Hello!

Inspiré(e) de prendre part à la discussion ? Ou de poser une question ou demander de l’aide ?

Alors bienvenues dans les grands sujets des forums de La Bulle : m’inscrire.

Cette partie du forum n’est pas compatible avec les bloqueurs publicitaires

Félicitations à vous, de préférer les accès payants plutôt que la gratuité par la publicité, c’est honnorable et cohérent de votre part. Malheureusement, l’accès payant par micropaiement (qui serait d’environ 1 cent pour 20 pages consultées) n’est pour l’instant pas encore mis en place, et l’accès gratuit sans publicité, est réservé aux membres actif(ve)s du forum. En attendant, si vous souhaitez poursuivre votre visite chez nous, vous pouvez ajouter le site à votre liste blanche, ou encore mieux, désactiver le bloqueur partout. Pour ajouter le site à votre liste blanche, pour Firefox (similaire pour les autres navigateurs), rendez‑vous en bas à gauche de la fenêtre de votre navigateur, et cliquez sur le menu comme dans l’exemple de l’image ci‑dessous, puis rechargez la page, en appuyant sur F5.

Astrologie sidèrale
Auteur Message
Membre balbutiant
Membre balbutiant
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Fille
  • Messages : 21
Dim 11 Sep 2011 09:14
Message Re: Astrologie sidèrale
Je dois être "simplette" d'esprit car, curieusement, ton humour ne fait pas rire.
Pour tenter de cerner le personnage, j 'ai pris la peine d'aller lire tes posts et j'ai pu constater que tu ne proposais pas de sujets mais te contentais de descendre en flèche ceux des autres membres.

Pas d'autres commentaire. Inutile de me répondre car je vais zapper ton pseudo.
Profil
Compte gelé
Compte gelé
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Garçon
  • Localisation : Corsica
  • Messages : 637
Dim 11 Sep 2011 11:01
Message Re: Astrologie sidèrale
Ben voilà, donner dans le mysticisme à fond, prétendre savoir lire et connaître l'avenir, fréquenter les macchabées et probablement côtoyer voyants, lecteurs de marc de café, numérologues et médiums... et être obligée de lire mon post avant d'avoir été informée par l'au delà qu'il émanait d'un vulgaire matérialiste dont on ne pouvait rien attendre....
Voilà qui confirme ma conviction. C'est du pipeau.
Et puis pourquoi gaspiller une flèche pour descendre ce genre de sujet ? Un simple sourire suffit. Ce genre de sourire que l'on a quand on contemple les maux qui frappent l'humanité.
Profil
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 16764
Dim 11 Sep 2011 11:21
Message Re: Astrologie sidèrale
En même temps, on est dans un sujet sur l’astrologie ici. Se contenter dans un sujet sur l’astrologie, de dire « c’est du pipeau », c’est comme arriver dans le forum Religions en criant haut et fort, « Dieu n’existe pas »… ça ne peut pas aller bien loin.

En fait, une réponse que j'avais écrite là,  Re: Manifestations de vos défunts, était aussi destiné à ici. Je l’ai écrite en pensant à ta réponse ici, mais sans la poster ici, pour laisser parler Circé et ne pas parler à sa place.

Je ne re‑cite pas la réponse, je laisse la lire au lien ci‑dessus.

Par contre, je vais citer un précédent message Clin d’œil
harratch a écrit : 
Alors, astrologie avez-vous dit ? Savez-vous que quand vous passez près d'un immeuble en béton de trente étages, celui-ci exerce sur vous une force (gravitation) des milliards de fois supérieures à celle qu'exerce Venus, Mars, Saturne ou Jupiter. Et je ne dirais rien d'Uranus et de Neptune qui n'étaient pas encore découvertes quand les premiers astrologues ont initiés leur blablabla.

Il faudrait encore que la question soit comparable à celle de la force d’attraction des masses entre elles. En quoi l’hypothèse (qu'elle soit vraie ou fause), que les astres ont une influence sur le court des vies humaine, pourrait elle être mise en relation avec la gravitation ? Sachant que cette relation n'est pas établie, comment cette hypothèse pourrait‑elle être infirmée par là ? Cette objection ne tient pas et ne respecte pas les règles de l’infirmation.

harratch a écrit : 
Et puis, aussi, toujours ce satané anthropocentrisme qui pousse les gens à s'imaginer que l'Univers a été créé pour eux et que nécessairement il y existe des jalons propres à influencer l'humanité, ou même pire encore un simple individu.

