Hello!

Inspiré(e) de prendre part à la discussion ? Ou de poser une question ou demander de l’aide ?

Alors bienvenues dans les grands sujets des forums de La Bulle : m’inscrire.

Cette partie du forum n’est pas compatible avec les bloqueurs publicitaires

Félicitations à vous, de préférer les accès payants plutôt que la gratuité par la publicité, c’est honnorable et cohérent de votre part. Malheureusement, l’accès payant par micropaiement (qui serait d’environ 1 cent pour 20 pages consultées) n’est pour l’instant pas encore mis en place, et l’accès gratuit sans publicité, est réservé aux membres actif(ve)s du forum. En attendant, si vous souhaitez poursuivre votre visite chez nous, vous pouvez ajouter le site à votre liste blanche, ou encore mieux, désactiver le bloqueur partout. Pour ajouter le site à votre liste blanche, pour Firefox (similaire pour les autres navigateurs), rendez‑vous en bas à gauche de la fenêtre de votre navigateur, et cliquez sur le menu comme dans l’exemple de l’image ci‑dessous, puis rechargez la page, en appuyant sur F5.

Au cas où...
Auteur Message
zen
Modératrice
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Fille
  • Age : 49
  • Localisation : Un pied dans l'eau et un sur le mont.
  • Messages : 11009
Sam 19 Juin 2010 20:11
Message Re: Au cas où...
Le vent ! Et si c'est pas ça, j'en fait un ! Na ! Hihihi!


La plume.

C'est une journée chaude aujourd'hui. Styame a décidé d'aller faire un peu de lèche-vitrines, malgré le soleil qui tape fort. Si on ne sort pas lorsqu'il fait beau et encore moins quand il pleut, quand est ce qu'on sort ?
C'est alors que son regard est attiré par une grande plume d'un blanc éclatant qui traîne sur la route. La jeune femme attend que les voitures passent. Pas folle la guêpe ! Un peu fofolle OK mais pas assez pour aller sur la route avec toutes ces voitures en furie !
Son trophée enfin récupéré, Styame observe cette grande plume. Grande ? Immense oui ! Elle doit bien faire 45 cm de long. Et magnifique en plus ! Elle est d'un blanc éclatant et a des reflets nacrés. Mais quel oiseau peut bien avoir de si grandes et si jolies plumes ? Pas les pigeons qui se soulagent allègrement sur nos voitures en tout cas ! Pas plus les goélands qui sillonnent la ville. Une si jolie plume qui semble presque lumineuse.... Styame ne peut se résoudre à la jeter. Elle la garde tout l'après-midi dans la main. Dans les magasins, toutes les vendeuses lui demandent où elle a trouvé une aussi jolie plume. Styame leur répond et leur demande si elles savent de quel oiseau elle peut bien provenir mais personne ne sait.
-"Elle est vraiment étrange cette plume ! " Se dit Styame.

Sans s'en rendre compte, la jeune femme a fait une boucle et la revoilà dans la rue où elle a trouvé la plume.
Il fait une chaleur torride et pas un seul magasin digne de ce nom (c'est à dire avec une clim !) en vue.
Mais ?! Un peu plus loin, de l'autre côté de la rue, c'est un mirage ou c'est bien un bar ?
Styame imagine déjà le coca bien frais et la rondelle de citron accrochée au verre, qu'elle va pouvoir porter à ses lèvres. Il ne lui faut pas 30 secondes pour atteindre la porte du troquet et y entrer.
Alors qu'il sert la jeune femme, le barman remarque la plume. Styame lui raconte qu'elle l'a trouvée un peu plus loin dans la rue, il y a quelques heures mais qu'elle ne sait pas de quel oiseau elle provient.
Le barman est intrigué.
-" Vous l'avez trouvée en face de l'épicerie Marino ?" Lui demande t'il ?
-"Heeeeu ! Oui, je crois. Enfin, à peu près !" Styame ne sait pas trop quoi répondre. Elle n'a pas fait attention à l'endroit exacte où elle l'a ramassée. Ça ne lui semblait pas du tout important.
Alors le barman lui raconte :
-" Un peu après midi, il y a eu un accident très grave en face l'épicerie. Une voiture à été percutée par un camion. La conductrice de la voiture s'est retrouvée avec le montant de la portière planté dans les côtes. Un homme avec un long imperméable s'est porté immédiatement à son secours.
C'est idiot mais je me rappelle m'être dit que ce gars était complètement fou de porter un imper par ce temps !
Il s'est occupé d'elle jusqu'à l'arrivée des pompiers. Puis il a disparu comme il est arrivé !
Enfin, je veux dire que je ne l'ai pas vu arriver et je ne l'ai pas vu partir non plus.
Ce qui m'étonne le plus, c'est que les pompiers ont dit que cette femme a eu beaucoup de chance. Le montant de la portière n'est rentré que de quelques centimètres. C'est grave mais elle va s'en sortir. Ils parlaient de miracle.
Pourtant, je suis certain d'avoir vu le montant enfoncé très profondément. En plus, le sang sur le montant en question me donne raison !
Si vous voulez mon avis, mademoiselle, il y a vraiment eu un miracle. C'est cet homme qui l'a fait ! Si on me disait que cette plume est à lui, ben, je le croirait !"

