Hello!

Inspiré(e) de prendre part à la discussion ? Ou de poser une question ou demander de l’aide ?

Alors bienvenues dans les grands sujets des forums de La Bulle : m’inscrire.

Cette partie du forum n’est pas compatible avec les bloqueurs publicitaires

Félicitations à vous, de préférer les accès payants plutôt que la gratuité par la publicité, c’est honnorable et cohérent de votre part. Malheureusement, l’accès payant par micropaiement (qui serait d’environ 1 cent pour 20 pages consultées) n’est pour l’instant pas encore mis en place, et l’accès gratuit sans publicité, est réservé aux membres actif(ve)s du forum. En attendant, si vous souhaitez poursuivre votre visite chez nous, vous pouvez ajouter le site à votre liste blanche, ou encore mieux, désactiver le bloqueur partout. Pour ajouter le site à votre liste blanche, pour Firefox (similaire pour les autres navigateurs), rendez‑vous en bas à gauche de la fenêtre de votre navigateur, et cliquez sur le menu comme dans l’exemple de l’image ci‑dessous, puis rechargez la page, en appuyant sur F5.

pour ou contre....
Peine de Mort

Pour 13% 13% 1
Contre 88% 88% 7
Nombre total de votes : 8
pour ou contre....
Auteur Message
Débateur
Débateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Garçon
  • Messages : 1159
Sam 29 Mar 2014 17:23
Message Re: pour ou contre....
Moi je suis contre, mais je suis contre les meurtres aussi... Heuuu…

Je suis surtout pour qu'on comprenne ce qui pousse une personne à évoluer dans de telles extrémités et qu'on puisse régler le problème à la source si c'est possible. Je reste persuadé que l'immense majorité des personnes qui commettent des actes relevant de la peine de mort ne sont pas nées comme ça, mais le sont devenues. Pourquoi ? Si on ne peut pas répondre à cette question alors quelque soit la sanction elle est injuste, pas que pour le criminel, mais aussi pour toutes les victimes qui le deviendraient pour les mêmes raisons.

J'ai bien conscience que ma première réaction face à quelqu'un qui tuerait mon enfant serait extrêmement violente, mais à part faire de moi un tueur aussi, la mort du coupable ne ramènera pas mon enfant à la vie et ne me rendra pas ce que sa mort m'aura pris. Pour passer à autre chose et continuer à vivre j'aurai surtout besoin de comprendre je crois.
Profil
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 17527
Sam 29 Mar 2014 19:30
Message Re: pour ou contre....
Nucua a écrit : 
Je suis surtout pour qu'on comprenne ce qui pousse une personne à évoluer dans de telles extrémités et qu'on puisse régler le problème à la source si c'est possible. Je reste persuadé que l'immense majorité des personnes qui commettent des actes relevant de la peine de mort ne sont pas nées comme ça, mais le sont devenues. Pourquoi ? Si on ne peut pas répondre à cette question alors quelque soit la sanction elle est injuste, pas que pour le criminel, mais aussi pour toutes les victimes qui le deviendraient pour les mêmes raisons.

Je répond rapidement, et je ferai peut‑être un jour prochain un sujet d’un reportage qui parle de cette question.

Pour les psychopathe, la cause serait ⅓ génétique (prédisposition) et ⅔ environnementale. L’âge déterminant pour être psychopathe ou ne pas l’être, serait aux environs des 4 ans (les adultes psychopathes le seraient donc depuis l’enfance).

Il y a aussi un sujet général sur la peine de mort : La peine de Mort.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Membre balbutiant
Membre balbutiant
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Fille
  • Age : 57
  • Localisation : Québec
  • Messages : 34
Sam 12 Avr 2014 21:01
Message Re: pour ou contre....
J'ai pris la peine de lire vos réponses et de réfléchir.

Je pense un petit peu comme Nwanda. Personnellement, si j'étais accusée à tort, je préférerais être exécutée que de passer des années terribles entourée de criminels.

Quant aux meurtriers récidivistes, violeurs, pédophiles et autres incurables, je ne crois pas en leur possible réinsertion. De plus, notre système étant imparfait, ces gens sont relâchés dans nos rues. Alors, pour protéger les innocents, oui, la peine de mort. Je crois que d'essayer de savoir ce qui sera le plus pénible pour ces récidivistes, entre la prison et la peine de mort, est un faux débat. Le but à rechercher, à mes yeux, c'est la protection du public et non la vangeance. Certains ne pourront jamais vivre parmi la population dite "normale". Je le répète, il faut protéger la communauté de ces personnes. Ce but est-il atteint avec notre système actuel?? J’ai un doute

Il m'a cependant été bien difficile d'en venir à cette décision, car la vie est quelque chose de très précieux à mes yeux. Sauf qu'il est idéaliste de penser qu'on peut régler tout les problèmes d'une société avec douceur . . . tout comme il est impossible de concocter une délicieuse omelette sans d'abord casser l'oeuf et éliminer la coquille.

Dans un monde idéal, nous n'aurions même pas à nous prononcer pour ou contre la peine de mort : la violence n'existerait pas. Mais nous le monde idéal n'existe pas encore!

Image
Profil
Membre balbutiant
Membre balbutiant
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Fille
  • Age : 57
  • Localisation : Québec
  • Messages : 34
Sam 12 Avr 2014 21:16
Message Re: pour ou contre....
Nucua a écrit : 
Je reste persuadé que l'immense majorité des personnes qui commettent des actes relevant de la peine de mort ne sont pas nées comme ça, mais le sont devenues. Pourquoi ? Si on ne peut pas répondre à cette question alors quelque soit la sanction elle est injuste, pas que pour le criminel, mais aussi pour toutes les victimes qui le deviendraient pour les mêmes raisons.

Pour passer à autre chose et continuer à vivre j'aurai surtout besoin de comprendre je crois.


Prends plusieurs personnes et fais-leur vivre les mêmes horreurs (violence, abus, négligence parentale, tout ce qui te vient à l'esprit). Ensuite on les soumets à une thérapie pendant plusieurs années, avec le même psy (le meilleur, disons!). On est bien d'accord que ces personnes ont toutes vécu les mêmes événements, ont toutes grandi dans le même environnement, ont reçu la même aide. Pourtant . . . certaines de ces personnes réussiront à s'intégrer dans la société, alors que d'autres vireront mal ou très mal. Pourquoi??

J'ai dans mon entourage des TS et une Psy. Leur avis : il y a une question de génétique, mais aussi une question de choix là-dedans. Et contre ces deux éléments, on ne peut pas grand chose...

Quant au besoin de "comprendre" que tu évoques, il est parfaitement naturel mais vain en même temps. Une personne qui viole ou tue le fera pour des motifs qui ne seront jamais à la portée de notre compréhension ni valables à nos yeux... Quant à nous, nous leur semblons probablement tout aussi étranges!

Image
Profil
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 17527
Sam 12 Avr 2014 21:21
Message Re: pour ou contre....
Fineplume a écrit : 
J'ai dans mon entourage des TS et une Psy. Leur avis : il y a une question de génétique, mais aussi une question de choix là-dedans. Et contre ces deux éléments, on ne peut pas grand chose...

Qu’est‑ce qui te fais penser que c’est un choix ? Et comment faire la différence entre ce qui est un choix et ce qui n’en est pas un ?

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Membre balbutiant
Membre balbutiant
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Fille
  • Age : 57
  • Localisation : Québec
  • Messages : 34
Sam 12 Avr 2014 22:06
Message Re: pour ou contre....
Hibou a écrit : 
Qu’est‑ce qui te fais penser que c’est un choix ? Et comment faire la différence entre ce qui est un choix et ce qui n’en est pas un ?


Entre autres parce que . . . je fais partie de ceux qui ont un vécu propice à les précipiter dans la mauvaise direction. Ayant des frères et soeurs, j'ai pu constater qu'hormis le terreau (bon ou mauvais), il y a les choix personnels.

Je n'ai pas reproduit le modèle auquel j'ai été exposée, alors que ça aurait été tellement facile. Mais ne pas reprodruire un modèle est un choix difficile et qui nous expose à l'isolement (en plus de devoir chercher de l'aide!) : il faut souvent s'éloigner de sa famille pour s'en sortir . . . Oh! je ne prétends pas avoir toujours été sur la bonne route! Mais mon but était de ne pas demeurer sur la mauvaise et j'y suis arrivée. Mon fils dit souvent que je n'ai rien de commun avec la personne que j'étais lorsqu'il était tout petit : il dit que c'est comme s'il avait eu deux mères (et il préfère nettement celle-ci! Sourire doux ).

D'autres ont choisi de reproduire le modèle dans ce qu'il a de pire. Pourtant, ils auraient pu faire comme moi!

En quoi est-ce ou non un choix? Hé bien, lorsque tu est conscient d'agir comme ton père ou ta mère (et que leur comportement t'a fait souffrir), si tu persistes à te conduire ainsi, c'est de toute évidence un choix. Tant que tu n'es pas conscient, on ne parle pas de choix. Mais la conscience implique la notion de choix. Moi j'ai choisi une meilleure vie pour moi et mon fils et je n'ai cessé de me battre tant que je ne l'ai pas obtenue. J'ai donc non seulement fait un choix, mais j'ai agi en fonction de ce choix. Petit sourire

Je trouve tes questions très pertinentes, au fait! Clin d’œil

Image
Profil
cron