Hello!

Inspiré(e) de prendre part à la discussion ? Ou de poser une question ou demander de l’aide ?

Alors bienvenues dans les grands sujets des forums de La Bulle : m’inscrire.

Cette partie du forum n’est pas compatible avec les bloqueurs publicitaires

Félicitations à vous, de préférer les accès payants plutôt que la gratuité par la publicité, c’est honnorable et cohérent de votre part. Malheureusement, l’accès payant par micropaiement (qui serait d’environ 1 cent pour 20 pages consultées) n’est pour l’instant pas encore mis en place, et l’accès gratuit sans publicité, est réservé aux membres actif(ve)s du forum. En attendant, si vous souhaitez poursuivre votre visite chez nous, vous pouvez ajouter le site à votre liste blanche, ou encore mieux, désactiver le bloqueur partout. Pour ajouter le site à votre liste blanche, pour Firefox (similaire pour les autres navigateurs), rendez‑vous en bas à gauche de la fenêtre de votre navigateur, et cliquez sur le menu comme dans l’exemple de l’image ci‑dessous, puis rechargez la page, en appuyant sur F5.

Manifestation pro israëlienne en faveur de Tsahal
Auteur Message
Compte gelé
Compte gelé
  • Genre : Garçon
  • Age : 110
  • Localisation : Alone on a hill
  • Messages : 1281
Ven 9 Jan 2009 13:09
Message Re: Manifestation pro israëlienne en faveur de Tsahal

Life’s but a walking shadow, a poor player,
That struts and frets upon the stage,
And then is heard no more. It is a tale
Told by an idiot, full of sound and fury,
Signifying nothing.
Profil
smoggy
Disparu(e)
RANDOM_AVATAR
Sam 10 Jan 2009 11:27
Message Re: Manifestation pro israëlienne en faveur de Tsahal
Une manif pro israelienne en faveur du tsahal est de la provocation pure; une indescence suprême et une insulte au droits de l'homme,j'utilise de grands mots ? peut être étant donné qu'à un autre moment de "notre histoire" celle de notre "pauvre" humanité , celà serait passé comme une sorte de manif "standart'' pour un droit de stationnement sur la place des handicapés par exemple... une connerie parmi tant d'autres...

Ce qui se passe en palestine en ce moment n'est pas une attaque contre les palestiniens mais contre la justice, c'est la spoliation du droit d'exister (encore un grand mot? direz vous eh oui! et là ce ne sont que des mots...) Vous avez vu ce qui se passe à Gaza? Oui? alors? Non? cherchez à voir , vous comprendrez...d'un côté vous avez les militaires israeliens avec leurs armes et de l'autre une population hagarde ( et non, je ne parle pas ici de hamas ou de Feth et je n'en parlerais pas parceque ces partis là quoiqu'on en dise sont les seuls qui font aujourd'hui face aux attaques israeliennes ) mais je parle de ces gens qu'on assassine , de ces enfants qu'on massacre; un haut responsable israelien à même osé dire "nous on sait prôteger nos enfants"! oui, bien sûr qu'il sait ...mais quel exemple donne -t-il aux faiseurs de demain?

Le regard qu'on porte à ces évênements aujourdhui ne peut être politique, religieux ou ethnique...il ne peut être qu'humain ...où donc est passé "notre pseudo humanité" , que font les "grands" de ce monde si Petits en fait...les "Nations Unis"" c'est quoi? quel sens à encore cette organisation?!! Que font tous ces donneurs de leçons?

Et nous ? sommes nous si faibles que ça? pourquoi nous sommes nous transformés en ces brebis sans âmes, suiveuses de l'intérêt de ce "Droit de Vie" qu'on refuse aux autres...tant qu'on ne touche pas à notre "Mediocre Confort", on se complait à regarder sans vouloir voir et entendre sans vraiment écouter...ainsi donc nous sommes devenus à l'image de ce qu'on a bien voulu faire de nous... Flèche
Compte gelé
Compte gelé
  • Genre : Garçon
  • Age : 110
  • Localisation : Alone on a hill
  • Messages : 1281
Sam 10 Jan 2009 12:13
Message Re: Manifestation pro israëlienne en faveur de Tsahal
LES 11 REGLES QUE TOUT LE MONDE DOIT SAVOIR SUR LE PROCHE-ORIENT :

Voici, en exclusivité, ces règles que tout le monde doit avoir à l’esprit
lorsqu’il regarde le JT le soir, ou quand il lit son journal le matin. Tout
deviendra simple.

