Hello!

Inspiré(e) de prendre part à la discussion ? Ou de poser une question ou demander de l’aide ?

Alors bienvenues dans les grands sujets des forums de La Bulle : m’inscrire.

Cette partie du forum n’est pas compatible avec les bloqueurs publicitaires

Félicitations à vous, de préférer les accès payants plutôt que la gratuité par la publicité, c’est honnorable et cohérent de votre part. Malheureusement, l’accès payant par micropaiement (qui serait d’environ 1 cent pour 20 pages consultées) n’est pour l’instant pas encore mis en place, et l’accès gratuit sans publicité, est réservé aux membres actif(ve)s du forum. En attendant, si vous souhaitez poursuivre votre visite chez nous, vous pouvez ajouter le site à votre liste blanche, ou encore mieux, désactiver le bloqueur partout. Pour ajouter le site à votre liste blanche, pour Firefox (similaire pour les autres navigateurs), rendez‑vous en bas à gauche de la fenêtre de votre navigateur, et cliquez sur le menu comme dans l’exemple de l’image ci‑dessous, puis rechargez la page, en appuyant sur F5.

Comment le cinéma représente les Arabes
Auteur Message
Dieu
Disparu(e)
RANDOM_AVATAR
Ven 29 Mai 2009 18:51
Message Re: Comment le cinéma représente les Arabes
DANS LE CAS DU RACISME ANTI-ARABE, IL N’EST PAS NÉCESSAIRE DE FAIRE SEMBLANT…”

Quelles sont l’importance et l’étendue du racisme antiarabe” ?

Chomsky répond : “Aux Etats-Unis, c’est vraiment la dernière forme légitime de racisme. Il n’est pas nécessaire de tenter de le cacher. Si l’on est raciste envers d’autres entités sociales, il faut faire semblant de ne pas l’être. Mais, dans le cas du racisme antiarabe, point n’est nécessaire de faire semblant. (…)”

Achcar précise : “Le racisme antiarabe est probablement la forme la plus aigüe de quelque chose d’encore plus général, l’islamophobie”.

Chomsky : “Personne ne fait cette distinction – les Arabes, les Iraniens, l’islam, tout cela, c’est la même chose”.

Achcar : “Exactement. Essaie de te mettre dans la peau d’un musulman et observe les médias. C’est consternant. On a l’impression d’être constamment assailli. Je ne parle pas d’actes concrets d’agression, de discrimination et tout le reste. Je ne parle que des médias. (…) C’est absolument horrible de voir la profusion d’absurdités anti-islamiques et de catégorisations racistes qui sont proférées par des gens qui sont, la plupart du temps, totalement ignorants. (…) En Europe, en tout cas, l’islamophobie est un phénomène de grande ampleur et très inquiétant. (…)”

Achcar encore : “(…) On pourrait fournir d’innombrables exemples qui illustrent (…) le fait que l’islam et les musulmans sont devenus les cibles les plus “naturelles” du racisme diffus qui existe réellement dans les pays occidentaux.

La vision dite culturaliste de la montée de l’intégrisme islamique, qui attribue celle-ci à certaines caractéristiques intrinsèques traduisant l’essence même de la religion islamique, est très répandue (…).

Bien des personnes en Occident ne comprennent pas qu’il n’y a rien de “naturel” ou d’atemporel dans le fait que l’intégrisme islamique est aujourd’hui le courant politique le plus visible chez les peuples musulmans. Elles ignorent ou oublient que la situation était tout à fait différente à d’autres périodes de notre histoire contemporaine – il y a quelques décennies, par exemple, le parti le plus grand parmi les partis communistes qui n’étaient pas au pouvoir dans le monde, un parti qui s’appuyait officiellement, donc, sur une doctrine athée, se trouvait dans le pays comptant la plus grande population musulmane : l’Indonésie, jusqu’à ce que ce parti soit écrasé à partir de 1965 dans un bain de sang à l’initiative des militaires indonésiens soutenus par les Etats-Unis, bien sûr. (…)

Et, cela va sans dire, ces personnes négligent le fait que même aujourd’hui l’écrasante majorité des croyants musulmans n’ont rien de commun avec l’intégrisme religieux qui, depuis quelques décennies, progresse dans la plupart des grandes religions.

Et pourtant, elles considèrent que le seul bon musulman est un non-musulman – c’est à dire un non-croyant – qui mange du porc et boit de l’alcool〔¹〕. (…)

L’islamophobie est fondée sur la peur, comme l’indique l’étymologie du mot. Elle croît dans un contexte spécifique et complexe : les nombreuses angoisses engendrées par la déréglementation sociale et économique néolibérale. Ces angoisses se traduisent par la recherche de boucs émissaires, selon un phénomène psychologique bien connu, et sont aggravées par la crainte inspirée dans l’opinion publique occidentale par des gouvernements qui se refusent à donner la vraie réponse à la question courante : “Pourquoi “ils” nous haïssent ?”"
Grande Pipelette
Grande Pipelette
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Garçon
  • Age : 48
  • Localisation : Toulouse
  • Messages : 3502
Ven 29 Mai 2009 19:01
Message Re: Comment le cinéma représente les Arabes
...je me couche....!fr...
Profil
Modératrice
RANDOM_AVATAR
  • Genre : Fille
  • Messages : 8829
Ven 29 Mai 2009 19:07
Message Re: Comment le cinéma représente les Arabes
tiwaits a écrit : 
...je me couche....!fr...




Hahaha!

Bonne nuit Fred!

Il faut être perdu, il faut avoir perdu le monde, pour se trouver soi-même. (Henry David Thoreau)
Profil
Premier Consul
Premier Consul
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Age : 41
  • Localisation : Dans le bois de Paris
  • Messages : 6168
Ven 29 Mai 2009 19:10
Message Re: Comment le cinéma représente les Arabes
Citation : 
Le racisme antiarabe est probablement la forme la plus aigüe de quelque chose d’encore plus général, l’islamophobie”.

Débile!
On peut être très dubitatif quant à l'Islam et avoir une empathie pour le peuple Arabe et tout ce qu'il a apporté à l'Humanité...
Lier les deux sentiments est foncièrement malhonnête selon moi..

Internet est une drogue dure , habité par des entités maléfiques...
Sachez vous en protéger , et prenez cet outil pour un outil et rien de plus...
Profil
Beau Parleur
Beau Parleur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Localisation : Dans la montagne un hameau perdu
  • Messages : 401
Ven 29 Mai 2009 19:18
Message Re: Comment le cinéma représente les Arabes
Sacré zac, très doué pour faire des copiés-collés avec les opinions ramassées dur le web....
ce qui nous intéresserait ce serait peut-être ton point de vue personnel...

quand à l'islamophobie...
elle peut s'expliquer simplement...essayons donc
-la charia qui est un régime apliqué dans certains états islamistes...ça peut faire peur
-promettre des vierges à des connards qui se font sauter au milieu de civils innocents...c'est dur à comprendre
-vouloir interdire la liberté d'expression dans des pays qui la pratiquent (caricatures pour mémoire)....cela ressemble à de la dictature
-lancer des fatwas (condamnation à mort) contre des intellectuels ou des écrivains....ça inquiète....
-la pratique de la terreur et des attentats avec la bénédiction du pseudo clergé islamique...c'est dur à admettre
dois-je continuer?


et le pire, le plus inquiétant
c'est que le soi-disant islam qui se veut modéré et humaniste ne condamne JAMAIS publiquement, à haute voix ces exactions....
Alors subir cet islam là, beaucoup disent NON....et j'en suis.

L'islamophobie pour beaucoup est un moyen de combattre une forme de barbarie....

Combien de morts ces derniers jours au Pakistan dans les attentats commis par ces glorieux combattants de l'islam que sont les talibans?

twoo beer or not twoo beer?
Profil
Bavard impénitent
Bavard impénitent
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Fille
  • Age : 48
  • Messages : 762
Ven 29 Mai 2009 19:28
Message Re: Comment le cinéma représente les Arabes
The fool on the hill a écrit : 
De toutes façons, vous prouvez par votre comportement que l'intolèrance est votre, le sujet de l'Islam et des musulmans, des pauvres victimes du magrheb et du moche orient...ce sujet est sans arrèt ramené sur le tapis par Zak, et relayé par le choeur de pleureuses indignées (Dusk, Stefani...etc, etc...) Ça assure

Ne suis-je pas visée par le terme "pleureuse" ? Tu assimiles également l'indignation a l'intolérance, étrange raisonnement. Tu es en conflit avec Zak et voudrais peut être que tout le soit de la façon dont tu l'es ?

La joie authentique est le but de l'âme : c'est la joie que procure les choses belles - Philosophie hédoniste
Profil
Compte gelé
Compte gelé
  • Genre : Garçon
  • Age : 109
  • Localisation : Alone on a hill
  • Messages : 1281
Ven 29 Mai 2009 19:30
Message Re: Comment le cinéma représente les Arabes
merle a écrit : 
le pire, le plus inquiétant
c'est que le soi-disant islam qui se veut modéré et humaniste ne condamne JAMAIS publiquement, à haute voix ces exactions....
Alors subir cet islam là, beaucoup disent NON....et j'en suis.

L'islamophobie pour beaucoup est un moyen de combattre une forme de barbarie....


Petit sourire

Life’s but a walking shadow, a poor player,
That struts and frets upon the stage,
And then is heard no more. It is a tale
Told by an idiot, full of sound and fury,
Signifying nothing.
Profil
Beau Parleur
Beau Parleur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Localisation : Dans la montagne un hameau perdu
  • Messages : 401
Ven 29 Mai 2009 19:39
Message Re: Comment le cinéma représente les Arabes
dieu a écrit:
Citation : 
Et pourtant, elles considèrent que le seul bon musulman est un non-musulman – c’est à dire un non-croyant – qui mange du porc et boit de l’alcool〔¹〕. (…)


C'est mal formulé, il eut fallu écrire:
Et pourtant, elles considèrent que le seul bon arabe est un non-musulman – c’est à dire un non-croyant – qui mange du porc et boit de l’alcool〔¹〕. (…)

tu bois de l'alcool si j'ai bien compris
t'es en progrès
t'es presque un bon arabe Hahaha!

pour les esprits chagrins ou obtus je tiens à préciser que ceci n'est que de l'HUMOUR
Tire la langue

twoo beer or not twoo beer?
Profil
Grande Pipelette
Grande Pipelette
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Garçon
  • Age : 48
  • Localisation : Toulouse
  • Messages : 3502
Ven 29 Mai 2009 20:16
Message Re: Comment le cinéma représente les Arabes
Lucy, je te rattrappe au vol:

j'ai dit "suis", et "je me couche" façon poker...

apres, tout le monde fait une belle erreur là, mine de rien..

on devrait pas dire "Arabe", mais "maghrebins"...;

fred...
Profil
Animatrice
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Fille
  • Age : 51
  • Messages : 1244
Ven 29 Mai 2009 20:19
Message Re: Comment le cinéma représente les Arabes
Les noirs, les arabes, les martiens... des mots, rien de péjoratif, tout est dans le ton après.

"Ideas drift like petals on the wind. I have only to lift my face to the breeze."
"Les idées dérivent comme des pétales sur le vent. Je dois seulement soulever mon visage à la brise."
Profil
cron