Hello!

Inspiré(e) de prendre part à la discussion ? Ou de poser une question ou demander de l’aide ?

Alors bienvenues dans les grands sujets des forums de La Bulle : m’inscrire.

Cette partie du forum n’est pas compatible avec les bloqueurs publicitaires

Félicitations à vous, de préférer les accès payants plutôt que la gratuité par la publicité, c’est honnorable et cohérent de votre part. Malheureusement, l’accès payant par micropaiement (qui serait d’environ 1 cent pour 20 pages consultées) n’est pour l’instant pas encore mis en place, et l’accès gratuit sans publicité, est réservé aux membres actif(ve)s du forum. En attendant, si vous souhaitez poursuivre votre visite chez nous, vous pouvez ajouter le site à votre liste blanche, ou encore mieux, désactiver le bloqueur partout. Pour ajouter le site à votre liste blanche, pour Firefox (similaire pour les autres navigateurs), rendez‑vous en bas à gauche de la fenêtre de votre navigateur, et cliquez sur le menu comme dans l’exemple de l’image ci‑dessous, puis rechargez la page, en appuyant sur F5.

Être gay / homo : inné ou acquis ?
Auteur Message
Bavard impénitent
Bavard impénitent
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Garçon
  • Age : 60
  • Localisation : Lyon
  • Messages : 554
Ven 14 Fév 2014 23:29
Message Re: Être gay / homo : inné ou acquis ?
le fait d'être hétérosexuel ou homosexuel est un choix inconscient qui se fait vers la période de puberté (dans la plupart des cas), donc indépendamment d'une quelconque volonté.
Profil
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 19192
Jeu 9 Juil 2015 20:06
Message Re: Être gay / homo : inné ou acquis ?

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 19192
Jeu 7 Juil 2016 01:44
Message Re: Être gay / homo : inné ou acquis ?
Sur les causes de l’homosexualité, un article intéressant que je résume très succinctement en citant de court extraits : Dossier masculin‑féminin — l’histoire du « gène gay » (pseudo-sciences.org), Juillet 2014.

L’article aborde les causes (identifiées par corrélations) étudiées jusque maintenant, et se lamente des lacune des études sur la question.

Il juge la cause génétique faible, même si pas infondée. Il confirme la constance de la proportion d’homos dans la société. Il parle d’une cause avec corrélation étonnant bonne, qui est le nombre de garçons que la mère a déjà eu.

Pour la question de la proportion d’homos en particulier :
L’article a écrit : 
[…] Le fait que la fréquence de l’homosexualité ne semble pas diminuer au cours des âges et que donc les facteurs génétiques sous-jacents semblent se maintenir au sein de l’espèce peut donc apparaître comme un paradoxe. Pourtant il n’en est rien, […]


Pour la cause génétique qui a fait beaucoup de bruit pendant un temps, finalement peu déterminante, même si une part de cause génétique n’est pas écartée :
L’article a écrit : 
[…] La réaction des médias fut malheureusement bien caractéristique de ce qu’ils produisent de pire : d’une part, ils exagérèrent considérablement la nature des résultats, annonçant « la découverte du gène gay » (malgré les dénégations de Dean Hamer) et ignorant totalement l’inévitable complexité des facteurs pouvant influencer l’orientation sexuelle […]


Pour la cause que pourrait être le nombre de grands frères :
L’article a écrit : 
[…] Ces résultats ont donc fourni un support à une toute autre hypothèse, impliquant la gestation et le système immunitaire de la mère. L’idée est que les cellules des fœtus mâles portent à leur surface des antigènes (appelés H-Y) provenant du chromosome Y qui déclenchent chez la mère la production des anticorps correspondant, qui, en revenant dans le fœtus via la circulation sanguine, peuvent perturber la différentiation sexuelle de son cerveau. Ces anticorps qui, de toute évidence, ne sont pas délétères à faible dose (puisque tous les fœtus mâles y sont exposés) se cumuleraient au cours des grossesses successives de fœtus mâles, et pourraient ainsi jouer un rôle significatif proportionnel au nombre de grands frères. […]

Dans l’article, avant cet extrait, il est dit qu’un garçon voit ses chances d’être homo augmenter de 33% pour chaque grand frère qu’il a, mais seulement s’ils sont de la même mère (conséquence logique).

L’article conclu en déplorant la possible exploitation idéologique des recherches en la matière. Le début de l’article fait remarquer que cette recherche est freinée, justement pour ces mêmes raisons idéologiques (ex. menaces).

Ceci n’est qu’un résumé du long article lié au début de ce message. Les gens s’intéressant de près à la question, devraient l’étudier en détail, plutôt que se contenter de ce résumer qui ne peut convenir qu’aux curieux(ses).

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 19192
Mer 14 Sep 2016 00:56
Message Re: Être gay / homo : inné ou acquis ?
Une petite vidéo en Anglais, reprenant les résultats des approches présentées dans le précédent message, mais en très résumé :

Get educated about homosexuality

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
cron