L’idée que les gens soient sous influences des astres (la question ici n'est pas d’y croire ou pas, mais de commenter cette conviction), ne les placent certainement pas au dessus de tout, ni au centre du monde. Pas plus que ce n'est placer les plantes au centre du monde quand on parle de l’influence de la Lune sur les plantes.

En quoi dire que X est influencé par Y, est-ce mettre X au centre du monde ?

harratch a écrit : 
non mais, ça va pas la tête ?
Et puis, enfin, regardez les caractères que l'on attribue aux natifs de tel ou tel signe, vous y trouverez des qualificatifs sur leurs tendances naturelles, leurs philosophies potentielles, sur le fait qu'ils sont prédestinés à devenir matérialistes, rêveurs, doux, tendres, gentils, idéalistes. Mais les cons, les méchants, les tyrans, les salauds et les ordures ? Quand sont-ils donc nés ceux-là pour n'avoir pas de signe ?

L’astrologie et les horoscopes, ce sont deux choses liées, mais différentes. Aucun reportage sur l’astrologie ne proclame d’horoscope, et aucun horoscope ne donne de leçon d’astrologie.

Le sujet ici, n'a pas proclamé que les gens nés à telle date ont tel tempérament, mais parle de la détermination du signe, et le plus souvent avec légèreté (il suffit de se re‑pencher sur les premières pages du sujet pour le voir).

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Compte gelé
Compte gelé
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Garçon
  • Localisation : Corsica
  • Messages : 637
Dim 11 Sep 2011 14:07
Message Re: Astrologie sidèrale
Une minute, Hibou. Entrer dans un forum parlant d'astrologie ou de religion, dans le but de combattre ces idées, me semble tout à fait légitime. Et sauf à croire que les fervents de la chose refusent systématiquement toute idée contraire à la leur, il me semble que le sceptique a le droit de s'exprimer.
Il ne me viendrait pas l'idée de m'inscrire à un site dédié uniquement à la chose, dans le seul but de jeter des pierres dans la boue de leurs marais. Mais ici, la chose me semble possible.
Citation : 
Le sujet ici, n'a pas proclamé que les gens nés à telle date ont tel tempérament, mais parle de la détermination du signe, et le plus souvent avec légèreté

C'est vrai, que j'ai mal lu.
Si le seul but de ce post est de situer, dans le temps, la position des astres sur le plan de l'écliptique alors, oui, je reconnais mon erreur : il ne s'agit pas d'astrologie, mais bel et bien d'astronomie.
On peut, et c'est légitime, faire appel aux découvertes de la Science, pour étudier les variations de la position des constellations, vues de la Terre. Mais pour cela, inutile de faire traîner un post en longueur. Il suffit d'appliquer quelques formules de la trigonométrie sphérique, de les écrire en clair, et n'importe quel étudiant en première année du second cycle pourra te tracer la fonction dans un intervalle de - 20 000 à + 30 000 ans, sans risque d'erreur appréciable. Les divers mouvements de la Terre sont suffisamment connus pour cela.
On peut même, si l'on est puriste à l'extrême, apporter les corrections que la Mécanique Relativiste permet d' évaluer. Car tant que l'on reste dans le macrocosme, on peut admettre que l'évolution monde est déterminable, et que le principe de causalité s'applique.
Donc tout serait parfait et jamais je ne serais intervenu dans une conversation qui somme toute relève de la vraie Science. D'ailleurs les réponses qui suivirent furent toutes du genre bon-enfant et pas sujettes à m'interpeller outre mesure.
Oui, mais voilà ! Il existe aussi des gens d'un niveau plus bas (bien plus bas, en fait) que celui des astronomes. Des gens qui s'accaparent les mots de la Science, sans rien y comprendre, bien sûr, et qui s'abritent derrière eux pour donner un semblant de respectabilité à leurs croyances. Et ceux-là ne voient pas d'un bon oeil la Science venir déranger leur bel ordre et rendre caduques leurs abaques, leurs tables et tout le foutoir dont-ils se servent dans des buts dont on ne peut pas dire qu'ils soient tout à fait désintéressés.
Par exemple, je lis quelque part, un post dont l'auteur affirme que les corrections apportées par la Science ne sont pas vraiment valables pour la simple et (prétendue) bonne raison que les amis de la personne en question lui attribuent un profil correspondant au ciel des Phéniciens. Traduisez : si je crois que je suis cela, et que mes amis le croient aussi, alors : je suis vraiment cela. Arrivés à ce genre de constat, on n'est plus simplement dans l'irrationnel, on baigne en plein délire, ou en pleine méthode Coué. C'est selon.
Profil
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 16764
Dim 11 Sep 2011 14:26
Message Re: Astrologie sidèrale
harratch a écrit : 
Une minute, Hibou. Entrer dans un forum parlant d'astrologie ou de religion, dans le but de combattre ces idées, me semble tout à fait légitime. Et sauf à croire que les fervents de la chose refusent systématiquement toute idée contraire à la leur, il me semble que le sceptique a le droit de s'exprimer.
Il ne me viendrait pas l'idée de m'inscrire à un site dédié uniquement à la chose, dans le seul but de jeter des pierres dans la boue de leurs marais. Mais ici, la chose me semble possible.

