Hello!

Inspiré(e) de prendre part à la discussion ? Ou de poser une question ou demander de l’aide ?

Alors bienvenues dans les grands sujets des forums de La Bulle : m’inscrire.

Cette partie du forum n’est pas compatible avec les bloqueurs publicitaires

Félicitations à vous, de préférer les accès payants plutôt que la gratuité par la publicité, c’est honnorable et cohérent de votre part. Malheureusement, l’accès payant par micropaiement (qui serait d’environ 1 cent pour 20 pages consultées) n’est pour l’instant pas encore mis en place, et l’accès gratuit sans publicité, est réservé aux membres actif(ve)s du forum. En attendant, si vous souhaitez poursuivre votre visite chez nous, vous pouvez ajouter le site à votre liste blanche, ou encore mieux, désactiver le bloqueur partout. Pour ajouter le site à votre liste blanche, pour Firefox (similaire pour les autres navigateurs), rendez‑vous en bas à gauche de la fenêtre de votre navigateur, et cliquez sur le menu comme dans l’exemple de l’image ci‑dessous, puis rechargez la page, en appuyant sur F5.

Les dégâts de la vraie pauvreté en france
Auteur Message
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 21835
Mer 14 Déc 2022 21:50
Message Re: Les dégâts de la vraie pauvreté en france
D’après François De Closet, en france, on ne fait pas payer les riches pour les pauvres, on fait payer les jeunes générations pour les seniors. À justifier quand‑même, même si c’est sûrement en bonne partie vraie. À écouter dans la vidéo du premier message de ce sujet : La dette publique en france.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 21835
Jeu 15 Déc 2022 19:02
Message Re: Les dégâts de la vraie pauvreté en france
Pas directement en rapport, mais assez quand‑même.

Des allocataires de la CAF, sont notés avec un nombre variant de 0 à 1. Cette note représente une mesure du risque de fraude, du risque minimal au risque maximal (0 à 1). Cette note est attribuée par un algorithme, dont les sources de données ne sont pas précisées (peut‑être les autres administrations et les réseaux sociaux). Un problème est que plus un allocataire est dans la précarité, plus il est considéré comme suspect (alors que ça devrait être le contraire). D’après la CAF, seuls 6 % des allocataires seraient ainsi notés, sans préciser ce qui fait décider de les noter ou pas. Malgré que peu d’allocataires soient notés, 70 % des contrôles sont décidés d’après cette note. Cette note ne sert pas qu’à détecter les fraudeurs éventuels, elle est parfois utilisée pour signaler de possibles erreurs de saisies involontaires de la part des allocataires.

Voir : La Caisse des allocations familiales utilise un algorithme pour détecter les allocataires "à risque" (francetvinfo.fr), 9 Décembre 2022.

FranceInfo a écrit : 
[…] l’ancien directeur général de la Caf déclarait pour sa part que le datamining était "devenu la première source de détection des dossiers destinés au contrôle".

FranceInfo a écrit : 
La Cour des comptes estime pourtant le montant des fraudes à 309 millions d’euros en 2021, soit un taux de 0,39 % rapporté à l’ensemble des prestations versées. "On met en place un énorme dispositif, alors que ce taux de fraude est insignifiant", regrette Didier Minot, le président du collectif Changer de cap qui prône un changement de la politique de la Caf en la matière. Un chiffre contesté par une estimation de la Caf basée sur un échantillon de 6 000 dossiers. Selon elle, les indus frauduleux se monteraient à 2,8 milliards d’euros. À titre de comparaison, selon la Cour des comptes, la fraude aux cotisations sociales des employeurs est estimée entre 7 et 25 milliards d’euros. Et la fraude fiscale qui échappe aux recettes de l’État est, quant à elle, estimée autour de 80 milliards d’euros.

FranceInfo a écrit : 
Parmi les critiques qui visent cet algorithme, il y a d’abord le fait qu’il ciblerait plus particulièrement les personnes précaires. "Contrairement à un contrôle aléatoire où chaque personne aurait la même probabilité d’être contrôlée, cet algorithme entraîne un score de risque élevé pour les personnes les plus précaires, parce qu’à leur statut sont associés des facteurs de risque qui sont en fait des facteurs de précarité, affirme un membre de l’association La Quadrature du net. C’est la raison pour laquelle, parmi les personnes contrôlées, on retrouve une surreprésentation de personnes aux minima sociaux. Plus quelqu’un est précaire, plus il est considéré comme 'risqué'."

FranceInfo a écrit : 
L’algorithme est conçu comme un miroir des situations statistiques sur les risques d’erreur, répond le directeur général de la Cnaf, Nicolas Grivel. Il n’y a rien de très sophistiqué ou de machiavélique : notre seule préoccupation c’est d’identifier les situations qui génèrent le plus d’erreurs et d’indus, afin d’éviter que les personnes ne génèrent des droits non justifiés pendant trop longtemps."

