Hello!

Inspiré(e) de prendre part à la discussion ? Ou de poser une question ou demander de l’aide ?

Alors bienvenues dans les grands sujets des forums de La Bulle : m’inscrire.

Cette partie du forum n’est pas compatible avec les bloqueurs publicitaires

Félicitations à vous, de préférer les accès payants plutôt que la gratuité par la publicité, c’est honnorable et cohérent de votre part. Malheureusement, l’accès payant par micropaiement (qui serait d’environ 1 cent pour 20 pages consultées) n’est pour l’instant pas encore mis en place, et l’accès gratuit sans publicité, est réservé aux membres actif(ve)s du forum. En attendant, si vous souhaitez poursuivre votre visite chez nous, vous pouvez ajouter le site à votre liste blanche, ou encore mieux, désactiver le bloqueur partout. Pour ajouter le site à votre liste blanche, pour Firefox (similaire pour les autres navigateurs), rendez‑vous en bas à gauche de la fenêtre de votre navigateur, et cliquez sur le menu comme dans l’exemple de l’image ci‑dessous, puis rechargez la page, en appuyant sur F5.

Circoncision religieuse : opposition, méfaits et origines
Auteur Message
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 16435
Sam 5 Oct 2013 19:55
Message Circoncision religieuse : opposition, méfaits et origines
Le Conseil de l’Europe a adopté Mardi 1‑er Octobre 2013, une résolution demandant aux états membres de l’Union Européenne, de faire ce qu’ils peuvent en usant des moyens que chaque états décidera, pour empêcher la circoncision religieuse chez les bébés et jeunes enfants.

Ce n’est pas la circoncision tout court qui est interdite et comme le crois certaines personnes très pieuses (Musulmanes et Juives). Ce qui est interdit, c’est seulement la pratique de la circoncision sans le consentement de la personne qui la subit, et un jeune enfant et encore moins un bébé, ne peuvent pas donner leurs consentements. Un jeune enfant, s’il est assez jeune (disons moins de 12 ou 13 ans), peut ne pas être suffisamment éclairé pour donner son consentement en toute conscience.

C’est une résolution, que les états sont chargés d’appliquer sous formes de lois ou autres, ceci dépendant de chaque état.

Cette résolution va dans le sens du respect de l’enfant, en temps qu’individus sous la responsabilité de ses parents, dans un contexte ou beaucoup de gens (et pas seulement des pratiquant‑e‑s d’une religion), considère encore trop souvent leurs enfants comme des objets sous leur propriété. L’enfant est une personne sous la responsabilité de ces parents, et non‑pas une objet sous la propriété de ses parents. L’enfant n’est pas un faire‑valoir ou un étendard de ses parents. Cette résolution du Conseil de l’Europe, donne force à ce principe.

Cette résolution cible toutes les atteintes à l’intégrité physique des enfants, au sens général, pas seulement la circoncision, et elle inclue évidemment l’excision, qui était déjà interdite depuis longtemps quoiqu’il en soit.

La circoncision est évidemment le cas qui vient immédiatement à l’esprit, parce qu’il est de loin la pratique la plus courante, portant atteinte à l’intégrité des bébés et enfants, et qui avait encore court.

Rappelons que la circoncision, contrairement à d’autres rites, tel que le baptême qui ne laisse des traces indélébiles, n’est pas réversible. Des choses comme amener son enfant à la Mosquée ou l’inscrire au Catéchisme, ne sont évidemment pas visés. En effet, contrairement à ce qu’il en est avec la circoncision, un enfant peu (éventuellement plus tard), quitter ou rejoindre que ce ces parents avaient ou n’avaient pas initialement prévu pour lui. Il en va autrement avec la circoncision, sur laquelle il n’est pas possible de revenir.

Contrairement à ce qu’en pensent quelques personnes pieuses, il ne s’agit pas d’imposer une autre religion que la leur aux Musulman(e)s ou aux Juif(ve)s; ce n’est pas comme cela qu’il faut le comprendre. Il s’agit au contraire, d’empêcher qu’une personne puisse imposer sa religion à une autre, justement; ici, empêcher qu’un parent n’impose sa religion à un enfant, d’une manière qui ne lui permettrait pas de changer d’avis plus tard.

