Hello!

Inspiré(e) de prendre part à la discussion ? Ou de poser une question ou demander de l’aide ?

Alors bienvenues dans les grands sujets des forums de La Bulle : m’inscrire.

Cette partie du forum n’est pas compatible avec les bloqueurs publicitaires

Félicitations à vous, de préférer les accès payants plutôt que la gratuité par la publicité, c’est honnorable et cohérent de votre part. Malheureusement, l’accès payant par micropaiement (qui serait d’environ 1 cent pour 20 pages consultées) n’est pour l’instant pas encore mis en place, et l’accès gratuit sans publicité, est réservé aux membres actif(ve)s du forum. En attendant, si vous souhaitez poursuivre votre visite chez nous, vous pouvez ajouter le site à votre liste blanche, ou encore mieux, désactiver le bloqueur partout. Pour ajouter le site à votre liste blanche, pour Firefox (similaire pour les autres navigateurs), rendez‑vous en bas à gauche de la fenêtre de votre navigateur, et cliquez sur le menu comme dans l’exemple de l’image ci‑dessous, puis rechargez la page, en appuyant sur F5.

Le cadavre - Die Leiche
Auteur Message
Consul Honoraire
Consul Honoraire
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Age : 40
  • Localisation : Strasbourg
  • Messages : 4219
Ven 21 Nov 2008 18:44
Message Re: Le cadavre - Die Leiche
(je continue mon topic "histoire en musique", suite de l'histoire... cela se passe un peu avant... Gné ?!
Hihihi!)


WO IST DAS PROBLEM?

(quoi? de l'ironie?... Oops, n’a fait une bêtise )


Du bist frustriert, du bist allein,
niemand will dein Kumpel sein
Dein Telefon, seit Jahren still,
weil niemand mit dir reden will
Tu es frustré, tu es seul
Personne ne veut être copain avec toi
Ton téléphone est muet depuis des années
Car personne ne veut parler avec toi


Du weißt nicht mehr weiter,
du bist ein Außenseiter
Du wärst so gern von einem andern Stern
Du wärst gern Supermann
weil den jeder leiden kann
Ich finde das beknackt und außerdem...
Wo ist das Problem?
Tu ne sais plus quoi faire
Tu es un Outsider
Tu aimerais tellement être d'un autre monde
Tu aimerais être Superman
Parce que tout le monde l'adore, celui-là...
Je trouve ça débile et puis d'ailleurs...
Quel est le problème?


Du siehst gut aus
du hast viel Geld
Du bist die klügste Frau der Welt
Dein Telefon steht niemals still
weil jeder mit dir schlafen will
Du erstickst in Geschenken
weil alle an dich denken
Tu es mignonne
Tu as beaucoup d'argent
Tu es la femme la plus intelligente de la Terre
Ton téléphone sonne sans arrêt
Parce que tout le monde veut coucher avec toi
Tu étouffes sous les cadeaux
Parce que tout le monde pense à toi


Es wär so schön
wenn sie dich übersehn
Du wärst gern unscheinbar
so wie Schnee im Januar
Es tut mir leid
ich kann dich nicht verstehn
Wo ist das Problem?
Ce serait tellement bien
Si tu étais plus mystérieuse
tu aimerais être insaisissable
Comme de la neige en janvier
Je suis désolé
Je n'arrive pas à te comprendre
Quel est le problème?



Résultat des courses, un cadavre... qu'est-ce qui se passe?
Gné ?!

HTLLTD

Du sollst niemals vergessen, danke zu sagen.
Profil
Consul Honoraire
Consul Honoraire
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Age : 40
  • Localisation : Strasbourg
  • Messages : 4219
Mar 2 Déc 2008 11:04
Message Re: Le cadavre - Die Leiche
Beaucoup de choses... peut-être ceci?


(c'est joli les trompettes à la fin)



Du sagst, du hast dich verloren,
Erkennst dich selbst nicht wieder,
Als hättest du ein fremdes Leben gelebt.
Musst irgendwohin, am besten alleine,
Auch wenn es dir widerstrebt.
Tu dis que tu es perdu
Que tu ne te reconnais plus
Comme si tu avais vécu une autre vie, pas la tienne
Il faut que tu t'en aille, seul de préférence
Même si cela te fais peur


Du hast nachts I'm Traum plötzlich Visionen,
Du zweifelst an deinem Verstand.
Du sagst, du hast Angst,
Du weißt nicht, wie es weitergeht,
Und du bist ausgebrannt.
La nuit en rêvant tu as des visions
Tu commences à douter de ta santé mentale
Tu dis que tu as peur
Tu ne sais pas comment continuer...
Tu es complètement à bout


Wir werden hier auf dich warten,
Du bist immer noch auf der Suche nach dir selbst.
Und manchmal schreibst du uns Karten,
Du bist immer noch auf der Suche nach dir selbst.
Nous allons t'attendre ici
tu es toujours et encore à la recherche de toi-même
Et de temps en temps tu nous envois une carte
Tu es toujours et encore à la recherche de toi-même


