Hello!

Inspiré(e) de prendre part à la discussion ? Ou de poser une question ou demander de l’aide ?

Alors bienvenues dans les grands sujets des forums de La Bulle : m’inscrire.

Cette partie du forum n’est pas compatible avec les bloqueurs publicitaires

Félicitations à vous, de préférer les accès payants plutôt que la gratuité par la publicité, c’est honnorable et cohérent de votre part. Malheureusement, l’accès payant par micropaiement (qui serait d’environ 1 cent pour 20 pages consultées) n’est pour l’instant pas encore mis en place, et l’accès gratuit sans publicité, est réservé aux membres actif(ve)s du forum. En attendant, si vous souhaitez poursuivre votre visite chez nous, vous pouvez ajouter le site à votre liste blanche, ou encore mieux, désactiver le bloqueur partout. Pour ajouter le site à votre liste blanche, pour Firefox (similaire pour les autres navigateurs), rendez‑vous en bas à gauche de la fenêtre de votre navigateur, et cliquez sur le menu comme dans l’exemple de l’image ci‑dessous, puis rechargez la page, en appuyant sur F5.

Terre argileuse cuite ?
Auteur Message
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 20276
Jeu 6 Juin 2019 17:03
Message Re: Terre argileuse cuite ?

L’auteur de la vidéo a écrit : 
I think I have the chemistry right. If any chemists are watching correct me if I'm wrong. The calcium compounds are converted to calcium oxide in the second firing, turn to calcium hydroxide in the water and then set to calcium carbonate in the air. There maybe a pozzolanic effect due to the alumina and silica in the ash too. The end product is a cube made only from wood ash (fired twice) and crushed pottery. It sets hard after 3 days and will not dissolve in water even when fully submerged for 24 hours. Thanks.

Un chimiste, en réponse a écrit : 
Chemist here. Spot on. The calcium hydroxide reacts with the CO2 in the air, giving calcium carbonate. Careful with both calcium oxide and calcium hydroxide, they are very aggressive, on the eyes in particular. Also, be careful on the oxide to hydroxide reaction. It produces a lot of heat and can boil the water quickly, spraying everywhere.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 20276
Sam 26 Oct 2019 09:11
Message Re: Terre argileuse cuite ?
C’est apparemment pendant la cuisson, que la terre cuite devient rouge.

J’ai fait plusieurs fois fait un feu pour faire de la cendre. Après le feu, en ramassant la cendre, j’ai chaque fois remarqué des gros granulés friables rouge‑brique à l’endroit du feu, de la même couleur que la terre cuite, alors que la terre sous le feu n’était pas rouge.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 20276
Mer 25 Déc 2019 13:54
Message Re: Terre argileuse cuite ?
On ne peut pas distinguer l’argile du limon fin en observant les couches d’une décantation, mais on peut les distinguer par la vitesse de chute des particules, c’est à dire par la vitesse de formation des couches.

Le limon fin tombe dans l’eau à une vitesse d’environ 4 cm et demi dans les 10 premières minutes, de plus en plus lentement ensuite, mais en une heure, tout est quasiment tombé et tout est tombé en 15h environ. Avec l’argile, ça prend des jours.

Quand de l’argile est dispersée dans l’eau puis que l’eau est laissé au repos, l’eau reste trouble pendant des heures, elle s’éclaircit en quelques dizaines de minutes avec le limon fin.

Ce test est encore plus fiable que le test de plasticité, qui peut être altéré par la présence de débris dans l’échantillon.

Un autre test encore, est qu’il est bien plus difficile de délayer de l’argile dans de l’eau que du limon fin.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 20276
Mer 25 Déc 2019 17:26
Message Re: Terre argileuse cuite ?
Sur les transformations chimiques et physiques pendant la cuisson de l’argile, voir et écouter :

Céramiques : les sorciers tournent autour du pot — C’est pas sorcier — 2013

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 20276
Jeu 26 Déc 2019 19:20
Message Re: Terre argileuse cuite ?
Hibou a écrit : 
On ne peut pas distinguer l’argile du limon fin en observant les couches d’une décantation, mais on peut les distinguer par la vitesse de chute des particules, c’est à dire par la vitesse de formation des couches.

Le limon fin tombe dans l’eau à une vitesse d’environ 4 cm et demi dans les 10 premières minutes, de plus en plus lentement ensuite, mais en une heure, tout est quasiment tombé et tout est tombé en 15h environ. Avec l’argile, ça prend des jours.

[…]

Si les particules tombent de plus en plus lentement, c’est évidemment parce que la concentration augmente et que alors ça les fait tomber de plus en plus lentement. En terme technique, on devrait dire que la viscosité augmente.

Justement, il existe une formule pour la chute des particules de matière dans un liquide. Cette formule dit que la vitesse de chute est proportionnelle au carré du diamètre de la particule. Ce n’est pas la même formule que pour la résistance de l’air au mouvement, qui est proportionnelle au carré de la vitesse, parce que les vitesses ici sont faibles.

La formule s’appel la loi de Stokes : v = C × d² , où C est une constante, nommée constante de Stokes, dépendant de plusieurs choses, dont le viscosité du liquide. En fait, dans des cas pratiques comme celui décrit plus haut, ce n’est pas une constate, ça ne peut que varier avec le temps et la hauteur de la particule, à moins que la concentration en particule dans le liquide, soit assez faible.

Voir : Les argiles (u-picardie.fr).

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 20276
Mar 14 Jan 2020 21:01
Message Re: Terre argileuse cuite ?
Hibou a écrit : 
[…]

La formule s’appel la loi de Stokes : v = C × d² , où C est une constante, nommée constante de Stokes, dépendant de plusieurs choses, dont le viscosité du liquide. En fait, dans des cas pratiques comme celui décrit plus haut, ce n’est pas une constate, ça ne peut que varier avec le temps et la hauteur de la particule, à moins que la concentration en particule dans le liquide, soit assez faible.

