Hello!

Inspiré(e) de prendre part à la discussion ? Ou de poser une question ou demander de l’aide ?

Alors bienvenues dans les grands sujets des forums de La Bulle : m’inscrire.

Cette partie du forum n’est pas compatible avec les bloqueurs publicitaires

Félicitations à vous, de préférer les accès payants plutôt que la gratuité par la publicité, c’est honnorable et cohérent de votre part. Malheureusement, l’accès payant par micropaiement (qui serait d’environ 1 cent pour 20 pages consultées) n’est pour l’instant pas encore mis en place, et l’accès gratuit sans publicité, est réservé aux membres actif(ve)s du forum. En attendant, si vous souhaitez poursuivre votre visite chez nous, vous pouvez ajouter le site à votre liste blanche, ou encore mieux, désactiver le bloqueur partout. Pour ajouter le site à votre liste blanche, pour Firefox (similaire pour les autres navigateurs), rendez‑vous en bas à gauche de la fenêtre de votre navigateur, et cliquez sur le menu comme dans l’exemple de l’image ci‑dessous, puis rechargez la page, en appuyant sur F5.

Après 2008, août 2011 : « Le retour de la crise »
Auteur Message
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 16232
Lun 8 Aoû 2011 17:10
Message Re: Après 2008 : « Le retour de la crise »
Canaudet a écrit : 
Mon avis est contraire au vôtre ...
Une loi qui à la base voulait stimuler la responsabilisation (de l'Etat)

Donc l’état n’était pas assez responsable. Mais pas assez responsable de quoi alors ?

Canaudet a écrit : 
Mon avis est contraire au vôtre ...
Une loi qui à la base voulait stimuler la responsabilisation (de l'Etat), s'est retrouvée incitatrice de laxisme (dans la facilité d'emprunter qui implique celle de dépenser).

Eh bien alors pourquoi ne pas avoir abrogé cette loi assez tôt. Ce n’est pas seulement d’aujourd'hui qu’on a commencé à en sentir tous les travers.

Canaudet a écrit : 
Pompidou a fait pour le mieux en son temps. Il n'était pas Mme Soleil, c'est sa seule erreur ...

L'un des précédents messages, pose une question :
Citation : 
Question :

Le poste de directeur général de la banque Rothschild occupé par Pompidou pendant quelques années, y est-il pour quelque chose dans cette loi du 3 janvier 1973 ?

Difficile de croire qu’après un passage dans une banque privée, il n’ait pas eu les intérêts privés à l’esprit en initiant cette loi.

Un procès d’intention serait éventuellement le bienvenu ici.

Il ne s’appelait pas Madame Soleil, mais il savait quels intérêts il défendait : ceux de quelques familles parmi les plus riches, au détriment de l’état et de la population. Pas besoin de s’appeler Madame Soleil pour comprendre que quand on met les manettes de l’économie de l’état dans les mains d’intérêts privés, on puisse s’attendre à une catastrophe à échéance. Ou si ce n’était pas volontaire, alors il était débile.

C’est passé comme un moustique dans un hall de gare à l’époque, parce que personne n’était informé de rien (et vu les journées de travail abrutissantes qu’avaient les gens à cette époque, ils n’avaient pas le temps de penser, ils n’étaient même pas en disposition de s’informer et de comprendre). Si la population avait été informée, elle aurait probablement réagit, pour au moins un bon quart d’entre elle (estimation personnelle, à la vue des réactions que cela produit sur la population informée de nos jours). Note que même aujourd'hui encore, c’est le Net qui met en avant ce passé douteux, pas les médias, et encore moins les politiques. Si on devait compter sur eux, on serait encore dans l’ignorance de ces réalités historiques.

Canaudet a écrit : 
Il est aisé de critiquer plus de 40 ans aprés, les dérives d'une réforme. Pourtant les seuls responsables sont ceux qui n'imposent pas les aménagements nécessaires à d'anciennes bonnes résolutions.