Du sagst, du fühlst dich allein
In einem Raum voller Menschen.
Als wären sie nur Illusion.
Niemand redet mir dir,
Weil kein Mensch deine Sprache spricht,
Du sprichst sie selber nicht mehr.
Tu dis que tu te sens seul
Quand tu es dans une pièce remplie de monde
Comme si les gens n'étaient qu'une illusion.
Personne ne parle avec toi,
Car personne ne comprend ta langue.
Toi-même tu ne comprends plus ton langage


Du sagst, du wirst verfolgt
Und sie wollen dich töten.
Doch wer "sie" sind, ist nicht klar,
Und alles, was du jemals gewusst hast,
Ist überhaupt nicht wahr.
tu dis que tu es poursuivi
Et qu'ils veulent te tuer.
Mais qui est "ils"? te demandes-tu, ce n'est pas clair du tout
et tout ce que tu as cru savoir
N'était absolument pas vrai


Wir werden hier auf dich warten,
Du bist immer noch auf der Suche nach dir selbst.
Und manchmal schreibst du uns Karten,
Du bist immer noch auf der Suche nach dir selbst.
Nous allons t'attendre ici
tu es toujours et encore à la recherche de toi-même
Et de temps en temps tu nous envois une carte
Tu es toujours et encore à la recherche de toi-même


Ich wünsch dir, dass du dich findest,
Du bist immer noch auf der Suche nach dir selbst.
Und unterwegs nicht verschwindest,
Du bist immer noch auf der Suche nach dir selbst.
Je te souhaite de "te trouver"
Tu es toujours et encore à la recherche de toi-même.
Et j'espère que tu ne disparaîtra pas en cours de route
Tu es toujours et encore à la recherche de toi-même.

HTLLTD

Du sollst niemals vergessen, danke zu sagen.
Profil
Consul Honoraire
Consul Honoraire
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Age : 40
  • Localisation : Strasbourg
  • Messages : 4219
Ven 19 Déc 2008 18:12
Message Re: Le cadavre - Die Leiche
Mais peut-être ce cadavre, qui flotte ou qui est entérré en fait, respire toujours... quelque part...



Atem (respiration)


Wer hat in meinen Kopf geschaut,
und dich aus meinem Traum gebaut?
Qui a regardé dans ma tête
Et t'en à fait sortir pour devenir réelle?


Deine Haut ist kühl und weich,
deine Augen Sternen gleich.
Und sie schau'n mich spöttisch an,
weil ich nicht Süßholz raspeln kann.
Ta peau est fraîche et douce
Tes yeux tels des étoiles
Et il me regardent bizarrement
Parce que j'ai du mal à parler amoureusement


Manchmal möcht' ich dich verführen,
dich nur mit meinen Blick berühren,
weil du so zart bist.
Certaines fois j'aimerais te séduire, te sublimer
Juste t'atteindre avec mon regard
Car tu es tellement douce


Und was ich am liebsten spür',
bevor ich mich im Traum verlier',
ist wie du atmest.
Et ce que je préfère ressentir
Avant que je ne m'enfonce dans mon rêve
C'est ta respiration


Ohne dich bin ich nicht viel:
Wie ein Besen ohne Stiel,
wie ein Fenster ohne Glas,
wie Mallorca ohne Bars,
wie ein Vogel ohne Nest,
und darum halte ich dich fest.
Sans toi je ne suis pas grand-chose
Un balai sans sa tige
Une fenêtre sans verre
Comme Majorque sans ses bars
Comme un oiseau sans son nid
Et c'est pourquoi je m'accroche à toi


Ich fühle mich von dir beschützt,
du bist so schön wie du hier sitzt,
und auf mich wartest.
Je me sens protégé avec toi
Tu es tellement belle, assise là
A m'attendre


Du musst nicht deine Liebe schwör'n,
ich würd' nur gern für immer hör'n,
wie du atmest.
tu n'as pas besoin de promettre ton amour
J'aimerais juste entendre eternellement
Ta respiration...


Ich stell mir nie vor wie es wär',
gäb's dich irgendwann nicht mehr,
weil das zu hart ist.
Je ne m'imagine jamais comment se serait
Si un jour tu n'existais plus
C'est trop difficile à supporter


Doch sollte ich dich einst verlieren,
werd ich in meinen Träumen spüren,
wie du atmest
Mais si un jour je devais te perdre
Je ressentirais dans mes rêves
Comme tu respires...




Curieux personnage que le protagoniste de cette histoire...

HTLLTD

Du sollst niemals vergessen, danke zu sagen.
Profil
Consul Honoraire
Consul Honoraire
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Age : 40
  • Localisation : Strasbourg
  • Messages : 4219
Dim 21 Déc 2008 16:22
Message Re: Le cadavre - Die Leiche
Eh oui, car comment une histoire pareille, ce cadavre flottant ou enterré, peut-elle arrivé?
dans de nombreux cas...



