Hello!

Inspiré(e) de prendre part à la discussion ? Ou de poser une question ou demander de l’aide ?

Alors bienvenues dans les grands sujets des forums de La Bulle : m’inscrire.

Cette partie du forum n’est pas compatible avec les bloqueurs publicitaires

Félicitations à vous, de préférer les accès payants plutôt que la gratuité par la publicité, c’est honnorable et cohérent de votre part. Malheureusement, l’accès payant par micropaiement (qui serait d’environ 1 cent pour 20 pages consultées) n’est pour l’instant pas encore mis en place, et l’accès gratuit sans publicité, est réservé aux membres actif(ve)s du forum. En attendant, si vous souhaitez poursuivre votre visite chez nous, vous pouvez ajouter le site à votre liste blanche, ou encore mieux, désactiver le bloqueur partout. Pour ajouter le site à votre liste blanche, pour Firefox (similaire pour les autres navigateurs), rendez‑vous en bas à gauche de la fenêtre de votre navigateur, et cliquez sur le menu comme dans l’exemple de l’image ci‑dessous, puis rechargez la page, en appuyant sur F5.

Comment le cinéma représente les Arabes
Auteur Message
Bavard impénitent
Bavard impénitent
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Fille
  • Age : 48
  • Messages : 762
Ven 29 Mai 2009 00:29
Message Re: Comment le cinéma représente les Arabes
The fool on the hill a écrit : 
C'est bien, ce n'est cependant pas une raison pour dire n'importe quoi ! Ça assure


C'est à dire ? Expliquez moi très cher ou se situe mon n'importe quoi ? Ange

La joie authentique est le but de l'âme : c'est la joie que procure les choses belles - Philosophie hédoniste
Profil
Compte gelé
Compte gelé
  • Genre : Garçon
  • Age : 109
  • Localisation : Alone on a hill
  • Messages : 1281
Ven 29 Mai 2009 00:36
Message Re: Comment le cinéma représente les Arabes
steffani a écrit : 
La pleureuse se moque de ta raison et de tes pseudos sophismes


Juste un exemple...

Life’s but a walking shadow, a poor player,
That struts and frets upon the stage,
And then is heard no more. It is a tale
Told by an idiot, full of sound and fury,
Signifying nothing.
Profil
Bavard impénitent
Bavard impénitent
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Fille
  • Age : 48
  • Messages : 762
Ven 29 Mai 2009 00:41
Message Re: Comment le cinéma représente les Arabes
The fool on the hill a écrit : 
steffani a écrit : 
La pleureuse se moque de ta raison et de tes pseudos sophismes


Juste un exemple...


Un autre, je te cite :

"le choeur des pleureuses indignées" Tire la langue

La joie authentique est le but de l'âme : c'est la joie que procure les choses belles - Philosophie hédoniste
Profil
Compte gelé
Compte gelé
  • Genre : Garçon
  • Age : 109
  • Localisation : Alone on a hill
  • Messages : 1281
Ven 29 Mai 2009 00:57
Message Re: Comment le cinéma représente les Arabes
Et tu t'es sentie visée...bah y avait un peu de quoi, non ? Tire la langue

Life’s but a walking shadow, a poor player,
That struts and frets upon the stage,
And then is heard no more. It is a tale
Told by an idiot, full of sound and fury,
Signifying nothing.
Profil
Beau Parleur
Beau Parleur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Localisation : Dans la montagne un hameau perdu
  • Messages : 401
Ven 29 Mai 2009 10:39
Message Re: Comment le cinéma représente les Arabes
je ne comprends pas très bien le sujet de la querelle...
que les troupes nord-africaine aient fait preuve de courage ou d'héroïsme en italie
est vrai
je ne crois pas que cela soit nié par quiconque...
ces faits sont réels et reconnus!
mais
que ces mêmes troupes se soient conduite en barbares sans aucun sens de l'honneur envers les populations civiles est vrai aussi et avec 8000 viols il est difficile de parler de dérapages localisés...
ceci aussi est un fait réel reconnu par les historiens...

et cela n'enlève rien à leur attitude au combat...

Il ya donc là deux vérités indiscutables portant sur le même fait: le comportement des troupes "indigènes" en Italie....
Pourquoi et au nom de quoi faudrait-il en escamoter une au détriment de l'autre?
peut on diviser la vérité selon ses convenances?

twoo beer or not twoo beer?
Profil
Consul Honoraire
Consul Honoraire
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Age : 38
  • Localisation : Strasbourg
  • Messages : 4219
Ven 29 Mai 2009 10:40
Message Re: Comment le cinéma représente les Arabes
steffani a écrit : 
Il ne s'agit pas de mettre des lunettes roses Petit sourire Quoique, ça dériderait un peu tout ça !
Ni de se taire ou de nier un passé qu'on n'a pas vécu mais d'avoir un peu de pudeur et de recule. On peut en sortir à loisir des exactions, pour le plaisir, pour avoir raison.
Regardons vers l'avenir, oui, et ça passe par le présent. Répéter que personne n'est tout blanc ou tout noir ne mène pas plus loin que comparer et enfermer les gens dans des catégories. L'assimilation héros-violeurs par catégorisation ethnique sous prétexte qu'il faut contre-balancer, le ton donné à ce topic ne construit rien, salit l'image de la majorité des vétérans et de leurs descendants. Mais peut-être ont-ils une vision trop idéale de leurs ancêtres .... ou trop bêtes pour voir qu'il y a des salauds chez leurs compatriotes .... ou pire encore, ils approuveraient ces viols ?
Le sujet du topic attaque la globalisation et il a été en premier lieu compris comme tel. Le reste contribue à renforcer les stéréotypes.