40 ans après, on est pas en train de critiquer, mais on est en train de s’affoler et de paniquer ! La nuance est de taille. Les critiques, elles, il y en a eu, dès la fin des années 1970, et elles n’ont pas été entendues. Pourquoi ?

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
zen
Modératrice
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Fille
  • Age : 50
  • Localisation : Un pied dans l'eau et un sur le mont.
  • Messages : 11009
Lun 8 Aoû 2011 18:08
Message Re: Après 2008 : « Le retour de la crise »
Hibou a écrit : 
Il ne s’appelait pas Madame Soleil, mais il savait quels intérêts il défendait : ceux de quelques familles parmi les plus riches, au détriment de l’état et de la population.

Nous y voilà ! Ce n'est peut être pas un complot dans le sens où tu l'entends toi mais il y a bel et bien connivence, entre certaines personnes, qui consiste à enrichir des personnes déjà bien riches au détriment de l'état et de la population.

Hibou a écrit : 
C’est passé comme un moustique dans un hall de gare à l’époque, parce que personne n’était informé de rien (et vu les journées de travail abrutissantes qu’avaient les gens à cette époque, ils n’avaient pas le temps de penser, ils n’étaient même pas en disposition de s’informer et de comprendre).

Ce n'est pas comme ça que font les sectes pour empêcher les membres de trop penser ? T’es sûr(e) ?

Hibou a écrit : 
Si la population avait été informée, elle aurait probablement réagit, pour au moins un bon quart d’entre elle (estimation personnelle, à la vue des réactions que cela produit sur la population informée de nos jours). Note que même aujourd'hui encore, c’est le Net qui met en avant ce passé douteux, pas les médias, et encore moins les politiques. Si on devait compter sur eux, on serait encore dans l’ignorance de ces réalités historiques.

Rien de mieux que les infos pour désinformer le peuple ! Hihihi!
C'est pas drôle, en fait c'est plutôt effrayant.





M'énerve ce texte à toujours bouger, je ne peux pas travailler mes phrases comme j'en ai envie ! Hiboooou... Fais quelque chose s'te plait ! S’te plait, j’t’en supplie…
Profil
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 16232
Ven 12 Aoû 2011 15:24
Message Re: Après 2008 : « Le retour de la crise »
zen a écrit : 
Hibou a écrit : 
C’est passé comme un moustique dans un hall de gare à l’époque, parce que personne n’était informé de rien (et vu les journées de travail abrutissantes qu’avaient les gens à cette époque, ils n’avaient pas le temps de penser, ils n’étaient même pas en disposition de s’informer et de comprendre).

Ce n'est pas comme ça que font les sectes pour empêcher les membres de trop penser ? T’es sûr(e) ?

Oui, je sais. Mais la démarche est différente. Une (vraie) secte, mettra en place ce système de manière volontariste, tandis que le capitalisme, profitera du pourrissement dans une démarche opportuniste.

Explications ci‑après.

zen a écrit : 
Nous y voilà ! Ce n'est peut être pas un complot dans le sens où tu l'entends toi mais il y a bel et bien connivence, entre certaines personnes, qui consiste à […]

Ce que je voulais souligner, c’est que parfois c’est du laisser‑aller volontaire, et qu’il n’y a pas nécessairement volonté directe de mettre un tel système en place.

Pour parler crument, ce sont des gens, qui quand ils voient la merde quelque part, au lieu d’y remédier, ils en profitent.

Je ne crois pas qu’ils auraient mis en place délibérément des journées de travail à n’en plus finir, à cette époque, dans le but d’empêcher les gens de penser. Une secte, oui, elle le ferait volontairement et aurait une stratégie volontariste dans ce sens (je parle des vraies sectes, pas de ce que l’on qualifie publiquement de secte au motif des gouts et de couleurs ou d’une faible représentativité… ce qui est fréquent). Par contre, ils peuvent faire le constat que les longues journées de travail empêchent les gens de penser, et ne surtout pas y remédier, parce qu’ils jugent que c’est finalement bien comme ça et que ça les arrange. Idem pour le chômage et la précarité, ils constatent que ça les arrange, et donc ne font rien pour y remédier. C’est le l’opportunisme.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 16232
Dim 14 Aoû 2011 18:55
Message Re: Après 2008 : « Le retour de la crise »
zen a écrit : 
Hibou a écrit : 
C’est passé comme un moustique dans un hall de gare à l’époque, parce que personne n’était informé de rien (et vu les journées de travail abrutissantes qu’avaient les gens à cette époque, ils n’avaient pas le temps de penser, ils n’étaient même pas en disposition de s’informer et de comprendre).

Ce n'est pas comme ça que font les sectes pour empêcher les membres de trop penser ? T’es sûr(e) ?

À ce sujet, j'ai retrouvé dans les anciens topiques, ceci : Travailler plus pour devenir bête

Je re‑cite directement ici.
Le précédent sujet a écrit : 
Le travail intensif peut altérer les capacités mentales.

Une équipe finlandaise a étudié le cas de 2 200 fonctionnaires britanniques, âgés de 35 à 55 ans, sur une longue période, entre 1997 et 1999, puis entre 2002 et 2004. Parmi les sondés, 39 % ont rapporté des horaires hebdomadaires inférieurs à 40 heures, alors que 53 % ont déclaré un emploi du temps de 41 à 55 heures.

Les résultats montrent que ceux qui travaillent plus de 55 heures par semaine ont des capacités mentales amoindries par rapport à ceux qui ont une durée de travail hebdomadaire de 40 heures. Ceux qui avaient une surcharge de travail sont moins bons dans les tests d'évaluation du raisonnement et du vocabulaire.

En d’autres mots, c’est de l’abrutissement.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 16232
Jeu 18 Aoû 2011 23:20
Message Re: Après 2008 : « Le retour de la crise »
Sans faire de résumé ni de commentaires, résultats d’un sondage :
Donnez votre avis sur le problème de la dette, la crise des marchés financiers et leurs conséquences

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Compte gelé
Compte gelé
RANDOM_AVATAR
  • Genre : Garçon
  • Messages : 664
Ven 19 Aoû 2011 09:27
Message Re: Après 2008 : « Le retour de la crise »
Hibou a écrit : 
Bonsoir,

Pour un retour, encore aurait-il fallut qu’elle soit partie un moment; elle était juste toujours là.

Je repasserai pour plus, pour l’instant deux citations à titre pédagogique.

Jawl, sur Ubuntu-fr.org a écrit : 
Le problème c’est qu’en 2008 la faillite était bancaire et les états on sauvé les banques. Par contre en 2010 ce sont les état qui sont en faillite et je ne pense pas que les banque sauve les états.


Josiah Stamp, gouverneur de la Banque d’Angleterre, 1920 a écrit : 
Si vous désirez être les esclaves des banques, et payer pour financer votre propre esclavage, alors laissez les banques créer l’argent.


En sauvant les banques, on a sauvé la source du problème : à quoi pouvait-on s’attendre d’autre qu’à une résurgence rapide de la même crise… enfin, la même, plutôt pire encore que celle de 2008.


Ce quei me fait palisir là dedans , c'est qu'à force de vider les caises de l'état (n'oublions pas que certes les banques ont remboursé à 7% mais que nous avions emprunté pour leur préter à plus de 7%,
et la diffréence de taux d'intéret, c'est vous qui la payez), un beau jour viendra ou personne ne sauvant les banques, on va les voir s'écrouler comme un chateau de cartes !

Une page de pub: Mettez votre argent à La Poste seule banque qui n'a pas été touché ni par la crise de 2008 ni par l'actuelle, enfin moi je dis cela ...