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 21835
Lun 23 Jan 2023 11:53
Message Re: Les dégâts de la vraie pauvreté en france
Sur la polémique des emplois non‑pourvus en france.

D’abord le chiffre est assez stable d’année en année et ensuite il s’agit la demande non‑pourvue est‑elle même incertaine : Les emplois « non pourvus », des postes qui ne trouvent pas preneurs (la-croix.com), Mai 2018.
Journal La Croix a écrit : 
Pourquoi certains postes ne trouvent pas preneur

La grande majorité de ces offres d’emploi sont retirées par les entreprises elles-mêmes, lorsqu’elles n’en ont plus besoin. Les causes de ces abandons varient : perte d’un marché, budget insuffisant…

Quand encore ce ne sont pas les conditions de la demande qui les rendent difficile à satisfaire par les chômeurs, comme la grande distance, l’impossibilité de trouver un logement sur place ou un contrat trop ponctuel pour l’investissement occasionné.

Les chômeurs ont les mêmes besoins de mettre le bénéfice-perte en balance, que les entreprises.

Et quand‑bien‑même, pourvoir ces offres, ne résorberait pas le chômage de masse :
Journal La Croix a écrit : 
Pôle emploi ajoute que la majorité de ces places ne sont que de courte, voire de très courte durée, et ne peuvent donc pas aboutir à un emploi à temps complet ni à un CDI.


Il n’y aurait en réalité que 18 000 offres de Pole Emploi non‑pourvues en france, seules 16 % de ces offres n’ayant été non‑pourvues que par manque de candidat : La ritournelle des emplois non‑pourvu (sciencespo.fr), Septembre 2018.
SciencesPo.fr a écrit : 
Un travail scientifique vient régulièrement éclairer les motifs du non-pourvoi en France. Il s’agit de l’enquête « Besoins en Main d’Œuvre », réalisée sous le pilotage de Pôle emploi et du Crédoc. Pour 2017, elle indique que 7,5 % des établissements qui ont essayé de recruter n’y sont pas parvenus. Ont-ils manqué de candidats ? Effectivement, dans… 16 % des cas ! […]

[…] Au total, en 2017, 111 000 offres n’ont pas été pourvues de façon définitive (dont 16 % par manque de candidat, soit 18 000). […]


Ou 54 000 offres dans l’ensemble de l’économie, une estimation tenant compte des autres canaux de circulation des demandes :
Citation : 
Sachant que Pôle emploi accueille un peu plus d’un tiers des offres en circulation (les autres prennent la forme de petites annonces, passent dans des réseaux professionnels, sont déposées en agences d’intérim…), la multiplication par un peu moins de trois fournit l’estimation de 300 000 offres non-pourvues, dans toute l’économie.

En marge et à noter pour les chômeurs, dans cette citation, il est rapporté qu’à Pole Emploi on ne trouve qu’un tiers des offres potentielles.

Il existe aussi de fausses offres d’emploi :
SciencesPo.fr a écrit : 
Une telle enquête déclarative ne révèle pas non plus l’ampleur des infractions, comme les fausses offres d’emploi qui servent uniquement à compiler des bases de CV pour l’avenir.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 21835
Mer 25 Jan 2023 14:01
Message Re: Les dégâts de la vraie pauvreté en france
En marge du sujet, mais assez en rapport.

L’écriture d’une lettre de motivation peut laisser dans l’embarras. Pourtant, ça peut être autant simple que cet exemple réel généré automatiquement par le site Pole Emploi :

Citation : 
Bonjour,

Je me permets de vous solliciter pour le poste de "xxxxx" pour lequel je souhaite vous proposer ma candidature. Veuillez trouver en pièce jointe mon CV.
Je me tiens à votre disposition pour toutes questions relatives à mon profil.

Bien cordialement.


Inutile alors de se faire souffrir plus que nécessaire, autant rester sobre.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 21835
Mer 25 Jan 2023 15:54
Message Re: Les dégâts de la vraie pauvreté en france
À la suite du message précédent, toujours en marge mais toujours autant en rapport.

Pole Emploi n’est pas le seul canal de diffusion d’offres d’emploi. On pourrait se demander s’il est utile de s’intéresser à d’autres canaux. Dans un autre sujet, était rapporté que seulement un quart des offres diffusées par les employeurs, le sont sur Pole Emploi ; il n’y a donc pas une complète redondance entre les différents canaux. S’il en fallait une preuve pertinente, la voici : Pole Emploi diffuse de ses propres offres sur Indeed : Emplois : Indeed, Pole Emploi (indeed.com). De l’aveu même de Pole Emploi, même si indirectement, ce canal qu’est Indeed, n’est pas à négliger ; et peut‑être d’autres encore.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
cron