Cette dernière phrase laisse Styame toute drôle. Qu'a t'il voulu dire par là ?
Finalement, elle finit par se poser la question qui lui trotte dans la tête. Cette question farfelue qu'elle n'osait pas se poser depuis tout à l'heure.
-" Est ce qu'il pense que cet homme étrange est un ange ?
Est ce que cette superbe plume est celle d'un ange ?"

Image
Profil
Tchatcheur
Tchatcheur
RANDOM_AVATAR
  • Genre : Garçon
  • Messages : 162
Dim 20 Juin 2010 11:33
Message Re: Au cas où...
C'est très beau merçi Zen Petit sourire
Profil
zen
Modératrice
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Fille
  • Age : 49
  • Localisation : Un pied dans l'eau et un sur le mont.
  • Messages : 11009
Dim 20 Juin 2010 13:31
Message Re: Au cas où...
Mouais, je suis loin d'avoir le talent de Krokiller. Il devrait publier des livres ce gars là.
Ravie que cette histoire t'ai plu. C'est le topic de Fred, avec sa plume d'ange, qui m'a inspiré. Je suis sûre que tu n'avais pas deviné ! Fait l’innocent(e) Hihihi!

Bon, maintenant que j'ai montré l'exemple, qui sera le suivant à nous pondre sa petite histoire ? Hihihi!

Image
Profil
Tchatcheur
Tchatcheur
RANDOM_AVATAR
  • Genre : Garçon
  • Messages : 162
Mar 22 Juin 2010 18:34
Message Re: Au cas où...
J'avais denivné nan Tire la langue bravo c'est bien le vent Petit sourire

TABLEAUX MAGIQUES

Il était une fois, par un matin d'été, une belle sorcière qui décida de s'introduire dans un tableau blanc au musée de L'Ouvrette. Elle décida de mettre un fond sur le tableau représentant une clairière au milieu de la fôret. Elle installa dans la clairière une maison dans laquelle vivait un homme grand, noir avec un oeil crevé. Il y avait des lustres que cet homme n'avait plus rien vu de son oeil unique. Sentant la chaleur par ce petit matin d'été, sur le toit de sa maison, il décida de sortir pour voir le monde. La sorcière va rejoindre l'homme, ils discutent afin de mieux se conaiître et ils décident de partir à l'aventure.

Avant de partir, la belle sorcière décida de rajouter à son tableau une forntaine. Avec l'eau de la fontaine, l'homme noir avec l'oeil crevé a dans l'idée, avec l'aide de la sorcière , de retrouver l'usage de son oeil crevé. La sorcière, puiqu'il a dans son idée de retrouver la vue, lui proposer de l'accompagner au village le plus proche.

A ce moment-là , la sonnerie de fermeture du musée sonna. La socière dhumeur fôlatre dit à à Zéphir, c'était le nom du grand homme noir, : "enjambons ensemble le bord du tableau et fonçons en rollers, en évitant de se faire prendre par Belphégor." Zéphir lui dit : "Où allon nous ma belle" ; " Au villlage voisin qui se trouve dans la galerie des peintres flamands".

ben désolée je continue demain mon clavier fait dees s siennnes Diable Ça va gueuler!
Profil
zen
Modératrice
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Fille
  • Age : 49
  • Localisation : Un pied dans l'eau et un sur le mont.
  • Messages : 11009
Mar 22 Juin 2010 18:47
Message Re: Au cas où...
Ouais c'est vrai quoi ! Fichu clavier !! Ça va gueuler!
On commence à peine l'histoire qu'il faut déjà attendre le prochain épisode ! #§*%"&@£ de clavier ! Pffff…

Image
Profil
Tchatcheur
Tchatcheur
RANDOM_AVATAR
  • Genre : Garçon
  • Messages : 162
Mar 22 Juin 2010 19:53
Message Re: Au cas où...
....Avant d'arriver dans cette galerie, ils s'arrêtèrent tous deux devant un tableau représentant une tribu Africaine et la sorcière proposa à Zéphir de rentrer dans le tableau pour rencontrer un marabout afin de retrouver la vue. Dans ce village, il décida d'aller voir ce marabout. Celui-çi commença à donner une décoction d'herbes qui à ce moment là apaisa la douleur de son oeil crevé. Le marabout, incapable de lui faire retrouver la vue, l'envoie dans un autre tableau.

Dans celui-çi, la sorçière a une cousine qui habite une grotte dans une forêt. Cette cousine possède une baguette magique, mais comme ill y a longtemps qu'elle ne s'en est servie, elle ne sait plus où elle l'a mise. Pour retrouver la baguette magique, il faut trouver un enfant qui se cache quelque part dans le tableau. La cousine va chercher un chien de chasse qui renifle les haillons de cet 'enfant pour le retrouver. La sorcière, le grand noir, le chien partent assez loin dans la grotte, retrouvent l'enfant et le ramènent au lieu-dit. Ils lui demande de faire la potion magique avec la baguette pour qu'il retrouve la vue....


Oufffffffffffff j'ai pas encore la suite vous voulez pas m'aider SVP Déçu(e) ou triste ma tête 36 chandelles
Profil
Membre balbutiant
Membre balbutiant
RANDOM_AVATAR
  • Genre : Garçon
  • Messages : 16
Ven 25 Juin 2010 05:17
Message Re: Au cas où...
Hihihi! merci
Profil
zen
Modératrice
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Fille
  • Age : 49
  • Localisation : Un pied dans l'eau et un sur le mont.
  • Messages : 11009
Jeu 1 Juil 2010 19:45
Message Re: Au cas où...
Citation : 
Dans celui-çi, la sorçière a une cousine qui habite une grotte dans une forêt. Cette cousine possède une baguette magique, mais comme ill y a longtemps qu'elle ne s'en est servie, elle ne sait plus où elle l'a mise. Pour retrouver la baguette magique, il faut trouver un enfant qui se cache quelque part dans le tableau. La cousine va chercher un chien de chasse qui renifle les haillons de cet 'enfant pour le retrouver. La sorcière, le grand noir, le chien partent assez loin dans la grotte, retrouvent l'enfant et le ramènent au lieu-dit. Ils lui demande de faire la potion magique avec la baguette pour qu'il retrouve la vue....


L'enfant répond :
- "OK mais d'abord je veux un gros paquet de bonbons avec au moins un bâton de sucre d'orge."
La sorcière et Zéphir ne savent pas où ils vont pouvoir trouver des bonbon. Foutu gamin qu'est ce qu'il a à faire chier le monde avec ses bonbons ?!
Ils sortent du tableau, à la recherche d'une toile avec les fameuses sucreries. Pas facile mine de rien ! Personne ne peint des bonbons ! Les deux compagnons vont dans l'aile du musée où sont installées les toiles contemporaines. Ils découvrent tout un tas de tableaux bizarres, qui ne ressemblent pas à grand chose en fait sinon à des taches de peintures projetées ou déposées ça et là . Le grand noir découvre une toile représentant une rue commerçante.
-" Il doit bien y avoir une boulangerie dans cette rue." Dit il a la sorcière.
-" Et les boulangeries vendent des bonbons ! Pas bête ça ! " Lui répond la sorcière. Et les voilà tout deux qui sautent dans le tableau à la recherche d'une boulangerie. Mais il ne trouve pas de boulangerie. Tout à coup, le grand noir grogne un juron et fait demi tour. Il s'arrête net devant la porte d'une toute petite boutique. Une librairie. Ils entrent tout les deux et trouvent tout un rayon de bonbons en tout genre. Des bouteilles de coca qui piquent, des lacets, des boules de mamouths énormes, des sucettes, des chewig-gums, etc... Mais pas de bâton de sucre d'orge. Décidément, ce gamin avec ses envies de sucre d'orge, il leur casse bien les pieds !
La sorcière achète un énorme paquet de sucreries et se dit qu'en voyant tout ça l'enfant oubliera sa friandise préférée. Ce ne sont que des caprices d'enfant gâté après tout. Si il n'est pas content il ira se faire voir ! Seulement voilà, c'est l'enfant qui a le pouvoir d'aider Zéphir le borgne. Il vaut mieux être gentil avec lui. La sorcière se dit qu'elle lui expliquera qu'ils ont tout fait pour trouver des sucres d'orge mais que ça n'a pas été possible. Il comprendra.
Les deux amis sortent du tableau et longent des toiles du 19ème siècle. Tout à coup, la sorcière voit un tableau représentant une famille qui pique au bord d'une rivière. Elle se jette carrément dedans. Surpris le grand noir en fait autant, sans comprendre pourquoi.
La sorcière va voir les parents des enfants qui jouent dans l'herbe et leur demande s'ils n'ont pas des bonbons pour un petit garçon qui rêve de manger un bâton de sucre d'orge. C'est une toile des années 1800, à cette époque ces bonbons avaient la côte ! Avec un grand sourire, les parents donnent 3 bâtons et souhaitent que l'enfant se régale.
-"Drôlement gentils ces gens !" Se dit le grand noir.
Leur butin entre les mains, les deux compères retournent dans la toile de la grotte. Ils donnent le gros paquet de friandises à l'enfant qui a les yeux qui pétillent tout à coup et un grand sourire découvre toutes ses dents blanches. Il farfouille dans le paquet et en ressort un bâton de sucre d'orge qu'il pointe vers Zéphir. Le grand noir va pour attraper la sucrerie mais l'enfant l'en empêche et marmonne tout un tas de mots qui ne veulent rien dire. Tout à coup, Zéphir se met à crier, se prend la tête et se plie en deux. Son oeil le fait atrocement souffrir. Puis le colosse s'effondre.
Quelques heures plus tard, Zéphir revient à lui. A ses côtés, la sorcière veille sur lui. Dans un coin de la grotte, autour devant la table, le petit garçon plonge sa main dans le sac de sucreries et lui fait un grand sourire. Le mal de tête du grand noir est passé mais il y a quelque chose d'étrange. Il ne saurait pas dire quoi. Ca y est, il a trouvé. Là où se trouve la sorcière il n'aurait jamais pu la voir sans tourner la tête normalement. Il ferme son oeil valide et se rend compte qu'il voit encore. C'est un miracle ! L'enfant lui a guérit son oeil crevé. Le sucre d'orge était en fait sa baguette magique. Le grand noir se lève et va voir l'enfant.
-"Comment pourrais je te remercier ? " Lui demande t'il.
-" Tu m'as déjà remercié. Tu m'as donné ce gros paquet de bonbons, rappelles toi, c'était le deal !" Répond l'enfant dans un grand sourire plein de gomme gluante sur les dents.

Pour la suite de l'histoire, je laisse la place à quelqu'un d'autre.
Suivant !

Image
Profil
zen
Modératrice
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Fille
  • Age : 49
  • Localisation : Un pied dans l'eau et un sur le mont.
  • Messages : 11009
Jeu 1 Juil 2010 19:57
Message Re: Au cas où...
En fait, c'est la deuxième fois que j'écris ce morceau de l'histoire. La première fois, quand j'ai envoyé le truc, je me suis retrouvée sur la page de connections et évidemment, tout ce que j'avais écrit était effacé ! Colère Fais un caprice
Cette fois ci je ne me suis pas faite avoir ! J'ai copié mon histoire avant, au cas où. Ben j'ai été bien inspirée ! Il m'a refait le coup ce foutu truc ! Retour à la case départ. Diable
Loupé le Diable ! Je me suis reconnectée, je suis retournée dans la réponse et j'ai fait un "collé" ! Tire la langue

Yellow, va falloir faire quelque chose pour ça, c'est pas une première, c'est pas normal et ce n'est pas mon ordi qui merde vu que ça me l'a fait aussi sur un autre ordi, et pas chez moi.

Image
Profil
Modératrice
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Fille
  • Age : 35
  • Localisation : Au pied du jet d'eau
  • Messages : 5580
Ven 2 Juil 2010 12:03
Message Re: Au cas où...
La durée d'une session expirait après 1h de non-activité, alors si tu prenais plus d'une heure pour écrire ton truc, pouf ! ça te déconnectait. J'ai doublé la durée de session, du coup. Mais si tu veux restée connectée tout le temps, il faut cocher "Me connecter automatiquement à chaque visite" sur la page de connexion ! Clin d’œil

Je suis allée dehors une fois, mais les graphismes étaient pas terribles.
Profil