Hello!

Inspiré(e) de prendre part à la discussion ? Ou de poser une question ou demander de l’aide ?

Alors bienvenues dans les grands sujets des forums de La Bulle : m’inscrire.

Cette partie du forum n’est pas compatible avec les bloqueurs publicitaires

Félicitations à vous, de préférer les accès payants plutôt que la gratuité par la publicité, c’est honnorable et cohérent de votre part. Malheureusement, l’accès payant par micropaiement (qui serait d’environ 1 cent pour 20 pages consultées) n’est pour l’instant pas encore mis en place, et l’accès gratuit sans publicité, est réservé aux membres actif(ve)s du forum. En attendant, si vous souhaitez poursuivre votre visite chez nous, vous pouvez ajouter le site à votre liste blanche, ou encore mieux, désactiver le bloqueur partout. Pour ajouter le site à votre liste blanche, pour Firefox (similaire pour les autres navigateurs), rendez‑vous en bas à gauche de la fenêtre de votre navigateur, et cliquez sur le menu comme dans l’exemple de l’image ci‑dessous, puis rechargez la page, en appuyant sur F5.

Découvertes et théories : entre prudence et impatience
Auteur Message
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 15979
Mer 31 Déc 2014 19:34
Message Re: Découvertes et théories : entre prudence et impatience
Un document sur les niveaux de preuves, en médecine : Rappel des niveaux de preuve.pdf (univ-lyon1.fr).

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 15979
Mar 14 Avr 2015 20:27
Message Re: Découvertes et théories : entre prudence et impatience
En ajoutant un message à « Les raisons de la dissimulation et du rejet des questions sur les OVNIs », je me disais qu’un tord des sciences, qui peut encourager la méfiance envers elles, c’est qu’alors qu’elles se présentent comme la bonne méthode pour répondre à beaucoup de questions, elles refusent parfois arbitrairement d’aborder certaines questions.

En moins de mots, il serait possible de dire qu’elles n’assument pas vraiment les responsabilités suggérées par leurs propres prétentions.

Dans de tels cas, comment s’étonner que des gens soient critiques envers les sciences qu’ils qualifient péjorativement d’ « officielles » ?

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 15979
Ven 5 Fév 2016 18:03
Message Re: Découvertes et théories : entre prudence et impatience
Petite pensée qui me passait par la tête …

« L’absence de preuve, n’est pas la preuve de l’absence », est‑il parfois justement rappelé, mais dans l’autre sens aussi, on pourrait ajouter, « l’absence de preuve, n’est pas la preuve de la présence d’un secret ».

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 15979
Dim 27 Mar 2016 16:47
Message Re: Découvertes et théories : entre prudence et impatience
Une chose qui peut discréditer certains scientifiques parfois, c’est quand il y a confusion entre ces trois choses distinctes : explication, expérience pouvant être répétée, observation répétée ; surtout quand l’absence d’explication est prétexte à rejeter une observation pourtant répétée.

Certains scientifiques oublient peut‑être que c’est l’observation qui est à la base de la science, encore plus que l’expérience qui nécessite l’observation de toutes manières, et que l’explication, qui ne vient que dans un second temps et peut se faire attendre longtemps.

Ne pas prêter de crédit à l’observation, n’est pas une démarche scientifique, c’est une démarche scientiste ou quelque chose comme ça, et c’est risquer de faire discréditer la science auprès du grand‑public.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 15979
Mar 27 Sep 2016 19:52
Message Re: Découvertes et théories : entre prudence et impatience

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 15979
Jeu 13 Oct 2016 23:03
Message Re: Découvertes et théories : entre prudence et impatience
Une citation de Pierre Lagrange, sociologue des sciences :

Pierre Lagrange a écrit : 
On est déçus, si on croit que la science trouve toujours des solutions. Ors, dans le domaine de la connaissance, les solutions sont très rares.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 15979
Dim 18 Déc 2016 11:32
Message Re: Découvertes et théories : entre prudence et impatience
Une liste noire des sites de pseudo‑sciences, mais dont j’ignore si elle est à jour : Scio — La Liste Noire (e-scio.net).

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 15979
Lun 30 Jan 2017 21:56
Message Re: Découvertes et théories : entre prudence et impatience
La science n’a pas le dernier mot, c’est la philosophie qui ultimement parle de la science, une philosophie qui a pour frontière, l’insaisissable conscience. Quoique l’intuition aussi, est assez insaisissable, et les théories en science, naissent de l’intuition.

Aux sources de la conscience (cnrs.fr), 2014.
Michel Bitbol a écrit : 
La philosophie travaille en amont des sciences, en interrogeant leurs plus tacites présuppositions. Or, en amont de tous les amonts, se pose la question de l’expérience pure, de l’expérience consciente. Elle représente l’horizon inaccessible des savoirs objectifs. La philosophie tient là sa question propre et inaliénable.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 15979
Ven 24 Fév 2017 13:46
Message Re: Découvertes et théories : entre prudence et impatience
Un article sur comment la démonstration rationnelle qu’une idéologie est fausse, renforce l’idéologie dans la tête des idéologues, au lieu de leur inspirer de la remettre en question : Pourquoi les faits ne suffisent pas à convaincre les gens qu’ils ont tort (pourlascience.fr), Janvier 2017.

Ce que j’appelle « le roman de la réalité » — une expression qui m’est venue en voulant donner une image de la psychologie de la Gauche, mais qui s’applique bien à d’autres aussi.

L’article devrait quand‑même être corrigé, à cause de la question du climat qui est un mauvais exemple, comme le réchauffement climatique a justement été défendu comme une idéologie, sans donner de réponses rationnelles aux questions rationnelles posées par les septiques — des réponses que je n’ai trouvé presque complètes que tardivement dans un numéro d’une chaîne YouTube appelée Sciences Étonnantes (même pas un effort officiel, alors que la politique s’en est mêlé).

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 15979
Lun 20 Mar 2017 21:06
Message Re: Découvertes et théories : entre prudence et impatience
Précédemment dans ce sujet, il a été question du scientisme, sans le nommer (je crois). Il a été présenté comme un des causes du scepticisme envers des sciences dont trop de gens croient qu’elles ont réponse à tout, méprisant les autres gens en doutant (à ne pas confondre avec les gens les ignorant).

Voici un exemple de liste de questions importantes auxquelles les sciences que l’on connait, n’ont pas de réponses. Cette liste n’est pas de moi et n’a pas de prétention particulière. Elle est tirée de la vidéo postée plus bas dans ce message.

  • Qu’est‑ce que la conscience ?
  • Y‑a‑il une limite aux vitesses de calcul ?
  • Existe‑t‑il un moyen de vivre indéfiniment ?
  • Sommes nous seul(e)s dans l’Univers ?
  • Existe‑t‑il un risque de surpopulation humaine ?
  • De quoi l’Univers est‑il fait ?
  • Comment l’Univers se termira‑t‑il ?
  • Pourquoi rêvons‑nous la nuit ?
  • Le cancer peut‑il être éradiqué ?
  • Que pouvons nous faire du CO₂ rejeté dans l’atmosphère ?

Personnellement, je retiendrais comme emblématique des limites de la science actuelle (et peut‑être pour toujours, qui sait …), la première question, « Qu’est‑ce que la conscience ? » et éventuellement la sixième, « De quoi l’Univers est‑il fait ? ».

10 Questions Science Still Can't Answer — 2015

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
cron