Rappelons aussi que le circoncision est un acte chirurgicale, et qu’il n’existe pas d’actes chirurgicales réellement bénins, surtout chez un bébé. En plus des multiples complications médicales qui touchent grosso‑modo environ 10% des enfants et bébés circoncis, on peut noter que chaque années aux États‑Unis, environ une centaine de bébés meurent des suites des complications médicales de la circoncision que leurs parents leur ont fait pratiquer. Sans en mourir, d’autres en gardent des séquelles parfois graves, parfois moins graves, et irréparables.

Le texte ci‑dessus n’est pas le propos du Conseil de l’Europe, il s’agit principalement de commentaires personnels.

Vous pouvez retrouver l’annonce de cette résolution du Conseil de l’Europe, et d’un courant de protestation à son égard de la part de religieux, dans cet article du journal Le Monde :

Circoncision religieuse : Israël condamne une résolution du Conseil de l'Europe (lemonde.fr). 4 Octobre 2013.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 16435
Sam 5 Oct 2013 21:33
Message Re: Circoncision religieuse : opposition, méfaits et origines
Hibou a écrit : 
Rappelons aussi que le circoncision est un acte chirurgicale, et qu’il n’existe pas d’actes chirurgicales réellement bénins, surtout chez un bébé. En plus des multiples complications médicales qui touchent grosso‑modo environ 10% des enfants et bébés circoncis, on peut noter que chaque années aux États‑Unis, environ une centaine de bébés meurent des suites des complications médicales de la circoncision que leurs parents leur ont fait pratiquer. Sans en mourir, d’autres en gardent des séquelles parfois graves, parfois moins graves, et irréparables.

À ce sujet, quelques chiffres :

  • Même dans un établissement spécialisé, le taux de complication varie de 0.4 à 2%;
  • Quand elle est réalisée en dehors d’un environnement médical, la circoncision fini en complications médicales dans 35 à 48% des cas;
  • En 2010 et aux États‑Unis, 117 bébés sont morts des suites de complications médicales imputables à leur circoncision;
  • Aux États‑Unis, 1.3% de la mortalité des bébés est imputable à la circoncision;
  • Les enfants circoncis sont victimes d’ulcération méatique dans 8 à 31% des cas;
  • Une sténose du méat urinaire tardive survient chez 0.9 à 11% des garçons circoncis;
  • Une adhésion du prépuce résiduel sur le gland lors de la cicatrisation, se produit dans 13% des cas, et demande une opération chirurgicale dans 3% de ces cas;

Des faits généraux :

  • La circoncision consiste en l’ablation d’un tissu à priori sain;
  • Les bébés ont peu de sang et son vulnérable même à une hémorragie semblant bénigne;
  • La circoncision peut aboutir à des infections urinaires, dont certaines mortelles;
  • Les sujets circoncis, ont 10 fois plus de chance de contracter un staphylococcus résistant au traitement courant;
  • La circoncision ne protège pas contre le SIDA, elle ne réduit que le risque de transmission de 25%;
  • La circoncision est une opération imprécise difficile à jauger, au cours de laquelle il est facile de retirer trop de tissus, aboutissant à de sévères complications de divers types;
  • Certaines complications de la circoncision, peuvent nécessiter une opération chirurgicale supplémentaire;
  • Lors de la circoncision, sont parfois blessées d’autres partie avoisinantes, qui en garderont toujours la trace;
  • La circoncision peut parfois finir en nécrose (et même une nécrose rapide), qui est une mort des tissus et d’une partie d’un organe;

Les complication post‑opératoires qui ont été observées (résultant directement de l’opération), et qui pour la quasi‑totalité, ne surviennent jamais chez les enfants non‑circoncis, à l’exception du phimosis (qui est courant et ne nécessite pas toujours un traitement)  :