- Règle numéro 1 : Au Proche Orient, ce sont toujours les arabes qui
attaquent les premiers et c'est toujours Israël qui se défend. Cela
s'appelle des représailles.

- Règle numéro 2 : Les arabes, Palestiniens ou Libanais n'ont pas le droit
de tuer des civils de l'autre camp. Cela s'appelle du terrorisme.

- Règle numéro 3 : Israël a le droit de tuer les civils arabes. Cela
s'appelle de la légitime défense.

- Règle numéro 4 : Quand Israël tue trop de civils, les puissances
occidentales l'appellent à la retenue. Cela s'appelle la réaction de la
communauté internationale.

- Règle numéro 5 : Les Palestiniens et les Libanais n'ont pas le droit de
capturer des militaires israéliens, même si leur nombre est très limité et
ne dépassent pas trois soldats.

- Règle numéro 6 : Les Israéliens ont le droit d'enlever autant de
Palestiniens qu'ils le souhaitent (environ 10 000 prisonniers à ce jour
dont près de 300 enfants). Il n'y a aucune limite et n'ont besoin
d'apporter aucune preuve de la culpabilité des personnes enlevées. Il
suffit juste de dire le mot magique "terroriste".

- Règle numéro 7 : Quand vous dites "Hezbollah", il faut toujours rajouter
l'expression « soutenu par la Syrie et l'Iran ».

- Règle numéro 8 : Quand vous dites "Israël", il ne faut surtout pas
rajouter après : « soutenu par les Etats-Unis, la France et l'Europe », car
on pourrait croire qu'il s'agit d'un conflit déséquilibré.

- Règle numéro 9 : Ne jamais parler de "Territoires occupés", ni de
résolutions de l'ONU, ni de violations du droit international, ni des
conventions de Genève. Cela risque de perturber le téléspectateur et
l'auditeur de France Info.

- Règle numéro 10 : Les israéliens parlent mieux le français que les
arabes. C'est ce qui explique qu'on leur donne, ainsi qu'à leurs partisans,
aussi souvent que possible la parole. Ainsi, ils peuvent nous expliquer les
règles précédentes (de 1 à 9). Cela s'appelle de la neutralité journalistique.

- Règle numéro 11 : Si vous n'êtes pas d'accord avec ces règles ou si vous
trouvez qu'elles favorisent une partie dans le conflit contre une autre,
c'est que vous êtes un dangereux antisémite.

Extrait du Bloc-notes de Bernard Langlois, Politis, juillet 2006.

Life’s but a walking shadow, a poor player,
That struts and frets upon the stage,
And then is heard no more. It is a tale
Told by an idiot, full of sound and fury,
Signifying nothing.
Profil
Compte gelé
Compte gelé
  • Genre : Garçon
  • Age : 110
  • Localisation : Alone on a hill
  • Messages : 1281
Sam 10 Jan 2009 12:13
Message Re: Manifestation pro israëlienne en faveur de Tsahal
Le haut commissaire des Nations unies pour les droits de l'homme a demandé, vendredi 9 janvier, des investigations "crédibles et indépendantes" sur des violations du droit humanitaire dans la bande de Gaza qui pourraient constituer des crimes de guerre. Navi Pillay réclame aussi le déploiement dans le territoire, ainsi qu'en Cisjordanie et en Israël, d'observateurs des droits de l'homme, mandatés par l'ONU, pour recenser ces violations et leurs auteurs.

"L'impossibilité d'obtenir des services de bases et l'effondrement des infrastructures exposent une part de plus en plus grande de la population (de Gaza) à des risques additionnels. Ces conditions constituent de très graves violations des droits de l'homme", a-t-elle dit devant le Conseil des droits de l'homme de l'ONU, réuni en séance spéciale à Genève au lendemain de l'adoption par le Conseil de sécurité d'une résolution exigeant un cessez-le-feu immédiat. "Les violations du droit humanitaire international pourraient constituer des crimes de guerre pour lesquels la responsabilité pénale individuelle pourrait être invoquée", a ajouté l'ancienne magistrate de la Cour pénale internationale.

DES ATTAQUES CONTRE "DES STRUCTURES DE L'ONU CLAIREMENT INDIQUÉES"

Navi Pillay a rappelé que les belligérants étaient tenus, selon la loi internationale, de prodiguer des soins aux blessés, de protéger les ambulances, les hôpitaux et les travailleurs médicaux. a particulièrement mis en cause Israël pour des attaques contre "des structures de l'ONU clairement indiquées où des civils étaient abrités", tuant des dizaines de personnes. "La localisation de toutes les structures de l'ONU a été communiquée aux autorités israéliennes", a-t-elle ajouté. "Malgré cette connaissance, Israël a défié la demande de protection de l'ONU", a-t-elle insisté.

L'offensive militaire lancée il y a quatorze jours par Israël pour faire cesser les tirs de roquettes sur son territoire en provenance de la bande de Gaza a fait près de 800 morts dont de nombreux civils. Les violences suscitent une réprobation croissante dans l'opinion internationale mais en Israël, l'opération reste fortement soutenue par les électeurs qui se rendront aux urnes le 10 février.

La secrétaire d'Etat américaine Condoleezza Rice a jugé vendredi "difficile" pour Israël de ne pas atteindre des civils dans la bande de Gaza, une zone à forte densité de population dans laquelle le Hamas utilise, selon elle, les habitants comme boucliers humains. Navi Pillay a souligné qu'Israël comme le Hamas sont tenus de respecter trois principes cardinaux du droit humanitaire international, gravés dans le marbre des conventions de Genève en 1949. Ce sont les principes de proportionnalité, de distinction entre combattants et civils et entre cibles militaires et installations civiles, et de précaution réalisable pour éviter ou minimiser les pertes civiles.

ISRAËL DÉCIDÉ A POURSUIVRE L'OFFENSIVE

Malgré l'appel au cessez-le-feu du Conseil de sécurité de l'ONU, le cabinet de sécurité israélien a décidé formellement de poursuivre l'offensive dans la bande de Gaza, ont annoncé des responsables à Tel-Aviv. Le Premier ministre Ehoud Olmert avait déclaré plus tôt, que les tirs de roquettes palestiniennes prouvaient bien que la résolution 1860 de l'ONU ne pouvait pas fonctionner, ajoutant que l'armée israélienne continuerait de défendre ses citoyens.
De son côté, le Hamas a rejeté la résolution du Conseil de sécurité de l'ONU qui appelle à un cessez-le-feu immédiat, estimant qu'elle ne sert pas les intérêts du peuple palestinien, a déclaré un responsable du mouvement islamiste. "Nous n'avons pas été consultés. (...) Par conséquent, nous ne nous estimons pas concernés par cette résolution et lorsque les différentes parties voudront l'appliquer, ils devront traiter avec ceux qui sont en charge sur le terrain", c'est-à-dire le Hamas, a déclaré un haut responsable du groupe, Ayman Taha.

Vendredi, au moins 25 Palestiniens sont morts, dont deux femmes et une fillette ainsi que six membres d'une même famille, selon des sources médicales palestiniennes. Selon des témoins, l'armée a en outre arrêté quelque 300 Palestiniens dans le nord de la bande de Gaza. L'armée israélienne a fait état du tir d'une trentaine de roquettes sur le sud d'Israël depuis Gaza, faisant un blessé léger.

Life’s but a walking shadow, a poor player,
That struts and frets upon the stage,
And then is heard no more. It is a tale
Told by an idiot, full of sound and fury,
Signifying nothing.
Profil
Compte gelé
Compte gelé
  • Genre : Garçon
  • Age : 110
  • Localisation : Alone on a hill
  • Messages : 1281
Sam 10 Jan 2009 12:21
Message Re: Manifestation pro israëlienne en faveur de Tsahal
Le Hamas sort-il renforcé de l'offensive israélienne ?

LEMONDE.FR | 07.01.09

L'intégralité du débat avec Jean-François Legrain, chercheur au CNRS, spécialiste du Proche-Orient, vendredi 9 janvier 2009







ans un chat au Monde.fr, Jean-François Legrain, chercheur au CNRS, spécialiste du Proche-Orient, estime que le Hamas va dorénavant incarner l'identité nationale palestinienne.