Pudeur et recule: oui. Je ne diabolise personne et justement en prenant du recul, il faut bien admettre que nous n'avons pas vécu cette époque. C'est bien pour ça qu'on en discute, pour mieux comprendre.
Il ne s'agit pas ici d'avoir raison ou tort, ce sujet n'est pas une formule mathématiques qui est soit juste, soit fausse.
Par contre, je reste persuadé que de dire que tout n'est pas noir ou tout n'est pas blanc est plus utile qu'il n'y paraît et évite les catégories justement.
Peut-être que de lire que tout n'est pas blanc ou tout n'est pas noir est une évidence pour toi? Ca tombe bien, puisque c'en est une.
Tellement évidente que personne ne veut la voir. Combien de gens ont une opinion sur n'importe quel sujet qui est soit: "eux c'est des bons" ou "eux c'est des mauvais"? Avec aucune reflexion, aucune -évidence- en vue?
Alors oui, je persiste à penser que dire des choses toutes simples, évidentes, peut être utile.
Regarde: prenons ton exemple des soldats américains. Pour la majorité des américains, ces soldats sont des héros, quoi qu'ils aient fait. Blanc. Pour la majorité des gens du monde, les américains ont déconnés avec leur guerre à répétition, c'est des connards. Noir.
Le citoyen lambda cherche-t-il vraiment à voir plus loin? J'ai des doutes. Yeux au ciel avec le sourire
Prends n'importe quel topic qui commence par "pour ou contre": et voit le résultat.
"J'aime pas c'est de la merde". "Trop cool, j'adore". Qoui, qui, comment, où? On s'en fout...

Et dire que parce que les gens qui ont de la compassion pour les "indigènes" approuvent leur viols... tu penses que les gens sont aussi stupide? Non, bien sûr. Mais peut-être que certains le pensent... justement parce qu'ils ne pensent pas.
Le fait d'adhérer à un parti politique par exemple ne signifie pas qu'on est d'accord avec toutes les idées de ce parti, non?
ben dans l'sprit collectif si, justement. Blanc ou noir. Et c'est stupide.

C'est en appuyant sur les stéréotypes et en en parlant qu'on peut éventuellement les faire disparaître. Pas en les taisant.
Mais pour ce faire, il faut voir tous les côtés d'un problème. Pas juste celui qui nous arrange; sinon c'est tronqué.

après, je conçois que les gens ait peur de réfléchir et de se fatiguer à penser, alors il est plus simple de ne pas en parler et de ne voir que ce qu'on nous dit.
Cela s'appelle de la propagande si je ne m'abuse, dans un sens comme dans l'autre.

La presse fait pareil: à la Star'Ac à la télévision, tout le monde il est beau il est gentil; propagande des chaînes de télé.
dans la presse people, toute la Star'ac est moche et méchante, que du blabla sur la vie privé; propagande des magazines.
Et alors me dira-t-on, ce n'est qu'un divertissement.
Si c'était le cas, ça ne me poserais pas de problème.

Mais il se trouve que ce n'est pas QUE un divertissement.
Mais par respect pour ces pauvres gens qu'on adore mais qui se font voler leur vie, on ne va rien dire, rien penser et mettre nos lunette arc-en-ciel?
Pas d'accord.

Bien sûr, toute conversation devrait se faire dans le respect des personnes concernées; je suis tout-à-fait d'accord.
Mais faudrait rester objectif quand même, sinon la discussion ne sert effectivement à rien; sauf à mettre les gens qui discutent dans des catégories, effectivement. et il me semble que c'est ce que nous voulons évités? Enfin, à voir... Yeux au ciel avec le sourire

HTLLTD

Du sollst niemals vergessen, danke zu sagen.
Profil
Compte gelé
Compte gelé
  • Genre : Garçon
  • Age : 109
  • Localisation : Alone on a hill
  • Messages : 1281
Ven 29 Mai 2009 11:06
Message Re: Comment le cinéma représente les Arabes
merle a écrit : 
je ne comprends pas très bien le sujet de la querelle...
que les troupes nord-africaine aient fait preuve de courage ou d'héroïsme en italie
est vrai
je ne crois pas que cela soit nié par quiconque...
ces faits sont réels et reconnus!
mais
que ces mêmes troupes se soient conduite en barbares sans aucun sens de l'honneur envers les populations civiles est vrai aussi et avec 8000 viols il est difficile de parler de dérapages localisés...
ceci aussi est un fait réel reconnu par les historiens...

et cela n'enlève rien à leur attitude au combat...

Il ya donc là deux vérités indiscutables portant sur le même fait: le comportement des troupes "indigènes" en Italie....
Pourquoi et au nom de quoi faudrait-il en escamoter une au détriment de l'autre?
peut on diviser la vérité selon ses convenances?


Voilà, pas mieux que Merle ! Ça assure

Life’s but a walking shadow, a poor player,
That struts and frets upon the stage,
And then is heard no more. It is a tale
Told by an idiot, full of sound and fury,
Signifying nothing.
Profil
smoggy
Disparu(e)
RANDOM_AVATAR
Ven 29 Mai 2009 16:49
Message Re: Comment le cinéma représente les Arabes
Il suffit de si peu pour faire ressurgir les idées reçues en veille; apparemment, ellesont la peau dure et subsistent sournoisement dans le plus universel d'entre nous; le titre du topic est en sois un complexe ; le cinema représente tout le monde et toutes les situations, il peut être manipulé pour une éventuelle propagande comme il l'a déjà été mais pourquoi s'en offusquer? , c'est ainsi, certains medias arabes usent aussi de ce moyen pour le conditionnement de la pensée et des actes (sachant que ne peuvent être influencés que ceux qui veulent l'être, tout un chacun ayant cette capacité d'analyse et d'objectivité naturelle qui lui permet de comprendre basiquement les choses et les évenements).

Nous ne vivons pas dans un monde de rêves mais dans une réalité qui se colore souvent à nos dépends en fonction du pouvoir d'un système ou d'un autre instauré par les puissants de ce monde...

On se tape sur la gueule des uns et des autres en usant de propos déplacés et d'appelations indécentes pour le genre humain; ça c'est malsain , eh oui! on est juste dans le virtuel mais voilà que chacun se croit doté de l'étendart de son appartenance ethnique ou nationale, oubliant que ce même virtuel est censé nous rapprocher et nous rendre utopiquement juste et juste pour ces quelques moments partagés ''des êtres universels''...Déçu(e) ou triste
Consul Honoraire
Consul Honoraire
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Age : 38
  • Localisation : Strasbourg
  • Messages : 4219
Ven 29 Mai 2009 18:01
Message Re: Comment le cinéma représente les Arabes
smoggy a écrit : 
Il suffit de si peu pour faire ressurgir les idées reçues en veille; apparemment, ellesont la peau dure et subsistent sournoisement dans le plus universel d'entre nous; le titre du topic est en sois un complexe ; le cinema représente tout le monde et toutes les situations, il peut être manipulé pour une éventuelle propagande comme il l'a déjà été mais pourquoi s'en offusquer? , c'est ainsi, certains medias arabes usent aussi de ce moyen pour le conditionnement de la pensée et des actes (sachant que ne peuvent être influencés que ceux qui veulent l'être, tout un chacun ayant cette capacité d'analyse et d'objectivité naturelle qui lui permet de comprendre basiquement les choses et les évenements).

Nous ne vivons pas dans un monde de rêves mais dans une réalité qui se colore souvent à nos dépends en fonction du pouvoir d'un système ou d'un autre instauré par les puissants de ce monde...

On se tape sur la gueule des uns et des autres en usant de propos déplacés et d'appelations indécentes pour le genre humain; ça c'est malsain , eh oui! on est juste dans le virtuel mais voilà que chacun se croit doté de l'étendart de son appartenance ethnique ou nationale, oubliant que ce même virtuel est censé nous rapprocher et nous rendre utopiquement juste et juste pour ces quelques moments partagés ''des êtres universels''...Déçu(e) ou triste


Le sujet du "cinéma" est étieint depuis un moment, le "flood passif" ayant fait en sorte de faire changer l'idée du topic.
Tu dis que le monde, la réalité, se colore souvent à nos dépends... n'est-il pas bon alors de discuter, justement?
Une seule personne ne peut pas changer le monde (Hitler n'a pas réussi non plus par exemple) mais en discuter, cela permet quelques fois d'avancer. en discuter, oui nous sommes d'accord, pas imposer.
Les stéréotypes viennent d'où? De discussions, qui au fur et à mesure du temps ont pris la place d'une vérité -presque- communément admise.
Et bien, pourquoi ne pas faire pareil, et montrer au fur et à mesure que ces stéréotypes sont.. ben idiots, de par leur nature?

"Ca en créera juste d'autres, de stéréotypes"?
Peut-être pas.
tout dépend de ce qu'on veut faire.
Mais si on n'essaie pas, ça ne risque pas de marcher, c'est sûr.

HTLLTD

Du sollst niemals vergessen, danke zu sagen.
Profil
Grande Pipelette
Grande Pipelette
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Garçon
  • Age : 48
  • Localisation : Toulouse
  • Messages : 3502
Ven 29 Mai 2009 18:49
Message Re: Comment le cinéma représente les Arabes
"je suis"...frg...;
Profil