Nichts in der Welt (Rien au monde (ne pourra...))

es ist vorbei, und der himmel ist schwarz
weil die sonne hier nie wieder scheint
es ist vorbei, doch ich hoffe, dass das,
was uns trennte uns wieder vereint
es ist vorbei und nichts in der welt
wird es je wieder gut machen können
es ist vorbei - wenn ich könnte, dann würde ich
vor meinem leben wegrennen
Tout est fini, et le ciel est noir
Car le soleil ne brillera plus jamais ici
Tout est fini, mais j'espère que ce
Qui nous a séparé nous réunira à nouveau
Tout est fini, et rien au monde ne pourra
Jamais être capable d'arranger cela
Tout est fini- si je pouvais, alors je partirais en courant,
Laissant ma vie derrière moi


würd die augen verschliessen und ich würde probieren
meine gefühle einfach zu ignorieren
ich will so kalt sein, dass alle erfrieren
will mich nie mehr verlieben, um nie mehr zu verliern
Je fermerais les yeux et j'essaierais
D'ignorer mes sentiments
Je veux être tellement froid, que tout le monde serait instantanément gelé
Je ne veux plus jamais tomber amoureux, pour ne plus jamais "perdre"


es dauert noch bis ich begreife, was das heisst:
es ist vorbei, ich weiss nicht warum, sag mir, was hab ich falsch gemacht
es ist vorbei, du hast mein herz zerfetzt und dir gar nichts dabei gedacht
Il me faudra encore du temps, jusqu'à ce que je comprenne...:
Tout est fini, je ne sais pas pourquoi, dis-moi ce que j'ai mal fait
Tout est fini, tu as déchiré mon coeur en mille lambeaux sans rien penser


du bist so grausam-darum liebe ich dich
obwohl ich doch weiss, dass du nicht gut bist für mich
meine gefühle, die sind an und für sich
lächerlich einfach-und einfach lächerlich
Tu es si terrifiante- c'est pourquoi je t'aime
Bien que je sache que tu es néfastes pour moi
Mes sentiments... sont en soi
ridiculement simple - et simplement ridicules


weil jeder gedanke nur um das eine kreist:
es ist vorbei, vorbei, vorbei (4x)
Car chacune de mes pensées ne tourne qu'autour de ça...:
Tout est fini, fini, fini


(instrumental)

es ist vorbei, doch idiotischerweise will ich immer noch bei dir sein
es ist vorbei-und ich will nicht begreifen:
jeder mensch ist für immer allein
Tout est fini, mais il se trouve que je veux toujours et encore être près de toi
Tout est fini - et je ne veux pas admettre que:
Chaque homme (ou femme) est seul(e) pour toujours


liebe ist nur ein traum, eine idee und nicht mehr
tief im innern bleibt jeder einsam und leer
es heisst, dass jedes ende auch ein anfang wär
doch warum tut es so weh und warum ist es so schwer
L'amour n'est qu'un rêve, une idée rien de plus
Au plus profond de soi, chacun reste seul et vide
On dit que chaque fin est un commencement
Mais pourquoi est-ce si douloureux, pourquoi est-ce si difficile?


ich lasse dich gehn auch wenn es mich zereisst
es ist vorbei, vorbei, vorbei (4x)
es ist vorbei und nichts in der welt wird es je wieder gut machen können
Je te laisse partir, même si cela me brise
Tout est fini, fini, fini
Tout est fini, et rien au monde ne pourra jamais arranger cela




Mais bon, à se demander "qu'ais-je fais de mal", là aussi il existe des réponses parmi tant d'autres...

HTLLTD

Du sollst niemals vergessen, danke zu sagen.
Profil
Consul Honoraire
Consul Honoraire
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Age : 40
  • Localisation : Strasbourg
  • Messages : 4219
Dim 21 Déc 2008 16:44
Message Re: Le cadavre - Die Leiche
Par exemple, si notre protagoniste pète un plomb et tue sa bien-aimée, alors que lui était plutôt comme ça...
On peut éventuellement comprendre qu'il se soit fait plaquer... enfin je pense... Gné ?! T’es sûr(e) ? Hihihi!
Alors bon, son acte -éventuel aussi- de début de topic montrerait un égoïsme execrable... (enfin le fait de tuer volontairement quelqu'un, de toute façon c'est...)


(elle a presque 25 ans c'te chanson quand même... et ça reste un "pur tube" d'ironie... Hihihi! )


Kamelralley

Unsre Liebe war so schön (debil).
Du hattest immer für mich Zeit (debil).
Und Du halfst mir wirklich gern,
bei der Gartenarbeit.

Notre amour était si beau
Tu avais toujours du temps pour moi
Et tu aimais vraiment m’aider…
Quand je jardinais
.
---Refrain---

Warum kommst Du nicht? (Warum kommst Du nicht?)
Du weißt, ich liebe Dich! (Du weißt, ich liebe Dich!)
Ich sitz' auf unsrer Bank und ärger' mich!

Pourquoi ne viens-tu pas?
Tu sais que je t’aime
Je suis assis sur –notre- banc et je m’énerve


Warum kommst Du nicht? (Warum kommst Du nicht?)
Du weißt, ich wart' auf Dich! (Du weißt, ich wart' auf Dich!)
Ich sitz' schon Stunden hier und denk' an Dich! (nur an Dich)

Pourquoi ne viens-tu pas?
Tu sais que je t’attends !
Ca fait des heures que je suis là et que je pense à toi !

---Fin de refrain---

Stundenlang habe ich Dir (debil),
auf der Geige vorgegeigt (debil).
Und war es schön, habe ich Dir,
meine Briefmarken gezeigt.

