Hello!

Inspiré(e) de prendre part à la discussion ? Ou de poser une question ou demander de l’aide ?

Alors bienvenues dans les grands sujets des forums de La Bulle : m’inscrire.

Cette partie du forum n’est pas compatible avec les bloqueurs publicitaires

Félicitations à vous, de préférer les accès payants plutôt que la gratuité par la publicité, c’est honnorable et cohérent de votre part. Malheureusement, l’accès payant par micropaiement (qui serait d’environ 1 cent pour 20 pages consultées) n’est pour l’instant pas encore mis en place, et l’accès gratuit sans publicité, est réservé aux membres actif(ve)s du forum. En attendant, si vous souhaitez poursuivre votre visite chez nous, vous pouvez ajouter le site à votre liste blanche, ou encore mieux, désactiver le bloqueur partout. Pour ajouter le site à votre liste blanche, pour Firefox (similaire pour les autres navigateurs), rendez‑vous en bas à gauche de la fenêtre de votre navigateur, et cliquez sur le menu comme dans l’exemple de l’image ci‑dessous, puis rechargez la page, en appuyant sur F5.

Les produits chimique qu'on balance sur nos terres
Auteur Message
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 15805
Sam 27 Fév 2016 20:22
Message Re: Les produits chimique qu'on balance sur nos terres
zen a écrit : 
Il semblerait que là encore c'est une idée reçue qui arrange bien certaines entreprises.
En fait les plantes OGM ne sont pas faites pour éviter les pesticides mais pour leur résister ! Les bestioles et les autres plantes meurent mais pas les plantes OGM.

[…]

Crotte alors … Déçu(e) ou triste  j’espère que ce n’est pas une généralité. Personnellement, j’avais entendu parler de deux types d’OGM : certains qui poussent là il y a un manque d’eau et certains qui repoussent les insectes qui autrement les détruiraient.

En même temps, ça doit dépendre de quelle société est derrière (et les sociétés ne se valent pas toutes), et de l’OGM lui‑même (et les OGM sont potentiellement autant divers que les plantes d’origine).

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 15805
Sam 27 Fév 2016 20:27
Message Re: Les produits chimique qu'on balance sur nos terres
zen a écrit : 
[…]
Ca date de 2003 mais on peut constater que finalement, les OGM ne réduisent pas les pesticides. Par contre, le marché des semences, là, ça marche bien ! Colère

Pour les semences, elles étaient commercialisées bien avant les OGM. Je me souviens de paquet de graines marqués « Hibride F1 », qui était stériles et ne produisaient pas de graines pouvant germer ou alors encore les graines récupérées sur les plantes récoltées, ne donnaient rien de bon.

Puis les semences, ça ne coute pas une fortune. Par exemple 1€ pour un sachet de plusieurs centaines ou un millier de graines, et en prix de gros, ça doit être encore moins.

Mais bon, je m’éloigne de la question des pesticides.

Cette question des pesticides me fait penser à celle des antibiotiques, qu’à trop avoir utilisé, on a rendu inefficace.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
zen
Modératrice
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Fille
  • Age : 49
  • Localisation : Un pied dans l'eau et un sur le mont.
  • Messages : 11009
Sam 27 Fév 2016 23:29
Message Re: Les produits chimique qu'on balance sur nos terres
Hibou a écrit : 
Pour les semences, elles étaient commercialisées bien avant les OGM.

Bien sur que les semences étaient commercialisées bien avant les OGM. Depuis toujours les semences sont commercialisées. D'abord pour ceux qui commencent une culture ensuite pour ceux qui n'ont pas pu récolter suffisamment de graines pour réensemencer tout un champs. Les graines ça moisi, ça n'est pas toujours assez mur (ou c'est trop mur) pour pouvoir refaire une autre plante, etc.

Hibou a écrit : 
Puis les semences, ça ne coute pas une fortune. Par exemple 1€ pour un sachet de plusieurs centaines ou un millier de graines, et en prix de gros, ça doit être encore moins.

Tu rêves mon pauvre ! La plupart du temps une bonne partie des graines du sachet sont périmées et pour le prix, tu peux réviser à la hausse ! De plus, un cultivateur n'a pas tout à fait la même surface de culture qu'un petit jardinier. Ce n'est pas quelques milliers de graines qu'ils utilisent. J'aurais plus envie de parler de quelques mètres cubes par champs.