Mon précédent message ne pas dit qu’il faut être obligatoirement d’accord avec tout ce qui est dit ici, et même Circé ne l’est pas, puisqu’elle a apporté une objection, mais que les désaccord gagneraient à être fondés d’une manière qui n’oppose pas une croyance à une autre croyance. Je suis désolé, mais je n’ai aucun moyen de dire qu’une croyance X vaut plus qu’une croyance Y. Comme c’est impossible à arbitrer, alors je préfère que les croyants de X respectent les croyants de Y et réciproquement.

Par contre, concernant les phénomène de précessions, et tout ce qui s’y rattache, on est pas là dans le domaine de la croyance, mais des faits avérés avec en plus des explications du phénomène, des causes identifiées.

Je comprends la déception de Circé (qui a apparemment malheureusement décidé de quitter le forum) face à ces réponses.

D’ailleurs, ce n'est pas le fait que quelqu'un objecte qui l'a blessé, mais le ton sur lequel ça a été fait (en soulignant en gras en plus).

harratch a écrit : 
Si le seul but de ce post est de situer, dans le temps, la position des astres sur le plan de l'écliptique alors, oui, je reconnais mon erreur : il ne s'agit pas d'astrologie, mais bel et bien d'astronomie.
On peut, et c'est légitime, faire appel aux découvertes de la Science, pour étudier les variations de la position des constellations, vues de la Terre. Mais pour cela, inutile de faire traîner un post en longueur. Il suffit d'appliquer quelques formules […]

S’il vaut la peine de faire trainer le sujet en longueur ou pas, cette décision n’appartient qu’au gens qui y participent et y ont participé, et aux gens qui pensent avoir quelque chose à y dire.

Pourquoi voudrais-tu demander au gens de se taire sur ce sujet ? Eh bien non, ce sujet reste ouvert, et je n’ai aucune raison de le verrouiller.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Compte gelé
Compte gelé
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Garçon
  • Localisation : Corsica
  • Messages : 637
Dim 11 Sep 2011 14:52
Message Re: Astrologie sidèrale
Et où ai-je écris que je souhaitais la fermeture de ce sujet ?
Bien au contraire, je souhaite qu'il perdure à la seule fin de montrer que le sujet en question s'apparente à de la religion et à rien de plus, et que rien ne peut venir apporter la moindre parcelle de crédibilité aux dogmes sur lesquels il s'appuie.
A la limite, je serais plus respectueux envers celui qui s'imagine que l'Univers puisse avoir été créé par un individu, capable de le faire. A condition que l'individu en question en soit resté là et qu'il vaque ailleurs à d'autres occupations.
Et puis, qu'ai-je écris en gras : ca va pas la tête ?
Quelqu'un qui sait lire ailleurs que dans le sang des crapauds éventrés au croisé des chemins par une nuit sans lune, aurait très bien compris que cette question était destinée à l'astrologie. Pas à ceux qui y croient. Je veux dire par là, que cette personne sachant lire ne s'en serait pas offusquée.

Dernière édition par harratch le Dim 11 Sep 2011 14:59, édité 1 fois.

Profil
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 16764
Dim 11 Sep 2011 14:59
Message Re: Astrologie sidèrale
harratch a écrit : 
Et où ai-je écris que je souhaitais la fermeture de ce sujet ?

Tu as contesté l’utilité de le poursuivre. Verouiller un sujet ou dire aux gens que ce n'est plus la peine d'y écrire, je ne vois pas la différence.
Citation : 
Mais pour cela, inutile de faire traîner un post en longueur


harratch a écrit : 
Bien au contraire, je souhaite qu'il perdure à la seule fin de montrer que le sujet en question s'apparente à de la religion et à rien de plus, et que rien ne peut venir apporter la moindre parcelle de crédibilité aux dogmes sur lesquels il s'appuie.

Oui, alors c’est bien, et laisse parler alors. On ne va pas y penser l’année non-plus.

Comme tu l’as souligné toi même, tu ne répondais pas au sujet. Et de plus, d’une manière qui a dégouté un nouveau membre qui apportait une ouverture non-négligeable au forum.