Durant des heures et des heures j’ai…
Joué du violon pour toi
Et quand il faisait beau…
Je t’ai montré ma collection de timbres


---Refrain---

(Doch jetzt Du sie verloren! [repeat Kanon])

(Ca yest, tu l’a perdu pour toujours…)

Abends haben wir gestrickt (debil),
auf der Bank in unserem Hof (debil).
Doch gestern sagtest Du zu mir:
"Du bist langweilig und doof!"
Le soir nous avons... tricoté
Sur le banc dans la cour
Mais hier tu m’as dit :
« Tu es chiant et con »


---refrain---


(Doch jetzt hast Du sie verloren! [repeat Kanon])

(Désormais, tu l’as perdue…)

---séquence “parlée”---
"Nie werde ich den Tag vergessen als wir den Bus versäumt haben
und zu spät zum Religionsunterricht kammen."
“Jamais je n’oublierai le jour où nous avons rate le bus
Et sommes arrivés en retard au cours de religion ».



Doch jetzt Du sie verloren! [repeat Kanon]
Du weißt, Du hast sie verloren! [repeat Kanon]

verloren, verloren

Tu l’as perdue a tout jamais…




Mais il peut y avoir 15.000 autres raisons...

HTLLTD

Du sollst niemals vergessen, danke zu sagen.
Profil
Consul Honoraire
Consul Honoraire
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Age : 40
  • Localisation : Strasbourg
  • Messages : 4219
Sam 27 Déc 2008 19:25
Message Re: Le cadavre - Die Leiche
...qu'on ne comprend pas toujours d'ailleurs...
Ce qui fait qu'on oscille entre deux mondes: ce qui semble être et ce qui est faisable.

du coup, qu'est-ce qui peit bien "expliquer T’es sûr(e) ? " un meurtre?... Ou une idée d'en finir?...
Rien de valable, en soi, mais cela passe par la tête de temps en temps... mais rien n'est jamais perdu! Clin d’œil
Une façon de se rassurer, de se débarrasser de quelque chose, sans y croire n'y croire que c'est la bonne solution. Paradoxale...



Niemals (Jamais...)


Ich wünsch mir, dass ich dich vergessen kann,
Ich würd dich gerne einfach ignorieren.
Ich bin mir sicher, irgendwann,
Wird das auch einfach über Nacht passieren.
Bis dahin wird einige Zeit vergehen,
Bis dahin muss ich noch geduldig warten.
Ich werd versuchen dich nicht anzusehen,
Weil meine Blicke mich verraten.
Je souhaiterais pouvoir t'oublier
J'aimerais simplement t'ignorer
Je suis sûr que, tôt ou tard,
Cela arrivera, juste comme ça
Mais jusque là, beaucoup de temps va passer
Mais jusque là, il faudra que je sois patient
Je vais essayer de ne pas te regarder
Car mon regard me trahirait...


Doch mir ist klar,
Dass da niemals etwas sein wird,
Weil da niemals etwas war.

Mais il est clair pour moi
Qu'il n'y aura jamais rien entre nous
Car il n'y avait jamais rien


Vielleicht liegts daran,
Dass ich zu oft allein war,
Als ich klein war.
Oder dass mein Vater gemein war.
Nein, dass soll keine Verteidigung sein,
Ich wüsste nur selber gern,
Woran es eigentlich liegt,
Dass ich auf Wolken geh,
Wenn ich dich seh.
Mein Kopf ist JWD,
Und es tut mir weh,
Dass du nicht weißt,
Wie es in mir aussieht.
Peut-être est-ce
Parce que j'étais trop souvent seul
Etant petit.
Ou alors mon père était trop méchant
Non, ce n'est pas sensé être une excuse
J'aimerais juste savoir moi-même
Pourquoi c'est comme ça...
Pourquoi j'ai l'impression d'être sur un nuage
Mon esprit est JWD (JWD: Janz Weit Draussen (expression berlinoise); Ganz weit draussen: qui est loin, très loin)
Et cela me fait mal
Que tu ne saches pas
Ce qu'il y a en moi, ce que je ressens


Ich lege dir mein Herz zu Füßen,
Was soll ich noch damit,
Bitte tritt es nicht kaputt,
Es litt bereits genug.
Je dépose mon coeur à tes pieds
Je ne peux plus rien en faire...
SVP, ne marche pas dessus
Il a déjà assez souffert...


Mir ist klar,
Dass da niemals etwas sein wird,
Weil da niemals etwas war.

Mais il est clair pour moi
Qu'il n'y aura jamais rien entre nous
Car il n'y avait jamais rien


Du sagst du willst nichts von mir,
Ich träume trotzdem von dir,
Was ich nicht habe,
Kann ich auch nicht verlieren.
Du sagst es hat keinen Sinn,
Wenn wir zwei etwas beginnen,
Zu spät, denn ich steck mittendrin.
Tu dis que tu ne veux rien de moi
Je rêve quand même de toi
Ce que je ne possède pas...
... cela je ne peux pas le perdre
Tu dis que ça n'a pas de sens
Que nous commencions une relation
Trop tard! Car je suis en plein dedans!


Die Zeit vergeht langsam,
Es vergeht kein Tag,
An dem ich nicht an dich denke,
Mit jedem Herzschlag.
Es vergeht kein Tag,
Es vergeht keine Stunde,
Ich denk jetzt an dich,
Jetzt, in dieser Sekunde.
Und immer und ständig,
Bei Tag und bei Nacht,
Was ist bloß mit mir los,
Was hast du mit mir gemacht?
Le temps passe lentement
Il ne se passe pas un jour
Auquel je ne pense pas à toi,
A chaque battement de mon coeur.
Il ne se passe pas une journée
Il ne se passe pas une heure
Sans que je ne pense à toi.
Maintenant, là, à cette seconde précise
Et tout le temps, sans arrêt
Mais qu'est-ce qui se passe?!!
Qu'as-tu fait de moi?!


Mir ist klar,
Dass da niemals etwas sein wird,
Weil da niemals etwas war.

Mais il est clair pour moi
Qu'il n'y aura jamais rien entre nous
Car il n'y avait jamais rien




Ceci peut-il expliquer cela? Pas sûr, parce que avant tout ça, il y a toujours des beaux sentiments, juste beaux...
Mais en arriver là n'est pas une fatalité... l'amour existe! Clin d’œil

HTLLTD

Du sollst niemals vergessen, danke zu sagen.
Profil
Consul Honoraire
Consul Honoraire
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Age : 40
  • Localisation : Strasbourg
  • Messages : 4219
Jeu 1 Jan 2009 16:20
Message Re: Le cadavre - Die Leiche
Mais l'Amour a ce trait caractéristique qui fait que le monde semble soit "tout rose", soit "tout noir". Le juste milieu réapparaît dans le meilleur des cas bien plus tard, "il faut du temps...", ou alors jamais... Gné ?!

Mais que se passe-t-il quand "il faut du temps"? a ce moment-là, tout, absolument tout est biaisé, prends plus (+) d'importance... et peut révéler beaucoup de choses cachées en nous. Le monde est différent, tout à coup, comme toujours lorsque l'esprit humain est confronté à un (très) gros choc... Qu'est-ce qui peut expliquer le début de cette histoire?
Tant de choses, en fait... L'homme est coupable? La femme? bah, c'est toujours un "tout" qui fait que, jamais "une action précise"... tout est relatif, non?...

Certains veulent "posséder" l'autre, certains n'arrivent pas à "prendre en compte" leur vécu et le retranscrivent sans cesse, essayant peut-être de "chasser le mauvais sort" de cette manière. Toujours est-il que en amour ou dans la vie, le responsable n'est jamais celui que l'on croit. Le responsable ce n'est jamais l'autre en fait, c'est le "tout" qui est responsable.
"tout" dont nous faisons parti.
du coup, nous sommes responsables quand même? Ben oui... non?

Ce perpétuel labyrinthe dont nous sommes prisonniers. Mais qui l'a créé, ce labyrinthe? On se dit toujours que quelqu'un nous observe alors, que quelqu'un tire les ficelles...
La faute à qui? Hum... Rien n'est excusable, mais "tout" est en nous.
alors?
Hum...

Où se situe la limite de la "non-folie" et "la folie"? L'Amour est fou, me semble-t-il...

Musique... montrant comment ce qui peut amener à...
Une belle jeune femme a été un jour une jolie jeune fille, et une fillette avant... et si l'un et l'autre n'ont jamais su grandir?...
Et pourquoi grandir d'ailleurs?... tout est là. Mais quelles en sont, peut-être, les conséquences?

Ah lala, compliqué tout ça... pourquoi toujours un cadavre... ah l'amour...
...et toujours lié à ses rêves d'enfants. et on s'y perd, dans ses rêves d'enfants, même étant adultes, quand tout ne va plus...


(disons que la petite fille s'appelle "Alice" d'ailleurs... tiens donc...)



Labyrinth ("labyrinthe", ce n'est pas un faux-ami Gné ?! )


links rechts gradeaus
du kommst hier nicht mehr raus
links rechts gradeaus
du kommst hier nicht mehr raus
Gauche, droite, tout droit...
Tu ne sortira pas d'ici
Gauche, droite, tout droit...
Tu ne sortiras pas d'ici


der Wahnsinn hat mich eingesperrt
und deine Heile Welt verzerrt
hat sich in deinen Kopf gepflanzt
lauf, Kind, lauf, so schnell du kannst
La folie m'a enfermé
Et détruit TON monde si sacré
Elle s'est installé dans ta tête aussi
Cours, mon enfant, cours aussi vite que tu peux


du weißt nicht mehr, wer du bist
du weißt nicht mehr, was liebe ist
dein Spiegelbild hat sich entstellt
niemand ist hier, der zu dir halt
Tu ne sais plus qui tu es
Tu ne sais plus ce qu'est l'amour
ton reflet dans le miroir est faussé
Il n'y a plus personne qui te soutient


klopf klopf, lass mich rein
lass mich dein Geheimnis sein
klopf klopf - klopf klopf
klopf klopf, lass mich rein
lass mich dein geheimnis sein
klopf klopf, lass mich rein
lass mich dein Geheimnis sein
Toc toc, laisses-moi entrer
Permets-moi d'être ton secret
Toc toc, toc toc
Toc toc, laisses-moi entrer
Permets-moi d'être ton secret


links rechts gradeaus
du bist im Labyrinth
links rechts gradeaus - links rechts gradeaus
Gauche, droite, tout droit...
Tu es dans le labyrinthe
Gauche, droite, tout droit... gauche, droite, tout droit...