Voir : Les argiles (u-picardie.fr).

Il existe une autre formule, nommée équation de Navier‑Stokes, elle est plus générale, mais bien trop compliquée pour qui ne s’intéresse qu’à la vitesse de chute des particules d’argile dans l’eau.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 20276
Mer 5 Fév 2020 00:22
Message Re: Terre argileuse cuite ?
Un document sur une construction en terre, ancienne de 700 ans, en Afrique. C’est une célèbre mosquée au Ghana, dans la ville de Larabanga. Le Ghana se trouve au sud du gros renflement à l’ouest de l’Afrique.

Le document : Larabanga (craterre.hypotheses.org) [PDF], 2017.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 20276
Mar 15 Déc 2020 17:40
Message Re: Terre argileuse cuite ?
Il y a deux ans environ, j’avais extrait de l’argile d’une terre argileuse, par décantation (*). Il en a résulter une grosse boule d’argile souple comme de la pâte à modeler. Elle avait été mise dans un petit sac en plastique, fermée, pour la conserver. Elle avait été oublié quelque part, comme elle ne prend pas de place. En faisant du ménage il y a un mois, je l’ai retrouvé et j’ai eu la surface de découvrir qu’elle a beaucoup durcit, malgré qu’elle était dans un sac en plastique.

Elle est très ferme, disons, pas dure comme de la pierre. Je l’ai sorti du sac et ai vérifié qu’en pressant assez fort dessus avec un objet dur, une marque bien nette peut être faite.

Je ne sais pas de quoi provient ce phénomène de durcissement partiel, mais il est intéressant à noter. Il signifie qu’on peut faire un moulage avec une argile très souple, puis poursuivre avec un façonnement plus minutieux après ce durcissement partiel ; mais il est long.

Dommage que l’argile soit si lourde, ça a l’air d’être un matériaux intéressant.


(*) La matière la plus grossière tombe plus vite que les particules d’argile, même le limon qui malgré qu’il se distingue difficilement à la vue, tombe en 20 mn environ, alors que l’argile qui tombe en plusieurs jours. C’est ce qui reste en suspension qui doit être gardé, avant d’être remis à décanter séparément et pendant bien plus longtemps.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 20276
Mar 12 Jan 2021 15:48
Message Re: Terre argileuse cuite ?
La cuisson de l’argile dans un four solaire, est techniquement réalisable, mais hors de portée des particuliers.

Il existe en france un four solaire datant de 1949, permettant de cuire l’argile, mais le miroir collectant la lumière solaire, a une surface de 140 m², l’équivalent d’un carré d’un peu moins de 12 m de côté.

La température au point focal atteint 3000 ℃, mais c’est à la fois trop chaud et une zone trop petite. Un peu décalé du point focal, une zone plus grande est utilisée, à la température plus appropriée, de 1 000 à 1 280 ℃. Pour ne pas les détruire, le rayonnement n’arrive pas directement sur les pièces à cuire, mais par une ouverture à la base de la cavité du four dont l’intérieur est ainsi chauffé.

Irréalisable, mais pour plus de détails, voici la page qui en parle : Cuisson des poteries au four solaire (poterie-et-artisanat.over-blog.com), 2008.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 20276
Mar 12 Jan 2021 15:56
Message Re: Terre argileuse cuite ?
Il existe un type d’argile non‑brute, produite par ajout d’un composé, nommée pâte fimo, qui se contente d’une température de cuisson de 130 ℃, mais cette pâte est toxique et polluante.

Les argiles auto‑durcissantes, produite par ajout d’un autre composé, ne conviennent pas au contact alimentaire, ce qui semble indiquer qu’elles sont toxiques aussi.

Aucune de ces deux solutions ne peut donc se substituer à la terre cuite.

Au lieu des 900 à 1 000 ℃ habituels, l’argile peut éventuellement être cuite à 800 ℃, évidemment toujours inaccessibles avec un four de cuisine, mais apparemment accessibles avec un « four à sciure », dont le principe n’est pas décrit ici. Même avec cette température de cuisson, en principe plus basse qu’il ne le faudrait, le gain en solidité est quand‑même très important par rapport à l’argile simplement séchée, mais je ne sais pas ce qu’il en est de la résistance à l’eau.

Concernant la résistance à l’eau, attention à ne pas la confondre avec l’étanchéité. Une terre cuite, brute, reste poreuse, n’est pas étanche, même si elle ne se dissous plus dans l’eau. Ce qui rend certaines terre‑cuites étanches, comme par exemple les anciens grand pot à choucroute, c’est une couche supplémentaire, cuite à une température encore plus élevée que pour l’argile : un peu moins de de 1300 ℃.

Un précédent message parlait d’une argile à laquelle est ajoutée de la cendre chaude, permettant de produire un matériaux résistant et étanche. Le message donnait une vidéo comme source, mais je ne trouve aucune autre source que celle‑là seule, alors difficile de dire si la technique est vraiment crédible. Elle sera testée quand l’occasion se présentera.

Une technique semblant crédible, ne permettant probablement pas d’obtenir la résistance à l’eau mais pouvant rendre l’argile sans cuisson, plus solide, est l’ajout de pâte à papier, à hauteur de 30 % maximum (en poids ? en volume ? je ne sais pas …). Il est nécessaire que la pâte à papier ait une texture find. C’est finalement un principe similaire au torchis, mais avec un grain beaucoup plus fin. Voir : Argile sans cuisson (samoa288.canalblog.com), 2007.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
cron