander de l’aide ?

Alors bienvenues dans les grands sujets des forums de La Bulle : m’inscrire.

Cette partie du forum n’est pas compatible avec les bloqueurs publicitaires

Félicitations à vous, de préférer les accès payants plutôt que la gratuité par la publicité, c’est honnorable et cohérent de votre part. Malheureusement, l’accès payant par micropaiement (qui serait d’environ 1 cent pour 20 pages consultées) n’est pour l’instant pas encore mis en place, et l’accès gratuit sans publicité, est réservé aux membres actif(ve)s du forum. En attendant, si vous souhaitez poursuivre votre visite chez nous, vous pouvez ajouter le site à votre liste blanche, ou encore mieux, désactiver le bloqueur partout. Pour ajouter le site à votre liste blanche, pour Firefox (similaire pour les autres navigateurs), rendez‑vous en bas à gauche de la fenêtre de votre navigateur, et cliquez sur le menu comme dans l’exemple de l’image ci‑dessous, puis rechargez la page, en appuyant sur F5.

Les Wallons et le flamand
Auteur Message
Ric
Débateur
Débateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Garçon
  • Age : 66
  • Localisation : la Gaume, région de la Lorraine belge
  • Messages : 1730
Sam 21 Sep 2013 16:38
Message Re: Les Wallons et le flamand
Intermède musical :

Li Tchant des Walons
"Le chant des Wallons"
Hymne national wallon !


De Vlaamse Leeuw
"Le Lion Flamand"
Hymne national flamand


Bien amicalement

Image
....Je suis de là-bas !
Profil
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 15524
Dim 22 Sep 2013 04:28
Message Re: Les Wallons et le flamand
Ric a écrit : 
Intermède musical :

Li Tchant des Walons
"Le chant des Wallons"
Hymne national wallon !

[…]

Ils ont volé le symbole du coq à la france Hihihi!

Ou peut‑être que c’est le contraire et qu’on leur a volé Oops, n’a fait une bêtise

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Ric
Débateur
Débateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Garçon
  • Age : 66
  • Localisation : la Gaume, région de la Lorraine belge
  • Messages : 1730
Dim 22 Sep 2013 09:23
Message Re: Les Wallons et le flamand
Citation : 
Ils ont volé le symbole du coq à la france Hihihi!

C'est bien possible Hihihi (cachotier)

Ce texte vient de l'un des blogs du grand quotidien belge "La libre Belgique"
Image


Quelle est l'origine du coq wallon ?
Image Il y a eu cent ans samedi que l'Assemblée wallonne dotait la Wallonie de son drapeau et de sa fête, a rappelé lundi l'Institut Jules Destrée. La consécration est venue en 1998 lorsque le parlement wallon a établi par décret ces différents signes d'une Région s'affirmant peu à peu. Cette Assemblée, constituée en 1912 à Charleroi et présidée par Jules Destrée, est considérée par certains historiens comme l'embryon du parlement régional actuel. Sa première décision, approuvée le 20 avril 1913, fixe au dernier dimanche de septembre la date de la Fête de Wallonie, choisit comme drapeau un coq rouge sur fond jaune et opte pour "Wallon toujours" comme devise.

A l'époque, le coq est à peu près absent de l'héraldique des contrées wallonnes. Le lion a la cote: il figure sur les armoiries de toutes les provinces et de plus de soixante communes. Le gallinacé, qui a les honneurs de la République française, sera proposé par le rapporteur qu'a désigné Jules Destrée, Richard Dupierreux. Ce dernier le préfère à un écu wallon divisé en six quartiers correspondant aux provinces, au perron liégeois, à l'étoile, à l'alouette, au taureau, au sanglier ou encore à l'écureuil.