keiner kann dir sagen, welche Türen die richtigen sind
mein verlornes Kind
links rechts gradeaus
du bist im Labyrinth
links rechts gradeaus - links rechts gradeaus
Personne ne pourra te dire quelles sont les bonnes portes à ouvrir
Tu es une enfant perdue
Gauche, droite, tout droit...
Tu es dans le labyrinthe
Gauche, droite, tout droit...


keiner kann dir sagen, wer die guten und die bösen sind
mein verlornes Kind
Personne ne pourra te dire qui sont les gentils et qui sont les méchants
Tu es une enfant perdue


du hast mich oft aus dir verbannt
an meinem Zorn dein Herz verbrannt
dein zweites ich, die zweite Haut
hab ich in deinem Kopf erbaut
Tu m'as souvent chassé de ton coeur
Ma colère a fait brûler ton coeur
Je suis ton "2ème moi", ta seconde peau
Que j'ai installé dans ta tête


wenn ich in deine Seele tauche
und dich für meine Lust gebrauche
dann werd ich deine Sinne blenden
das Spiel kannst nur du selbst beenden
Quand je me projette dans ton âme
Et que je t'utilise pour satisfaire mes envies
Alors j'occulte ta pensée, tout simplement
Il dépend de toi d'arrêter ce jeu


klopf klopf, lass mich rein
lass mich dein Geheimnis sein
klopf klopf - klopf klopf
klopf klopf, lass mich rein
lass mich dein Geheimnis sein
klopf klopf, lass mich rein
lass mich dein Geheimnis sein
Toc toc, laisses-moi entrer
Permets-moi d'être ton secret
Toc toc, toc toc
Toc toc, laisses-moi entrer
Permets-moi d'être ton secret
Toc toc, laisses-moi entrer
Permets-moi d'être ton secret




La folie, toujours elle, apparaît facilement, en fait...
d'ailleurs, regarder le clip jusqu'au bout, les dernières secondes "expliquent" le reste...
Enfin, une possibilité parmi tant d'autres, bien sûr... mais la petite fille n'était -elle pas grande avant de se faire enfermer?
Mystère...


(Si quelqu'un veut parler de pédophilie, il se prend une baffe direct. Enfin bon, je ne pense pas que quelqu'un ici soit assez con pour comprendre ce clip comme cela. Bref. Yeux au ciel avec le sourire )


Mais qu'en est-il des jours heureux?
Peuvent-ils exister pour toujours, évitant ainsi la folie et les cadavres? Je pense que oui...

HTLLTD

Du sollst niemals vergessen, danke zu sagen.
Profil
Consul Honoraire
Consul Honoraire
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Age : 40
  • Localisation : Strasbourg
  • Messages : 4219
Lun 5 Jan 2009 18:23
Message Re: Le cadavre - Die Leiche
...mais avant que ce jour de bonheur arrive (égoïstement) il peut se passer encore beaucoup de choses...
Ce cadavre qui flottait ou ne flottait pas, était-ce le premier, le dernier?

Ah, la folie...
Une histoire compliquée, comme toujours...
Ceci en fait-il partie? On pourrait le croire... mais ne sachant pas qui a fait quoi, le doute est permis...



Ich hab geweint die letzte Nacht,
Denn ich hab' Anna umgebracht.
Wie ein Kind hab ich geflennt
Und ihr den Schädel abgetrennt.
Er steht nun auf dem Küchentisch,
Die Augen blutig, noch ganz frisch.
Ich hab sie schließlich ausgestochen
Und mich auf Annas Leib erbrochen.
J'ai pleuré la nuit dernière
Car j'ai tué Anna.
J'ai chialé comme un gamin
Et lui ai coupé la tête.
La voila sur la table de la cuisine
Les yeux en sang, tout frais.
J'ai finalement sorti les yeux
et ai vomi.


Ich hab geweint am heut'gen Tag,
Als ich öffnete dein Grab.
Keine Seele weit und breit,
Nur dein nackter, kalter Leib.
Dich hab ich mir zurückgeholt
Und dir den nackten Arsch versohlt.
Wie konntest du mich allein lassen
Im Neonlicht belebter Gassen?
J'ai pleuré aujourd'hui,
quand j'ai ouvert ton cercueil.
Personne aux alentours
Uniquement ton cadavre, froid et nu.
Toi, je t'ai récupéré
Et t'ai donné une fessée.
Comment as-tu pu me laisser seul?
Dans ces ruelles éclairées au néon.


Blut fließt hinein ins Tränenmeer,
Ein Nebenfluss, Gott weiß woher.
Blut ist das einz'ge was mir bleibt
So viel zu tun, so wenig Zeit.
Blut wird die Schmerzen überdauern,
Die in den Nervenbahnen lauern;
Treibt immer oben auf umher.
Du sang se mélange à mon océan de larmes
Un fleuve parallèle, qui sait d'où il vient?
Le sang, voila tout ce qui me reste
Tant de choses à faire, et si peu de temps...
Le sang sera plus fort que la douleur
Qui se propage dans mes veines
Sera toujours là, partout.


