Hello!

Inspiré(e) de prendre part à la discussion ? Ou de poser une question ou demander de l’aide ?

Alors bienvenues dans les grands sujets des forums de La Bulle : m’inscrire.

Cette partie du forum n’est pas compatible avec les bloqueurs publicitaires

Félicitations à vous, de préférer les accès payants plutôt que la gratuité par la publicité, c’est honnorable et cohérent de votre part. Malheureusement, l’accès payant par micropaiement (qui serait d’environ 1 cent pour 20 pages consultées) n’est pour l’instant pas encore mis en place, et l’accès gratuit sans publicité, est réservé aux membres actif(ve)s du forum. En attendant, si vous souhaitez poursuivre votre visite chez nous, vous pouvez ajouter le site à votre liste blanche, ou encore mieux, désactiver le bloqueur partout. Pour ajouter le site à votre liste blanche, pour Firefox (similaire pour les autres navigateurs), rendez‑vous en bas à gauche de la fenêtre de votre navigateur, et cliquez sur le menu comme dans l’exemple de l’image ci‑dessous, puis rechargez la page, en appuyant sur F5.

Les raisons de la dissimulation et du rejet des questions sur les OVNIs
Auteur Message
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 19045
Jeu 23 Aoû 2012 03:28
Message Les raisons de la dissimulation et du rejet des questions sur les OVNIs
Se plaindre et déplorer, c’est compréhensible, mais comprendre, sans nécessairement excuser, ça peut être utile malgré‑tout. C’est l’objet de ce topic, auquel seront ajoutés des raisons possibles ou certaines, au fur‑et‑à‑mesure que l’on en relèvera.

Une première raison intéressante et crédible, ayant poussé les américains à formater les gens pour qu’ils traitent la question OVNI avec condescendance, est donnée dans la première demie‑heure du reportage posté plus bas.

Suite au premier témoignage historique de Kenneth Arnold, les américains se sont mis à parler des phénomènes qu’ils observaient déjà, mais dont ils ne disaient rien avant ce premier témoignage médiatisé. Dans les années qui ont suivit, les témoignages ont été tellement nombreux, surtout aux environs de Washington, que les lignes de communications téléphoniques permettant aux citoyens de contacter des autorités, étaient souvent saturées. Cette saturation des lignes de communication aurait put devenir un problème en cas de menace militaire. L’endroit de Washington étant sensible et le pays étant en guerre froide, les militaires ont jugés que la passion des citoyens pour les soucoupes volantes, était plus un danger que l’hypothétique danger que pouvait représenter le phénomène. Ils ont donc décidé de calmer la population, en faisant passer l’hypothèse OVNI pour ridicule.

Voilà, c’est aussi bête que ça.

C’est raconté dans la première demie‑heure de ce reportage :




Une autre raison, est une conséquence secondaire de la première raison et de la manière que les militaires ont eu de traiter la question. Après avoir tourné le phénomène et ses témoins en ridicule, ils se sont trouvés face à un problème : dut à leur propre travail de ridiculisation, ils avaient contribué à rendre les témoins militaires, ridicules également. Pour éviter d’avoir à dire que leurs membres et surtout leurs pilotes n’étaient pas fiables (ce qui ne les dérangeaient pas quand ils ridiculisaient des pilotes civiles), ils ont donc dans un deuxième temps, dut décider de faire taire tout particulièrement les témoins militaires eux‑mêmes.

Re‑voilà, c’est aussi re‑bête que ça.

Puis ensuite, ont peut imaginer qu’ils n’ont pas voulu en arriver à se contredire eux‑mêmes, et ce sont alors peut‑être empêtré dans leur obsession à démentir systématiquement, quelques soient les cas rapportés (qui ne sont pas tous valides, mais pas tous invalides non‑plus).

Une anecdote à ce sujet. Pour faire ce travail de sape (voir la première raison), ils ont créé un bureau d’études dont la vocation n’était pas vraiment d’étudier le phénomène, mais de faire croire qu’ils l’étudiaient. Ce bureau n’avait qu’un directeur et une secrétaire pour tous employés, et ne disposait pas de moyens. Il faisait appel aux services d’un certain Josef Allen Hynek, qui avait consigne de trouver une explication contredisant la thèse OVNI, quelque soit le cas. La question n’était pas de savoir s’ils existaient vraiment ou pas, le but était d’aboutir à la même conclusion quelque soit le cas : les OVNIs n’existent pas (un avis biaisé d’avance comme on en connait souvent dans beaucoup de domaines, notamment avec la politique).

Mais retournement de situation [1], quand le personnage (Josef Allen Hynek), qui avait vendu ses services, mais pas son âme de scientifique curieux des choses, a commencé à trouver ridicule de systématiquement discréditer des milliers de cas. La masse de témoignages et quelques témoignages en particulier, l’on amené à moins de scepticisme et à conclure que la question mériterait d’être étudiée sérieusement, et avec de véritable moyens [2].

[1]
Citation : 
Au début, Hynek était sceptique quant à l'existence réelle des OVNI. Il pensait que toutes ces apparitions pouvaient s'expliquer par des confusions avec des canulars et des phénomènes naturels ou avec des avions. En 1948, il déclara même que « ce sujet entier semble ridicule » et qu'il s'agit d'un phénomène de mode qui s'éteindra bientôt.

Cependant, après avoir examiné des centaines de témoignages, dont beaucoup émanaient de témoins crédibles (astronomes, pilotes de chasses, policiers, officers militaires, etc.), sa croyance s'effrita et il commença à douter et à réviser son opinion. Il déclara : « En tant que scientifique, je dois être conscient du passé ; trop souvent, des sujets d'une grande importance scientifique ont été négligés car le nouveau phénomène sortait de la norme scientifique du temps ».

Source : Josef_Allen Hynek (fr.wikipedia.org)

[2] Le manque de moyens à la hauteur des questions, existe aussi chez nous, avec le GEPAN a des budgets dérisoires : Mars 2007: le CNES annonçait l’ouverture du GEIPAN au public — Message #5.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 19045
Dim 26 Aoû 2012 07:08
Message Re: Les raisons de la dissimulation et du rejet des questions sur les OVNIs
Une autre question, est celle de voir de la dissimulation là où il n’y en a pas, en mélangeant des choses sans rapports. Dans les séries à la X‑Files et les romans, il est souvent question d’enlèvements à fin d’expériences traumatisantes. Je viens d’apprendre qu’aux États‑Unis, ont réellement eu lieux des expériences douteuses sur des militaires et des civiles (sur les deux). L’un des plus célèbres, est le projet MK‑Ultra, auquel même Wikipédia consacre un article [1]. En dehors de MK‑Ultra, d’autres expériences consistaient à ne pas soigner certaines personnes atteintes de graves infections pour voir les résultats, irradier volontairement des civil(e)s, ils sont même allés jusqu’à répandre des gaz dans des couloirs de métros pour voir ce que ça donnait.

Toutes ces expériences n’avaient rien à voir avec les questions OVNIs, mais le secret qui les cachait au public avant qu’elles ne soient publiquement trahies plus tard, a été l’occasion d’un mélange sensationnaliste.

Ça aide a comprendre la paranoïa, parfois fondée, parfois non‑fondée, qui habite l’esprit de citoyens américains, et qui arrive chez nous par leurs récits. Savoir que les romans et les films issus de là‑bas sont inspirées de prêt ou de loin par des faits réels, ça fait voir le phénomène autrement.


[1] Projet MK-Ultra (fr.wikipedia.org)
Wikipédia a écrit : 
Le Projet MKULTRA (ou MK-ULTRA), dévoilé en 1975, est le nom de code d'un projet secret illégal de la CIA des années 1950 à 1970 visant à manipuler mentalement certaines personnes par l'injection de substances psychotropes. De 1951 à 1963, il se nommait Projet ARTICHOKE, le Projet BLUEBIRD (1951-1953) lui est apparenté.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 19045
Mar 1 Jan 2013 11:27
Message Re: Les raisons de la dissimulation et du rejet des questions sur les OVNIs
Un autre cas de dissimulation, expliqué par la crainte de perdre son poste de haute fonction administrative. Aux États‑Unis, un sénateur a fait ridiculisé publiquement et avec beaucoup d’insistance (j’appellerais ça du harcèlement), une employée de mairie, qui demandait des explications sur l’événement que l’on appel « Les lumières de Phénix ». Ce cas de dissimulation est présenté entre les position 47mn et 53mn environ, de la vidéo ci‑dessous.

Le sénateur s’est amendé depuis, et explique son comportement de l’époque, par les craintes qu’ils avaient pour le poste qu’il occupait, s’il parlait librement. L’armée dont les reporters constatent le silence également, elle, ne donne pas d’explication à son silence. On peut imaginer que les employé(e)s de l’armée, se taisent pour une raison similaire à celle de ce sénateur.

Partie 1 de 2.


Partie 2 de 2.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Membre balbutiant
Membre balbutiant
RANDOM_AVATAR
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 7
Dim 13 Jan 2013 22:18
Message Re: Les raisons de la dissimulation et du rejet des questions sur les OVNIs
Bonjour Hibou, enchanté de trouver un passionnné d'ufologie,

Donc
a) Si tu crois que la vie est un processus "macanique" qui se déclanche dès que tu mets certains éléments physiques et chimiques en présence, de même que si tu mettais de du sucre dans du café, tu obtiendrais du sucre dissous et du café sucré

alors :
* vu le nombre de systèmes solaires dans notre galaxie
* et vu le nombre de galaxie dans l'Univers connu
* la probabilité que la vie intelligente soit apparue en dehors de la Terre est
de 99,99999%

En 2013, en douter est ridicule, alors qu'en 1970, le dire était ridicule !
Et je dis rétrospectiovement à ceux qui en 1970 se moquaient des ufologues que eux sont des gens ridicules, prétentieux et bornés et que leur attitude n'était pas du tout scientifique, car un scientifique doit garder l'esprit ouvert alors que eux avaient l'esprit fermé.

b) la venue des extraterrrestres sur Terre (sous entendu, pendant la durée d'une demi-vie humaine) nous pose toujours un problème scientifique.

Mais il suffit de supposer que les extra-terrestres puissent vivre une vie limitée mais plus longue, ou se reproduire dans leur vaisseau pour résoudre le problème de la durée du voyage, avec une réponse de niveau crédible et sans faire appel à la science-fiction.
Si on a plus d'imagination, il est facile de croire que des techniques inconnues en 2012 puissent être maîtrisés par la science. En tous cas le problème du voyage interstellaire ou intergalactique ne semble pas contredire les lois physiques admises.

c) question plus amusante; et si plusieurs civilisations extra-terrrestres avaient déjà visité la terre, et avaient fait connaissance à cette occasion.

En effet, on peut imaginer qu'il existe de telles quantités d'espèces d'extra terrestres différentes, que chacune d'entre elle ne prend pas la peine d'établir des relations avec chacune des autres qu'elle rencontre. Et qu'ils n'en établissent que lorsqu'ils ont des intérets "commerciaux" communs.

Cher monsieur Hibou, je vous laisse sur ces méditations, il est tard et je suis un salarié sérieux qui veut arriver tôt à son travail.

Dernière édition par socrate le Lun 1 Avr 2013 12:08, édité 1 fois.

Profil
zen
Modératrice
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Fille
  • Age : 51
  • Localisation : Un pied dans l'eau et un sur le mont.
  • Messages : 11010
Ven 18 Jan 2013 19:57
Message Re: Les raisons de la dissimulation et du rejet des questions sur les OVNIs
Socrate, dans les années 70 et même bien avant, les gens se posaient la question sur l'existence d'extra-terrestres mais ne refusaient pas leur existence. Il suffit de voir le nombre de films qui parlent de "martiens" et qui sont encore en noir et blanc.
Profil
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 19045
Ven 23 Aoû 2013 03:44
Message Re: Les raisons de la dissimulation et du rejet des questions sur les OVNIs
Sur le même sujet, un article d’un site que j’ai découvert avec un lien de Ric : La Conspiration du silence — une interview de Jean-François Gille (karmapolis.be). Avril 2012.