L'Assemblée désigne le coq à une large majorité. Il s'agit toutefois du "coq hardi" qui se distingue du coq gaulois: sa patte droite est dressée et son bec est fermé, au contraire de son cousin français, dressé sur ses ergots, le bec ouvert. La mission de le dessiner est confiée au peintre Pierre Paulus. Quant à la Fête de Wallonie, elle commémore les Journées révolutionnaires de 1830. Jusqu'en 1880, l'Etat belge célébrait lui aussi les combattants de septembre mais le souci de ne pas froisser la Hollande finira par avoir raison d'un décret du Congrès national de 1831. En 1890, la date de la Fête nationale est fixée au 21 juillet. La tradition des Journées de septembre a toutefois perduré en Wallonie.

Belga


Citation : 
le souci de ne pas froisser la Hollande

La Belgique avait été donnée à la Hollande par le traité de Vienne en 1815
pour remercier Guillaume d'Orange (roi de Hollande) d'avoir engagé ses
troupes aux côtés des alliés durant la campagne contre l'empire français et
participé entre autre à la bataille de Waterloo.
En 1830 les Belges se sont révolté et ont chassé les hollandais



Jules Destrée
Homme politique (1863 - 1936†)

Jules Destrée est né à Marcinelle le 21 août 1863. Fils d'un ingénieur-chimiste travaillant à Marcinelle et à Couillet, Jules Destrée est né dans une famille qui se voulait proche du peuple, de ses problèmes et de ses injustices. Précoce, il décroche son diplôme de Docteur en Droit à l'Université Libre de Bruxelles en 1883, à l'âge de seulement 20 ans, et entre comme stagiaire chez le juriste Edmond Picard. Durant sa jeunesse, il effectuera également deux voyages en Italie qui lui permettront de développer son côté artistique et de commencer à côtoyer le monde de l'art et de la littérature.

En 1886, il publie son premier livre, Lettres à Jeanne, et devient également très actif dans le monde juridique et politique. Mais 1886 est une année qui va également marquer énormément Jules Destrée. Une des révoltes ouvrières les plus mortelles se produit en mars et avril, due aux plus que mauvaises conditions de travail et salariales des ouvriers belges, principalement dans le bassin de Liège et de Charleroi. Cent à cent-cinquante mille ouvriers se révoltent en Belgique, détruisant les outils de production, ainsi que de nombreux biens appartenant aux dirigeants des usines. Pour lutter contre eux, cinquante mille hommes furent mobilisés. Jules Destrée défendra les délégués syndicaux de l'Union ouvrière devant le tribunal. Quelques années plus tard, en 1892, il crée la Fédération démocratique de Charleroi afin d'unir les ouvriers dans une lutte pour le suffrage universel. Il ne tardera pas à être élu député à la Chambre des Représentants, en 1894, poste qu'il occupera jusqu'à sa mort, en 1936. Jules Destrée sera alors un homme politique, un avocat, un écrivain, et un défenseur du peuple, en défendant le socialisme. Défenseurs des droits sociaux, il écrit en 1904 un Code du travail, et fonde l'année suivante les Universités populaires, permettant une meilleure instruction.

Wallon et fédéraliste avant tout (il écrit sa célèbre Lettre au Roi sur la séparation de la Wallonie et de la Flandre le 15 août 1912), Jules Destrée se battait pour une identité wallonne, proche de la culture française, mais également pour une Wallonie prospère en mettant en valeur son patrimoine et son savoir-faire. Ainsi, il est à l'origine du groupe organisateur de l'Exposition de Charleroi de 1911. Il ne cachait pas ses idées fédéralistes et souhaitait la création des Etats-Unis d'Europe. En 1911, il fonde la Société des Amis de l'art wallon. En 1912, le premier parlement wallon est constitué sous son impulsion : l'Assemblée Wallonne est créée, mais elle n'est pas reconnue comme un organe officiel.

Après la première guerre mondiale, durant laquelle il s'active afin de rallier d'autres pays, il devient Ministre des Sciences et des Arts entre 1919 et 1921, période durant laquelle il peut exprimer son amour pour l'art, et durant laquelle il fonde, en 1921, l'Académie royale de Langue et de Littérature françaises. Il fonde également le Fonds des mieux doués pour permettre aux enfants doués provenant de milieux non aisés de continuer leur éducation. Dans le monde de la culture, il sera actif en faveur des artistes, des œuvres d'art, et des bibliothèques publiques.

