Hello!

Inspiré(e) de prendre part à la discussion ? Ou de poser une question ou demander de l’aide ?

Alors bienvenues dans les grands sujets des forums de La Bulle : m’inscrire.

Cette partie du forum n’est pas compatible avec les bloqueurs publicitaires

Félicitations à vous, de préférer les accès payants plutôt que la gratuité par la publicité, c’est honnorable et cohérent de votre part. Malheureusement, l’accès payant par micropaiement (qui serait d’environ 1 cent pour 20 pages consultées) n’est pour l’instant pas encore mis en place, et l’accès gratuit sans publicité, est réservé aux membres actif(ve)s du forum. En attendant, si vous souhaitez poursuivre votre visite chez nous, vous pouvez ajouter le site à votre liste blanche, ou encore mieux, désactiver le bloqueur partout. Pour ajouter le site à votre liste blanche, pour Firefox (similaire pour les autres navigateurs), rendez‑vous en bas à gauche de la fenêtre de votre navigateur, et cliquez sur le menu comme dans l’exemple de l’image ci‑dessous, puis rechargez la page, en appuyant sur F5.

Être gay / homo : inné ou acquis ?
Auteur Message
Premier Consul
Premier Consul
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Age : 43
  • Localisation : Dans le bois de Paris
  • Messages : 6168
Ven 12 Déc 2008 21:48
Message Re: Être gay / homo : inné ou acquis ?
yacine a écrit : 
Moi, perso, chacun fait fait se qui lui plait plait...


Mon avis tendrait plus vers l'incomprehension, c'est a dire que l'Homme est fait avec toutes ses contradictions et l'amour n'a pas de frontiere...


L'homosexualité, pour moi, est une calamité pour celui qui en est "victime", comme une maladie honteuse...Non , c'est vrai; regarde , les gens dit "normaux" juge, imagine des trucs, frappe le pauvre homo, bref l'homophobie est grave...De plus , va trouver ton âme soeur quand tu es homo, ça court moins les rues que le sexe opposé...Bref, c'est vraiment une orientation sexuelle pas pratique du tout voire handicapante sauf dans le show biz (je déconne , c'est un préjugé pour faire rire, désolé)
Comme l'on me l'a conseillé je met mes cartes sur la table; "check"...carré d'as

Ok ça a le mérite d'être clair.. Clin d’œil

Internet est une drogue dure , habité par des entités maléfiques...
Sachez vous en protéger , et prenez cet outil pour un outil et rien de plus...
Profil
Bavard impénitent
Bavard impénitent
  • Genre : Garçon
  • Messages : 732
Ven 12 Déc 2008 21:55
Message Re: Être gay / homo : inné ou acquis ?
est-ce un choix que de subir une attirance? je ne crois pas.
et je dois dire que je connais quelques couples d'homosexuels heureux...depuis longtemps!
Petit sourire

je sauve ma peau avec l'amour et je m'exprime en peau-aime
Profil
Modératrice
RANDOM_AVATAR
  • Genre : Fille
  • Messages : 8829
Ven 12 Déc 2008 21:57
Message Re: Être gay / homo : inné ou acquis ?
John Gouze a écrit : 
Ok ça a le mérite d'être clair.. Clin d’œil


Tu trouves?

Il faut être perdu, il faut avoir perdu le monde, pour se trouver soi-même. (Henry David Thoreau)
Profil
Consul Honoraire
Consul Honoraire
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Age : 40
  • Localisation : Strasbourg
  • Messages : 4219
Ven 12 Déc 2008 22:21
Message Re: Être gay / homo : inné ou acquis ?
Choix ou -fatalité- d'être gay?

Comme cela a été dit, je pense que ni l'un ni l'autre est la réponse.

Pour "choix":
Je pense qu'il y a pas mal de gay qui "le sont" (déjà cette expression me gène parce qu'on dirait qu'on montre une maladie du doigt, oui; mais au moins ça dit ce qui se passe) parce que soit: déçu de l'autre sexe, mal dans leur peau et dans leur relation, et qui cherche de ce fait un "endroit" plus apte à les comprendre (les homos, pour ceux que je connais et ce que j'en lis sont beaucoup plus tolérant que la majorité d'entre nous; sans doute parcequ'ils sont harcelés, justement) et que donc -l'amour- non pas physique mais -de l'esprit- leur est moins difficile à appréhender.
Mais ce "choix" n'en est pas un, finalement: la personne est comme ça, par nature. Par nature, oui.
On ne choisit pas en soi d'être gay, 'faudrait voir à le comprendre, ça! Diable tout comme on ne choisit pas d'être hétéro. Je suis hétéro, ben c'est comme ça. Je le ressens en moi-même, je suis comme ça. Et ça, ce n'est pas considéré comme -maladie-? ben non, c'est naturel. L'homosexualité, ou la bisexualité aussi.

C'est quand vous voulez pour comprendre que nous sommes tous différents, en fait!
L'homophobie en soi se résume à la même chose dans tous les cas: ce qui est différent de moi... j'en veux pas.
Putain, vraiment, même le roi des cons n'arrive pas à penser une abbération pareille!
Pour le reste de ce qu'est ce mot "choix" (mauvais choix d'ailleurs dans la formulation je trouve) je vous laisse réfléchir. Excalibur aussi, bien sûr.


Et le mot -fatalité-.
Là, ce ne sera pas bien long...