Les prochains commentaires sur la question, poste les dans un sujet que tu ouvrira dans Abus.

Au delà de ce message, tous les messages qui ne sont rapporteront pas directement au sujet de ce fil, seront supprimé sans préavis.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Modératrice
RANDOM_AVATAR
  • Genre : Fille
  • Messages : 8829
Dim 11 Sep 2011 15:01
Message Re: Astrologie sidèrale
Tiens, je suis un serpentaire. Sinon, je ne vois pas que les interventions d'Hattach ont été méprisantes. Nous sommes sur un forum pour débattre, on a le droit de contester une idée. Pour ma part, je ne crois pas du tout en l'astrologie, pas plus qu'en Dieu d'ailleurs.

Sinon, je poste un lien intéressant sur le sujet.

http://www.sceptiques.qc.ca/dictionnaire/astrolgy.html


Citation : 
L'astrologie, telle qu'elle est actuellement pratiquée (que ce soit dans sa forme traditionnelle ou psychologique), n'a aucune importance pour nous comprendre nous-mêmes ou notre place dans l'univers. Les partisans actuels de l'astrologie ne peuvent justifier la base sous-jacente des relations astrologiques avec les affaires terrestres, n'ont pas d'explication plausible de ses prétentions et n'ont contribué en rien qui ait une valeur cognitive dans aucun domaine des sciences sociales. De plus, l'astrologie n'a pas les ressources théoriques/conceptuelles pour résoudre ses propres problèmes internes ou ses anomalies externes ou pour juger entre des systèmes et des prétentions astrologiques contradictoires.
I.W. Kelly, Modern Astrology: A critique, p. 931.




Citation : 
En fait, dire que l'astrologie marche signifie qu'il y a de nombreux clients satisfaits. Cela ne signifie pas que l'astrologie peut prédire le comportement humain ou des événements d'une façon significativement supérieure au pur hasard. Le principal soutien de cet argument prend la forme d'anecdotes et de recommandations. Il y a de nombreux clients satisfaits qui croient que leur horoscope les décrit précisément et que leur astrologue leur a donné un bon conseil. De tels témoignages prouvent moins l'astrologie que les effets du cold reading, de l'effet Forer, et le biais de confirmation. Les bons astrologues donnent de bons conseils, mais cela ne valide pas l'astrologie. Il y a plusieurs études qui ont montré que les gens utiliseront la pensée sélective pour faire correspondre un diagramme quelconque avec des idées préconçues sur eux-mêmes et sur leurs diagrammes. La plupart des affirmations sur les signes et les personnalités sont vagues et peuvent correspondre à plusieurs personnes avec différents signes. Même les astrologues professionnels, dont la plupart n'ont que mépris pour l'astrologie solaire, n'arrivent pas à choisir un thème astral en faisant mieux que le simple hasard. Pourtant, l'astrologie est toujours populaire, bien qu'il n'y ait pas la moindre preuve scientifique en sa faveur. Même la première dame des Etats Unis, Nancy Reagan, et son mari, Ronald, ont consulté un astrologue alors qu'il était le leader du monde libre. Je ne peux qu'en conclure que les astrologues ont plus d'influence que les étoiles.

Il faut être perdu, il faut avoir perdu le monde, pour se trouver soi-même. (Henry David Thoreau)
Profil
Modératrice
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Fille
  • Age : 36
  • Localisation : Au pied du jet d'eau
  • Messages : 5580
Dim 11 Sep 2011 15:20
Message Re: Astrologie sidèrale
Lucy Van Pelt a écrit : 
Tiens, je suis un serpentaire.

Comme dans Harry Potter ! Ah non ça c'est les Serpentars. Hihihi! Oops, n’a fait une bêtise

Je suis allée dehors une fois, mais les graphismes étaient pas terribles.
Profil
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 16764
Dim 11 Sep 2011 15:26
Message Re: Astrologie sidèrale
Lucy Van Pelt a écrit : 
Tiens, je suis un serpentaire.

On sait presque quand est ton anniversaire alors… on connait juste pas l'année (non, aïe, ça fait mal les claques, pas dans le nez)

Tu me fais penser, que dans la vidéo en parlant du Serpentaire, ils montraient un signe ressemblant à un Serpent, ce qui ne perturbera presque personne; sauf que le serpentaire est un Oiseau.

Photo d'un Serpentaire
Image
Image : cyberechos.creteil.iufm.fr

Alors ce signe est-il celui d’un oiseau ou d’un reptile ?

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
cron