Jules Destrée décède à Bruxelles le 2 janvier 1936, âgé de 73 ans. Un musée retraçant sa vie et ses différentes actions politiques et sociales lui est consacré à Charleroi.

Source :
http://www.charleroi-decouverte.be/index.php?id=93#sthash.d64JW1il.dpuf

Bien amicalement

Image
....Je suis de là-bas !
Profil
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 15524
Dim 22 Sep 2013 11:33
Message Re: Les Wallons et le flamand
Ric a écrit : 
L'Assemblée désigne le coq à une large majorité. Il s'agit toutefois du "coq hardi" qui se distingue du coq gaulois: sa patte droite est dressée et son bec est fermé, au contraire de son cousin français, dressé sur ses ergots, le bec ouvert.

Le coq français il a l’air trop méchant ? Déçu(e) ou triste Grand sourire

Faudra que je regarde la prochaine fois que je passe sous un clocher où il y a un coq. J’ai jamais beaucoup fait attention à sa posture, alors je ne visualise pas de mémoire.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Ric
Débateur
Débateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Garçon
  • Age : 66
  • Localisation : la Gaume, région de la Lorraine belge
  • Messages : 1730
Dim 22 Sep 2013 19:12
Message Re: Les Wallons et le flamand
L'une des motivation pour ce choix est le fait que le coq était un symbole
Celte et que les origine lointaine des Wallons est celte.

"Wallen" en germain (voisins des Belges), veut dire celte c'est la même étymo-
logie que le "Walch" ou "Welch" désignant les Gallois de Grande Bretagne qui
sont eux aussi d'origine celte.

Comme les peuples d'origine celte les Wallons ont la cornemuse dans leur
héritage. Au fil des siècles cela s'est perdu mais il reste encore quelques
joueurs de cornemuse en Wallonie.

Daniel Selis - La Valse de Bouffioulx



Bouffioulx est une section de la ville belge de Châtelet située en Région
wallonne dans la province de Hainaut. C'était une commune à part entière
avant la fusion des communes de 1977. Bouffioulx est renommée pour sa
poterie.


Bien amicalement

Image
....Je suis de là-bas !
Profil
Ric
Débateur
Débateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Garçon
  • Age : 66
  • Localisation : la Gaume, région de la Lorraine belge
  • Messages : 1730
Dim 22 Sep 2013 20:03
Message Re: Les Wallons et le flamand
Parlons à présent des problèmes linguistiques vu par nos humoristes.

Cas particulier Marc Herman : il parle français avec un accent
flamand qu'il n'a pas toujours. Cas particulier vous disais-je car
Marc Herman est né à Leuven, en terre flamande Coquin cachotier

Voici sa façon d'expliquer ce que sont les communes à facilité.

Explication : le "Wallen buiten" crié au début par les 2000 lions cela
veut dire "Wallon dehors"


Bien amicalement

Image
....Je suis de là-bas !
Profil
Ric
Débateur
Débateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Garçon
  • Age : 66
  • Localisation : la Gaume, région de la Lorraine belge
  • Messages : 1730
Mer 9 Oct 2013 09:57
Message Re: Les Wallons et le flamand
L'un des plus célèbres humoristes Wallon, si pas LE plus célèbre
est François Pirette !
Le voici imitant un ministre flamand en colère Ange



Bien amicalement

Image
....Je suis de là-bas !
Profil
Ric
Débateur
Débateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Garçon
  • Age : 66
  • Localisation : la Gaume, région de la Lorraine belge
  • Messages : 1730
Mer 20 Nov 2013 22:16
Message Re: Les Wallons et le flamand
La suite du ministre flamand en colère. . .
Grand sourire


.

Image
....Je suis de là-bas !
Profil