Robert1 : Sur quels critères peut-on parler d'affaiblissement du Hamas, militaires, politiques... ? Comment pourra-t-on déterminer qui a "gagné" ?






Jean-François Legrain : La réponse est liée à l'identité du Hamas. Dans le domaine militaire, il y aura évidemment un échec du fait de la disproportion des forces en présence. Mais le militaire n'a jamais été essentiel pour le Hamas. Il n'a pas été élu pour libérer la Palestine. Du point de vue diplomatique, il y a également échec, puisque absence de négociations. Mais le Hamas n'a pas été élu pour négocier avec Israël. L'échec diplomatique a eu des conséquences économiques extrêmement graves pour la bande de Gaza, et cet échec pourra en effet lui être reproché par certains.

Mais la victoire est, elle, incontestable au niveau de la dignité des Palestiniens et de leur résistance à faire triompher leur identité.


Gex : Israël a-t-il d'autres objectifs que d'affaiblir le Hamas ?

Jean-François Legrain : La guerre de Gaza est une guerre à multiples détentes. Le premier objectif, partagé de facto par la communauté internationale et bon nombre d'Etats arabes, est d'interdire toute future victoire démocratique d'un parti islamiste.


Mais l'instrumentalisation par le gouvernement israélien de la lutte contre le "terrorisme islamique" vise à un deuxième niveau qui, lui, n'est pas nécessairement partagé par la communauté internationale et les Etats arabes : détruire l'infrastructure nationale palestinienne et toute institutionnalisation de l'identité nationale.


Remy : La bande de Gaza est étonnamment bien armée. D'où viennent les armes ?

Jean-François Legrain : Le surarmement de la bande de Gaza est en fait un effet de communication initié par le gouvernement israélien, qui affirmait que Hamas possédait des missiles Stinger et des missiles antichars en quantité. Jusqu'à présent, de telles armes n'ont pas été utilisées.

Il faut se rappeler 1990, quand l'armée irakienne avait été présentée par la coalition comme la troisième armée au monde, ou, plus récemment, les accusations portées contre l'Irak détenteur d'armes de destruction massive. Tout cela n'est fait que pour justifier une intervention et faire passer l'agresseur pour la victime.

Macoco : De telles armes, non, mais des roquettes sont quand même tirées sur Sderot. La nature des armes est-elle vraiment le problème essentiel ?

Jean-François Legrain : La nature des armes n'a jamais été le point essentiel, car la justification de l'intervention à Gaza par les tirs de roquettes et le non-renouvellement de la trêve est un simple argument de communication de la part du gouvernement israélien.

En réalité, durant les cinq premiers mois de la trêve, le Hamas s'est abstenu de tirer des roquettes sur le sud d'Israël. Les statistiques de l'armée israélienne en la matière sont très claires. En lançant une opération armée à l'intérieur même de la bande de Gaza début novembre, Israël savait qu'il relançait les tirs de roquettes et que, par là, il obtiendrait, par ce qui serait présenté comme une radicalisation de ses adversaires, la possibilité de mener sa guerre, voulue, contre le parti islamiste palestinien, et surtout contre le nationalisme palestinien.

Une fois de plus, Israël montre qu'il refuse d'envisager toute solution politique avec ses voisins palestiniens. Et nous retrouvons là la politique qui avait été clairement définie par Dov Weisglass, le principal conseiller d'Ariel Sharon, en 2005 : éviter tout processus politique en plongeant la communauté internationale dans le formol. Il s'agissait à l'époque de définir le retrait unilatéral de la bande de Gaza.

MarieH : Certaines personnes affirment que c'est l'Iran qui arme le Hamas. Cela est-il matériellement possible ? Par quel chemin ces armes passeraient-elles ?

Jean-François Legrain : Si l'hypothèse du financement iranien peut être envisagée, l'importation "physique" d'armes iraniennes ne peut pas l'être. Le caractère artisanal des armes utilisées par les Palestiniens en est la preuve la plus éclatante.

http://www.lemonde.fr/web/chat/0,46-0@2 ... tml?xtref=

Life’s but a walking shadow, a poor player,
That struts and frets upon the stage,
And then is heard no more. It is a tale
Told by an idiot, full of sound and fury,
Signifying nothing.
Profil
smoggy
Disparu(e)
RANDOM_AVATAR
Sam 10 Jan 2009 14:13
Message Re: Manifestation pro israëlienne en faveur de Tsahal
Plus de 800 morts à Gaza dont plus de 200 enfants , n'imaginez pas ce qui arrive dans les hopitaux , c 'est bien pire que ce que l'on peut imaginer...

