Hello!

Inspiré(e) de prendre part à la discussion ? Ou de poser une question ou demander de l’aide ?

Alors bienvenues dans les grands sujets des forums de La Bulle : m’inscrire.

Cette partie du forum n’est pas compatible avec les bloqueurs publicitaires

Félicitations à vous, de préférer les accès payants plutôt que la gratuité par la publicité, c’est honnorable et cohérent de votre part. Malheureusement, l’accès payant par micropaiement (qui serait d’environ 1 cent pour 20 pages consultées) n’est pour l’instant pas encore mis en place, et l’accès gratuit sans publicité, est réservé aux membres actif(ve)s du forum. En attendant, si vous souhaitez poursuivre votre visite chez nous, vous pouvez ajouter le site à votre liste blanche, ou encore mieux, désactiver le bloqueur partout. Pour ajouter le site à votre liste blanche, pour Firefox (similaire pour les autres navigateurs), rendez‑vous en bas à gauche de la fenêtre de votre navigateur, et cliquez sur le menu comme dans l’exemple de l’image ci‑dessous, puis rechargez la page, en appuyant sur F5.

Notes en vrac sur les unicellulaires et les cellules
Auteur Message
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 17523
Mer 10 Avr 2019 21:37
Message Re: Notes en vrac sur les unicellulaires et les cellules
Sur comment les chloroplastes fabriquent du glucose à partir de l’énergie de la lumière du Soleil et du dioxyde de carbone. Le glucose est une molécule à six carbones, en fin de chaîne. En cours de chaîne, plusieurs intermédiaires à cinq carbones sont produits, et interviennent des enzymes et d’autres molécules dont la plus connues est l’ATP.

La ribulose biphosphate ou RuBP, une molécule a 5 carbones, est assemblées avec un carbone tiré du CO₂, par une enzyme nommée rubisco. Cet assemblage à 6 carbones se scinde rapidement et spontanément en deux molécules à 3 carbones, nommée phosphoglycérates ou PGA. Deux molécules nommées ATP et NADPH, ré‑assemblent les phosphoglycérates en d’autres molécules à 6 carbones. L’ATP apporte l’énergie nécessaire à l’opération, les NDAHP apportent des hydrogènes, il en faut un pour chaque PGA. Un PGA avec un hydrogène attaché, s’appel un glycéraldéhyde 3 phosphate, ou G3P. Ce sont ces G3P qui sont assemblés pour former une nouvelle molécule à 6 carbones, différente de la précédente, un glucose. Pour être plus exacte, cette opération se déroule par 6 en parallèle, produisant en parallèle 12 G3P, utilisés pour fabriquer un glucose et 10 G3P nécessaires à la production du prochain glucose : 10 G3P + 6 CO₂ qui donnent 12 G3P, qui donnent 10 G3P + 1 glucose, et ainsi de suite. Ce cycle, est nommé cycle de Calvin. La vidéo ne le dit pas, mais l’oxygène du CO₂, est rejeté ; c’est ainsi que les êtres vivants à chloroplastes, ont enrichit l’atmosphère en oxygène.

Nature's smallest factory: the Calvin cycle — Cathy Symington — 2014

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
cron