Hello!

Inspiré(e) de prendre part à la discussion ? Ou de poser une question ou demander de l’aide ?

Alors bienvenues dans les grands sujets des forums de La Bulle : m’inscrire.

Cette partie du forum n’est pas compatible avec les bloqueurs publicitaires

Félicitations à vous, de préférer les accès payants plutôt que la gratuité par la publicité, c’est honnorable et cohérent de votre part. Malheureusement, l’accès payant par micropaiement (qui serait d’environ 1 cent pour 20 pages consultées) n’est pour l’instant pas encore mis en place, et l’accès gratuit sans publicité, est réservé aux membres actif(ve)s du forum. En attendant, si vous souhaitez poursuivre votre visite chez nous, vous pouvez ajouter le site à votre liste blanche, ou encore mieux, désactiver le bloqueur partout. Pour ajouter le site à votre liste blanche, pour Firefox (similaire pour les autres navigateurs), rendez‑vous en bas à gauche de la fenêtre de votre navigateur, et cliquez sur le menu comme dans l’exemple de l’image ci‑dessous, puis rechargez la page, en appuyant sur F5.

La peine de Mort
Auteur Message
Compte gelé
Compte gelé
RANDOM_AVATAR
  • Genre : Garçon
  • Messages : 664
Ven 26 Aoû 2011 09:33
Message La peine de Mort
Sauf si j'ai vu le crime, et que je sois impliqué personnellement. je considère la peine de mort comme une supercherie.

En effet en statistiques, il s'est avéré après des décénnies voire des siècles d'études historiques que les éxécutés étaient innocents du crime reproché. Or en France, on condamme sur preuve.

La logique nous impose de penser qu'il s'agissaient de fausses preuves

et que par conséquent la justice est capable de condamner sur de fausses preuves.

Ceci enlève toute crédibilité aux jugements de justice. On peut néanmoins admettre pour des raisons pratiques , on les maintiennent pour de petites peines, acceptant pour ce genre de petites peines de sacrifier un quota d'innocents.
Mais on ne peu les accepter lorsque les peines sont capitales.

Dernière édition par France le Sam 27 Aoû 2011 11:04, édité 1 fois.

Profil
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 15685
Ven 26 Aoû 2011 12:00
Message Re: La peine de Mort
France a écrit : 
La logique nous impose de penser qu'il s'agissaient de fausses preuves

Comme tu n’as pas dit quelle est cette logique, ça m’a donné l’impression que cette phrase n’était qu’une affirmation gratuite.

Sinon tout de même, en parlant de fausses preuves et de gens condamnés avec des fausses preuves, un sujet avait été ouvert : À propos de la fiabilité des enquêtes criminelles

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Compte gelé
Compte gelé
RANDOM_AVATAR
  • Genre : Garçon
  • Messages : 664
Sam 27 Aoû 2011 11:11
Message Re: La peine de Mort
Hibou a écrit : 
Sinon tout de même, en parlant de fausses preuves et de gens condamnés avec des fausses preuves, un sujet avait été ouvert : À propos de la fiabilité des enquêtes criminelles


Pardon de l'avoir pas lu Hibou, comme beaucoup ici, je pense que je commence par répondre aux autres dans les sujets récents, puis que je place une ou deux de mes "idées lumineuses".

Pour te répondre clairement. ne preuve est un objet, un phénomène diront nous au sens large, qui
est cenés prouver strictement une affirmation.
par xemple si tu me dis , toutes les cerises de mon cerisier sont vertes, et que je t'amène à ton cerisier et te montre , bien cachée, une cerise déjà rouge. Cette cerise est une preuve contre ton affirmation.
Preuve qui me semble absolue.

Or dans le cas de condamnations d'innocents, il ne peut y avoir de preuve absolue puisque s'il y en avait eu une, forcément le condamé eût été coupable, de même que ma preuve absolue de la cerise rouge établie la fausseté de façon absolue de la phrase "Toutes mes cerises sont vertes".

Par conséquent, en France on condamme sur des fausses preuves.
Profil
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 15685
Sam 27 Aoû 2011 18:06
Message Re: La peine de Mort
France a écrit : 
Or dans le cas de condamnations d'innocents, il ne peut y avoir de preuve absolue

Dans les affaires d’assassinat par exemple, il n’y a souvent pas de témoins directes (c’est le but de l’assassin qu’il n’y en ait pas), le plus souvent des indices indirectes, donc pas de preuves aussi solides que l’on voudrait. C’est pour cela qu’il y a des jurés qui décident « en leur âme et conscience ». Mais ils ne sont pas exempts de se tromper, du coup, effectivement, la moindre des choses et de ne pas prononcer de peines irréversible.

Quand on est pas sûr à 100%, on ne prendre pas de décision sans retour.

En plus du fait du paradoxe que représente la peine de mort, la possibilité de l’erreur judiciaire est aussi ce qui fonde son abolition.

Enfin, en tous cas chez nous elle est abolie depuis les années 1980, … Merci Robert Badinter.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 15685
Lun 7 Jan 2013 06:14
Message Re: La peine de Mort
Le mouvement anti‑peine de mort au Maroc, refait parler de lui, mais l’état Marocain ne veut toujours pas l’abolir officiellement, même si aucune des peines de morts actuellement en suspens, n’a été appliquée depuis 1993. Ceci ne signifie pas qu’aucune peine de mort n’a été prononcée depuis, seulement qu’aucune n’a été appliquée. Les condamnés restent à la merci de n’importe quel bureaucrate qui déciderait de faire appliquer les sentences capitales en suspens.

Voir : Maroc : abolition de la peine de mort, Rabat fait la sourde oreille (maghreb.msn.com). 28 Décembre 2012.

Maghreb MSN a écrit : 
Le collectif marocain contre la peine de mort a, une fois de plus, appelé le gouvernement à abolir la peine capitale. Aucune exécution n’a été appliquée depuis 1993. Alors pourquoi le royaume tient-il à conserver une telle loi ?

111, c’est le nombre de détenus marocains actuellement en transit dans les couloirs de la mort.


P.S. Voir aussi un autre sujet sur LaBulle, qui avait été ouvert à l’occasion d’un appel au boycott des produits Géorgien aux États‑Unis, pour protester comme l’application d’une peine de mort, c’était en Septembre 2011 : Encore un innocent condamné à mort (cas de la Géorgie, en Septembre 2011).

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 15685
Mar 18 Juin 2013 14:53
Message Re: La peine de Mort
Paula Cooper, la plus jeune condamnée à mort a vu sa peine muée en une peine de prison de 80 ans, récemment. Et pour raison de bonne conduite et qu’elle avait déjà connu 27 ans de prison, elle a même finalement été libérée.

Ce qui est intéressant dans cette affaire, en plus de la mobilisation de plusieurs millions de personnes alors que sa culpabilité était avérée (ce sont donc de vrais opposants à la peine de mort), c’est que le petit‑fils de la victime, lui‑même, s’est opposé à l’application de la peine de mort envers celle qui avait assassiné sa grand‑mère pour quelques dollars. La coupable avait 15 ans au moment des faits, et la peine initiale avait été prononcée alors qu’elle avait 16 ans.

Voir : USA : la plus jeune condamnée à mort est sortie de prison (elle.fr). 17 Juin 2013.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 15685
Jeu 10 Oct 2013 19:26
Message Re: La peine de Mort
La peine des morts vivants…

Au Maroc, environ 115 personnes sont emprisonnées, avec pour condamnation, la peine de mort. Cependant, le Maroc a suspendu les applications des peines de mort depuis 1995, sans libérer les prisonniers et sans se soucier de leurs conditions de vie en prison.

La situation est tellement dramatique pour ces 115 prisonniers, que certains souhaiteraient le suicide s’ils en avaient les moyens. Plusieurs sont atteints de maladies mentales, et certains d’eux étaient déjà malades avant d’être emprisonnés.

Une autre forme de peine de mort, celle de la peine de mort vivant.

Voir les faits rapportés par TelQuel, qui est la version francophone de Nichan, un journal Marocain : Prisons. Au cimetière des vivants (telquel-online.com). 5 Octobre 2013.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Ric
Débateur
Débateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Garçon
  • Age : 66
  • Localisation : la Gaume, région de la Lorraine belge
  • Messages : 1730
Sam 12 Oct 2013 03:04
Message Re: La peine de Mort
France a écrit : 
Sauf si j'ai vu le crime, et que je sois impliqué
personnellement. je considère la peine de mort comme une supercherie.

En effet en statistiques, il s'est avéré après des décénnies voire des siècles
d'études historiques que les éxécutés étaient innocents du crime reproché.
Or en France, on condamme sur preuve.

La logique nous impose de penser qu'il s'agissaient de fausses preuves

et que par conséquent la justice est capable de condamner sur de fausses
preuves.

Ceci enlève toute crédibilité aux jugements de justice. On peut néanmoin
admettre pour des raisons pratiques , on les maintiennent pour de petites
peines, acceptant pour ce genre de petites peines de sacrifier un quota
d'innocents.
Mais on ne peu les accepter lorsque les peines sont capitales.


Même si quelqu'un est coupable de meurtre(s) je suis contre la peine
de mort. . .

Si on considère que tuer un autre humain est criminel et barbare,
condamner un assassin à mort est donc aussi un acte criminel et barbare
basé sur la vengeance.

C'est une position que j'ai toujours eu et n'ai jamais changé d'avis à ce sujet.

A chacun ses opinions Super

Image
....Je suis de là-bas !
Profil
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 15685
Sam 29 Mar 2014 19:41
Message Re: La peine de Mort
Voir aussi ces sujets qui abordent des événements ou des aspects spécifiques, liés à la question de la peine de mort :

Peine de mort sans procès dans les États‑Unis d’Obama.
En fait, pas vraiment un sujet sur la peine de mort, et le titre fait plutôt une image. C’est un sujet sur les exécutions sommaires au prétexte de la lutte contre le terrorisme. Les faits se déroulent hors du territoire des États‑Unis, bien que initiés depuis les États‑Unis.

Encore un innocent condamné à mort.
On parle des peines de mort suite à des erreurs judiciaires découvertes après la mort du condamné. Ce sujet présente un cas plus révoltant encore, celui d’une erreur judiciaire alors que le condamné n’a pas encore été assassiné par la « justice », et au lieu d’annuler la peine, celle‑ci est maintenue.

Pour ou contre la peine de mort.
Un sondage sur la peine de mort. Peu de répondant(e)s pour l’instant (comme avec la plupart des sondages sur les forums, anyway).

Le téléfilm sur Robert Badinter.
Un sujet sur un reportage d’une chaine de télévision, parlant de l’artisan de l’abolition de la peine de mort en france, dans les années 1980.

Fiabilité des enquêtes criminelles : zéro.
Ce sujet n’aborde pas directement la peine de mort, mais il est un élément permettant de fonder sa non‑pertinence.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 15685
Jeu 9 Juil 2015 18:09
Message Re: La peine de Mort
Une affaire criminelle, précisément une affaire de viol, à rebondissement, avec un accusé condamné clamant son innocence, partiellement gracié par Mitterrand à la demande insistante d’un comité de soutient. L’affaire avait de quoi coller des doutes, et en fait, il y avait autant de raisons de croire à sa culpabilité que de croire à son innocence. J’ai vu dans la première partie de cette affaire, un exemple de justice sur le fil du rasoir ou perçu comme telle, dans une affaire dont la sentence aurait éventuellement put être la peine de mort.

C’est l’affaire Luc Tangorre, apparemment célèbre dans les années 1980.

Il se trouve qu’il était finalement plutôt coupable, puisqu’il a été à nouveau inculpé pour un viol commis à peine trois mois après sa sortie de prison pour grâce présidentielle. Il a encore été inculpé plus récemment pour un viol commis en 2014.

Ce n’est donc que la première partie de l’histoire qui est un exemple de justice délicate à mener, comme dit plus haut.

Cette affaire a été présentée dans un reportage TV (avant la troisième affaire de 2014), posté ci‑dessous.


Luc Tangorre, ou la théorie du complot — Faites entrer l’accusé(e) — France 2




Plus tard, je posterai un résumé et la vidéo d’un autre cas, où la peine de mort a été appliquée, où l’état a assassiné un très probable innocent qui n’avait même pas vraiment pris conscience de la gravité de ce qui allait lui arriver.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
cron