Blut fließt hinein ins Tränenmeer.
Was wird der nächste Tag mir bringen?
Wird nie der Schmerz ein Liedchen singen?
Wird dies so sein, dann werd' ich weinen,
Den nächsten toten Leib entbeinen.
Ich werde unter Tränen schlachten,
Dir nach deinem Leben trachten.
Ich werd' dich jagen und dich finden.
Lass deine Lebenskraft entschwinden.
Le sang se mélange à l'océan de larmes
Que me réserve le lendemain?
La douleur n'aura-t-elle jamais son mot à dire?
Si cela doit être ainsi, je pleurerais encore,
'arracherais les jambes du prochain cadavre
Je serais un boucher en pleurs
En quête de ta vie
Je te pourchasserai et te trouverai
Ta vie se meurt


Doch irgendwann in ein paar Wochen
Kommt keine Träne mehr gekrochen.
Die Augen glänzen, bleiben trocken,
Der Tränenfluss gerät ins stocken.
Was mich getrieben stirbt nun ab,
Was davon zeugt: ein Massengrab.
Doch ehe all das Blut geronnen
Wird bald der Nächste nach mir kommen.
Mais un jour... dans quelques semaines
Plus aucune larme ne viendra s'apitoyer.
Mes yeux brillent, restent secs
Cet océan de larmes se déssèche.
Ce qui me poussait à aller de l'avant se meurt maintenant
Qui en est le témoin? beaucoup de mort(e)s...
Mais avant que tout ce sang n'ait disparu...
Quelqu'un d'autre viendra prendre la relève...




Un homme "dérangé", voila ce que cela pourrait être... mais peut-être n'est-ce que fabulation? Ou s'agissait-il peut-être quand même d'un suicide? d'une "vengeance par le suicide?"
Comment le savoir? L'humain est si mystérieux... Les comportements face à une situation donnée si étranges...

HTLLTD

Du sollst niemals vergessen, danke zu sagen.
Profil
Consul Honoraire
Consul Honoraire
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Age : 40
  • Localisation : Strasbourg
  • Messages : 4219
Ven 9 Jan 2009 03:12
Message Re: Le cadavre - Die Leiche
Pourtant, tout semblait normal... je veux dire, ce qui va suivre n'a rien d'anormal, c'est un peu le lot de tout le monde...



Niemals einer Meinung (jamais du même avis)


Ich zeige auf die Sterne, doch du siehst nur den Mond.
Ich rufe HALT und du rennst dabei los.
Will ich Dir was erzählen, dann kann ich mir sicher sein,
dass du schon alles kennst und Dich fürchterlich langweilst.
Wenn ich sage SCHWARZ, setzt du sofort auf rot,
ob es klappt oder nicht, du versuchst es anders rum.
Du hältst nichts von meinen Freunden, ich kann deine nicht verstehen.
Kein Wunder, dass man uns so gut wie nie zusammen sieht.
Je te montre les étoiles, mais toi tu ne vois que la lune
Je crie "STOP" et tu commences à courir.
Si je veux te raconter quelque chose, je suis sûr
Que tu le sais déjà et que tu vas t'ennuyer.
Si je dis "noir", je suis sûr que tu vas miser sur "rouge"
Que ça marche ou non, tu fera toujours le contraire.
Tu ne supportes pas mes amis, et je n'arrive pas à comprendre les tiens.
Pas étonnant qu'on ne nous voit quasiment jamais ensemble!


Wir werden niemals einer Meinung sein,
und wenn sich's nur ums Wetter dreht.
Frag mich nicht warum, ich brauche dich.
Jeden Tag reicht uns der kleinste Streit,
um aufeinander loszugehen.
Frag mich nicht wieso, ich liebe dich!
Nous ne serons jamais du même avis,
même si on parle juste du temps qu'il fait.
Ne me demande pas pourquoi, mais j'ai besoin de toi!
Chaque jour, la moindre dispute sans intérêt suffit
Pour qu'on s'engueule sans fin.
Ne me demande pas pourquoi, mais... je t'aime!


Wenn dir etwas gefällt, steht für mich schon lange fest,
ich kann's nicht ausstehn, weil's langweilig ist.
Wenn es uns mal schlecht geht, suchen wir woanders Trost,
unser Mitleid füreinander war noch nie sehr groß.
Si quelque chose te plaît, il est clair pour moi
Que je trouve cela nul, parce que ça m'ennuie.
Si nous allons mal, nous cherchons du réconfort ailleurs
Notre empathie l'un pour l'autre n'était jamais très grande.


Wir werden niemals einer Meinung sein,
und wenn sich's nur ums Wetter dreht.
Frag mich nicht warum, ich brauche dich.
Jeden Tag reicht uns der kleinste Streit,
um aufeinander loszugehen.
Frag mich nicht wieso, ich liebe dich!
Nous ne serons jamais du même avis,
même si on parle juste du temps qu'il fait.
Ne me demande pas pourquoi, mais j'ai besoin de toi!
Chaque jour, la moindre dispute sans intérêt suffit
Pour qu'on s'engueule sans fin.
Ne me demande pas pourquoi, mais... je t'aime!


Wenn ich dich haben kann, dann merke ich, ich will dich gar nicht mehr,
ist es umgekehrt, hab ich Angst, dass du mir nicht gehörst.
So war's bei uns schon immer, es wird niemals anders sein,
würdest du's noch mal versuchen, ich wär sofort dabei.
Quand je peux t'avoir, je remarque que je n'ai plus envie de toi,
Quand c'est le contraire j'ai peur que tu ne m'appartiennes pas!
Cela a toujours été comme ça entre nous, et ça ne changera jamais
Mais si tu retentes le coup... je répondrai présent!


Wir werden niemals einer Meinung sein,
und wenn sich's nur ums Wetter dreht.
Frag mich nicht warum, ich brauche dich.
Jeden Tag reicht uns der kleinste Streit,
um aufeinander loszugehen.
Frag mich nicht wieso, ich liebe dich!
Nous ne serons jamais du même avis,
même si on parle juste du temps qu'il fait.
Ne me demande pas pourquoi, mais j'ai besoin de toi!
Chaque jour, la moindre dispute sans intérêt suffit
Pour qu'on s'engueule sans fin.
Ne me demande pas pourquoi, mais... je t'aime!




Comment est-ce possible de déraper à ce point alors?
De passer "vraiment" à l'acte? Meurtre ou suicide, peu importe puisque le résultat est le même: tout semble détruit...

HTLLTD

Du sollst niemals vergessen, danke zu sagen.
Profil
Consul Honoraire
Consul Honoraire
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Age : 40
  • Localisation : Strasbourg
  • Messages : 4219
Dim 11 Jan 2009 15:55
Message Re: Le cadavre - Die Leiche
Ben y'a deux possibilités parmi tant d'autres...
voici la 1ère... mais c'est embêtant, parce que même là, la fin recherchée n'est pas ce qui aurait dû être... Yeux au ciel avec le sourire Elle ne se sentait peut-être pas belle, c'est tout Question
Alors si c'était un suicide, ben ça ne sert strictement à rien, ben oui! Pffff… Yeux au ciel avec le sourire




Die traurige Ballade von Susi Spakowski (la triste ballade de Mlle Susi Spakowski)



Susi war fürn Mädchen wirklich nicht schön
Darum haben auch alle immer weggesehn
Und jetzt ist es zu spät, jetzt kann man nichts mehr für Susi tun
Und jetzt ist es zu spät, jetzt kann man nichts mehr für sie tun.
Susi n'était vraiment pas une belle fille
C'est pour ça que personne ne la regardait
Et maintenant, il est trop tard: on ne peut plus rien faire pour Susi
Et maintenant, il est trop tard, on ne peut plus rien faire pour elle


Für die Jungs in der Schule war sie der letzte Dreck
Bei manchen allerdings auch Mittel zum Zweck
Und für ein bißchen Zärtlichkeit ließ Susi alles zu
Und für ein bißchen Zärtlichkeit ließ Susi alles zu.
Pour les garçons à l'école, elle était inexistante
Bien que certains y voyaient un moyen de...
Et pour avoir un peu de tendresse, Susi se laissait faire
Et pour avoir un peu de tendresse, Susi se laissait faire...


Ihre Mutter war schon lange tot
Und der Vater nur im Suff
Und nachts nahm Papi sich die Susi vor
Das war billiger als der Puff
Das war billiger als der Puff.
Sa mère était morte depuis longtemps déjà
Et son père ne faisait que boire
Et le soir, papa s'occupait de sa fille
C'était moins cher que d'aller aux putes
C'était moins cher que d'aller aux putes...


Susi suchte Hilfe bei - den Lehrern und der Polizei
Aber niemand hilft dir, wenn du der Abschaum bist
Wirklich niemand hilft dir, wenn du wie Susi bist.
Und immer größer wurde der Schmerz - da faßte Susi sich ein Herz
Und so kam es so, wie es gekommen ist
Und so kam es so, wie es gekommen ist.
Susi cherchait de l'aide - auprès de ses profs, auprès de la police
Mais personne ne t'aide... si tu es la 5ème roue du carrosse...
Absolument personne ne t'aide... si tu es comme Susi
Sa douleur devenait de plus en plus grande -alors elle décida d'agir
Et c'est ainsi qu'arriva ce qui est arrivé
Et c'est ainsi qu'arriva ce qui est arrivé


Was Susi abends dann mit Vati tat
Nennt man gemeinhin Kastration
Zündete ihn und dann die Schule an
Und stürzte sich vom Balkon
Und stürzte sich vom Balkon.
Ce que Susi a fait à son père ce soir-là
Cela s'appelle communément une castration
Puis elle a mit le feu à son école
Et s'est finalement jeté du balcon
Et s'est finalement jeté du balcon


Wer denkt, daß sie jetzt in Frieden ruht
Der kennt die Bibel nicht sehr gut
Denn für Mord, da gibt's bei Christen kein Pardon
Und in der Hölle wartete der Vati schon.

Ceux qui pensent qu'elle repose en paix maintenant
Ceux-ci ne connaissent pas la Bible
Car pour un meurtre, le Christ ne connait pas le Pardon
Et en Enfer, le papa l'attend déjà...




Ou peut-être était-elle vraiment joli, aimait-elle vraiment ce garçon,nmais ne supportait plus le reste?
A suivre... Déçu(e) ou triste

HTLLTD

Du sollst niemals vergessen, danke zu sagen.
Profil
cron