Je ne posterais pas d'images, le choc risque d'être cruel...
Premier Consul
Premier Consul
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Age : 41
  • Localisation : Dans le bois de Paris
  • Messages : 6168
Sam 10 Jan 2009 14:17
Message Re: Manifestation pro israëlienne en faveur de Tsahal
smoggy a écrit : 
Plus de 800 morts à Gaza dont plus de 200 enfants , n'imaginez pas ce qui arrive dans les hopitaux , c 'est bien pire que ce que l'on peut imaginer...

Je ne posterais pas d'images, le choc risque d'être cruel...

Ouais...ne jetons pas de l'huile sur le feu; Smoggy...d'autant qu'en france , les tensions entre les communautés sont de plus en plus palpables....
Souhaitons seulement qu'un cesser le feu soit très rapidement adopté ...et qu'on prenne le temps de comprendre en quoi les responsabilités dans ces horreurs sont partagées ..aussi par la Hamas qui sait très bien qu'Israël réagit de manière disproportionnée à chaque fois...si le hamas veut vraiment le bien du peuple palestinien, pourquoi les avoir mis dans cette situation scabreuse?
Cela n'empêche que la répression israélienne est incompréhensible et totalement condamnable...je n'en disconviens pas... Déçu(e) ou triste

Internet est une drogue dure , habité par des entités maléfiques...
Sachez vous en protéger , et prenez cet outil pour un outil et rien de plus...
Profil
Modératrice
RANDOM_AVATAR
  • Genre : Fille
  • Messages : 8829
Sam 10 Jan 2009 15:56
Message Re: Manifestation pro israëlienne en faveur de Tsahal
Voici un article de Pierre Foglia sur la Palestine;



On ne refera pas l'Histoire mais il faut tout de même bien y revenir un peu. C'est quoi déjà leur foutu problème? La religion? Les riches, les pauvres? Le Nord, le Sud?

C'est la terre. Après ça dégénère dans la haine et le sang, mais au départ c'est une histoire de terre, de terre trop promise je crois.



Mille ans avant Jésus-Christ, la Palestine était le royaume juif du roi David. C'est pour cela qu'à la fin du XIXe siècle, les Juifs de plus en plus persécutés en Europe (les pogroms russes notamment) se sont repliés vers leur terre ancestrale. C'est une question qui revient chaque fois: pourquoi les Juifs, quand ils ont senti le besoin de se replier dans un espace à eux, pourquoi ont-ils choisi la Palestine plutôt que le Laos ou le Manitoba?

Parce que la Palestine, c'est chez eux, voilà.

Sauf que c'était chez eux 2000 ans avant. Il s'en passe des choses en 2000 ans; en Palestine, il s'était notamment passé qu'elle était devenue la terre des Arabes.

Au sortir de la guerre, les persécutions nazies ayant accéléré le mouvement, ils étaient près de 700 000 Juifs à être de retour sur cette terre «promise». Promise par qui et à qui, 2000 ans plus tard, ce n'était pas si clair. Alors avant que la chicane pogne avec les Arabes, les Nations unies ont donné la moitié de la Palestine aux Juifs et l'autre moitié aux Arabes. C'était en 1947.

Avoir su ce que leur réserverait le prochain demi-siècle, les Palestiniens auraient accepté le plan de l'ONU et on aurait aujourd'hui deux États qui se détesteraient, c'est sûr, on peut rêver, se détesteraient sans se faire la guerre. Chacun chez soi à se crier des bêtises par-dessus la frontière.

Mais les Palestiniens ont refusé le plan de l'ONU et ce fut la guerre (1948). Les Palestiniens sont littéralement massacrés. Les Israéliens profitent de leur victoire pour refaire le partage du territoire: au lieu des 50% attribués par l'ONU, les Arabes n'ont plus maintenant que 25% du territoire.