Image
Profil
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 15805
Sam 27 Fév 2016 23:45
Message Re: Les produits chimique qu'on balance sur nos terres
zen a écrit : 
Tu rêves mon pauvre ! La plupart du temps une bonne partie des graines du sachet sont périmées et pour le prix, tu peux réviser à la hausse !

Je crois que le sachet de graines de persils que j’avais trouvé à Auchan au début de l’année, était à peu prêt dans cette gamme de prix. Peut‑être 2€, je ne sais plus.

Oui, les graines ne germe pas toute, mais c’est normal, ce n’est pas nécessairement que le paquet est périmé. Les conifères dans la forêt par exemple font énormément de graines, et elles ne germent pas toutes et même celles qui germent, ne vont pas toujours loin (j’en ai un souvenir, j’ai essayé d’en semer de cocottes que j’avais récolté dans la forêt).

zen a écrit : 
De plus, un cultivateur n'a pas tout à fait la même surface de culture qu'un petit jardinier. Ce n'est pas quelques milliers de graines qu'ils utilisent. J'aurais plus envie de parler de quelques mètres cubes par champs.

Mais il fait une plus grosse récolte aussi. Ce qui ruine les agriculteurs, ce n’est pas le prix des graines, ce sont plutôt les crédits à rembourser et les prix trop tirés vers le bas … ce qui a justement dût favoriser l’usage abusif de pesticides, au passage.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
zen
Modératrice
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Fille
  • Age : 49
  • Localisation : Un pied dans l'eau et un sur le mont.
  • Messages : 11009
Dim 28 Fév 2016 17:42
Message Re: Les produits chimique qu'on balance sur nos terres
Hibou a écrit : 
zen a écrit : 
Tu rêves mon pauvre ! La plupart du temps une bonne partie des graines du sachet sont périmées et pour le prix, tu peux réviser à la hausse !

Je crois que le sachet de graines de persils que j’avais trouvé à Auchan au début de l’année, était à peu prêt dans cette gamme de prix. Peut‑être 2€, je ne sais plus.

Un petit sachet à environ 2€, imagine un énorme sachet ! Même à un prix dégressif, je doute fort que les vendeurs de semences soient perdants.

Hibou a écrit : 
Oui, les graines ne germe pas toute, mais c’est normal, ce n’est pas nécessairement que le paquet est périmé.

OK, je ne voulais pas dire que le sachet est périmé mais je n'avais pas trop envie de répéter ça :
Zen a écrit : 
Les graines ça moisi, ça n'est pas toujours assez mur (ou c'est trop mur) pour pouvoir refaire une autre plante, etc.
J'ai utilisé le mot périmé pour parler de ces graines qui ne peuvent pas/plus germer. Il y en a toujours dans les sachets qu'on achète.

Hibou a écrit : 
Ce qui ruine les agriculteurs, ce n’est pas le prix des graines, ce sont plutôt les crédits à rembourser et les prix trop tirés vers le bas … ce qui a justement dût favoriser l’usage abusif de pesticides, au passage.

Je suis d'accord ! Les grandes enseignes se foutent de leur gueule et de la notre ! J'ai vu quelque part que les grandes enseignes achètent un porc entier à quelque chose comme 6€ et elles nous les revendent à combien ? Quand on en trouve des morceaux à 8€ le kilo, on peut se montrer content.

Si les cultivateurs et les éleveurs vendaient leurs productions en direct ou à des petits commerçants, comme avant, ils s'en sortiraient certainement mieux et pourraient nous faire des tarifs plus sympas que les grandes surfaces qui se font une marge de bénef. plus qu'importante.

Finalement, peut être que tout le monde s'en sortirait mieux parce que si, avant, les grandes surfaces faisaient des prix plus attractifs que les petits commerçants, ce n'est plus vraiment le cas maintenant. OK, c'est plus facile de trouver tout ce dont on a besoin dans le même magasin mais c'est là leur seul point fort maintenant.

Image
Profil
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 15805
Lun 29 Fév 2016 00:01
Message Re: Les produits chimique qu'on balance sur nos terres
zen a écrit : 
Un petit sachet à environ 2€, imagine un énorme sachet ! Même à un prix dégressif, je doute fort que les vendeurs de semences soient perdants.