Dernière édition par France le Ven 19 Aoû 2011 18:08, édité 1 fois.

Profil
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 16232
Ven 19 Aoû 2011 15:52
Message Re: Après 2008 : « Le retour de la crise »
Puisque tu fais un encart sur le sujet, oui, je confirme que La Banque Postale est une banque raisonnable Clin d’œil Et même mieux, elle est respectueuse de ces clients… enfin, pour ce que j’en ai connu jusque maintenant.

Note : par contre si on doit parler des banques, les bonnes et les mauvaises, je préfère qu’on ouvre un sujet dédié.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Compte gelé
Compte gelé
RANDOM_AVATAR
  • Genre : Garçon
  • Messages : 664
Ven 19 Aoû 2011 18:15
Message Re: Après 2008 : « Le retour de la crise »
d'accord, Revenons au sujet , Hibou. je vous la fait brève :

a) Du temps de De Gaulle tout allait bien parce que la France n'était pas endettée

b) C'est Pompidou qui a eu l'idée géniale au lieu de ne dépenser que en fonction de l'argent que nous avions en travaillant et en exportant, de dépenser plus à crédit auprès des autres pays,ou de faire faire des choses au privé (et c'est pas gratuit) qui auraient été moins chères faites par le public.

Depuis la dette a atteint actuellement environ 1500 milliards d'Euro.
Je fais remarquer, que comme par hasard Pompidou avant d'être premier ministre et Président travaillait dans une banque du groupe de Bildelberg.

C'est pas de ma faute mais dès qu'on cherche le mal on tombe sur les reptiliens.
Profil
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 16232
Ven 19 Aoû 2011 18:27
Message Re: Après 2008 : « Le retour de la crise »
France a écrit : 
Depuis la dette a atteint actuellement environ 1500 milliards d'Euro.
Je fais remarquer, que comme par hasard Pompidou avant d'être premier ministre et Président travaillait dans une banque du groupe de Bildelberg.

Disons une banque appartenant aux Rothschild, ce qui en plus d’être moins polémique, offre même le luxe d’être encore plus précis. C’était effectivement souligné dans un précédent message, quand je citais :
Citation : 
Le poste de directeur général de la banque Rothschild occupé par Pompidou pendant quelques années, y est-il pour quelque chose dans cette loi du 3 janvier 1973 ?


France a écrit : 
C'est pas de ma faute mais dès qu'on cherche le mal on tombe sur les reptiliens.

On est dans Économie ici, pas dans Délires De Je Sais Pas Quoi. Aucun humain ne descends des reptiles, et il n’existe aucun métissage entre des humains et des reptiles. Il faudra éviter ces délires dans des sujets sérieux, parce que si j’en vois d’autres, je les supprimerai. Il y a une différence entre exprimer une opinion, et prendre les gens pour des idiots profonds.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Compte gelé
Compte gelé
RANDOM_AVATAR
  • Genre : Garçon
  • Messages : 664
Ven 19 Aoû 2011 18:45
Message Re: Après 2008 : « Le retour de la crise »
Hibou a écrit : 
On est dans Économie ici, pas dans Délires De Je Sais Pas Quoi. Aucun humain ne descends des reptiles, et il n’existe aucun métissage entre des humains et des reptiles. Il faudra éviter ces délires dans des sujets sérieux, parce que si j’en vois d’autres, je les supprimerai. Il y a une différence entre exprimer une opinion, et prendre les gens pour des idiots profonds.


"reptiliens" ne veut pas dire "reptiles", c'est le surnom donné aux membres de Bilderberg, pour une raison ceratinement infondée, qui ne veut pas forcément dire qu'ils ont du sang de reptile mais qu'ils se comportent ou avancent comme des reptiles, en s'insinuant. On peut ne plus utiliser ce mot si tu le désires.

Peux-tu me dire clairement ton avis sur l'appartenance de la banque Rotschild au groupe de Bilderberg ?
Profil