Hello!

Inspiré(e) de prendre part à la discussion ? Ou de poser une question ou demander de l’aide ?

Alors bienvenues dans les grands sujets des forums de La Bulle : m’inscrire.

Cette partie du forum n’est pas compatible avec les bloqueurs publicitaires

Félicitations à vous, de préférer les accès payants plutôt que la gratuité par la publicité, c’est honnorable et cohérent de votre part. Malheureusement, l’accès payant par micropaiement (qui serait d’environ 1 cent pour 20 pages consultées) n’est pour l’instant pas encore mis en place, et l’accès gratuit sans publicité, est réservé aux membres actif(ve)s du forum. En attendant, si vous souhaitez poursuivre votre visite chez nous, vous pouvez ajouter le site à votre liste blanche, ou encore mieux, désactiver le bloqueur partout. Pour ajouter le site à votre liste blanche, pour Firefox (similaire pour les autres navigateurs), rendez‑vous en bas à gauche de la fenêtre de votre navigateur, et cliquez sur le menu comme dans l’exemple de l’image ci‑dessous, puis rechargez la page, en appuyant sur F5.

Circoncision religieuse : opposition, méfaits et origines
Auteur Message
zen
Modératrice
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Fille
  • Age : 50
  • Localisation : Un pied dans l'eau et un sur le mont.
  • Messages : 11009
Jeu 28 Mai 2015 21:33
Message Re: Circoncision religieuse : opposition, méfaits et origines
Hibou a écrit : 
Effectivement, ils n’endorment pas, au moins aux États‑Unis (je ne sais pas en france), parce qu’une anesthésie générale prend du temps et coute cher

Ils pourraient au moins anesthésier la zone !

Hibou a écrit : 
J’ai lu le témoignage d’une mère à qui une infirmière a dit que son bébé dormait, alors qu’il était tombé dans un coma à cause de la douleur (la mère ne l’a compris que plus tard).

C'est monstrueux !
Profil
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 16769
Lun 19 Oct 2015 00:44
Message Re: Circoncision religieuse : opposition, méfaits et origines
Ce qu’un des deux parents (autant le père que la mère) peut faire contre l’autre parent (autant la mère que le père) si il/elle fait pratiquer sur son fils, une circoncision sans motif médical valable et sans son autorisation : Circoncision sans autorisation (maprocedure.fr), par Maître Catherine Lam, Avocate.

Des actions sont possibles autant avant (pour protéger le jeune garçon ou le bébé) que après (pour faire condamner).

Préventivement, il est possible de faire contre le parent qui s’apprête à fauter, une demande d’ordonnance de protection au bénéfice de l’enfant.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 16769
Lun 19 Oct 2015 14:05
Message Re: Circoncision religieuse : opposition, méfaits et origines
En france, c’est l’article 16‑3 du code civile, qui est censé garantir le droit à l’intégrité physique : Code civil — article 16-3 (legifrance.gouv.fr).

Je dis « censé garantir », parce que cet article n’est malheureusement jamais appliqué quand il s’agit que circoncision rituelle pour raison de tradition « religieuse ». La raison, même si elle est délicate à dire, je la donne : c’est la peur de froisser la communauté Juive.

Article 16‑3 du code civile a écrit : 
Il ne peut être porté atteinte à l’intégrité du corps humain qu’en cas de nécessité médicale pour la personne ou à titre exceptionnel dans l’intérêt thérapeutique d’autrui.

Le consentement de l’intéressé doit être recueilli préalablement hors le cas où son état rend nécessaire une intervention thérapeutique à laquelle il n’est pas à même de consentir.


Je laisse chacun(e) apprécier la nécessité médicale d’une tradition ainsi que la notion de consentement d’un enfant.

Avec un minimum d’honnêteté, la réponse aux deux questions est évidente : pas de nécessité médicale et un enfant n’est pas assez éclairé pour donner son consentement.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
zen
Modératrice
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Fille
  • Age : 50
  • Localisation : Un pied dans l'eau et un sur le mont.
  • Messages : 11009
Lun 19 Oct 2015 19:18
Message Re: Circoncision religieuse : opposition, méfaits et origines
Hibou a écrit : 
Avec un minimum d’honnêteté, la réponse aux deux questions est évidente : pas de nécessité médicale et un enfant n’est pas assez éclairé pour donner son consentement.