  • Rétention urinaire;
  • Ulcération méatique (ulcération du gland par l’urine);
  • Sténose du méat urinaire (rétrécissement de l’ouverture de l’urètre, difficulté à uriner);
  • Infections urinaires;
  • Phimosis post-circoncision;
  • Adhésion du prépuce résiduel sur le gland lors de la cicatrisation;
  • Pénis caché ou piégé dans les tissus environnants (rétraction dramatique du pénis);
  • Pénis poilu sur toute la longueur;

D’autres complications délocalisées, indirectes et plus rares, mais déjà observées sont :

  • Embolie pulmonaire;
  • Arrêt respiratoire et vomissement;
  • Tachycardie et insuffisance cardiaque;
  • Pneumothorax;
  • Rupture gastrique;
  • Lymphœdème (gonflement par accumulation et stagnation du sang);
  • Gangrène;
  • Kystes;
  • Cancer;

La plus grande partie de ces chiffres et remarques, peuvent être retrouvés dans ce document, qui cite des sources :

** Attention : le lien ci‑dessous contient des images explicites, dont certaines douloureuses à regarder !

Les risques de complications de la circoncision (droitaucorps.com). 15 Mai 2013.

Concernant la mortalité des bébés à cause de la circoncision (aux États‑Unis, prêt d’un garçon sur deux et circoncis), au moins aux États‑Unis, voir :

Circoncision et morts de nouveau-nés (droitaucorps.com). 2 Mai 2010.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 16435
Mar 8 Oct 2013 16:23
Message Re: Circoncision religieuse : opposition, méfaits et origines
Des gens qui ne comprennent pas que l’Europe ait put décider qu’on ne traite pas un enfant ou un bébé comme un objet qu’ils/elles considèrent être leur propriété sur laquelle ils pourraient faire ce qu’ils/elles veulent, espèrent que l’opposition Juive à cette résolution, intimidera assez l’Europe pour l’amener à revenir en arrière.

Mais ça ne se produira pas. D’abord la résolution a été votée à une bonne majorité qui ne laisse pas de doute, et ensuite parce que cette opposition Juive pour défendre la circoncision chez bébés et les jeunes enfants, n’est pas représentative de l’ensemble du Judaïsme en Occident, qui ne voit pas tant la circoncision comme une nécessité.

Le rituel de la circoncision, est appelé Brit Milah, chez les Juifs, et donc ce rituel existe bien chez eux. Mais ils ont aussi un autre rituel, alternatif, qu’ils appellent Brit Shalom, qui est un rituel de substitution à la circoncision et au cours duquel auquel incision n’est pratiqué.

L’information est issue d’une site Anglophone, édité par le mouvement des Juifs contre la circoncision :
Brit Shalom — Covenant of Peace (jewsagainstcircumcision.org).

Je cite l’introduction, qui en dit déjà assez, et la traduit plus loin.

jewsagainstcircumcision.org a écrit : 
Brit Shalom is a non-cutting naming ceremony for newborn Jewish boys. It may be performed by a Rabbi or an experienced lay leader. If desired, Celebrants can aid parents in devising their own ceremony. This ceremony replaces Brit Milah (ritual circumcision). It has also been termed Alternative Brit (or Bris), Brit b'li Milah (Covenant without cutting) and Brit Chayim (Covenant of Life). It is similar to the naming ceremony for girls.


Traduction a écrit : 
Brit Shalom est une cérémonie sans incision, pour les garçons nouveau‑nés Juifs. Elle peut‑être célébrée par un Rabbin ou un leader religieux expérimenté. Si cela est désiré, les célébrants peuvent aider les parents à imaginer et concevoir leur propre cérémonie. Cette cérémonie remplace Brit Milah (la circoncision rituelle). Elle a également reçu les noms de Brit Alternative (ou Bris), Brit b’li Milah (l’Alliance sans incision) et Brit Chayim (l’Alliance de la Vie). Elle est similaire à la cérémonie du baptême pour les filles.


J’espère que j’ai assez correctement traduit les termes religieux Anglais Rougi .

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 16435
Mar 8 Oct 2013 16:48
Message Re: Circoncision religieuse : opposition, méfaits et origines
L'Europe remet en cause la circoncision, juifs et musulmans s’indignent (leparisien.fr). 7 Octobre 2013.

