Hello!

Inspiré(e) de prendre part à la discussion ? Ou de poser une question ou demander de l’aide ?

Alors bienvenues dans les grands sujets des forums de La Bulle : m’inscrire.

Cette partie du forum n’est pas compatible avec les bloqueurs publicitaires

Félicitations à vous, de préférer les accès payants plutôt que la gratuité par la publicité, c’est honnorable et cohérent de votre part. Malheureusement, l’accès payant par micropaiement (qui serait d’environ 1 cent pour 20 pages consultées) n’est pour l’instant pas encore mis en place, et l’accès gratuit sans publicité, est réservé aux membres actif(ve)s du forum. En attendant, si vous souhaitez poursuivre votre visite chez nous, vous pouvez ajouter le site à votre liste blanche, ou encore mieux, désactiver le bloqueur partout. Pour ajouter le site à votre liste blanche, pour Firefox (similaire pour les autres navigateurs), rendez‑vous en bas à gauche de la fenêtre de votre navigateur, et cliquez sur le menu comme dans l’exemple de l’image ci‑dessous, puis rechargez la page, en appuyant sur F5.

Astrologie sidèrale
Auteur Message
Compte gelé
Compte gelé
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Garçon
  • Localisation : Corsica
  • Messages : 637
Lun 12 Sep 2011 10:41
Message Re: Astrologie sidèrale
Visiblement, on ne peut pas chasser le naturel trop longtemps, il ne tarde pas à revenir au galop. Parce qu'en fait, je ne vois pas, mais alors pas du tout, pourquoi j'ai mérité ce tendre qualificatif de con (écrit en majuscules aurait-pu remarquer Hibou)
Et c'est bien la preuve que l'astrologie est quelque chose de très empirique : voilà que ses adeptes arrivent à me situer et me dresser horoscope, sans même connaître ma date de naissance. Je crois qu'on perd gros, en perdant cette fugace comète....
Profil
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 16764
Lun 12 Sep 2011 11:20
Message Re: Astrologie sidèrale
Scaramouche a écrit : 
Ah bon ? Pourtant j'suis Balance aussi, mais mes cieux sont sympa. Hihihi!

Moi je ne suis pas Balance, et pourtant ça tangue énormément Grand sourire

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 16764
Lun 12 Sep 2011 11:23
Message Re: Astrologie sidèrale
Nucua a écrit : 
Jusqu'à maintenant, j'étais quelqu'un qui " tout seul, existait face à l'autre", et maintenant "j'ai lâché prise et à travers moi s'exprime la loi divine"

Ça t’es venu comment ? Je ne suis pas sûr de comprendre le sens, mais je crois. Tu veux faire un sujet sur ça ?

Nucua a écrit : 
Ma vie s'effondre d'un seul coup Bah non…

Oops

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Débateur
Débateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Garçon
  • Messages : 1159
Lun 12 Sep 2011 11:28
Message Re: Astrologie sidèrale
Ah non non c'est qu'en passant de l'astrologie classique à la sidéral mon signe change et c'est la "définition" qu'en donne wikipédia.

Mais qu'est ce que tu avais compris toi ?
Profil
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 16764
Lun 12 Sep 2011 11:30
Message Re: Astrologie sidèrale
harratch a écrit : 
Visiblement, on ne peut pas chasser le naturel trop longtemps, il ne tarde pas à revenir au galop. Parce qu'en fait, je ne vois pas, mais alors pas du tout, pourquoi j'ai mérité ce tendre qualificatif de con (écrit en majuscules aurait-pu remarquer Hibou)


Si, justement, j’ai noté, et j’ai été un peu déçu.

Circé a écrit : 
mais à toi Harracht qui ose intervenir et descendre en flèche un sujet sans rien y connaître, je te le dis haut et fort, tu n'es qu'un gros CON.

Déçu(e) ou triste Tu ne voulais pas dire autre chose ?

Si je dis à Harratch de ne pas dire des méchancetés en gras, ce n'est pas pour que d’autres les écrivent en majuscule. P.S. Je t’enverrai un MP plus tard pour l’autre chose que je voulais te dire, je pense dans la journée.



Sinon, On va arrêter là ? Fais un caprice Fais un caprice Ce n'est plus un sujet sur l’Astrologie Sidérale, c’est une sidérante cours d’école primaire.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 16764
Lun 12 Sep 2011 11:33
Message Re: Astrologie sidèrale
Nucua a écrit : 
Ah non non c'est qu'en passant de l'astrologie classique à la sidéral mon signe change et c'est la "définition" qu'en donne wikipédia.