"Fatalité" sous-entend en propre qu'on ne peut rien y faire. Ok. vu coimme ça, ça colle. Effectivenment, homo, bi ou hétéro on ne peut rien y faire.

Le problème, c'est que le mot "fatalité" a un sous-entendu négatif quand il est utilisé à tort et à travers.
Alors autant je peux me tromper, autant en lisant le titre et l'intro du topic, le mot "fatalité" me paraît ici utilisé dans un sens absolument négatif.
Dans le même sens que: "oui, la peste était une fatalité".
Ce n'est que mon avis certes.
Mauvaise formulation "bis" je trouve de l'énoncé.

A part ça, gay ou non, blanc ou noir, pur souche ou bâtard, préférer le coca-cola au pepsi-cola, préférer la montagne à la plage ou l'inverse, etc...
C'est toujours pareil.

On a beau se montrer, dire, tolérant et accepter l'autre, "celui qui ne pense pas comme moi est un ennemi à éradiquer".
Et à plus forte raison celui qui "n'est pas" comme moi...

et vous osez me parler de tolérance, d'open mind, etc...

non, tout n'est pas bon a accepter: me dire "oui mais le violeur d'enfant, c'est son truc à lui de faire ça, et pourtant tu ne l'acceptes pas".
Ca c'est stupide. Parce que l'enfant violé, tu lui as demandé son avis? Il est le 1er concerné non?

Bref,
si les gens voulaient bien comprendre qu'entre dire quelque chose, le penser, le faire, et en soi ne penser qu'à soi quid des autres, cela sont des choses différentes et que nous ne sommes pas tous dupes, ce serait bien.

Mais always smile, of course. T’es sûr(e) ? Clin d’œil

HTLLTD

Du sollst niemals vergessen, danke zu sagen.
Profil
Membre balbutiant
Membre balbutiant
  • Genre : Garçon
  • Messages : 41
Ven 12 Déc 2008 22:21
Message Re: Être gay / homo : inné ou acquis ?
Bein, carré d'as , faut etre bigleux pour pas le voir!!
Profil
Premier Consul
Premier Consul
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Age : 43
  • Localisation : Dans le bois de Paris
  • Messages : 6168
Ven 12 Déc 2008 22:22
Message Re: Être gay / homo : inné ou acquis ?
Lucy Van Pelt a écrit : 
Tu trouves?


Ben je n'adhère pas..mais ça a le mérite de ne pas être hypocrite sur la question...

Internet est une drogue dure , habité par des entités maléfiques...
Sachez vous en protéger , et prenez cet outil pour un outil et rien de plus...
Profil
Grande Pipelette
Grande Pipelette
  • Genre : Télétubbie
  • Age : 38
  • Localisation : juste devant mon cul
  • Messages : 3695
Sam 13 Déc 2008 10:13
Message Re: Être gay / homo : inné ou acquis ?
a mon avis c'est plus une question de choix

VIENDEZ VOIR MON NOUVEAU FORUM http://chezsteft.xooit.fr/index.php

a trop me cherché il m'a trouvé....
Profil
Tchatcheur
Tchatcheur
RANDOM_AVATAR
  • Genre : Garçon
  • Messages : 99
Sam 13 Déc 2008 11:17
Message Re: Être gay / homo : inné ou acquis ?
Maintenant que les passions se sont estompées,j'ai mon mot a dire,l'homosexualite n'est ni un choix,ni une fatalité,c'est "un etat de fait"qu'on possede a l'origine ou qu'on acquiert (cela par traumatisme ou par penchant hormonale).
La situation d'homosexualité,ne reduit en rien l'humanisme ou la valeure societale de l'individue,qui se trouvent ainsi decuplés,et met sa sensibilité a fleur de peau,d'ou l'assimiliation de l'homophobie a une forme criminelle de discrimination.
Le refoulement que subie cette frange de la societe,par le fait de "l'anormalité"de leurs sexualité,fait qu'il existe deux types de comportement,l'un est de nature "affirmé"qui englobe ceux qui vivent pleinement et publiquement leur etat,et une seconde qui vegete dans la clandestinité,et le constant reproche direct ou indirect de leurs entourages.
Il en existe neamoins une troisieme frange,c'est l'homosexualité passive,qui concerne,des individus a l'aspect conforme a la "normalite"et qui neamoins se decouvrent episodiquement des pulsions homosexuelles,et qu'ils cachent!
La suite au prochain post!...
Profil
Premier Consul
Premier Consul
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Age : 43
  • Localisation : Dans le bois de Paris
  • Messages : 6168
Sam 13 Déc 2008 11:30
Message Re: Être gay / homo : inné ou acquis ?
STEFT73 a écrit : 
a mon avis c'est plus une question de choix

Gné ?! Gné ?! Gné ?!
Je crois que je vais replacer le nouveau décor...

Internet est une drogue dure , habité par des entités maléfiques...
Sachez vous en protéger , et prenez cet outil pour un outil et rien de plus...
Profil
Tchatcheur
Tchatcheur
RANDOM_AVATAR
  • Genre : Garçon
  • Messages : 99
Sam 13 Déc 2008 12:42
Message Re: Être gay / homo : inné ou acquis ?
Absolument pas,et pour une raison tres simple,on ne peut pas se battre contre la nature,et cette pulsion est incontrolable(pour le vrai homosexuel(lle),mais si parfois elle peut relever d'un choix deliberé,ce serais juste une aventure ou bien une tentation passagere!
Profil