Le Parisien a écrit : 
La résolution recommande par ailleurs aux pays membres d’« adopter des dispositions juridiques spécifiques pour que certaines pratiques ne soient pas réalisées avant qu’un enfant soit en âge d’être consulté ».


Je cite cet extrait pour rappeler que le cœur de la question, c’est le consentement.

Et un bébé ne peut pas le donner, et un jeune enfant ne peut pas le faire de manière éclairé et personnelle; certains parents promettent de l’argent de poche ou des cadeaux pour l’enfant se laisse faire… bref, un rituel soit‑disant religieux qui s’achète à celui qui en est l’objet.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 16435
Ven 11 Oct 2013 16:59
Message Re: Circoncision religieuse : opposition, méfaits et origines
Hibou a écrit : 
Le rituel de la circoncision, est appelé Brit Milah, chez les Juifs, et donc ce rituel existe bien chez eux. Mais ils ont aussi un autre rituel, alternatif, qu’ils appellent Brit Shalom, qui est un rituel de substitution à la circoncision et au cours duquel auquel incision n’est pratiqué.

Un Rabbin (ou en tous cas un officiants Juif), reconnait lui‑même qu’une grande part des Juifs ne sont pas circoncis. Il ne donne pas de proportion chiffrée, et dit seulement que la proportion est importante. On peu en conclure que la cérémonie (apparemment mitt = cérémonie) de Brit Shalom a beaucoup de succès.

Juifs non-circoncis (leava.fr). Août 2007.

C’est dans la vidéo. Le texte plus bas dans la page, ce sont des commentaires en réaction à la vidéo, pas le contenu propre, qui est dans la vidéo.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 16435
Dim 13 Oct 2013 23:57
Message Re: Circoncision religieuse : opposition, méfaits et origines
Wikipédia rapporte que les textes contemporains de la déclaration des droits de l’Homme, on été altéré à la demande de courants religieux. C’est inadmissible à mon avis. La remarque souligne que la résolution du Conseil de l’UE, répare cette altération.

Wikipédia a écrit : 
Les partisans de l’abolition de la circoncision déclarent que cette résolution répare une erreur des principaux documents mondiaux concernant les droits de l’homme : « ils (les communautés religieuses) sont même allés plus loin en participant à la suppression de l’article sur l’intégrité physique dans la Déclaration universelle des droits de l’homme, dans la Convention sur les droits de l’enfant et dans la Convention européenne des droits de l’homme. Les documents internationaux les plus importants ne mentionnent pas le droit à l’intégrité physique pour ne pas heurter les communautés musulmane, juive ou autres. La résolution du Conseil de l’Europe est donc une réparation d’une erreur mondiale »

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 16435
Lun 14 Oct 2013 00:50
Message Re: Circoncision religieuse : opposition, méfaits et origines
En plus de l’altération contemporaine du texte de la déclaration des droits de l’Homme, voilà encore qu’une loi française n’est pas respectée.

Rapporté par Wikipédia encore :

Wikipédia a écrit : 
S’agissant des enfants, un article du code civil pourrait être évoqué : l’article 16-1. Ce principe de l’inviolabilité du corps humain recevant application tant au civil qu’au pénal n’étant pas respecté lors de la circoncision sur mineur, cela devrait entraîner des sanctions.


L’article 16-1, qui n’est pas respecté par la circoncision, peut être consulté sur le site gouvernemental, Légifrance : Chapitre II — Du respect du corps humain (legifrance.gouv.fr).

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 16435
Lun 14 Oct 2013 01:44
Message Re: Circoncision religieuse : opposition, méfaits et origines
Une remarque sur la remarque précédente à propos d’une loi non‑respectée.

Les législateurs et les médecins n’en sont pas ignorants. Ils ont a faire à un dilemme qui est confirmé par le chantage parfois lu sur le Net, du genre « si elle est interdite, on la fera dans des conditions pires ».

En fait, la pratique est tolérée, mais moyennement, elle est sur le fil du rasoir, parce qu’elle reste en france assimilée à un acte grave.

Circoncision rituelle : « un dilemme moral pour les chirurgiens » (medscape.fr). Note : Medscape est un site réservé aux médecins français (sa consultation reste publique).

L’article a écrit : 
Paris, France - Si la circoncision rituelle est une pratique tolérée en France, elle est assimilée à un « acte grave » par plusieurs jurisprudences


S’ils parlent de jurisprudence concernant la circoncision, c’est que des affaires concernant la circoncision ont déjà été jugées. La loi n’est pas entièrement ignorée.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 16435
Lun 14 Oct 2013 02:03
Message Re: Circoncision religieuse : opposition, méfaits et origines
La circoncision déguisée en acte médicale, coute à la sécurité sociale, 9 millions d’Euros par an (ceux qui veulent la circoncision païenne, reportent la charge du cout qui est aux environs de 800€ sur le reste de la société, car ils ne souhaitent pas l’assumer eux‑même… une belle hypocrisie).

Cette question a été soulevée au moins une fois à l’Assemblé Nationale, le 16 Septembre 2008. Le texte peut être consulté sur le site de l’Assemblé : Question publiée au JO le 16/09/2008 page 7951 (assemblee-nationale.fr).

Rappel : la sécurité sociale est un organisme qui n’est censé avoir aucune vocation religieuse (l’état est aussi censé être laïque) et n’avoir comme fin que d’aider au maintient d’une bonne santé et la rétablir. Rappel n°2 : des gens en france, surtout des indépendants, sont endettés à cause des prélèvements de cotisation à la sécurité sociale. Rappel n°3 : en france, des centaines de milliers de gens (j’en fait partie) ne peuvent pas aller voir le dentiste ou avoir des lunettes comme ils en auraient besoin. Ces trois rappels sont là pour situer dans quel contexte ces 9 millions d’Euro pour des rituels païens (le Coran ne mentionne pas le circoncision et elle est un héritage païen avéré) sont dépensés, ou plutôt gaspillés, chaque années, déguisés en actes médicaux, pendant que des gens se privent d’actes médicaux, qui seraient bien réellement médicaux et nécessaires, eux.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 16435
Lun 14 Oct 2013 02:44
Message Re: Circoncision religieuse : opposition, méfaits et origines
En Allemagne, un hôpital a décidé de ne plus pratiquer la circoncision « religieuse » (seulement), suite à un procès dans lequel un médecin avait été accusé, puis acquitté. Mais il a été acquitté seulement pour cause de flou juridique à ce moment là, et comme ce cas est probablement entré dans la jurisprudence Allemande, l’hôpital dans lequel l’acte incriminé avait été pratiqué, a décidé de ne plus en faire aucune qui ne soit médicalement justifiée, malgré les protestations.

Le respect de l’intégrité physique est un droit inaliénable (courrierinternational.com). Juillet 2012.

Courrier International a écrit : 
Par un jugement du tribunal d’instance de Cologne en date du 7 mai 2012, rendu public le 26 juin, la circoncision pour motif religieux sur mineur est qualifiée de “blessure corporelle”, “atteinte à l’intégrité physique” et, à ce titre, répréhensible. Le tribunal, rappelle Der Spiegel, avait été saisi par l’hôpital qui a dispensé des soins à un garçon de 4 ans victime de saignements abondants deux jours après l’opération pratiquée par un médecin à la demande de ses parents, Turcs musulmans. En raison du flou juridique sur cette question, le médecin a toutefois été acquitté.


Courrier International a écrit : 
Perçu comme “une ingérence dramatique” dans la liberté religieuse et le droit des parents à l’éducation de leur choix, ce jugement a suscité de vives réactions dans les communautés juive et musulmane, mais aussi chrétiennes. Par prudence, l’hôpital juif de Berlin a décidé que “jusqu’à nouvel ordre” il ne pratiquerait plus la circoncision pour raisons religieuses. Selon les estimations disponibles, 15 % des Allemands seraient circoncis et environ 50 000 circoncisions se pratiqueraient chaque année.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
cron