Je ne l’ai pas encore lu.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 19045
Lun 27 Jan 2014 12:47
Message Re: Les raisons de la dissimulation et du rejet des questions sur les OVNIs
Un cas amusant, qui fonde, non‑pas la dissimulation, mais le scepticisme, qui peut amener à ne pas parler des choses aussi ouvertement qu’on le voudrai.

La série X‑Files est sortie en 1996. Et c’est dans les années 1996 et 1997, que l’Angleterre a connu le plus gros afflux de témoignages d’OVNI, depuis 1978.

Il a été souvent suggéré que la culture et à l’origine de l’interprétation hâtive de quelques phénomènes, comme étant des OVNI. Ce cas n’est qu’un exemple.

Je ne rapporte évidemment pas ça pour discréditer tous les témoignages, mais pour dire de ne pas oublier qu’il existe aussi un phénomène sociale/culture important, pouvant disposer les gens à voir des choses là il y a autre chose.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Bavard impénitent
Bavard impénitent
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Garçon
  • Age : 60
  • Localisation : Lyon
  • Messages : 554
Mar 28 Jan 2014 22:09
Message Re: Les raisons de la dissimulation et du rejet des questions sur les OVNIs
la plupart des témoignages sont visuels, déjà somme nous sûr de la matérialité du phénomène ?

(je reviendrai pour visionner les vidéos)
Profil
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 19045
Mer 29 Jan 2014 01:22
Message Re: Les raisons de la dissimulation et du rejet des questions sur les OVNIs
Youplaa a écrit : 
(je reviendrai pour visionner les vidéos)

Elles sont disparues Déçu(e) ou triste . C’est une plaie, c’est pas fiable les vidéos sur le Net.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 19045
Mar 14 Avr 2015 19:46
Message Re: Les raisons de la dissimulation et du rejet des questions sur les OVNIs
Malgré que la question soit moins taboux qu’avant et que de nombreux scientifiques se montrent ouverts sur l’intérêt de la question, dès qu’il s’agit de choses sérieuses, c’est à dire de faire de la recherche et pas seulement d’avoir quelques mots de sympathie et de politesse envers les ufologues — dès qu’il s’agit de chose sérieuse —, ça coince même chez ces chercheurs apparemment ouverts (pas toujours de leur propre part, plutôt du côté de leurs autorités), et donc pas seulement chez les militaires (surtout Américains, on a pas trop à se plaindre en Europe).

Un témoignage de cette réticence envers la recherche réelle est concrète, est donné dans cet article, que je cite plus bas : Le statut de l’ufologie (astrosurf.com).

Thierry Lombry a écrit : 
Selon Kaku, « les universités découragent également ce type de recherche car elles n’accordent jamais de “tenure” (statut de titulaire) aux scientifiques qui sortent des limbes et souhaitent étudier le phénomène OVNI. Ce serait une bonne idée de commencer à se poser ces questions après avoir été titularisé ».


Quand il parle de Kaku, c’est Michio Kaku, et ce que Michio Kaku dit, c’est qu’un chercheur qui s’intéresse à la question des OVNI, et souhaite faire de la recherche réelle et concrète dans ce domaine, est assuré de ne pas être titularisé.

Le reste de l’article, ainsi qu’un autre article du même site, va dans le même sens, en notant que les chercheurs s’engageant concrètement dans quelques tentatives de recherche sur les OVNI, ne le font que sur le tard, à la retraite, ou alors sont « remerciés » (parfois avec un peu de bonnes raisons, mais pas toujours) et invités à créer leur propre organisme de recherche à leur propre frais. Dans les deux cas, c’est la triste assurance de devoir travailler avec trop peu de moyens, et de ne pas avoir de fonds ou de soutiens officiels.

Même de nos jours, ça n’est pas si rose que ça en a l’air en apparence. Pas étonnant que la question n’avance pas …


Voir aussi un message d’un autre sujet, citant le même article : Re: Vie extra‑terrestre et religions : deux questions liées ?, message du 14 Avril 2015.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
cron