Nouvelle guerre en 1967 (dite des Six Jours), nouvelle victoire écrasante des Israéliens qui décident que le territoire d'Israël c'est désormais... toute la Palestine. Point à la ligne.

Plus d'État palestinien?

On verra ça plus tard. On verra ce qu'on peut vous donner quand on aura fini d'installer nos colonies.

Et voilà. Ça fait 40 ans qu'on discute des frontières d'un éventuel État palestinien. C'est passé de 25% à 19%, à 10% avec le plan de paix d'Ariel Sharon en 2003. Avec le plan Sharon, les Palestiniens seraient confinés sur 10% du territoire qu'ils occupaient avant 1947.

Les Israéliens ne se sont-ils pas retirés de Gaza en 2005? Et alors, le voilà l'État palestinien.

Regardez une carte. Gaza, c'est rien. Une peanut. Et puis les Israéliens n'étaient pas allés loin! La preuve! En fait si Gaza n'était plus occupée, elle était toujours assiégée, les entrées et les sorties des personnes et des biens contrôlées par les Israéliens.

Faut-il aussi parler du mur, qui lorsqu'il sera terminé, ceindra ce qui reste de la Palestine sur des centaines de kilomètres - des miradors tous les 200 mètres? Un mur que les juges de la Cour internationale ont déclaré «contraire au droit international» ?

Sept cents morts d'un côté. Neuf de l'autre, dont deux tués accidentellement par une bombe «amie». Je vous explique: les neuf Israéliens ont été tués par des terroristes. C'est bien là la preuve que la sécurité d'Israël était menacée. Les 700 Palestiniens, eux, ont été tués par des soldats, on n'y peut rien, c'est la guerre.

Je ne comprends rien? Peut-être.

Je vais vous dire ce que je comprends. Je comprends que Juifs et Arabes se disputent cette terre depuis si longtemps, que les premiers ont humilié si souvent les seconds, et que les seconds sont piégés si profondément dans une haine inextinguible qu'il ne peut pas y avoir d'issue sur le terrain.

Je comprends que chaque fois que des modérés, je pense à tous ces Israéliens qui se reconnaissent dans les prises de position du journal Haaretz par exemple, ou dans celles d'écrivains comme Amos Oz ou David Grossman, chaque fois que des modérés amorcent une tentative de compromis, chaque fois un attentat, une bombe humaine vient torpiller leurs efforts. Je comprends la réplique. Je comprends la spirale. Je comprends que les forces sont si inégales qu'une semaine plus tard, il y a 700 morts d'un côté et 9 de l'autre. Je comprends que c'est seulement le manque de moyens qui empêche les Palestiniens de massacrer quelques milliers de Juifs. Je comprends qu'on est devant un cancer.

Ce que je ne comprends pas du tout par contre, ce que je n'ai jamais compris, ce sont les Américains là-dedans.

Ce n'est pas vrai qu'il n'y a pas de solution. Il y en a. Connue. Cent fois envisagée. Deux pays. Chacun chez soi. Les Israéliens qui renoncent à leurs colonies. Les Palestiniens qui renoncent à tous ces villages, ces villes comme Haïfa qui étaient arabes et qu'ils rêvaient de voir redevenir palestiniens.

Cette solution, les Américains ont le pouvoir de l'imposer.

Il suffirait pour cela que les États-Unis cessent d'être aussi scandaleusement toujours dans le même camp. Protecteurs d'Israël? Bien sûr. Mais ce poids écrasant toujours sur le même plateau de la balance? Cet appui toujours systématiquement inconditionnel?

On a vu avec quelle diligence M. Bush a donné le feu vert aux bombes d'Israël, cette fois-ci encore. On a vu avec quel empressement aussi M. Obama a nommé Mme Hillary Clinton au poste de secrétaire d'État, Mme Clinton, la grande amie d'Israël.

Pauvre Palestine.

Il faut être perdu, il faut avoir perdu le monde, pour se trouver soi-même. (Henry David Thoreau)
Profil
smoggy
Disparu(e)
RANDOM_AVATAR
Sam 10 Jan 2009 17:13
Message Re: Manifestation pro israëlienne en faveur de Tsahal
John Gouze a écrit : 
smoggy a écrit : 
Plus de 800 morts à Gaza dont plus de 200 enfants , n'imaginez pas ce qui arrive dans les hopitaux , c 'est bien pire que ce que l'on peut imaginer...

Je ne posterais pas d'images, le choc risque d'être cruel...

Ouais...ne jetons pas de l'huile sur le feu; Smoggy...d'autant qu'en france , les tensions entre les communautés sont de plus en plus palpables....
Souhaitons seulement qu'un cesser le feu soit très rapidement adopté ...et qu'on prenne le temps de comprendre en quoi les responsabilités dans ces horreurs sont partagées ..aussi par la Hamas qui sait très bien qu'Israël réagit de manière disproportionnée à chaque fois...si le hamas veut vraiment le bien du peuple palestinien, pourquoi les avoir mis dans cette situation scabreuse?
Cela n'empêche que la répression israélienne est incompréhensible et totalement condamnable...je n'en disconviens pas... Déçu(e) ou triste


Loin de moi est l'idée de jeter l'huile sur le feu...je ne rapporte que des faits; en fait, je ne suis qu'un spectateur impuissant mais j'aimerais bien que le monde sache that's it et que la médiatisation des faits fassent que ça s'arrête; tu sais bien que dans cette situation particulière j'en veux aussi bien aux politiciens arabes qu'aux israeliens, les deux côtés sont à culpabiliser , la sainteté de la terre qui fait que cette situation "est'' me révolte; au lieu que ça soit un lieu de foi, de croyance , de paix , celà se transforme en un lieu de massacre et le monde est là à regarder...un vulgaire voyeurisme auquel on participe tous...j'en veux aussi aux "Nations Unis" qui ne servent en fait que les intérets des plus forts...Les défenseurs des libertés perdent leurs langues quand il s'agit de défendre la vie et la dignité humaine qui apparement n'ont pas grande valeur...
Premier Consul
Premier Consul
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Age : 41
  • Localisation : Dans le bois de Paris
  • Messages : 6168
Sam 10 Jan 2009 17:22
Message Re: Manifestation pro israëlienne en faveur de Tsahal
smoggy a écrit : 
John Gouze a écrit : 
smoggy a écrit : 
Plus de 800 morts à Gaza dont plus de 200 enfants , n'imaginez pas ce qui arrive dans les hopitaux , c 'est bien pire que ce que l'on peut imaginer...

Je ne posterais pas d'images, le choc risque d'être cruel...

Ouais...ne jetons pas de l'huile sur le feu; Smoggy...d'autant qu'en france , les tensions entre les communautés sont de plus en plus palpables....
Souhaitons seulement qu'un cesser le feu soit très rapidement adopté ...et qu'on prenne le temps de comprendre en quoi les responsabilités dans ces horreurs sont partagées ..aussi par la Hamas qui sait très bien qu'Israël réagit de manière disproportionnée à chaque fois...si le hamas veut vraiment le bien du peuple palestinien, pourquoi les avoir mis dans cette situation scabreuse?
Cela n'empêche que la répression israélienne est incompréhensible et totalement condamnable...je n'en disconviens pas... Déçu(e) ou triste


Loin de moi est l'idée de jeter l'huile sur le feu...je ne rapporte que des faits; en fait, je ne suis qu'un spectateur impuissant mais j'aimerais bien que le monde sache that's it et que la médiatisation des faits fassent que ça s'arrête; tu sais bien que dans cette situation particulière j'en veux aussi bien aux politiciens arabes qu'aux israeliens, les deux côtés sont à culpabiliser , la sainteté de la terre qui fait que cette situation "est'' me révolte; au lieu que ça soit un lieu de foi, de croyance , de paix , celà se transforme en un lieu de massacre et le monde est là à regarder...un vulgaire voyeurisme auquel on participe tous...j'en veux aussi aux "Nations Unis" qui ne servent en fait que les intérets des plus forts...Les défenseurs des libertés perdent leurs langues quand il s'agit de défendre la vie et la dignité humaine qui apparement n'ont pas grande valeur...

C'est un sacré bordel...Tout ça..et peut être qu'il se trame , les prémices d'un conflit généralisé dans la région...ceci, ajouté à la crise économique , on peut s'attendre au pire...Une guerre mondiale peut être....

Internet est une drogue dure , habité par des entités maléfiques...
Sachez vous en protéger , et prenez cet outil pour un outil et rien de plus...
Profil
cron