+1 Je ne suis même pas certaine que tous les enfants circoncis on eu leur mot à dire.
Chez les cathos on baptise les enfants alors qu'ils sont encore bébés. Là c'est clair, ils n'ont pas leur mot à dire. Ils ont peur de quoi ? Que l'enfant dise non ? Bon, au moins ils ne découpent pas le gamin eux ! Yeux au ciel avec le sourire
Profil
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 16769
Lun 19 Oct 2015 21:22
Message Re: Circoncision religieuse : opposition, méfaits et origines
zen a écrit : 
[…]
Chez les cathos on baptise les enfants alors qu'ils sont encore bébés. Là c'est clair, ils n'ont pas leur mot à dire. Ils ont peur de quoi ? Que l'enfant dise non ? Bon, au moins ils ne découpent pas le gamin eux ! Yeux au ciel avec le sourire

L’idée d’attendre un âge plus avancé pour la baptême, est effectivement censée. Et d’ailleurs Jésus a été baptisé alors qu’il était adulte.

Cependant, comme tu dis, le baptême, ce n’est pas un marquage physique et encore moins une ablation. Il existe bien des registres des baptisés, mais il est possible de demander à en être radié(e), pour les gens qui le souhaiteraient vraiment ; tout autant qu’il est possible de demander le baptême tardivement.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 16769
Jeu 21 Avr 2016 14:42
Message Re: Circoncision religieuse : opposition, méfaits et origines
Hibou a écrit : 
[…] Ces trois rappels sont là pour situer dans quel contexte ces 9 millions d’Euro pour des rituels païens (le Coran ne mentionne pas le circoncision et elle est un héritage païen avéré) sont dépensés, ou plutôt gaspillés, chaque années, déguisés en actes médicaux, pendant que des gens se privent d’actes médicaux, qui seraient bien réellement médicaux et nécessaires, eux.

Apparemment, ce serait une tradition d’origine Égyptienne. Ça me semble crédible, mais j’aimerais bien connaitre une référence.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 16769
Jeu 21 Avr 2016 14:52
Message Re: Circoncision religieuse : opposition, méfaits et origines
Voilà. Une source est Hérodote, historien Grec au Ⅴᵉ siècle avant J.C.

Histoires — Livre Ⅱ — Euterpe — Hérodote (dominiquecardinal.free.fr)
Hérodote a écrit : 
[…] seules de tous les hommes, les Colchidiens, les Égyptiens et les Éthiopiens ont dès l’origine été circoncis. Les Phéniciens et les Syriens de la Palestine eux-mêmes avouent que les Égyptiens leur ont appris cette pratique, tandis que les Syriens du Thermodon et du fleuve Parthénie, et leurs voisins les Macrons, disent qu’ils la tiennent depuis peu des Colchidiens. Les peuples que je viens d’énumérer sont de tous hommes les seuls qui pratiquent la circoncision, et il est visible qu’en cela ils imitent les Égyptiens. Mais de ceux-ci et des Éthiopiens je ne puis dire lesquels ont transmis aux autres cet usage, évidemment très-­ancien des deux côtés. Ceux qui se mêlèrent aux Égyptiens l’apprirent d’eux, et ce qui le prouve, c’est que tous les Phéniciens qui ont commerce avec les Grecs cessent de circoncire leurs enfants et de prendre exemple en cela sur l’Égypte.


Quelques animistes d’Afrique ont ou ont eu cette tradition aussi, et alors il faudrait aussi savoir, s’ils l’ont aussi hérité cette tradition des anciens Égyptiens, ou s’ils l’ont hérité de ailleurs ou si de leur côté ils l’ont inventé dans leur coin.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 16769
Ven 29 Juil 2016 21:26
Message Re: Circoncision religieuse : opposition, méfaits et origines
L’article ci‑après, remonte l’histoire pour aller aux origines de la circoncision et décrire son rôle, essentiellement en trois points.

Un marquage tribal pour limiter l’accès à certaines ressources, dont les femmes (oui, c’est choquant, mais malheureusement ce statut d’objet est défendu encore de nos jours par les féministes). Un moyen de couper le lien entre la mère et son fils, entre autres, en faisant taire son instinct de protection envers l’enfant (que n’ont pas toutes les mères, mais c’est une autre question). Symboliquement évacuer ce qu’il y a de féminin dans les jeunes garçons, en faisant sortir du sang de l’organe génital.

La circoncision est d’après cette description de ses raisons historiques (qui me sembles censées et ne me surprennent pas) un moyen de forcer la dichotomie féminin‑masculin et de hiérarchiser les sexes. Ce n’est pas une surprise si les états féministes (le féminisme étant un sexisme) refusent de rendre illégale la pratique de la circoncision religieuse. Les états féministes, comme la france (Manuel Valls, du parti Socialiste, a confirmé la volonté de l’état de ne pas l’interdire) refusent de l’interdire, non‑seulement parce que c’est une mutilation imposée à des garçons (dont le féminisme se moque) et non pas à des filles, mais aussi parce qu’il maintient une hiérarchisation à laquelle les « femmes » (féministes) ne veulent pas renoncer.

Ceci est mon résumé et mon analyse, les gens qui ont une demi‑heure devant eux, gagneront à lire tout l’article, « Circoncision : identité, genre et pouvoir, par Miriam Pollack (harissa.com) », Octobre 2011.

Une citation litéralle sur la souffrance infligée au bébé ou au jeune enfant :

L’article a écrit : 
Nous ignorons ou choisissons d’ignorer non seulement ce que nos cœurs et nos entrailles nous disent mais aussi l’abondance des données scientifiques, de nombreuses fois répétées depuis plusieurs des dernières décennies, laissant peu de doute sur la réalité de l’expérience du bébé. Les rythmes cardiaque et respiratoire, comme les taux de cortisol des bébés qu'on circoncit attestent sans ambigüité de la conclusion que la circoncision est atrocement douloureuse pour n'importe quel bébé. Et, comme c’est le cas dans les autres traumatismes graves du développement néo‑natal, les implications de séquelles durables dans le système nerveux central sont graves (pour les informations sur le sujet, consultez Male and female circumcision: medical, legal and ethical considerations in pediatric practice). La science n’a pas encore attaché son attention à identifier quelles peuvent être ces séquelles.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 16769
Ven 29 Juil 2016 22:44
Message Re: Circoncision religieuse : opposition, méfaits et origines
De la même source historienne, on apprend que la circoncision a auparavant été une ablation moins importante que maintenant (ce qui ne la justifie pas plus non‑plus sur un bébé ou un enfant ne pouvant consentir, sans raison médicale réelle et sérieuse). Aux origines de cette pratique, « seule » la petite partie dépassant était coupée. Des athlètes Juifs participant à des jeux, pour ne pas avoir l’air circoncis devant d’autres ne l’étant pas, étiraient leur prépuce pour que leur état circoncis soit moins apparent. Offusqué par cette pratique et pour la rendre impossible, un décret rabbinique a ordonné de couper beaucoup plus. Cette circoncision qui coupe beaucoup, malheureusement devenue une norme, est d’origine hellénistiques.

Remarque : la circoncision chez les Musulmans est d’origine Juive (elle ne figure pas dans le Coran et n’est commandée que par une Sunnah d’origine douteuse), et alors il ne faut pas croire que ce qui est dit dans ce message et le précédent, ne s’applique qu’à la circoncision Juive, les deux étant de même nature, même si l’âge de la circoncision (plus précoce chez les Juifs) et le rituel cérémonial, diffèrent.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 16769
Ven 29 Juil 2016 22:49
Message Re: Circoncision religieuse : opposition, méfaits et origines
Le sujet est renommé de « Circoncision religieuse : le Conseil de l’Europe s’oppose par une résolution » à « Circoncision religieuse : opposition, méfaits et origines ».

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet