Hello!

Inspiré(e) de prendre part à la discussion ? Ou de poser une question ou demander de l’aide ?

Alors bienvenues dans les grands sujets des forums de La Bulle : m’inscrire.

Cette partie du forum n’est pas compatible avec les bloqueurs publicitaires

Félicitations à vous, de préférer les accès payants plutôt que la gratuité par la publicité, c’est honnorable et cohérent de votre part. Malheureusement, l’accès payant par micropaiement (qui serait d’environ 1 cent pour 20 pages consultées) n’est pour l’instant pas encore mis en place, et l’accès gratuit sans publicité, est réservé aux membres actif(ve)s du forum. En attendant, si vous souhaitez poursuivre votre visite chez nous, vous pouvez ajouter le site à votre liste blanche, ou encore mieux, désactiver le bloqueur partout. Pour ajouter le site à votre liste blanche, pour Firefox (similaire pour les autres navigateurs), rendez‑vous en bas à gauche de la fenêtre de votre navigateur, et cliquez sur le menu comme dans l’exemple de l’image ci‑dessous, puis rechargez la page, en appuyant sur F5.

Être gay / homo : inné ou acquis ?
Auteur Message
Bavard impénitent
Bavard impénitent
  • Genre : Garçon
  • Messages : 732
Ven 12 Déc 2008 21:29
Message Re: Être gay / homo : inné ou acquis ?
le mot "vice " est stigmatisant!
fais attention à ton vocabulaire!
sujet tabou, non Clin d’œil

je sauve ma peau avec l'amour et je m'exprime en peau-aime
Profil
Modératrice
RANDOM_AVATAR
  • Genre : Fille
  • Messages : 8829
Ven 12 Déc 2008 21:30
Message Re: Être gay / homo : inné ou acquis ?
Il n'y a pas de sujets tabous, tu dis que tu n'es pas homophobes mais quand tu parles de vices ou perversion, il s'agit de quoi....

Il faut être perdu, il faut avoir perdu le monde, pour se trouver soi-même. (Henry David Thoreau)
Profil
Membre balbutiant
Membre balbutiant
  • Genre : Garçon
  • Messages : 41
Ven 12 Déc 2008 21:31
Message Re: Être gay / homo : inné ou acquis ?
Lucy Van Pelt a écrit : 
Vice hérité....? Perversion, il est clair que, malgré ce que tu as pu écrire, il s'agit vraiment d'homophobie dans ton cas....

As-tu vu le film Beauté Américaine? Diable


Moi je l'ai vu; en france c'est "american beauty"...Un homophobe qui est ainsi car il essaie de refouler cela mais il y arrive pas...Dommage pour le heros qui finit par etre tué par cet ancien millitaire, qui disait: "c'est un putain de defilé de la gay pride?!"....
Profil
Bavard impénitent
Bavard impénitent
  • Genre : Télétubbie
  • Age : 39
  • Localisation : Vacherin
  • Messages : 554
Ven 12 Déc 2008 21:36
Message Re: Être gay / homo : inné ou acquis ?
John Gouze a écrit : 
La plupart des homosexuels le sont naturellement comme la plupart des hétérosexuels..c'est rarement un choix...
Leurs attirances amoureuses et sexuelles se portent vers les êtres du même sexe qu'eux..
Il faudrait aussi que tu comprennes que l'homosexualité n'est pas seulement une affaire de sexe..mais aussi une affaire sentimentale...Tomber amoureux .Vivre une relation ou la sexualité a un rôle certes..mais résumer l'homosexualité à la sexualité serait une erreur...


la plupart des homosexuels et hétérosexuels le sont naturellement... d'accord...

mais alors quid des bisexuels ? on... euh... ils se cherchent toujours ?

Nul ne peut atteindre l'aube sans passer par le chemin de la nuit. (Khalil Gibran)

Je ne perdrai pas mon temps à essayer de prolonger ma vie (Claude Pujade Renaud)
Profil
Modératrice
RANDOM_AVATAR
  • Genre : Fille
  • Messages : 8829
Ven 12 Déc 2008 21:38
Message Re: Être gay / homo : inné ou acquis ?
Non, ils ne se cherchent pas....c'est comme les ambidextres.... Hihihi!

Il faut être perdu, il faut avoir perdu le monde, pour se trouver soi-même. (Henry David Thoreau)
Profil
Bavard impénitent
Bavard impénitent
  • Genre : Télétubbie
  • Age : 39
  • Localisation : Vacherin
  • Messages : 554
Ven 12 Déc 2008 21:39
Message Re: Être gay / homo : inné ou acquis ?
Lucy Van Pelt a écrit : 
Non, ils ne se cherchent pas....c'est comme les ambidextres.... Hihihi!


Pété de rire j'aime bien la comparaison... hello en fait ! Clin d’œil

Nul ne peut atteindre l'aube sans passer par le chemin de la nuit. (Khalil Gibran)

Je ne perdrai pas mon temps à essayer de prolonger ma vie (Claude Pujade Renaud)
Profil
Modératrice
RANDOM_AVATAR
  • Genre : Fille
  • Messages : 8829
Ven 12 Déc 2008 21:40
Message Re: Être gay / homo : inné ou acquis ?
Salut Curieux.. Petit sourire

Il faut être perdu, il faut avoir perdu le monde, pour se trouver soi-même. (Henry David Thoreau)
Profil
Bavard impénitent
Bavard impénitent
  • Genre : Garçon
  • Messages : 732
Ven 12 Déc 2008 21:42
Message Re: Être gay / homo : inné ou acquis ?
Salut Curieux Petit sourire

je sauve ma peau avec l'amour et je m'exprime en peau-aime
Profil
Membre balbutiant
Membre balbutiant
  • Genre : Garçon
  • Messages : 41
Ven 12 Déc 2008 21:45
Message Re: Être gay / homo : inné ou acquis ?
Moi, perso, chacun fait fait se qui lui plait plait...


Mon avis tendrait plus vers l'incomprehension, c'est a dire que l'Homme est fait avec toutes ses contradictions et l'amour n'a pas de frontiere...


L'homosexualité, pour moi, est une calamité pour celui qui en est "victime", comme une maladie honteuse...Non , c'est vrai; regarde , les gens dit "normaux" juge, imagine des trucs, frappe le pauvre homo, bref l'homophobie est grave...De plus , va trouver ton âme soeur quand tu es homo, ça court moins les rues que le sexe opposé...Bref, c'est vraiment une orientation sexuelle pas pratique du tout voire handicapante sauf dans le show biz (je déconne , c'est un préjugé pour faire rire, désolé)
Comme l'on me l'a conseillé je met mes cartes sur la table; "check"...carré d'as
Profil
Bavard impénitent
Bavard impénitent
  • Genre : Télétubbie
  • Age : 39
  • Localisation : Vacherin
  • Messages : 554
Ven 12 Déc 2008 21:47
Message Re: Être gay / homo : inné ou acquis ?
chic...

plein de filles qui veulent flooder... Hihihi!

pour reprendre un peu (par derrière) le cours de ce topic, mon coeur oscille entre choix et fatalité. j'aime pas tant ce mot, "fatalité", que je trouve un peu fort. "tu es un gay, c'est une fatalité. homo hominis lupus". maintenant pour reprendre l'expérience d'un ami, qui s'est enfin dévoilé comme étant homosexuel il y a à peu près 2-3 semaines, j'imagine bien que dans sa tête la résignation l'a convaincu.

Mais finalement... fatalité ? ou choix ? si on prend en compte les gens qui se marient, ont des enfants, et qui, du jour au lendemain, quittent tout pour se retrouver dans une relation homosexuelle... je pense qu'on peut dès lors parler de choix, et non plus de fatalité. tout le monde ne nait pas comme eux, certes, mais je ne pense pas qu'il faille parler de "fatalité". vous êtes des hétéros, quelle fatalité les gars ! ça fait space... non ? c'est vous qui avez choisi... me dites pas le contraire... Yeux au ciel avec le sourire

Nul ne peut atteindre l'aube sans passer par le chemin de la nuit. (Khalil Gibran)

Je ne perdrai pas mon temps à essayer de prolonger ma vie (Claude Pujade Renaud)
Profil
cron