Hello!

Inspiré(e) de prendre part à la discussion ? Ou de poser une question ou demander de l’aide ?

Alors bienvenues dans les grands sujets des forums de La Bulle : m’inscrire.

Cette partie du forum n’est pas compatible avec les bloqueurs publicitaires

Félicitations à vous, de préférer les accès payants plutôt que la gratuité par la publicité, c’est honnorable et cohérent de votre part. Malheureusement, l’accès payant par micropaiement (qui serait d’environ 1 cent pour 20 pages consultées) n’est pour l’instant pas encore mis en place, et l’accès gratuit sans publicité, est réservé aux membres actif(ve)s du forum. En attendant, si vous souhaitez poursuivre votre visite chez nous, vous pouvez ajouter le site à votre liste blanche, ou encore mieux, désactiver le bloqueur partout. Pour ajouter le site à votre liste blanche, pour Firefox (similaire pour les autres navigateurs), rendez‑vous en bas à gauche de la fenêtre de votre navigateur, et cliquez sur le menu comme dans l’exemple de l’image ci‑dessous, puis rechargez la page, en appuyant sur F5.

Dieu et les Sciences et les Scientifiques
Auteur Message
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 17702
Sam 11 Oct 2014 13:18
Message Re: Dieu et les Sciences et les Scientifiques
Les scientifiques ne sont pas tou(te)s des athéistes acharnées…

Dans cette vidéo, à 00:03:40, une phrase qui fera bondir des gens, mais qui est effectivement raisonnable, même s’il y a un « mais… ». Peu après 00:03:40, la voix dit “for many, God caused the Bigbang, which is a perfectly reasonable response”, en français, « pour de nombreuses gens, Dieu a causé le Bigbang, ce qui est une réponse parfaitement raisonnable ».


What caused the Bigbang? — Deep Astronomy


Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 17702
Sam 11 Oct 2014 13:54
Message Re: Dieu et les Sciences et les Scientifiques
Une brève interview de quelques physicien(ne)s. La question leur est posée directement : « croyez‑vous en Dieu ? ». Les premières réactions sont des « Non » plus ou moins marqués, puis viennent des nuances du style « ça dépend de quel dieu on parle » ou « libre à vous ». C’est un tout petit panel aussi, alors pas de conclusions générale à en tirer, mais je trouve les réactions intéressantes, et elle sont plutôt prudentes; l’un d’eux lance un “is that fair?Grand sourire , après avoir fait sa réponse, ce qui trahit une absence d’hostilité gratuite de sa part.


Do physicists believe in God?


Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 17702
Dim 12 Oct 2014 12:15
Message Re: Dieu et les Sciences et les Scientifiques
Comme c’est en rapport, à la fois avec le sujet et les deux vidéos postées plus haut, je recopie une réponse à quelqu’un ailleurs sur le web, parce que je la trouve importante.

Eliyahu, un pseudonyme ailleurs sur le web a écrit : 
Ça reste non prouvé et pour mieux dire, improuvable le fait que Dieu a crée le Bigbang puisqu’il n’existe pas simplement, donc sa ne fait bondir personne Hibou. Juste une autre tentative désespéré par les croyants pour s’attacher a la science qui a totalement prouvé que les religions monothéistes sont des mythes.


Réponse a écrit : 
Je crois surtout que tu ne va pas donner des leçons de sciences, pas après une affirmation comme celle là :p . La science a prouvé ça ? Are you kidding me? Ou alors tu te méprend sur ce qu’est une preuve, et confond « preuve » et « affirmation arbitraire et autoritaire ». D’abord, rare sont les sciences dans lesquelles on a des preuves stricto‑sensus… je ne connais que les systèmes formels qui puissent en exposer (et encore, bien des mathématicien‑ne‑s n’ont encore qu’un attachement modéré à la notion de logiques). Dans les autres, on a que de fortes présomptions, qui sont souvent corrigées ou complétées plus tard. Et les sciences physiques (principal sujet des deux vidéos) pourraient encore moins prouver des choses dans les domaines de ce qu’elles ne savent pas expliquer. La première vidéo parle de l’origine ultime du Bigbang lui‑même, une chose qu’aucune science n’est capable d’expliquer.

Ta réaction a quand‑même une utilité : elle illustre ce que des gens appellent « le dogme scientiste », celui qui dit que ce qui n’est pas expliqué par les sciences, n’existe pas et ne se discute pas. Ça n’est pas une démarche rationnelle… c’est un dogme.

Ironiquement, on voit des effets de ce dogme dans les réactions à l’évocation de phénomènes que certains qualifient de sujet scientifiques tandis que d’autres les qualifient de croyances (et les deux ont raison d’ailleurs) : vie extra‑terrestre, origine non‑terrestre des OVNIs, univers‑bulle, théorie des cordes, et sûrement d’autres que je ne connais pas.

Bien qu’échappant à l’expérience et même à l’observation (univers‑bulle, théorie des cordes), ces sujets sont traités par des physiciens, des exobiologistes, ou spécialistes d’autres disciplines concernées.

Une chose plus délicate à aborder, mais que je mentionne, juste sans aller plus loin que ça, c’est qu’il y a une part d’intuition, de croyance et de nature humaine, dans les fondements des sciences, même les plus formelles.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 17702
Lun 13 Oct 2014 09:03
Message Re: Dieu et les Sciences et les Scientifiques
Louis Pasteur a dit : « Un peu de science éloigne de Dieu, mais beaucoup y ramène ». Et ça ne semble pas apocryphe.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 17702
Lun 17 Nov 2014 04:49
Message Re: Dieu et les Sciences et les Scientifiques
Dans la ligne de l’idée d’un dieu immanent [1], celle qu’éveille une question que j’avais déjà aussi eu, est exprimé dans ce documentaire, posté plus bas, c’est la question de la vie qui observe l’Univers et qui fini donc par s’observer lui‑même. Étrange phénomène, en y pensant, excepté si on considère que la vie est tellement spécifique qu’elle est quelque part, dissocié de l’Univers ou qu’elle ne lui « appartient » pas.

Une autre chose … Quand on constate des choses parfaitement ajustée, on peut suspecter qu’elles sont une conséquence d’une chose encore plus fondamentale (notons au passage, que cette idée n’invoque pas la hasard, ou pas nécessairement et en tous cas, seulement indirectement). Là, les interprétations peuvent varier, on peut y voir un dieu, comme ne pas en voir un. Dans le reportage, quelqu’un s’exprime sur cette idée est dit ne pas en voir un. Mais faire une supposition sur la nature qu’un dieu pourrait avoir, ce qu’il ne précise d’ailleurs pas. La preuve qu’il n’y en a pas, selon l’idée que lui s’en fait.

Le multivers et les Univers bulles…. Selon un prêtre, cela tient autant de la croyance que de croire en un dieu, et je suis d’accord avec lui. Pour ne pas parler de croyance avec les multivers, il faudrait en avoir une preuve raisonnable, mais cette preuve est mécaniquement exclus, par nature… tient‑tient, comme la notion de dieu. Il est aussi amusant de noter que ça s’opposerait au principe du rasoir d’Occam, car faire l’hypothèse d’une infinité d’Univers pour tirer à une sorte de loterie, les seules univers viable, c’est une hypothèse bien plus lourde que celle d’une univers viable créé par une principe ou un dieu.

[1]: Immanent (cnrtl.fr)
CNRTL a écrit : 
THÉOL. P. oppos. à transcendant. Qui réside dans. Dieu est immanent dans ses créatures; […] PHILOS. En parlant d'un principe, d'une cause. Qui est impliqué dans. Immanent à la matière, à la nature, au sujet, aux phénomènes; […]


Ce sont quelques notes qui me sont venu en regardant ce documentaire plus bas. D’autres notes peut‑être plus tard…

Un Dieu dans l’Univers



Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 17702
Lun 17 Nov 2014 04:58
Message Re: Dieu et les Sciences et les Scientifiques
Un certain Paul Davies, physicien, a écrit un livre, « L’esprit de Dieu », pour le titre en français (c’est en Anglais à l’origine).

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 17702
Dim 21 Juin 2015 11:54
Message Re: Dieu et les Sciences et les Scientifiques
Je ne sais pas si la citation est apocryphe ou pas, mais bon, voilà, une citation prêtée à Einstein :

A. Einstein a écrit : 
Any one who becomes seriously involved in the pursuit of science, becomes convinced that there is a spirit manifest in the laws of the universe; a spirit vastly superior to that of man.


Traduction a écrit : 
Quiconque s’implique sérieusement dans la quête scientifique, finit par être convaincu(e) qu’un esprit se manifeste dans les lois de l’univers ; un esprit immensément supérieur à celui des humains.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 17702
Lun 22 Juin 2015 10:20
Message Re: Dieu et les Sciences et les Scientifiques
Encore une autre citation prêtée à Einstein.

A. Einstein a écrit : 
Je ne suis pas un athée. Le problème en question est trop vaste pour notre pensée limitée. Nous sommes dans la position d’un petit enfant qui entre dans une immense librairie remplie de livres écrits en de nombreuses langues. L’enfant sait que quelqu’un a dû écrire ces livres. Il ne sait pas comment. Il ne comprend pas les langages dans lesquels ils sont écrits. L’enfant suspecte vaguement un ordre mystérieux dans l’arrangement des livres mais ne sait pas ce que c’est. Là, il me semble, est l’attitude même de la plupart des êtres humains intelligents envers Dieu. Nous voyons l’univers arrangé merveilleusement et obéissant à certaines lois, mais ne comprenons seulement que vaguement ces lois.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 17702
Sam 1 Aoû 2015 01:53
Message Re: Dieu et les Sciences et les Scientifiques
Voltaire, l’écrivain, aurait été le premier a suggéré que l’Univers serait né avec une « explosion », et cette idée n’aurait pas plut au pape de l’époque.

Goethe, l’écrivain aussi, aurait été le premier a avancer que certaines choses dans le ciel, sont des masses d’étoiles. Je ne sait pas si le pape de son époque s’en est mêlé, mais on peut le supposer.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 17702
Jeu 18 Fév 2016 01:30
Message Re: Dieu et les Sciences et les Scientifiques
Une citation courte …

Étienne Klein a écrit : 
Assimilé le big‑bang à l’origine de l’Univers comme étant la transition entre l’absence de toute chose et l’apparition d’une première chose, c’est un discours datée.


De manière sensée, ça pourrait être entendu comme « c’est un discours d’athée » Hihihi (cachotier) .

Je me demande s’il était conscient de ce jeux de mots qui a put être entendu Sourire fleuri .

C’est à 01:01:39 de cette vidéo.

Qu'est-ce que la masse et le boson de Higgs ?

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
cron