Mais qu'est ce que tu avais compris toi ?

Que c’était une pensée philosophique, et j’essayais de la décrypter.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Débateur
Débateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Garçon
  • Messages : 1159
Lun 12 Sep 2011 11:50
Message Re: Astrologie sidèrale
Ah! c'est vrai qu'on pourrait y trouver du sens.

(zut j'aurais dû rien dire et faire style...)
Profil
Débateur
Débateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Garçon
  • Messages : 1159
Lun 12 Sep 2011 11:59
Message Re: Astrologie sidèrale
Concernant l'astrologie, la version horoscope me fait doucement rigoler, mais d'un autre côté si le soleil et la lune arrivent à remuer les océans, toutes les planétes, astres, ou corps celestes ensemblent doivent bien pouvoir bouger un petit neurone.
Profil
Compte gelé
Compte gelé
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Garçon
  • Localisation : Corsica
  • Messages : 637
Lun 12 Sep 2011 12:18
Message Re: Astrologie sidèrale
Exact, mais Lune, Soleil et autres le font grâce à la gravitation, et probablement influent aussi, via cette force, sur nos neurones. Mais c'est là que je voulais en venir justement en parlant de mon immeuble de trente étages qui influence bien plus nos neurones par sa masse très proche de nous, comparativement à celles des planètes. N'oublies pas que la loi est fonction de l'inverse du carré de la distance. Ce qui signifie qu'être mille fois plus loin (1km au lieu d'un mètre) réduit la force de un million. Alors Saturne ?
Et si ce n'était pas la gravitation pourrait-on objecter ?
D'accord, mais quelle serait la nature de cette "force", non détectable, non quantifiable et pouvant émaner d'astres aussi lointain ?
Je ne râle pas par principe, je râle quand je vois des gens affirmer, sans rien pouvoir montrer.***
Je sais aussi, tu vois que je connais les arguties des gens très sûrs d'eux, que l'on peut me dire : pas démontré ne signifie pas inexistence. Peut-être, mais qu'au moins, une affirmation parmi toutes celles que l'on entend, soit vérifiée à plus de 50% des cas. Or, cela n'arrive jamais. C'est Voltaire qui disait que les astrologues et les charlatans, pouvaient de temps en temps affirmer des choses qui s'avéraient vérifiables. Mais n'importe lequel d'entre-nous est alors capable de prévoir l'avenir. Disons, une fois sur deux s'il a de la chance. Un point, c'est tout.

Et tu vois, je ne suis pas exigeant, j'ai dit "montrer" pas "démontrer"
Tiens, en me relisant j'ai vu que j'ai commis une énorme erreur dans mon dernier paragraphe, mais ce n'est qu'une erreur facilement récupérable. Voyons si les tenants de l'astrologie vont la voir ?
Profil
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 16764
Sam 17 Sep 2011 13:52
Message Re: Astrologie sidèrale
Circé a écrit : 
Je n'ai pas tout lu ce qui a été écrit précédemment. Je vais donner mon point de vue (qui n'engge que moi).

Certains pensent que lorsqu'on dit que le Soleil est en Bélier, il est en réalité en Poissons. Ils veulent dire par là que, si on mesure sa position par rapport aux étoiles, le Soleil se trouve dans la constellation des Poissons et non pas dans celle du Bélier.
La raison en est claire : l'axe de rotation de la terre n'est pas fixe. Son lent déplacement entraîne celui du plan de l'équateur. Or, c'est le plan de l'équateur qui détermine les équinoxes par ses points d'interception avec l'écliptique, d'où l'expressionh "précession des équinoxes".


Je suis tombé par hasard sur quelque chose de bizarre à ce sujet.

Le Moulin d'Hamlet
Le précédent lien a écrit : 
Un livre paru en 1969, dont l’un des auteurs est un élève du mathématicien Federigo Enriques, examine la possibilité que la découverte de la précession des équinoxes puisse être beaucoup plus ancienne qu’on ne le croit, et que le choc qu’elle a créé soit à l’origine d’un certain nombre des grands mythes de l’humanité, dont l’histoire d’Hamlet est un avatar.

C’est quoi cette histoire ? J’y crois pas

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
cron