Oui, mais ce ne sont pas des sachets de sable. Une graine donne par exemple une carotte et s’il y a 200 ou 300 graines qui germent, ça fait autant de carotte ou de persil ou de laitue, etc.

Les graines ne germent pas toutes, mais pourtant quand on les sème trop serrées, dans une jardinière par exemple, on est obligé d’éclaircir pour qu’il n’y ai pas 40 plantes au centimètre‑carré qui s’étouffent entre elles, ce qui montre qu’elles sont nombreuses à germer quand‑même.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
zen
Modératrice
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Fille
  • Age : 49
  • Localisation : Un pied dans l'eau et un sur le mont.
  • Messages : 11009
Lun 29 Fév 2016 20:16
Message Re: Les produits chimique qu'on balance sur nos terres
Hibou a écrit : 
ce qui montre qu’elles sont nombreuses à germer quand‑même.

Heureusement !
Ce qu'il y a c'est qu'avant les agriculteurs n'avaient pas forcément besoin d'acheter leurs graines. Maintenant, ils sont obligés et évidemment c'est un coût supplémentaire qu'ils n'avaient pas avant. Avant ils revendaient leurs récoltes à de petits commerçants et à des vendeurs sur les marchés à des prix qui intéressaient tout le monde et maintenant ils les revendent à des grandes surfaces à des prix minables et ces grandes surfaces nous les revendent à des prix de plus en plus exorbitants. Ca devient de plus en plus difficile de manger 5 fruits et légumes par jour. Tout le monde se plaint !

Image
Profil
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 15805
Mer 16 Mar 2016 10:17
Message Re: Les produits chimique qu'on balance sur nos terres
Je le poste ici pour l’instant, et je ferai un sujet spécifique plus tard.

C’est un extrait du journal de France 2 en 2007, où on découvre que les agriculteurs et les écologistes sont opposés sur les OGM. Les agriculteurs réclamaient le droit de cultiver des OGM, tandis que les écologistes voulaient leur interdire. Borloo voulait « geler » les cultures d’OGM (je ne sais pas si ça signifie interdiction ou statut‑quo), tandis que l’Union Européenne considérait que les OGM ne devaient pas être interdits, même si leur culture pouvait devoir être encadrée.

Je parle au passé, parce que c’était en 2007, mais peut‑être que la situation présente est toujours la même.

Céréaliers opposés au gel des plantations d’OGM — France 2 / INA

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 15805
Jeu 17 Mar 2016 14:58
Message Re: Les produits chimique qu'on balance sur nos terres
Une pollution des sols en particulier, est celle par des déchets nucléaires à des concentrations diverses.

Uranium : le scandale de la france contaminée — Pièces à conviction — France 3


Sur les questions autour de la production d’énergie avec le nucléaire, voir ce sujet : L’énergie nucléaire en questions.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 15805
Ven 29 Avr 2016 08:26
Message Re: Les produits chimique qu'on balance sur nos terres
zen a écrit : 
Hibou a écrit : 
alors que les OGM sont justement une solution pour ne plus utiliser de pesticide.

Il semblerait que là encore c'est une idée reçue qui arrange bien certaines entreprises.
En fait les plantes OGM ne sont pas faites pour éviter les pesticides mais pour leur résister ! Les bestioles et les autres plantes meurent mais pas les plantes OGM.

[…]

Les OGM qui étaient conçus pour résister aux insectes, sont devenus inefficaces, parce que les insectes sont devenus résistants à ces OGM. C’est peut‑être la cause du rabattement sur les pesticides, et par là, de la création d’OGM résistants aux pesticides.

Maïs OGM : des super‑insectes nuisibles résistants aux pesticides (greenpeace.fr), Septembre 2011.
Greenpeace a écrit : 
La chrysomèle des racines du maïs est un insecte nuisible particulièrement vorace, qui est depuis longtemps la hantise de tous les producteurs de maïs. Monsanto avait mis au point en 2003 le premier maïs OGM conçu pour résister aux attaques de cet insecte.
Le succès de cette variété a été tel que 6 ans plus tard, en 2009, 45% des cultures de maïs aux États-Unis utilisaient les semences de Monsanto. Oui mais voilà, depuis 2009 justement, les chrysomèles ont décidé de répliquer. Elles ont ainsi muté et sont devenues résistantes à la toxine intégrée dans les céréales (Bacillus thuringiensis ou Bt).

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet